3

► Love light: Watashi wa BOICE JAPAN desu!

Je suis désormais une BOICE JAPAN officielle ! C’est-à-dire, membre du fanclub japonais de CNBLUE !

Etant donné que le fanclub japonais n’est réservé qu’aux résidents japonais, j’ai profité de mon année au Japon pour m’inscrire vu que j’ai désormais moi aussi un statut de résident sur le territoire nippon, et donc une adresse au Japon. L’adhésion au fanclub s’effectue par internet et tout en japonais. Cela devient moins pratique pour un étranger ne parlant pas bien la langue et ne pouvant pas lire les kanji. C’est pourquoi j’avais envie de vous montrer comment j’ai fait, au cas où dans un future proche, vous voudriez faire de même !

Le fanclub japonais est semblable au fanclub coréen, excepté qu’il ne s’applique que pour les événements au Japon et n’est pas accessibles aux fans résidant à l’étranger (ce qui est le cas du fanclub coréen). Les privilèges de l’adhésion sont les suivants :

  • Carte de membre
  • Réception des informations officielles par mail
  • Réception d’un cadeau de bienvenue (différent selon les années)
  • Réception d’une newsletter spécial fanclub (deux fois par an)
  • Préventes et participation à la loterie pour les tickets de concerts
  • Participation à des événements spécial fanclub (fanmeeting, etc…)
  • Participation aux programmes TV, radio, et autres événement publics (en accord avec les organisateurs)
  • Achats de produits et goodies spécial fanclub

Pour vous inscrire, il faut vous rendre sur le site du fanclub https://fc.avex.jp/boice.

Cliquez en premier lieu sur l’icône d’inscription (celui en vert). La page suivante affiche les conditions. En bas de celle-ci, cliquez sur l’icône vert pour passer à l’inscription.

On vous demande d’abord de renseigner une adresse e-mail. Ne vous trompez pas car cette adresse vous servira plus tard pour les newsletters. Et c’est surtout à cette adresse que l’on vous envoie votre formulaire d’inscription dans les minutes qui suivent son enregistrement. /!\ Attention, le lien est valable une dizaine de minutes, donc remplissez le formulaire immédiatement après ! Sinon, il faudra à nouveau entrer une adresse mail.

BOICE JAPAN 2

Consultez donc votre boîte mail et ouvrez le mail reçu de BOICE JAPAN; cliquez sur le lien en dessous de [BOICE JAPAN]入会登録フォーム (BOICE JAPAN formulaire d’inscription). Vous revenez sur le site du fancblub et vous n’avez plus qu’à renseigner les champs comme suit. L’adhésion au fanclub coûte 5000 yens pour l’année (environ 36€, pour moi cela fait quasiment le même prix que le fanclub coréen).

Il faut donc entrer votre nom en Kanji. Mais étant un gaijin, dans ce cas ce sera en Katakana. Il faut également le rentrer en furigana, c’est à dire le retranscrire en hiragana. Pour l’adresse (住所) vous entrez d’abord le code postal à côté de 〒, vous sélectionnez votre préfecture 都道府県 (ex : Tokyo Metropolitan, 東京都), votre ville/quartier 市区町村・町名 (ex : Chuo-ku, Nihombashi Bakurocho, 中央区日本橋馬喰町) et votre numéro 番地・建物名. Pour ma part, vu que je réside en guest house, j’ai rajouté à côté du numéro le nom de celle-ci. Renseigner un numéro de téléphone 電話番号 (fixe ou mobile ou les deux) est obligatoire. Et là aussi, numéro japonais oblige… N’en ayant pas encore, j’ai mis le fixe de ma guest house, et je rajouterai mon numéro de portable quand j’en aurais un.

La partie dont je me souciais un peu était le mode de paiement (お支払方法)… Comme je ne possède qu’une carte de retrait uniquement, je craignais de ne pas pouvoir payer ou que ma carte bancaire française ne marche pas. Mais, no stress, au Japon, il y a plusieurs modes de paiement : carte bancaire (visa, mastercard possible), ou paiement au combini (7 Eleven, Family Mart, vous choisissez votre préféré) ! Il y a deux façons de le faire si j’ai bien compris : soit vous choisissez de recevoir la facture et d’aller ensuite régler votre achat à la poste ou au combini, soit vous choisissez votre combini à l’avance et recevez un numéro de paiement. J’ai donc opté pour le paiement dans un 7 eleven. Lorsque vous validez votre inscription vous recevez un numéro de paiement à rapporter dans n’importe quel 7 eleven. Vous présentez ce numéro et vous n’avez plus qu’à payer à la caisse. On vous remet un reçu à garder jusqu’à réception de votre carte. Le paiement dans un combini vous rajoute 200 yens de frais.

Une fois tous les champs remplis, cliquez sur l’icône en bas pour valider. Si il y a une erreur, des messages en rouges apparaîtront (ils n’ont pas aimé mon numéro de téléphone français ww). Quand tout est bon, un récapitulatif apparaît sur la page suivante.

Vous pouvez encore modifier vos informations en cliquant sur l’icône gris. Si tout es bon, cliquez sur l’icône vert. Votre inscription est désormais confirmée !

Comme j’ai choisi mon paiement dans un 7 eleven, j’ai donc un numéro de paiement attribué (インターネット支払番号). Vous avez un mois pour régler votre achat. Toutes ces infos ci-dessus vous sont également envoyées par mail avec une notice pour procéder à votre paiement. Pour mon cas, j’ai en plus un lien de la facture à régler. C’est ce fameux papier qu’il vous faut présenter pour le paiement. Un autre mail vous arrive dans les même délais avec votre numéro d’adhérent (会員番号), votre date d’inscription (ご入会日) et la date d’expiration de votre inscription (有効期限). Avec votre numéro d’adhérent et votre mot de passe (rentré au moment de votre inscription) vous pouvez vous connecter sur le site du fanclub pour checker les dernières news officielles et les news du fanclub.

Je me suis inscrite le 23 juin 2015. J’ai payé l’inscription le même jour en allant dans un 7 eleven près de chez moi, j’ai présenté ma facture, payé et récupéré le reçu de mon paiement. J’ai reçu ma carte le 25 août avec mon petit cadeau de bienvenue qui pour cette année était des baguettes :D j’ai hâte de les utiliser pour déguster mes ramen haha.

L’inscription est valable une année à la fin du mois de votre inscription. Je vous explique. Je me suis inscrite le 23 juin 2015. Mon adhésion est valable jusque fin juin 2016. A l’approche de la date d’expiration, il vous faudra renouveler votre adhésion en effectuant un nouveau paiement.

Voilà, j’espère que cette année offrira pas mal d’événements, histoire que mon adhésion serve à quelque chose. Pour le moment, il y a eu le fanmeeting de Jonghyun en début de mois et l’Arena Tour 2015 de prévu pour novembre et décembre ! Youhou !


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUEBlind Love

Publicités
1

► Burning Studio : Fanmeeting de Lee Jonghyun à Tokyo (2 août 2015)

Deux Jonghyun pour le prix d’un ! 8D

Je vous préviens d’avance, si vous n’êtes pas fan, zappez cet article ! 

J’ai été réveillée tôt ce matin-là, à cause du jour qui se lève vers 4h mais aussi parce qu’aujourd’hui, c’est le premier fanmeeting de Jonghyun, chanteur et guitariste de CNBLUE (quoi, encore eux ?!) au Japon, au Tokyo International Forum. Premier événement en tant que membre du fanclub BOICE JAPAN ! J’ai loupé de peu le fanmeeting annuel avec le groupe, j’aurais au moins fait celui-là. Dommage que celui de Yonghwa était l’année dernière :’D. J’ai décidé de profiter à fond de mon année en tant que membre du fan club, donc je n’ai pas hésité à prendre un ticket pour les deux sessions (une première à 13h00, la seconde à 17h30). Surtout qu’en voyant mes numéros de ticket (on ne peut pas choisir c’est distribué aléatoirement), soit très loin xD, je me dis que j’ai eu raison. Si je suis loin, autant que j’en profite le plus longtemps possible.

Comme j’étais réveillée à 5h, j’ai décidé de me préparer tranquillement, de boire un café et à 6h40 je suis partie. J’ai pris la Yokosuka-Sobu Line de Bakurocho à Tokyo, c’était super rapide. J’ai en revanche un peu galéré à trouver la sortie vers le lieu de l’événement . Eh oui, la gare de Tokyo est immense >.<. Entre celle-là et la gare de Shinjuku, je ne sais pas laquelle je déteste le plus tellement je galère à trouver la bonne sortie à chaque fois haha. En sortant par la Marunouchi South Exit, le Tokyo International Forum est indiqué, suffit de suivre les panneaux et d’aller tout droit. Le fanmeeting se déroule dans le forum A. Je pensais prendre plus de temps pour venir mais au final je suis arrivée vachement tôt, trop tôt même, 7h26. En arrivant, il y avait déjà une vingtaine de fans qui attendaient. Ca devrait le faire pour les goodies dont la mise en vente débute à 10h. Oui, donc les japonaises n’hésitent pas à se pointer à l’aube pour être sûres de pouvoir acheter tout ce qu’elles veulent (les japonais aiment attendre j’ai l’impression haha).

(14)

Vers 9h il a commencé à y avoir du mouvement, le staff nous a mis en rang 5 par 5 pour que le plus de monde possible soit à l’ombre. D’un côté, je me suis réjouis d’être arrivée tôt, car ce n’est que le matin et la chaleur est déjà insupportable. A 9h30 on nous a demandé de nous lever. A 9h40 on est entré dans le Hall. Le staff finissait de préparer les goodies et l’entrée. 10h pile, le stand de goodies ouvrait. J’ai évité de faire ma grosse dépensière et je me suis prise la towel bleue, le reste ne m’intéressait pas trop. A l’occasion du fanmeeting et de la sortie du nouvel album de CNBLUE en septembre, si on pré-commandait un CD on avait un ticket pour tenter la roulette et gagner un meet and greet avec Jonghyun. J’ai pris deux versions et forcément j’ai perdu les deux hein xD. Des fois je sais pas pourquoi je persévère à essayer sachant que j’ai JAMAIS de chance pour ce genre de concours ! Tant pis, au moins l’achat de l’album, c’est fait.

(19) (20) (21)

A midi, on pouvait accéder au hall et s’installer à nos places. J’étais donc dans la dernière rangée au 1F, donc loin haha. La preuve en image.

Pendant l’attente, les clips de WHITE et Radio (du moins le début) étaient diffusés sur l’écran géant, ainsi que le spot pour le FNC KINGDOM, le DVD de la tournée WHITE… A 13h30, le fanmeeting a débuté. Ce fut d’abord un mini-concert. A l’entrée on nous avait donné des bâtons lumineux gratuits, on les a tous allumés, sauf que là c’était pas un bleu BOICE mais plutôt un bleu SHAWOL, j’étais perturbée xD. Jonghyun est arrivé en costard, super élégant avec des lunettes de soleil et quand il les a enlevés, tout le monde a hurlé. Il a chanté IRONY, Blind Love, deux chansons que j’ai pas reconnue (j’ai honte ahahahah) et Starlit Night, les chansons de CNBLUE dont il est l’auteur et compositeur. Pendant Starlit Night, on chantait tous le refrain avec lui, on retrouvait un peu cette ambiance et cette osmose qu’il y a habituellement pendant les concerts.

Cela m’a quand même fait bizarre de voir Jonghyun tout seul, au milieu de la scène… SANS guitare. Pour moi, Jonghyun et sa guitare c’est quelque chose. Il est tellement captivant quand il enchaîne les solos ! Et là c’est comme si il manquait quelque chose, bien que sa voix soit tout de même hors du commun il faut avouer.

Durant le reste du fanmeeting, il y a eu pas mal de mini-jeux, et de vidéos diffusées, le tout mené par une présentatrice. Au début il me semble qu’elle lui a demandé comment il se sentait quant au fait d’être tout seul aujourd’hui et pas avec le reste du groupe. J’ai cru comprendre qu’il avait répondu qu’il trouvait ça bizarre et que ça lui plaisait pas tant que ça (?) mais que ça allait. Après je ne comprenais pas toujours tout ce qu’il se disait donc je dois dire que ça m’ennuyait un peu limite. Mais j’aurais quand même vu pleins de photos de lui quand il était petit haha. Il y a eu aussi une vidéo montrant trois choses qui caractérisaient Jonghyun (enfin je ne suis pas sûre, je n’ai pas très bien compris) ; on a vu Jonghyun le danseur (il danse comme un pied x’D), Jonghyun le super-héros, avec un passage de son dernier drama Orange Marmalade (il est à tomber dans ce drama, il faut que je le regarde \o/), et Jonghyun la rockstar.

Le moment que j’ai préféré était le quizz. On a bien rigolé ! A l’entrée on nous avait donné une pancarte avec un rond au recto et une croix au verso. A l’aide de cette pancarte, on devait répondre vrai ou faux aux questions qui étaient posées. Les personnes qui répondaient correctement avaient le droit de continuer la partie, les autres étaient éliminées et devaient s’asseoir. Y en a certaines que j’ai plus ou moins comprises mais j’ai quand même vite été éliminée x’D. J’ai découvert que Jonghyun n’était pas capable de dire « Kyary Pamyu Pamyu » rapidement trois fois de suite hahaha ! Quand il ne restait plus qu’une dizaine de personnes en jeu, ça s’est joué au JanKenPon et les trois gagnantes pouvaient monter sur scène pour la deuxième partie du quizz et gagner des cadeaux (et faire un câlin à Jonghyun, la chance). La personne qui remportait le plus de points durant le quizz avait droit à un bonus : Jonghyun qui chante rien que pour elle, face à face, la chanson My Love. On aurait toutes voulu être à sa place !

Le fanmeeting s’est terminé avec la performance de Voice, ça s’est terminé vers 15h20. J’étais un peu larguée car je ne comprenais pas tous les passages. Merci mes jumelles qui m’ont permise de voir Jonghyun de près. Il était souriant mais ça m’a vraiment fait bizarre de le voir tout seul.

Pour la deuxième session, j’avais une place pire que la première : j’étais au 2F et la vue était encore plus mauvaise je dirais xD (et pourtant j’étais à la 13ème rangée). J’avais cependant une barrière juste devant moi, donc j’en ai profité pour poser mon drapeau français. La Boice juste à côté l’a remarqué et m’a donc demandé si j’étais venue exprès de France pour le fanmeeting. Je suis une fan tarée mais pas à ce point xDD. Je lui ai donc répondu que je vivais au Japon. Elle a été gentille et m’a donné le photoset qu’elle avait acheté au stand de goodies, trop adorable ;_;. Les fans japonaises sont les meilleures~

Je crois que j’ai pris un peu plus de plaisir à la deuxième session. J’ai plus apprécié Blind Love. Cette version plus acoustique avec le mini-orchestre présent sur scène qui accompagnait Jonghyun était pas mal ! Après, c’était le même programme sauf que les sessions photos/vidéos et les questions du quizz étaient différentes. Jonghyun a aussi joué pour nous un peu de guitare acoustique. A la fin du fanmeeting, on en redemandait encore, du coup Jonghyun a rechanté Blind Love :D et là je l’ai savouré !

Malgré les soucis de compréhension, j’ai été contente de revoir Jonghyun, quasiment un an après le concert Can’t Stop en Malaisie. Les fanmeetings sont un moment sympa à passer. On verra si je pourrai assister au fanmeeting annuel du groupe l’année prochaine, je croise les doigts ^^. Vivement que je revoie le groupe réuni !


♫ Un article = Une chanson ► Lee Jonghyun & Juniel사랑이 내려(Love falls)

3

► A sky full of lighters : Kimi s’amuse à Tokyo #4

Bonjour ! Voici les dernières news de ma vie Tokyoïte avec mes activités du mois d’août !

1er août 2015 : Edogawa Fireworks festival

Après l’expérience traumatisante du Sumida fireworks festival, avec Marine nous avons décidés de nous rattraper et d’aller admirer celui qui se tenait à la rivière Edo. Comme je le disais dans un autre article, les feux d’artifices au Japon sont un véritable spectacle qui attire la foule. Ceux qui se tiennent au bord d’un fleuve et d’une rivière relèvent donc d’une super organisation si on veut bien profiter du spectacle ! Car comme il y a du monde, il faut déjà trouver de la place ! Et…. Il y en a souvent jamais assez ! Il faut donc être prévoyant et les organisateurs recommandent toujours de venir au moins une heure, voire une heure et demie avant !! D’ailleurs, il est peut-être parfois possible de « réserver » sa place, à reconfirmer, mais ça ne m’étonnerait pas que ce soit possible ! Et là, les japonais m’étonnent encore xD ! Ils ont tout l’attirail pour être bien installé ! La couverture, les petites tables et chaises de camping, la grosse glacière à pique-nique… Avec Marine on s’est demandé si certains ne venaient pas carrément passer la journée sur place !

(2)

Le Edogawa Fireworks festival est l’un des plus grands avec approximativement 14 000 feux d’artifices de lancés.
Accès : Koiwa Station (JR Sobu-Line)
Shinozaki Station (Toei-Shinjuku Line)

Marine et moi sommes arrivées vers 18 heures. Nous avons marchés environ 30 minutes jusqu’à la rivière et une fois arrivées, on en a longé une bonne partie pour s’asseoir pas très loin de l’endroit où les feux étaient lancés. Comme il y avait déjà pleiiiins de monde on était un peu les uns sur les autres, mais la vue était plutôt bien ! En attendant que le feu d’artifice commence, on en voyait un autre au loin. Le notre a commencé à 19h15 et a duré jusque 20h30. 1h15 de lumière, de musique… Comme des gosses, on avait tous des étoiles pleins les yeux, en laissant échapper des « wouaaaaaah » ! Même les feux d’artifices sont super bien organisés ! Je veux dire par là, que c’est coupé en différentes parties, annoncées par une petite voix. Une petite musique accompagne aussi le spectacle. Bref, je le redis, les feux d’artifices sont juste beaux et impressionnants ici ! Ca pourrait recouvrir tout le ciel ! Et certains ont même des formes de smileys, d’étoiles, ou de Hello Kitty (mais j’ai pas réussi à les avoir en photos, désolée) !

Si vous voulez voir une petite vidéo pour vous faire une idée, visitez mon Instagram~ ^^. I just wanna reach the light ♪ミ☆

9 août 2015 : Awa-Odori dance festival

J’étais pas loin de Shibuya ce jour-là, j’en ai donc profité pour partir un peu loin du centre, vers Shimokitazawa, un des quartiers de Setagaya, à l’ouest de Tokyo, à 10 minutes en train de Shibuya. En arrivant dans ce coin, on se sent plus comme dans un petit village, plus calme et plus tranquille, loin de la folie du centre ville. Ceci dit, il y a pas mal de monde quand même et pas mal de commerces, et des maisons trop mignonnes !

Comme je n’avais pas encore vu de performance de Awa-Odori, il fallait que je vois celui-là ! Il se déroule dans les rues de Shimokitazawa, je ne suis pas sûre de l’endroit exacte, et quand j’y suis allée, j’ai un peu cherché au pif jusqu’à trouver les groupes de danseurs !
Adresse : Kitazawa, Setagaya-ku, Tokyo 155-0031
Accès : Shimokitazawa Station (Odakyu Line, Keio-Inokashira Line) sortie nord

(42)

Et si je vous parlais de ce qu’est le Awa-Odori ? Allons-y !

Awa-Odori (阿波踊り, littéralement « danse d’Awa », dit aussi « danse des fous ») est un festival japonais célébré durant la période du O-Bon. Ce festival a toujours été marqué par des manifestations spectaculaires au Japon, surtout à Tokushima (sud du pays), lieu de naissance de cette danse. Les danseurs sont des amateurs passionnés qui s’entraînent toute l’année pour produire le spectacle le meilleur possible une fois par an. Les danseurs sont divisés en centaines de groupes, appelés ren (連), qui ont chacun leur style de danse et de musique. Ils portent des costumes courts et légers, aux couleurs propres à chaque troupe. Ils marchent et dansent en scandant « Yattosa ! Yattosa ! », accompagnés par le son des shamisens, tambours, cuivres et flûtes. Awa-Odori a son hymne : Awa Yoshikono. Le refrain est si simple qu’il peut être interprété dans le plus absolu état d’ébriété : « Les danseurs sont fous ! Les spectateurs sont fous ! Ils sont tous fous ! Alors pourquoi ne pas danser ? », d’où le surnom « danse des fous ».

Sources : WikipediaAwa Odori Paris

(28)

J’ai réussi à me faufiler et à me poser pour bien voir les danses, je dirai même que j’étais trop près tellement la rue était étroite xD. J’ai du voir 3-4 groupes passer à peu près ! Ils avaient chacun leur style et leur couleur mais dansaient vraiment tous à la perfection ! On devine qu’il y a eu des heures d’entraînement et de préparation ! Et c’est ce qui rend cette danse particulièrement impressionnante. Les danseurs effectuent les pas avec grâce, en parfaite synchronisation, en rythme avec la musique tout en chantant. Les danseurs exécutent leur danse dans la ferveur, mais aussi en observant une discipline extraordinairement stricte, presque militaire. J’étais en totale admiration devant chaque performance ! D’ailleurs, petite anecdote, dans un des groupes il y avait un étranger, c’était surprenant de voir ça, mais en plus il se débrouillait bien !

Et le reste du mois, je dois vous avouer que je ne l’ai pas vu passer ! En effet, j’ai beaucoup travaillé, mais aussi, je me suis lancée dans ma recherche de logement ! La guest house où je travaille fermant le 31 août, j’ai décidé de le prendre pour un changement, une nouvelle étape dans cette aventure. Car j’aurais très bien pu aller dans une autre branche de la guest house. Mais je ne me voyais pas passer mon année là-bas. La recherche de logement a été un peu rude, j’ai multiplié les trajets dans différents coins de Tokyo, dépensé comme une ouf pour ma carte Suica à cause des déplacement qui finissaient par coûter la peau du cul >.<. Quand on travaille comme un japonais et qu’on a peu de temps libre, on ne voit absolument pas le temps passer. Et c’est très frustrant remarque, car aujourd’hui même (22 août), ça fait déjà deux mois que je suis là ! En tout cas, je continue de profiter au maximum.

Pour revenir sur le logement, je l’ai trouvé depuis le 17 août. C’est une share house situé à Jingumae, entre les stations de Harajuku et Sendagaya. L’endroit est impeccable pour moi, je suis près de mes lieux de travail et de mes quartiers favoris ! J’ai donc ma chambre privée et vis en colocation avec une anglophone et quatre japonais ! Je raconterai le détails de mes recherches et de l’acquisition de ma chambre dans un prochain article, avec photos bien sûr :p.


♫ Un article = Une chanson ► Bad Meets Evil ft. Bruno MarsLighters