▶ Arigatô : Ochūgen (御中元), le cadeau de l’été

© TRANS.Biz

Si en Occident on s’offre des cadeaux à Noël ou pour les anniversaires, ce n’est pas spécialement le cas au Japon ! Pour les cadeaux, on va en offrir à d’autres périodes.

Dans la société japonaise, on connait deux saisons réservées spécialement à la remise traditionnelle de cadeaux : Oseibo (御歳暮), cadeau offert en fin d’année et Ochûgen (御中元), offert en été pendant Obon (お盆).

En cette période estivale, Kimi va vous présenter dans cet article le cadeau de l’été : Ochûgen !

Ochûgen est le cadeau offert pendant la première quinzaine du mois de juillet. A l’approche de cette période, il est possible de voir ces cadeaux disposés sur des supports spéciaux dans les supermarchés et les magasins. On les offre généralement pour exprimer sa gratitude envers une personne à qui on est redevable : enseignant, patron, parents, entre entreprise partenaires… On peut aussi en remettre aux amis. Dans l’exemple des entreprises, le Ochûgen destiné au patron est offert par l’ensemble des employés ayant chacun mis une somme d’argent.

Pendant Ochûgen, les gens offrent donc des cadeaux pour exprimer leur reconnaissance, mais aussi pour célébrer l’été. Ils sont généralement offerts entre le 1er et le 15 juillet, le 15 étant le jour de la pleine lune selon l’ancien calendrier lunaire. Ils sont emballés dans du papier appelé kakegami (掛け紙) avec un arc rouge et blanc en papier torsadé ou bien imprimé sur le papier kakegami. La combinaison de couleurs blanches et rouges est considérée comme le symbole de la fête au Japon.

© nippon.com

Le contenu constitue généralement des sômen (素麺), des nouilles consommées froides pour surmonter les fortes chaleurs de l’été japonais. Puis, il y a les fruits de saison ! Et certaines préfectures possèdent leur fruit phare pour satisfaire les Japonais pendant Ochûgen : la belle pêche de couleur blanc laiteux de la préfecture de Yamanashi (山梨県), les cerises japonaises très sucrées en forme de gemme de la préfecture de Yamagata (山形県), le melon d’Hokkaido (北海道) ou de la préfecture de Shizuoka (静岡県)… Enfin, on offre aussi des canettes de jus ou d’autres boissons, ou encore des bonbons et des pâtisseries traditionnelles. Entre entreprises partenaires, on se fait parvenir par exemple un gros carton de fruits de saison, comme la pastèque de Kanazawa (金沢スイカ) 🍉 que les employés se partagent ensuite entre eux.

Au niveau du budget, cela dépend du niveau de relation avec la personne à qui le cadeau est remis. Cela peut aller de 2 000 ¥ à 30 000 ¥. Ceci dit, le plus important dans cette coutume n’est pas le cadeau en lui-même mais plutôt le geste !

Cette coutume consistant à choisir un cadeau spécial en guise de reconnaissance a commencé à l’époque Edo et se poursuit encore aujourd’hui. Même avec les temps changeants, c’est toujours une pratique chère aux Japonais pour montrer sa gratitude.


♫ Un article = Une chanson ► いきものがかりありがとう

2 réflexions sur “▶ Arigatô : Ochūgen (御中元), le cadeau de l’été

  1. Pingback: ▶ My Sunshine : Kimi no Nikki (juillet 2021) | キミのブルートラベル

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s