► Kimi can do it : obtenir son PVT pour le Japon

Cet article ne sera certainement pas l’article phare de ce blog vu que déjà des tonnes de sites (qui au passage m’ont été très utiles pour constituer mon dossier et obtenir mon visa), avec en premier, celui de l’ambassade du Japon en France, vous indiquent les démarches à faire. Malgré ça, j’avais envie de partager les miennes avec vous, même si ça n’apportera rien de plus.

On va d’abord commencer par une piqûre de rappel, directement tiré du site de l’ambassade du Japon en France.

Conditions pour demander son PVT

  • 1 Etre âgé de 18 à 30 ans à la date du dépôt de la demande
  • 2 Avoir l’intention de se conformer aux termes de l’accord bilatéral
  • 3 Ne pas être accompagné d’enfant
  • 4 Ne pas avoir bénéficié antérieurement de ce même visa
  • 5 Présenter un certificat médical attestant de la bonne santé du demandeur

Jusque là, je ne vous apprend pas grand chose !

Documents à fournir pour constituer le dossier

  • 1 Passeport en cours de validité (+ photocopie)
  • 2 Le formulaire de demande (à télécharger ici)
  • 3 Une photo d’identité format standard français datant de moins de 6 mois
  • 4 Un justificatif financier datant de moins d’un mois : un relevé de compte d’un solde de 4500€ minimum OU un relevé de compte d’un solde de 3100 € minimum accompagné d’un billet d’avion aller et retour pour le Japon d’une durée de 6 mois minimum dont le retour est modifiable et avec la preuve que le prix de ce billet d’avion a déjà été retiré de la somme exigée
  • 5 Une lettre de motivation détaillant les origines de votre intérêt pour le Japon
  • 6 Un programme de séjour
  • 7 Votre CV
  • 8 Un certificat médical datant de moins d’un mois

Préparer son dossier

La stressée de la vie que je suis pensait que je mettrais des mois à constituer mon dossier, que je me prendrais la tête pour rien et me poserait pleins de questions inutiles et idiotes. Eh bien sachez qu’en une semaine (et encore, je ne bossais sur le dossier que le soir après une journée bien fatigante de taff) même pas, mon dossier était prêt ! Je pensais vraiment ramer pour faire mon programme de séjour en particulier, car c’est là-dessus qu’ils sont le plus pointilleux, mais même ça en une soirée je l’avais fait.

Il n’y a pas de recette miracle pour constituer un dossier parfait ! Ce qu’il faut c’est être à la fois honnête et réaliste, et faire ressortir sa motivation et sa bonne organisation.

  • 1 Le formulaire de demande : Il est préférable de le compléter en anglais comme indiqué sur le modèle explicatif. Il n’y a rien de bien compliqué pour le remplir et en cas de doute, vous pouvez toujours poser vos questions au moment du dépôt de votre dossier. Concernant la partie « Names and addresses of hotels or persons with whom applicant intends to stay » indiquez l’adresse où vous séjournerez à votre arrivée au Japon, même si celle-ci n’est que temporaire, cela montre que vous avez déjà un pied à terre. Et puis, ils n’iront pas vérifier derrière ;).
  • 2 Le justificatif financier : J’ai fourni pour ma part un relevé de compte courant avec une attestation. Je n’ai pas réservé de billet d’avion avant (c’est d’ailleurs plutôt déconseillé puisque le dossier peut très bien vous êtes refusé). J’ai une somme bien plus élevée que le minimum requis, selon moi c’est pas plus mal d’ailleurs. Après libre à vous de prendre le risque de partir avec peu d’argent.
  • 3 La lettre de motivation : Allez, on retourne à l’école pour écrire une petite rédaction : introduction, développement, conclusion. Introduction : vous vous présentez rapidement et expliquez brièvement votre projet en plusieurs points et pourquoi vous souhaitez obtenir le PVT. Développement : vous détaillez chaque partie de votre projet, pourquoi vous vous intéressez au Japon et pourquoi un PVT serait le visa idéal pour vous permettre de réaliser votre projet. Conclusion : formules de politesse et signature. Même si la lettre de motivation ne constitue pas le document le plus important du dossier, rédigez tout de même dans un bon français et sans fautes d’orthographe. (Ça paraît évident, mais croyez-moi, tout le monde n’y pense pas.) Exemple de lettre de motivation
  • 4 Le programme de séjour : Si il y a un document sur lequel il vaut mieux s’attarder, c’est celui-là. Le programme doit détailler votre projet au cours de votre année avec votre visa. On vous offre l’opportunité de séjourner au Japon pendant un an, c’est pas pour que vous vous tourniez les pouces une fois là-bas. Vous allez me dire « Comment je peux savoir à l’avance ce que je ferai et où je travaillerai pendant toute une année ? », je vous répondrai que le programme sert à montrer que vous avez réfléchi à quoi faire et que vous ne débarquerez pas les mains dans les poches sans savoir où vous allez crécher. Même si au final vous ne le suivez pas à la lettre, on ne vous l’oblige pas hein. Pour ma part, mon programme de séjour s’est découpé en plusieurs périodes où chacune d’elle correspondait à une ville différente. J’y ai détaillé où je comptais habiter et ce que je comptais faire ; travailler et faire du tourisme. Logique, c’est le but de ce visa, mais encore ? Vous devez dès lors détailler quel métier vous comptez exercer pour quel salaire pendant combien d’heures. Évitez les métiers du type maid cafe, barman,… ne dépassez pas les 20h/semaine et évitez un salaire trop élevé, donnez un salaire approximatif en vous aidant des offres d’emplois proposé aux étrangers. Enfin, détaillez également les visites que vous envisagez et comment vous compter gérer votre budget en fonction de la somme avec laquelle vous partez et du salaire que vous gagneriez si vous trouvez un travail. Renseignez-vous aussi sur les tarifs de vos visites touristiques. Pour donner un exemple un peu plus concret, mon programme avait cette forme.
  • 5 Le CV : Vous pouvez soit fournir votre propre CV ou compléter le modèle qui vous est proposé (à télécharger ici). Alors moi, j’ai voulu me la péter. J’y avais ajouté leur version complétée (contrairement au formulaire de demande, vous pouvez le remplir en français of course), plus les versions française et anglaise de mon propre CV. Eh bien sachez que c’est inutile de vous prendre la tête à vouloir bien faire, leur version complétée suffit largement. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Déposer son dossier

Pour moi ça s’est fait le 22 janvier 2015 (j’ai pas choisi cette date au hasard, m’enfin on s’en fiche :D). Je me suis présentée (la boule au ventre, dois-je le préciser) le matin à l’ambassade avec mon dossier en main. La personne qui vous reçoit examine avec vous votre dossier, vous pose des questions et vous demande de modifier certaines infos. Pour moi, tout semblait correct. L’employée qui m’a reçue est donc partie pour passer mon dossier en revue avec mon passeport. J’ai attendu une bonne dizaine de minutes qui ont semblé durer des heures. (Non, je l’ai dit, je ne suis PAS une stressée de la vie !) Puis l’employée qui avait pris mon dossier est revenue pour m’annoncer la bonne nouvelle. « C’est accepté ! » A-CCEP-TE !

Dans ma tête, ça a fait ça :

Puis ça :

Et en sortant, j’ai fait ça :

Haha, non je déconne !

Voilà une bonne chose de faite. En échange de votre passeport, on vous laisse un papier vous indiquant quand venir récupérer votre passeport et votre visa. J’ai déposé mon dossier un jeudi matin, le lundi après-midi suivant, je récupérais mon visa !

Voilà, je ne vous ai rien appris mais j’ai réussi à écrire un roman comme j’aime faire ! ごめんなさい! Désolée :’D ! J’en profite tout de même pour remercier les membres du forum PVTistes, Dreamy et Gaijin in Japan pour avoir partagé leurs conseils grâce auxquels j’ai pu construire un bon dossier.


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUERyu Can Do It

Publicités

3 réflexions sur “► Kimi can do it : obtenir son PVT pour le Japon

  1. un petit salut pour me rappeler à tes bons souvenirs.

    j’aime beaucoup ton approche très imagée…. quand la bonne nouvelle est tombée !

    j’espère que ton séjour se passera au mieux,
    En tous cas je salut l’initiative ( une initiative que peu d’entre nous osent prendre d’ailleurs…)

    J’espère un jour pouvoir admirer ce pays avec son peuple si fascinant

    ciao+++

    J'aime

  2. Coucou Kimi

    je suis en train de constituer mon dossier pour le Japon (oui, l’envie m’est enfin revenue :) ). Est-ce que cela te dérangerai d’y jeter un rapide coup d’oeil une fois terminé? Je balise beaucoup car on a le droit á une chance par an et je veux vraiment essayer de partir pour septembre. Mon  »projet » est bien fourni, j’ai un plan A,B,C… voire E pour chaque ville mais j’ai peur d’en faire  »trop ». :( Enfin, voilá, merci d’avance :)

    J'aime

    • Coucou Miss ! Désolée du retard pour te répondre, je ne passe pas beaucoup sur le blog en ce moment. Il n’y a pas de soucis pour regarder ton dossier, je risque d’être un peu longue mais je te promet d’y jeter un coup d’œil. N’hésites pas à me l’envoyer en MP sur Facebook ou à me demander mon adresse mail ! Bon courage ;) !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s