2

▶ Osaka Hiking Adventure : Les Forêts préfectorales d’Osaka (大阪府民の森)

Vous pensiez avoir fait le tour d’Osaka et de sa préfecture ? Eh bien non ! Il y a encore de belles choses à y voir ! Pas dans la ville elle-même, mais aux alentours, dans des villes voisines et des villages faisant partie de sa préfecture du même nom, dit Osaka-fu (大阪府) en japonais.

La préfecture d’Osaka (大阪府) abrite en effet des zones naturelles de forêts (府民の森) avec des parcs et des montagnes. L’une d’elles se situe du côté de la ville de Katano (交野市), ville voisine d’Hirakata (枚方市), et à la frontière entre la préfecture d’Osaka (大阪府) et celle de Nara (奈良県).

Pour arpenter ces splendides coins de verdure, il faut se rendre jusqu’à la station Kisaichi (私市駅) sur la ligne de train Keihan (京阪線). Il y a trois principaux circuits de randonnée sympa pour découvrir des étangs, des temples, de beaux panoramas depuis le sommet des montagnes et profiter d’une nature paisible dans les parcs forestiers de la préfecture :
① le circuit du parc et de l’étang Kurondo (くろんど園地・くろんど池コース) : 9 km, environ 3 heures, assez fréquenté;
② le circuit du parc Hoshida (ほしだ園地コース) : 8 km, environ 2 heures 30, très fréquenté notamment pour le pont Hoshi no Blanco (星のブランコ) ;
③ le circuit Katano Ikimo no Fureai no Sato (交野市いきものふれあいの里コース) : 11 km, environ 3 heures 20, menant au sommet de Konozan (交野山), assez fréquenté.

Enfin, pour faire le parcours depuis Konozan jusqu’au parc Hoshida en passant par le parc Kurondo, il y a la route périphérique d’Osaka (おおさか環状自然歩道). Elle mène également au mont Kunimi (国見山) au nord vers Hirakata et au parc Muroike (むろいけ園地) au sud vers la ville d’Osaka.

Ces parcs et leurs parcours de randonnée sont assez populaires auprès des amoureux de randonnée ou de course à pieds, qu’ils soient jeunes ou âgés. Beaucoup profitent des belles journées pour se lancer dans une excursion et on croise des randonneurs sympathiques prêts à aider et indiquer le bon chemin.

Que ce soit un dimanche ensoleillé fin octobre, pendant l’automne quand les érables japonais rougissent de plein feu, au printemps, chaque saison douce est idéale pour aller marcher à Katano (交野市) et faire un peu de randonnée ! Allez c’est parti, Kimi no BLUE TRAVEL est votre guide !

✻ Parc et étang Kurondo (くろんど園地・くろんど池)

Le circuit du parc Kurondo commence de la station Kisaichi (私市駅) en direction des cascades Tsuki no Wa (月の輪滝) et l’étang. Passage par des rues bordées d’habitations avant de pénétrer dans la forêt où le ruissellement de l’eau se fait aussitôt entendre. Ecoutez ce son agréable, ils vous mène directement jusqu’aux cascades, situées à 1,2 km du point de départ (25 minutes environ). Ce ne sont pas les plus hautes ni les plus impressionnantes mais le cadre naturel est bluffant. On escalade et on joue les aventuriers de la jungle pour admirer le plus près possible les chutes d’eau.

30 minutes plus tard, on arrive à l’étang Suiren (すいれん池). Dans le circuit principal, il est possible de bifurquer sur d’autres petits chemins qui vont plaire aux amoureux d’aventure. Entre escalade, gravir des rochers, prendre de la hauteur jusqu’aux observatoires, la randonnée devient un véritable moment de plaisir ! Il y a cependant des marches assez raides. Ces suppléments de circuit ne sont pas à prendre à la légère !

On compte les chemins suivants :

  • Sougen trail (そうげんの路) : 0,3 km, 9 min
  • Kodachi trail (こだちの路) : 1,6 km, 35 min
  • Miharashi trail (みはらしの路) : 0,8 km, 20 min
  • Yamagoe trail (やまごえの路) : 0,5 km, 10 min
  • Soyokaze trail (そよかぜの路) : 1,2 km, 25 min
  • Sawawatari trail (さわたりの路) : 1,1 km, 25 min

Ils permettent de passer par des observatoires garantissant un panorama splendide sur les forêts qui semblent s’étendre sur des dizaines de kilomètres et des villes lointaines, des bancs pour se reposer et de mignons abris en forme de champignons en cas d’intempéries (雷雨の時の緊急避難用のシェルター). Puis aussi par quelques spots sympathiques comme le parc Sougen (草原広場) et Mizubutai (水舞台).

Près de l’étang Suiren (すいれん池), il y a un petit centre d’informations (案内所) où on peut se procurer des prospectus et acheter des boissons au distributeur, ainsi qu’une aire de repos (園地休憩所) avec tables, bancs et toilettes.

À 20 minutes de marche de là, on atteint l’étang Kurondo (くろんど池). Endroit idéal pour faire un pique-nique, un barbecue, du pédalo ou même pêcher. Il y a des espaces pour camper et des petites cafétérias pour déjeuner. De quoi passer un super weekend de pur détente !

Requinqué après la pause déjeuner, on poursuit sa route en optant pour les chemins par lesquels nous ne sommes pas encore passés : Soyokaze trail (そよかぜの路), Sawawatari trail (さわたりの路), passage par le pont en zig-zag Yattsubashi (八つ橋), Kodachi trail (こだちの路) et le temple Shishikutsuji (獅子窟寺) pour atteindre l’arrivée à la station Kawachimori.

A la rencontre des fleurs de saison, bercé par le chant des oiseaux sauvages, le parc Kurondo plonge les randonneurs au cœur d’une nature magnifique. En arrivant à Kisaichi vers 8h30 il est possible de faire tout le tour du parc, de l’étang, plus le circuit de randonnée et de quitter les lieux vers 16h30.

Parc Kurondo (くろんど園地)
Adresse : 3192-1 Kisabe, Katano, Osaka (大阪府交野市私部3192-1)
Accès : Kisaichi Station ou Kawachimori Station (Katano Line)
Site internet : http://osaka-midori.jp/mori/kurondo/

✻ Parc Hoshida (ほしだ園地)

Dans les forêts et parcs naturels de la préfecture d’Osaka (大阪府民の森), on demande ensuite le parc Hoshida (ほしだ園地) !
Situé au milieu de la forêt, ce parc accessible par un sympathique parcours de randonnée est l’endroit à absolument visiter à Katano (交野市). Un environnement naturel qui s’étend sur 105 hectares avec un panorama de 360° spectaculaire depuis le pont Hoshi no Blanco (星のブランコ) et des sentiers de randonnée idéals pour une promenade en forêt et à la rencontre de la nature et de ses oiseaux. Le parc Hoshida est un très bon spot dans la préfecture d’Osaka pour ceux qui aiment la nature et l’aventure !

Le circuit de ce parc commence depuis la station Kisaichi (私市駅) d’où il faut emprunter la route jusqu’au pont Yawata (八幡橋) et marcher le long de la rivière. Cela prend environ 40 minutes pour atteindre la cabane Piton (ピトンの小屋) située à environ 2 km. Centre d’informations du parc, on y trouve des brochures et des guides, ainsi que des distributeurs de boissons (les seuls de tout le parc, penser donc à faire ses provisions). Il y a aussi de quoi se ressourcer en nourriture simple et en douceurs (karaage, yakisoba, udon, frites, glace…). Il est également possible de faire de l’escalade (réservation obligatoire) pour 700 ¥.

De là, marcher environ 6 minutes (400 mètres de plus) par le chemin Bouken (ぼうけんの路) jusqu’au pont Hoshi no Blanco (星のブランコ). Au choix : la route ou les escaliers ! Les plus sportifs et téméraires opteront pour la seconde option, grimpant les marches parfois à toute allure. Long de 280 mètres et haut de 50 mètres, Hoshi no Blanco (星のブランコ) est l’un des plus grands ponts suspendus du pays. En le traversant, on peut apercevoir la forêt et les arbres aux couleurs changeantes selon les saisons. Les feuilles rouges d’automne sont entre autres splendides, faisant de l’automne la saison préférée des visiteurs !

L’excursion continue sur le chemin Onesuji (おねすじの路) jusqu’à Yamabiko square (やまびこ広場), idéal pour faire une pause déjeuner. On fait le grand tour par les parcours Matsukaze (まつかぜの路) et Komorebi (こもれびの路), nous éloignant de la horde de visiteurs du pont et des bruits citadins. Des points de vue sur les villes et montagnes voisines, le bleu magnifique du ciel, le bruissement des feuilles… Il est bon de marcher en pleine nature par un temps radieux et cette tranquillité reposante. Passage par le rocher Hamburger (ハンバーガーストーン) et enfin est atteint le point d’arrivée 40 minutes plus tard, le sanctuaire Iwafune (磐船神社).

On remonte par le chemin Osaka Kanjo Shizen (おおさか環状自然歩道) pour revenir à Yamabiko Square où tous les bancs et petites tables sont occupés par des groupes d’amis ou des familles en train de pique-niquer et de déguster leur bento pour la pause déjeuner. Après avoir récupéré l’énergie nécessaire, on continue l’excursion pour monter à l’observatoire à côté (展望デッキ) et continuer à profiter de la vue impressionnante sur le pont et de la forêt en empruntant les chemins Tsutsuji (つつじの路) et Saezuri (さえずりの路).

Selon le temps, les randonneurs peuvent soit bifurquer du sanctuaire vers l’étang Suiren situé dans le parc Kurondo (くろんど園地) ou bien boucler le circuit Hoshida qui se termine à la station Kawachimori.

Le parc Hoshida, un endroit idéal et recommandé pour passer une journée sympa, entre amis ou en famille ! Le parc est accessible tous les jours (sauf le mardi) de 9h00 à 17h00 (9h30 à 16h30 pour le pont). En arrivant à Kisaichi vers 8h30 il est possible de faire tout le tour du parc plus le circuit de randonnée et de quitter les lieux vers 15h00.

Parc Hoshida (ほしだ園地)
Adresse : 5019-1 Hoshida, Katano-shi, Osaka (大阪府交野市星田5019-1)
Accès : Kisaichi Station (Keihan Line)
Site internet : http://osaka-midori.jp/mori/hoshida/

✻ Parc forestier (森林公園) & Mont Konozan (交野山)

Pour compléter le top 3 de ces circuits, il ne reste plus qu’à effectuer l’ascension du mont Konozan (交野山) ! Contrairement aux deux premiers circuits, il est le seul à débuter de la station Kawaichimori et non Kisaichi.

De la station, longer la route côté est sur une distance de 2 km environ (attention car étant encore dans la civilisation, il peut y avoir beaucoup de circulation) jusqu’à l’intersection menant à la route Sekibutsu (石仏の道). On peut faire le grand tour par la route Saezuri (さえずりの道) ou passer par tous les petits chemins :

  • Sekibutsu road (石仏の道) : 1,5 km, 35 min
  • Kodachi road (こだちの道) : 0,3 km, 8 min
  • Sasayaki road (ささやきの道) : 0,5 km, 10 min
  • Miharashi road (みらはしの道) : 1,5 km, 35 min
  • Komorebi road (こもれびの道) : 0,5 km, 10 min
  • Yasuragi road (やすらぎの道) : 0,5 km, 10 min
  • Seseragi road (せせらぎの道) : 1 km, 25 min
  • Sawagani trail (さわがにの小路) : 0,5 km, 10 min

D’un côté la ville et de l’autre les arbres, et devant des marches et des marches, des pentes parfois raides, des chemins semés de racines d’arbres… Par mauvais temps, les chemins deviennent glissants et boueux. Certains peuvent aussi être bloqués par la chute d’un énorme arbre suite à des intempéries, rendant l’accès au sommet inaccessible. Avec un peu de courage et beaucoup de prudence, il est possible de passer mais il est en tout cas recommandé de faire demi-tour car cela en reste assez dangereux, surtout pour les moins expérimentés ! Ce sont des parcours assez éprouvants, voire physiques pour certains (après tout il s’agit d’une ascension), avec un peu d’escalade pour atteindre le sommet. Ne pas hésiter à faire des pauses, même si il y a peu de bancs sur le chemin.

Arrivé au sommet du mont Konozan, situé à 341 mètres d’altitude, on crie victoire ! Et qu’elle est belle ! Posé sur l’énorme et vertigineux rocher Kannon (観音岩), on peut savourer la récompense d’admirer la vue impressionnante sur l’ensemble des villes d’Osaka (大阪市), Neyagawa (寝屋川市), Hirakata (枚方市), Katano (交野市), respirer l’air frais et profiter pourquoi pas d’un petit remontant pour se féliciter de ses efforts.

À 20 minutes du sommet en descendant se trouve le centre Ikimo no Fureai no Sato (いこものふれあいセンター) ainsi que l’étang Shirahata (白旗池) auprès duquel on peut s’offrir un pique-nique tranquille en pleine nature à table ou sur des bancs. Attention, bien qu’il y ait des toilettes, si le centre est fermé, elles le sont aussi !

Sur le chemin du retour, on écoute le son de l’eau et on passe par les cascades Momiji (もみじの滝) et les cascades Genji (源氏の滝) pour terminer au sanctuaire Hatamono (機物神社). En arrivant à Kawaichimori vers 7h30 il est possible de faire l’ascension deux fois plus les différents circuits de randonnée et de quitter les lieux vers 16h00.

Mont Konozan (交野山)
Adresse : Kuraji, Katano-shi, Osaka(大阪府交野市倉治)
Accès : Kawaichimori Station (Keihan Line)

Après une journée plongé dans la nature, c’est le retour à la civilisation. Pour boucler chacun des 3 principaux on retourne vers la station Kawachimori en passant par la petite ville campagnarde, au milieu des maisons et des potagers. Habitant(e) d’Hirakata ou d’une autre ville du coin, on retient qu’on a pas besoin d’aller bien loin si on peut se ressourcer en pleine nature et se balader tranquillement pour une journée. Eh oui le Kansai, c’est incroyablement splendide et on est loin de s’imaginer qu’on habite si près de beaux endroits cachés !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

📷 Toutes les photos sur Flickr 📷


♫ Un article = Une chanson ► SkilletLegendary

4

▶ It’s my life : Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン)

USJ - Entrance

En voyage au Japon, il vous reste une journée de libre et vous vous trouvez du côté de Osaka ? Amusez-vous comme un enfant et faites le plein de sensations ! Kimi vous emmène à Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) !

Situé dans l’arrondissement Konohana d’Osaka, on y accède par la ligne JR Yumesaki. Habitant du côté de Kyoto ou Hirakata, avec la ligne Keihan, le trajet est rapide jusqu’à la station Kyobashi où s’effectue le changement pour la ligne JR Osaka Loop, puis la ligne JR Yumesaki à Nishikujo. En venant du côté d’Hirakata, compter environ une heure de trajet.

Universal Studios Japan (ユニバーサル・スタジオ・ジャパン)
Adresse : 2-1-33 Sakurajima, Konohana-ku, Osaka (大阪府大阪市此花区桜島2丁目1−33)
Accès : Universal City Station (JR Lines)
Site internet : https://www.usj.co.jp

Une expérience unique à chaque tournant

Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) est un parc à thèmes proposant des attractions et des décors thématiques en rapport avec des films ou des séries produits par Universal ou ses filiales. Il s’agit du troisième des parcs d’attractions de Universal Parks & Resorts et le premier à ouvrir en dehors des États-Unis, le 31 mars 2001.

USJ - View from The Park Front Hotel (2)

Le parc regorge d’attractions sensationnelles et féeriques implantées dans des décors grandioses et réalistes. On n’y trouvera pas les montagnes russes les plus effrayantes du monde mais des attractions palpitantes et surprenantes en 3D qui plaisent autant aux petits qu’aux grands. Cependant pour satisfaire son public nippon, on y trouve aussi des attractions et des zones thématiques plus japonisantes, mettant en œuvre des personnages de manga ou des dessins animés populaires chez les enfants japonais. Hello Kitty trouve sa place dans Universal Studios Japan, ainsi que Snoopy et Doraemon qui s’est vu attribuer temporairement une attraction 3D en VR sensationnelle pour fêter la sortie du film Stand By Me en novembre 2020.

Les membres du staff et les animateurs sont très souriants et accueillants. Vêtus de vêtements accordés aux thèmes ou aux attractions du parc, ils saluent avec le sourire les visiteurs. Serviables et à l’écoute, ils engagent facilement la conversation dans les files d’attentes ou aux caisses des boutiques et restaurants, même avec les étrangers si ils parlent un peu japonais.

Le parc ouvre le plus souvent de 10h00 à 19h00 sous réserve de modifications selon les conditions ou les saisons. Les horaires sont consultables sur le site officiel. Ce sont les horaires « officiels », mais il arrive que le parc ouvre parfois plus tôt par surprise. Par « plus tôt », ce peut être 7h30 ou 8h00 par exemple. Les Japonais, prêts à attendre des heures par tous les temps, commencent à se pointer aux portes vers 6h00 du matin !

Il y a donc en général déjà pas mal de monde à l’ouverture. C’est souvent que les gens se précipitent pour être les premiers à monter dans les attractions ou à entrer dans les diverses zones thématiques. D’ailleurs quelles sont-elles ces zones ?

• Hollywood

Une fois passé l’entrée du parc, c’est d’abord la découverte de l’éblouissant Hollywood Boulevard. Monde élégant et chic avec les montagnes russes sensationnelles de Hollywood Dream The Ride et Backdrop, en marche avant ou arrière avec de la musique pleins les oreilles (la playlist est souvent renouvelée), des spectacles et du cinéma en 4D…
On embarque aussi pour un voyage féerique dans l’espace, au milieu des planètes et des étoiles scintillantes avec l’attraction Space Fantasy. On se sent un peu comme une star en parcourant les rues animées.

USJ - Hollywood (1)

• New York

Puis, on se perd au cœur de the Big Apple ! On flâne dans les rues de New York des années 1930 avec des monuments glamour, de la Cinquième Avenue à Delancey Street. On y joue les super-héros avec Spider-Man pour sauver la ville de l’invasion d’ennemis surnaturels redoutables !

• San Francisco

Promenade dans cette ville emblématique de la Californie ! Comme si on y était, la ville portuaire numéro 1 des États-Unis est recréé avec des quartiers mémorables comme Fisherman’s Wharf et Chinatown, faisant toute l’animation de cette zone ! Avec son emplacement juste à côté du lagon, ce quartier profite de l’odeur de l’air marin, tout comme la vraie ville portuaire.
C’est aussi à San Francisco qu’on se retrouve enraciné dans le monde de Backdraft, film d’action avec des scènes d’incendie écrasantes. Des barils de pétrole qui explosent, des piliers de feu jaillissants, des murs de flammes et des explosions dévastatrices. La peur de l’enfer qui fait rage autour des visiteurs les fige sur place !

• Minion Park

Découverte du monde des Minions où on devient un Minion et vit comme un Minion ! Adorables, hilarants et totalement incontrôlables, c’est le monde du chaos absolu !

• WaterWorld

La ville du futur flottant sur l’océan. Spectacle de cascades passionnant dans une dystopie aquatique tout droit sortie du film WaterWorld ! L’action se déroule au-dessus de l’eau dans une immense arène de 3 000 places environ !

• Jurassic Park

Petite excursion dans la jungle tropicale où se cachent de gigantesques et terrifiants dinosaures avant de prendre son envol dans The Flying Dinosaur.

2021-01 (2)

• Amity Village

Amerrissage sur les lieux du thriller légendaire Les Dents de la Mer (titre original JAWS). Avec la terreur du requin mangeur d’hommes de la ville désormais fermement ancrée dans le passé, le village d’Amity accueille à nouveau les touristes pour explorer le charme de ce petit village de pêcheurs à bateau. Attention tout de même à ne pas tomber à l’eau, des prédateurs peuvent encore s’y cacher…

• THE WIZARDING WORLD OF HARRY POTTER™

Voyage direction Poudlard, là où la magie opère n’importe où. Reproduction extraordinaire du monde d’Harry Potter avec une attention méticuleuse aux détails, on se retrouve entièrement immergé dans ce monde magique.

Le château de Poudlard est le bâtiment phare de cette zone avec son attraction Harry Potter and the Forbidden Journey. À l’intérieur du château, c’est la découverte des salles de classe et des couloirs de l’école ainsi que le bureau de Dumbledore et la salle de classe de Défense contre les forces du mal. Puis on s’envole avec Harry pour affronter dragons, araignées et détraqueurs. On passe aussi par la cabane d’Hagrid avant de monter à dos d’Hyppogriffe. Enfin, petit tour chez Ollivander pour trouver sa baguette magique. Test de plusieurs échantillons à coup de formule magique et on trouve finalement la bonne baguette qui fera de nous un sorcier légendaire ! Méfaits accomplis, petit tour à Pré-au-Lard pour s’offrir une bièraubeurre bien méritée et pourquoi pas un déjeuner magique au Trois Balais !

• Universal Wonderland

Un monde magique qui émerveille toute la famille ! Snoopy, Hello Kitty, Elmo sont nos meilleurs amis et nous accueillent dans leur monde mignon et coloré ! Une trentaine d’attractions et de divertissements qui ravissent à coup sûr !

• SUPER NINTENDO WORLD ™

La toute dernière zone a avoir ouvert le 18 mars 2021. #WE ARE MARIO!! Libérez votre passion du jeu ! En équipe avec des amis pour affronter des rivaux et gagner en puissance dans cette incroyable terre de jeu. Parce que nous sommes nés pour jouer ! Let’s go!

USJ - Super Nintendo World (13)

Il y a donc tous les thèmes pour tout public. Dans chaque zone, il y a bien entendu boutiques, cafés / restaurants, stands de snacks proposant des produits en accord avec le thème de la zone. Un nikuman en forme de Minion ? Un roll cake avec une queue de requin ? Un gâteau volcan ? Il y a l’embarras du choix !

Chaque visite à Universal Studios Japan n’est jamais la même ! Pour offrir une expérience unique, des attractions temporaires sont proposées pendant quelques mois avant d’être remplacées par d’autres. Le parc a par exemple accueilli en 2020 Doraemon avec son attraction temporaire STAND BY ME Doraemon 2. Un grand succès pour cette dernière qui a transporté des milliers de fans et visiteurs dans le monde quasi-réel du célèbre chat-robot grâce à la VR ! Graphismes et sensations incroyables, ce fut un voyage exceptionnel à travers le temps et l’espace en compagnie de Doraemon et Nobita. De même au niveau nourriture et souvenirs, chaque saison ou anniversaire du parc se voyant attribuer des menus spéciaux et des produits vendus en édition limitée.

Le temps d’attente pour les attractions dépend des périodes d’affluence. Ce peut être très court comme très long. En moyenne, cela varie de 30 à 90 minutes. Parfois, le temps d’attente s’avère moins long que celui annoncé. Les attractions temporaires ou récemment ouvertes auront tendance à attirer le plus de monde et il faudra patienter parfois pendant 2 à 3 heures. Une grande partie des attractions demandent une attente en extérieur. Quand il fait très froid ou très chaud, il faut prendre son mal en patience. Les attentes en intérieur sont plus supportables avec les décors et des mini-films de diffusés en tant que distraction avant de monter dans l’attraction. Les plus longs temps d’attente sont le plus souvent en matinée, au moment de l’ouverture du parc, les visiteurs arrivant rapidement les uns après les autres. Cela se calme à l’heure du déjeuner et en toute logique c’est à moment-là qu’il y aura la queue dans la plupart des restaurants. Les après-midi sont moins chargées que les matinées. Beaucoup quittent le parc bien avant la fermeture, en particulier ceux qui habitent loin. Les attractions ferment pour la plupart 30 minutes avant les portes du parc.

Même seul(e) on passe un bon moment, profitant de l’ambiance saisonnière (Halloween, Noël…). On peut discuter avec les membres du personnel et on peut rencontrer des gens sympa en partageant une table dans un café.

USJ - Christmas (1)

Avec l’application du parc, on peut enregistrer le QR code de son pass (annuel ou journalier), checker les temps d’attente des attractions et choisir gratuitement ses heures d’entrée dans certaines zones thématiques ou ses heures de passage dans les attractions. En effet en cas de forte affluence, il se peut que le nombre de personnes autorisées soit limité.

Autre système bien pensé : le switch child. Vous êtes une famille avec des enfants en bas âge dans une poussette ? Ce n’est pas un problème ! Pendant qu’une partie fait la queue et monte dans une attraction, l’autre attend dans une pièce switch child avant de se relayer et de monter directement sans patienter encore dans la file d’attente. Ainsi tout le monde profite de l’attraction sans avoir à faire la queue à chaque fois.

C’est votre anniversaire ? Pourquoi ne pas le fêter à Universal Studios Japan ? Le mois de votre naissance, informez-le au personnel lors de l’achat de votre billet. Vous recevez un badge « anniversaire ». Ainsi, chaque membre du staff qui le voit vous souhaite un bon anniversaire. Hélas, il ne permet pas de passer en priorité dans les files d’attente ni d’avoir de réductions lors de vos achats.

2020-11 (1)

Un parc accessible à tout moment de l’année avec son pass annuel

Le ticket à la journée coûte 8 400 ¥ pour les adultes et 5 700 ¥ pour les enfants. Des pass annuels dont les tarifs varient selon les privilèges proposés sont également disponibles.

Avec un pass annuel, le visiteur peut se rendre au parc autant qu’il le veut exceptés à certaines dates de l’année et peut bénéficier de réductions temporaires sur ses achats dans le parc. Grâce à ce ticket spécial, ce sont des journées sympa qui s’offrent à nous ! Kimi en profite donc pour visiter le parc assez régulièrement, quelque soit la saison. Qu’on brave le froid ou affronte la chaleur, on entre directement dans le parc une fois ouvert et on peut être les premiers à profiter des attractions sans trop d’attente. D’ailleurs, quand il n’y a pas trop de monde (pour ça, privilégier la visite du parc en semaine), en une matinée la liste d’attractions à faire peut-être facilement complétée ! On peut passer l’après-midi tranquille dans nos zones favorites, faire un petit tour dans les boutiques, regarder les performances et spectacles, découvrir les boissons chaudes et les douceurs du moment.

Halloween à Universal Studios Japan

C’est bien connu, octobre se termine par le jour d’Halloween et au Japon, ça se fête dans beaucoup d’endroits, y compris bien sûr à Universal Studios Japan !

Halloween à Universal Studios Japan, ce sont des attractions temporaires effrayantes, des zombies et autres créatures monstrueuses en vadrouille une fois la nuit tombée. Des sensations fortes pour toute la famille et des expériences d’horreur, les visiteurs frissonnent pendant Halloween Horror Nights !

En se baladant près des attractions pour enfants ou vers Universal Wonderland, il est possible de croiser Snoppy, Hello Kitty ou des Minions déguisés pour Halloween ! Les enfants peuvent participer à des jeux et animations et remporter des bonbons.

Une petite faim ? Les divers restaurants et stands présents dans le parc proposent des boissons et autres douceurs spécial Halloween !

Puis à la tombée de la nuit, le parc plonge dans l’angoisse et la peur d’Halloween. Les zombies, les monstres, sortent et envahissent les allées du parc, effrayant les visiteurs sur leur passage. De temps en temps, quand des performances musicales ont lieu sur les différentes scènes du parc, c’est la Zombie De Dance qui met l’ambiance. La plus grande horde de zombies vous invite à danser et à prendre part au spectacle de danse acrobatique. Jusqu’à la fermeture, les visiteurs (certains vêtus aussi de costumes originaux pour l’occasion) frissonnent et se font peur.

Halloween se fête en général de début septembre à début novembre à Universal Studios Japan.

Le nouveau monde : SUPER NINTENDO WORLD

Suite à un partenariat établi entre Nintendo et Universal Parks & Resorts, une nouvelle zone dédiée à Super Mario et à l’univers des jeux de Nintendo a ouvert officiellement le 18 mars 2021. Pendant que la zone était encore en construction, pour patienter encore un peu avant l’ouverture, une première boutique et un café Mario ont d’abord ouverts dans la zone Hollywood. On peut s’y offrir divers produits dérivés et goûter les délicieux et colorés pancakes sandwich à l’effigie des chapeaux de Mario et Luigi.

Arrivée dans la zone SUPER NINTENDO WORLD, on est aussitôt plongé dans l’ambiance, avec des décors réalistes et colorés, les musiques et les bruitages typiques des jeux vidéos Super Mario. On devient nous-même un personnage qui suit son aventure ! Mais pour en profiter pleinement, il est vivement recommandé de se procurer, malgré son prix de 3 200 ¥, un bracelet, le « power-up band », que l’on connecte à l’application smartphone !

Collecte de points, de clés, et autre bonus en effectuant les mini-jeux, en montant dans les attractions, en accumulant des stamps dans les boutiques et autres endroits cachés, en frappant les caisses un peu partout et votre mission si vous l’acceptez, récupérer le champignon d’or dérobé par Bowser Jr. dans le temps imparti !
Les mini-jeux s’effectuent soit en solo ou en équipe. Ces jeux attractifs permettent de s’amuser comme un enfant, de passer du bon temps dans le parc en dépit de temps d’attente parfois long pour les attractions et de la forte affluence de visiteurs. Grâce à ce concept ludique, on ne se retrouve que très peu de temps à attendre sans rien faire et on ne voit pas le temps passer !

Puis, on entre dans le château de Bowser pour l’attraction Mario Kart : Koopa’s Challenge, celle qui attire le plus de visiteurs. Environ 60 minutes d’attente dès le matin mais la visite du château avec ses décors incroyables permet de combler cette attente. En voiture pour remporter la course avec votre équipe. Prenez des virages serrés, récupérer des bonus pour vaincre vos ennemis et gagner des points.
La seconde attraction qui vaut le détour et vous permet un grand tour de SUPER NINTENDO WORLD est Yoshi’s Adventure. Profitez d’une ballade tranquille sur le dos de Yoshi pour admirer les moindres recoins de la zone.

Au final, seulement deux manèges de proposés à SUPER NINTENDO WORLD, ce qui est la moyenne pour chaque zone thématique. Et tout comme chez Harry Potter ou Jurassic Park, les boutiques, restaurants, tous les minis-jeux, les rencontres et séances photos avec Mario, Luigi, Peach ou encore Toad sont les autres activités qui font la balance.

C’est l’heure de déjeuner ! L’endroit pour se restaurer dans SUPER NINTENDO WORLD est le fameux Toad’s Cafe ! Avec sa façade en forme de gros champignon, on ne peut pas le louper ! Dans ce mignon café, le grand chef Toad vous propose un menu varié avec de délicieux plats à la fois esthétiques et colorés. Non, il n’y a pas que des champignons ! Mais beaucoup d’éléments faisant référence au monde de Nintendo. La plante Piranha par exemple, est bien sûr une référence à l’un des ennemis les plus embêtants de Mario, elle est présentée comme une salade caprese avec des tomates, de la mozzarella et du basilic. La petite soupe aux champignons est servie dans un bol en forme de… champignon ! Logique ! Elle est en tout cas délicieuse et idéale pour se réchauffer pendant les froides journées d’hiver. Des champignons, on en retrouve aussi dans la super pizza bowl accompagnée de sauce tomate. Le bacon cheeseburger Mario ou le green curry chickenburger Luigi sont aussi populaires auprès des clients. Un peu moins original niveau présentation mais incroyablement délicieux : les spaghettis carbonara avec des épinards surmontés d’un œuf poché enrobé de mozzarella représentant l’œuf de Yoshi (ヨッシー・スパゲティ ~ほうれん草カルボナーラ~). En été alors que la ventilation est à son maximum dans le restaurant et qu’il fait trop froid pour y rester longtemps, ce plat servi bien chaud est un régal !

Évidemment, les desserts sont tout aussi délicieux. Que ce soit le double cupcake au chocolat accompagné de cerises et de crème onctueuse, le tiramisu en forme de bloc❓, ou bien le gâteau goal. Et pour ceux qui aiment partager, il y a le géant gâteau Peach.

La déco, le service, l’ambiance chaleureuse et conviviale sont irréprochables. Le prix de certains plats, comme celui de la salade caprese, soit 1 300 ¥ reste cependant abusif pour la quantité servie, même si l’assiette est très bien présentée… Pour le reste, les prix sont tout aussi élevés mais dans la moyenne des prix proposés par tous les restaurants et stands de nourriture du parc.

Pas envie de faire trop de queue au restaurant ni de manger un gros repas ? Il est possible de s’offrir des snacks sur Yoshi’s Snack Island. On y trouve l’alliance de la cuisine japonaise et italienne avec des calzones au yakisoba et au fromage en forme de carapace, et des lassis parfum mangue ou melon. On valide les calzones de taille correcte, servis bien chauds avec leur cœur rempli de fromage et de yakisoba ainsi que le rafraîchissant lassi au melon ou à la mangue avec ses délicieux morceaux ! L’inconvénient peut-être est qu’une fois sa commande récupérée, on va trouver peu d’endroits confortables pour profiter de cette petite collation. En effet il y a peu de banc et d’espace dédié pour se reposer un peu mis à part à proximité du château de Bowser et du stand de pop-corn.

2021-04 (19)

Pour une première visite de SUPER NINTENDO WORLD, on y consacre la journée entière, sans avoir vraiment le temps d’aller voir le reste du parc. Mais quand on le connait déjà très bien et si on peut y revenir souvent, ce n’est pas un problème. Une journée riche mais aussi fatigante. On quitte cet univers avec une collection de stamps et de points, les musiques résonnant dans nos têtes et des étoiles pleins les yeux !

Les décors sont grandioses et réalistes, l’ambiance nous transporte vraiment dans le monde de Nintendo. Le concept du bracelet qui devient notre arme pour participer aux jeux et gagner des points dans les attractions fait que l’on devient notre propre personnage, notre propre joueur et on vit notre propre aventure. Projet grandement réussi, on vous recommande de vous y rendre si vous êtes un véritable fan !

Loger près de Universal Studios Japan

Pour les personnes venant d’une autre région du Japon, il y a des hôtels juste à côté du parc où rester une nuit ou deux et ainsi s’offrir un sympathique weekend à Universal Studios Japan.

L’hôtel The Park Front Hotel at Universal Studios Japan est sans doute le mieux placé et le plus luxueux. Cependant, comme tous les hôtels proches des parcs d’attractions, il faut y mettre le prix. En effet, qui dit hôtel 4 étoiles, dit chambre chère : 20 000 ¥ la nuit. Mais elle vaut bien ses 4 étoiles !

La réception de l’hôtel est lumineuse avec une décoration basée sur le concept du temps, des horloges de différentes époques sont présentés un peu partout. Le personnel est très accueillant et serviable et la plupart des informations sont fournies en anglais.

Les chambres sont très spacieuses (jusqu’à 40 mètre carré) et offrent une vue splendide sur le parc ou la ville d’Osaka. Admirer le parc de nuit est un petit moment magique. Du linge de chambre, des affaires de toilettes, des serviettes, il y a tout pour son confort personnel en plus d’un lit bien douillet.

Pour se détendre le soir de son arrivée, des sachets de soupe, consommé et de thé vert sont à disposition dans la petite zone cuisine.

On pourrait se croire à la maison ! De quoi rendre le séjour plus qu’agréable !

The Park Front Hotel (ザパークフロントホテル)
Adresse : 6-2-52 Shimaya, Konohana-ku, Osaka (大阪府大阪市此花区島屋6-2-52)
Accès : Universal City Station (JR Lines)
Site internet : https://parkfront-hotel.com/

Retombez en enfance, voyagez dans le temps et l’espace, rencontrez d’incroyables créatures !
Venez profiter de la superbe ambiance d’Universal Studios Japan !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

📷 Toutes les photos sur Flickr 📷


♫ Un article = Une chanson ► Bon Jovi – It’s my life