2

► Kimderella rencontre ses 4 princes charmants : Fansign de CNBLUE à Nagoya

L’article qui va me valoir de passer pour une grosse groupie attardée 8D.

Dans ma vie de fan, de BOICE, j’en ai tellement rêvé, de ce moment ! Celui où j’allais leur faire face tous les quatre, leur glisser un petit mot, un sourire, un regard, un échange court mais fort et inoubliable et repartir avec un petit souvenir. Quand j’ai appris que j’étais parmi les heureuses gagnantes, une des chanceuses gagnantes, je n’arrivais pas à y croire, moi qui ne connais pas, mais alors pas du tout, la chance pour ce genre d’événements, moi qui en ai tenté bien d’autres et qui ai échoué maintes fois. Bordel, qu’est-ce que j’en ai chié ouais… J’en ai fais des sacrifices, enchaîné des heures de boulot, pour pouvoir les approcher un court instant, eux qui font désormais partie intégrante de ma vie, eux qui me relèvent toujours après une grosse chute, eux qui m’encouragent à réaliser mes rêves, eux qui me motivent chaque jour, eux qui m’ont fait voyager, eux qui ont rendu ma vie bien plus palpitante encore. J’atteignais un de mes rêves !

Cette fois, c’était la bonne, ENFIN ! Ce 14 novembre 2015, quelque part à Nagoya, ville qui était déjà très symbolique pour moi puisque c’était à Nagoya également que j’avais pu assister à mon premier concert japonais. Malgré que cette journée ait été désignée comme très importante à mes yeux, elle n’était pas parfaite en tout point. En effet, apprendre les attentats à Paris juste avant m’a pour le peu chamboulée et attristée, car en même temps de vouloir passer ce petit moment agréable avec mes bébés, je voulais en même temps être auprès de mes amies et de ma famille.. Bref j’ai évité de trop y penser mais ce ne fut pas facile, et la pluie n’arrangeait pas les choses !

A l’occasion de la tournée japonaise et de la sortie de l’album colors, plusieurs séances de dédicaces ont eu lieu, à Tokyo, Nagoya et Osaka, invitant une centaine de fans à chacune d’elles. Apprendre par un petit e-mail que Nagoya me réservait une place parmi ces centaines de fans m’a procurée une joie immense. Et jusqu’à ce que j’entre dans la salle, je n’y croyais toujours pas !

J’ai passé ma matinée à me préparer pendant une heure. Salut, j’suis superficielle, mais je voulais être jolie, présentable pour eux au moins. Je représentais un peu la France, je voulais leur laisser une « bonne image » xD ! Puis je suis partie en direction de l’aéroport international de Nagoya, Chubu Centrair. Oui, l’événement se déroulait dans une salle de conférence là-bas ! Et ça m’a pris une heure pour m’y rendre depuis le centre de Nagoya ! J’avais peur de ne pas trouver mais les explications pour l’accès étaient claires et j’ai facilement trouvé !

Chubu Centrair International Airport Nagoya 中部国際空港 セントレア
Adresse : 1-1 Centrair, Tokoname-shi, Aichi-ken
Accès : Centrair Japan International Airport Station (Meitetsu Kuko Line)

441

Je suis arrivée vers 12h45, je me suis posée et j’ai mangé. J’étais stressée de ouf jusqu’à ce qu’on commence à faire la queue et même encore après. Nous étions 110 fans à assister à l’événement. J’étais la numéro 109 MDR j’étais la seule étrangère avec une Thaïlandaise… On nous repérait tout de suite hahaha… Le staff a d’abord vérifié nos numéros et notre identité avant de nous remettre un ticket pour entrer. Nous étions toutes installées sur des sièges. Vu mon numéro, ben j’étais au fond xD. Il y avait une table et des chaises qui n’attendaient plus que les garçons. Une grande banderole représentant la photo officielle de colors était accrochée. L’album passait d’ailleurs en musique de fond.

440

Il y a d’abord eu une présentation de comment ça allait se passer. J’ai rien compris, je dirais même que j’ai rien écouté tellement le stress m’envahissait. Mais genre le mec du staff… OK. On est des fans mais fans ça ne veut pas non plus dire attardées mentales steuplé o_o (enfin pas toutes, des fans attardées, je le cache pas, les CNBLUE en ont beaucoup malheureusement -oups-). Il expliquait en détails comment utiliser, ouvrir ton CD et comment le donner pour le faire signer. Vas-y, prend-nous pour des teubées, tu veux pas non plus nous aider à choisir le BON endroit sur le livret pour la signature non ? Si il faut donner le livret « à la japonaise » avec les deux mains ? Tu veux aussi nous apprendre comment dire « merci » en coréen aussi ? (Ça merci je le sais déjà 8D). Bref ça a au moins eu le mérite de me détendre un peu au final ! Ah ces japonais, toujours très carré !

Nous avons encore attendu quelques minutes, et ce fut les minutes les plus longues de mon existence, l’album colors a eu le temps de tourner une fois et demie ! Puis ils sont finalement entrés. J’en revenais pas d’être là aussi… Ils étaient beaux T^T. Ils nous ont saluées et se sont installés. On commençait en partant de la droite ; le premier était Minhyuk, puis Jonghyun, Yonghwa et Jungshin. Maintenant qu’ils étaient là et que l’heure H allait enfin sonner pour moi, je stressais de plus belle. J’avais à la fois envie de les voir mais aussi envie de rentrer chez moi www.

A partir de là, tout est allé très vite, là les minutes furent les plus rapides ! On passait et faisait la queue par rangée de sièges. J’étais donc l’avant dernière à passer. En attendant mon tour, je restais debout à les regarder entre deux fans. Ça allait mais trop vite o_o, le Staff avait les fans à l’œil. Attention au pet de travers quoi ! Si elles traînaient trop, les membres les poussaient pour qu’elles dégagent. Dommage que ce soit aussi stricte et aussi limité dans le temps, on pouvait à peine leur parler ! Du coup mon tour est vite venu. J’avais mon pitit Supernova Kuma dans les bras avec mon livret et une photocard de Yonghwa, je voulais qu’il la signe aussi mais le Monsieur du Staff (celui qui nous a expliqué le déroulement des dédicaces comme si nous avions un grain) a refusé catégoriquement, par un « DAME » (« Pas possible »), sans même faire l’effort de me le dire au moins en anglais… OK, comment on dit déjà, ah oui « Gomennasai » hein ^^ »…

Un peu refroidie par cette réponse très aimable, j’atteignais finalement la table… C’était d’abord Minhyuk qui m’a dit « Konnichiwa » et « Thank you » (entre temps il a du capter que j’étais pas japonaise hahah -pan-) et moi je le remerciais en japonais. Que c’était embarrassant, je n’osais rien dire d’autres mais pourtant j’en avais tellement envie ! Merci le Staff… C’était déjà le moment de passer devant Jonghyun. Il a bugué en me voyant, il était mignon x) et moi à part un sourire, je n’ai pas pu lui dire quoi que ce soit. Quelle merde, j’étais trop timide et eux n’osaient pas se lancer non plus xD sûrement parce que je suis étrangère et que le Staff mettait un peu la pression derrière heum… Finalement, il m’a juste sorti un « Arigatou Gozaimasu » avec le sourire… xD Yonghwa a été aussi timide que moi (étonnant venant de sa part, lui qui est plutôt le meneur pendant les concerts). J’aurais voulu lui dire au moins à lui comment j’étais heureuse de le voir, j’ai pas pu xD. Et j’ai terminé par Jungshin, qui m’a demandée en anglais d’où je venais. Je lui ai répondu en coréen que je venais de France. Je pense que du coup il a percuté pour les attentats et je me suis empressée de le remercier pour le gentil message de soutien qu’il avait posté sur son Instagram juste avant. Il m’a rendue un petit sourire en échange. Et là il fallait que je me retire. Et c’était fini !

449 447 446448

Déjà. Trop court. Trop vite. Mais j’ai pu les avoir en face de moi quelques instants. J’espère leur avoir laissé une bonne impression malgré ma timidité haha. Dommage que les conditions étaient trop carrées. J’aurais vraiment aimé leur parler plus ou même leur serrer la main. Les séances de dédicaces au Japon ne laissent pas beaucoup d’opportunité : pas le droit de donner de cadeaux en mains propres, pas de photos, interdiction d’apporter des produits autres que celui autorisés pendant l’événement, pas le temps de leur parler… Je souhaite de pouvoir aller à une fansign en Corée un jour, c’est beaucoup moins stricte ! On y croit…

445

Quand tout le monde fut passé, ils ont signé la grande banderole derrière eux et nous ont dit au revoir. Ils sont partis… trop vite. On est resté encore un peu de temps, le Staff nous a laissés prendre des photos de la banderole. Jonghyun avait aussi signé sur la nappe de la table. Tout le monde prenait des photos. A la fin on a fait un Jan-ken-pon (Pierre-feuille-ciseaux) pour repartir avec le bout de nappe dédicacé par Jonghyun et la banderole. Puis ce fut vraiment l’heure de partir. En regardant mon CD dédicacé, j’avais les larmes aux yeux, j’étais ailleurs. Quelle journée riche en émotions ! Je continuerai à faire de mon mieux pour réussir mes projets et un jour, j’espère recroiser leur route, avoir l’opportunité de les rencontrer à nouveau. C’est bête mais pour une fan étrangère comme moi qui vient de loin, c’est moins facile, je n’ai pas l’occasion de les voir tous les jours comme les fans asiatiques malheureusement. Alors redoublons d’efforts pour rendre possible l’impossible !


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUELady

Publicités
0

► The map that leads to you : Kimi est allée à Nagano… en bus !

Sur la route, direction Nagano, loin de la ville et de la folie Tokyoïte !

Supernova Travel start (faudrait que j’arrête avec mes noms de voyages débiles :p) ! Novembre allait être un mois de voyage, de découvertes et de concerts ! Dès le 1er, j’embarquais pour la première étape de ce périple : Nagano ! C’est une ville située dans les montagnes et au confluent des rivières Sai et Chikuma, à quelques heures de Tokyo. Je ne suis jamais allée dans cette ville, j’étais donc impatiente de faire ce petit week-end. D’autant plus qu’à Séoul, j’ai rencontré une japonaise vivant là-bas et qui s’est gentiment proposée de me faire visiter et de m’inviter chez elle ! Vraiment adorable de sa part !

Pour ce voyage, je n’ai pas opté pour le luxueux Shinkansen mais un autre mode de transport, et ça sera là le sujet principal de cet article avant que je ne vous présente Nagano plus en détails et vous raconte mon voyage. Je suis allée à Nagano… en bus ! Et pour ce faire, j’ai choisi la compagnie Willer Express car ce sont les seuls que je connaisse qui proposent un service et un site internet en anglais. De ce fait, beaucoup d’étrangers voyagent avec cette compagnie pour éviter de payer une fortune un ticket de train, c’est aussi pour cette raison que j’ai choisi de me rendre à Nagano (et dans les autres villes que j’ai visité durant mon Supernova Travel) en bus. D’autant plus que des bus de nuit sont également disponibles, ce qui permet d’économiser une nuit d’hôtel !

Willer Express est une compagnie de voyages et de tourisme, où vous pouvez réserver un trajet en autocar, bus mais aussi en train, avion et même des séjours à l’hôtel, etc… Leurs bureaux sont situés à Tokyo et Osaka et leurs bus effectuent divers itinéraires en s’arrêtant dans de nombreuses villes du pays, y compris Kyoto, Nagoya, Niigata, Hiroshima, Fukuoka, Sendai… etc. Cependant toutes les villes ne sont pas reliées directement entre elles. Si vous voulez faire par exemple un Tokyo-Fukuoka, vous devrez effectuer deux voyages et faire une correspondance à Osaka ou Kyoto. Vous pouvez opter pour un trajet de jour ou de nuit, avec plus ou moins de conforts et de facilités. Les prix varient selon les saisons, les options de confort et d’installations et selon l’itinéraire désiré, oscillant de 2 500 yens (20 euros) à 12 500 yens (98 euros) environ. A titre d’information, mon aller-retour à Nagano m’a coûtée 4 300 yens (34 euros). J’ai aussi effectué un aller Tokyo-Nagoya pour 3 150 yens (25 euros) et un aller Osaka-Tokyo pour 4 640 yens (36 euros).

Le terminal à Tokyo se situe dans le quartier de Shinjuku, au Sumitomo Building, près de l’observatoire.
Adresse : Sumitomo Building 1F, 1-6-2 Nishishinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo 163-0225
Accès : Shinjuku Station (JR Line, Oedo Line) sortie ouest

Pour vous y rendre, prenez la sortie ouest de Shinjuku station et dirigez-vous vers le Sumitomo Building (il est indiqué sur des panneaux), vous allez tout droit et vous tomberez sur ce qu’on appelle L’œil de Shinjuku, ceci :

C’est beau n’est-ce pas ?

Vous passez devant et vous longez un long couloir jusqu’à l’extérieur (il est si long que vous n’en voyez pas le bout). Vous arrivez non loin de l’observatoire de Shinjuku et Sumitomo Building se trouve sur votre droite. Si vous me dites que la sortie n’est pas facile à trouver, je vous comprendrai parfaitement ! La première fois que j’ai du me rendre au terminal, je me suis littéralement paumée malgré les indications xD. Cherchez pas, la gare de Shinjuku, c’est un donjon !

Le terminal se compose de deux salles : une pour le check-in où vous confirmez votre trajet en montrant les documents requis (confirmation reçue lors de votre réservation par internet, votre passeport), avec des sièges et ordinateurs avec internet ainsi qu’une boutique, et la seconde pour l’embarquement.

Pour réserver un trajet, rien de bien compliqué, rendez-vous sur leur site internet ! Je vous conseille de carrément vous créer un compte car en effectuant des achats, vous cumulez des points et ça peut vous permettre d’avoir des réductions sur vos prochains trajets. Lorsque vous effectuez votre réservation, vous avez le choix sur diverses options : heure du départ, bus de nuit ou de jour, nombre de sièges par rangée, avec ou sans toilettes… Attention : vous ne pouvez réserver que jusqu’à deux mois à l’avance ! Pour le paiement, vous pouvez payer par carte bancaire ou opter pour le paiement au konbini (attention à ne pas dépasser la date limite, vous avez en moyenne deux jours pour payer). Une fois votre réservation faite, vous recevez une confirmation par e-mail.

Le jour du départ, vous vous présentez avec votre mail de confirmation (ou au pire des cas le numéro de votre réservation). Il est recommandé d’arriver 20 minutes en avance. 15 minutes avant le départ, une annonce sonore est faite et un membre du staff accompagne tous les voyageurs jusqu’à la salle d’embarquement, puis jusqu’au bus. Le chauffeur vérifie votre nom, vous indique votre numéro de siège, si vous voulez mettre votre bagage en soute, vous lui confiez et y a plus qu’à monter !

Alors.. les bus ont beau être… roses, ils sont très confortables et bien équipés ! Les options varient selon les types de bus, pour différents tarifs. Vous pouvez avoir des prises électriques, une télé avec de la musique, des films, des jeux, le Wi-fi, des lecteurs DVD. Tous les bus vous fournissent un oreiller et une couverture, et les sièges disposent d’une « visière » pour vous cacher de la lumière du jour si vous voulez dormir tranquille.

Juste avant le départ, le chauffeur vérifie que tous les voyageurs sont présents, fait une petite annonce (traduite ensuite en anglais, et parfois en coréen et chinois) et c’est le départ… à l’heure s’il vous plaît ! Vous avez même droit à une courbette du membre du staff qui vous a accompagné du terminal jusqu’au bus. Durant le trajet, plusieurs pauses d’une quinzaine de minutes sont faites et il y a des annonces sonores à chaque arrêt.

Mon aller à Nagano s’est très bien passé, mon bus disposait d’une télé et était super confortable, j’avais l’impression de prendre l’avion ! J’ai regardé le paysage changer, passer de la ville à un milieu plus rural dans lequel on pouvait apercevoir quelques montagnes. Sinon j’ai regardé Harry Potter et la Coupe de Feu en… japonais haha. J’adore voyager en bus ! J’ai été impressionnée par les aires d’autoroutes. On y trouve de grands parkings, des restaurants, boutiques et konbini, mais le plus surprenant, ce sont les toilettes. Je crois que ce sont les seules toilettes au Japon où vous n’avez pas à faire la queue pour aller pisser. Il y a une cinquantaine de chiottes disponibles ! Je déconne pas xD !

Je suis partie en début d’après-midi de Tokyo et suis arrivée en soirée à Nagano, au AREX Terminal, situé tout près de la gare. Pour le retour, j’ai en revanche pris un bus de nuit, qui est parti à 23h00 de Nagano pour arriver à 5h30 à Tokyo. Une courte nuit mais j’ai réussi à dormir un peu. C’est assez confortable et tout le monde dort en général, c’est pas trop bruyant. J’étais bien fraîche à l’arrivée et le pire c’est que je bossais le jour-même et le soir j’avais concert hahaha.

Un petit confort agréable, un trajet tranquille et économique, je vous conseille d’essayer pour vos prochains périples à travers le Japon ;) !


♫ Un article = Une chanson ► Maroon 5Maps