1

► Because it’s you : Week-end à Séoul !

CNBLUE – Hallyu K-Star Road, Seoul. Ça résume bien mon week-end !

​Je suis allée un petit week-end en Corée du Sud, à Séoul du 2 au 5 juin. Seulement pour un week-end car au Japon on a pas beaucoup de jours de congés malheureusement. Mais je tenais à aller aux concerts de CNBLUE (encore ?! Quand on aime on ne compte pas), voir des amies, parcourir Hallyu K-Star Road et d’autres rues de Séoul encore inconnues pour moi, manger de la bonne nourriture coréenne et faire le plein de bonnes choses pas chères chez Daiso ! Bref.. me DÉTENDRE !

J’ai décollé vendredi matin de Narita avec la compagnie Jeju Air qui relie Narita et Séoul à un prix abordable et, chose pratique pour moi, j’ai pu payer mon billet d’avion au konbini. L’employée au check-in était trop mignonne, elle m’a demandée comment on disait bonjour et merci en français et au moment de me remettre mon billet d’embarquement, elle a dit « merci » :) c’est agréable un staff gentil et aimable comme ça.

Comme à chaque fois que je quitte le Japon, je demande un re-entry permit (ce que j’ai déjà expliqué avant, ça n’a pas changé).

Puis pour avoir Internet partout (bien qu’en Corée il y ait plus de spot wifi accessibles gratuitement qu’au Japon) j’ai loué une pocket wifi. Je n’ai pas pris la même que pour Singapour car la compagnie n’est présente qu’à Haneda. Donc j’ai réservé par Internet une pocket wifi chez KT Roaming Center. C’est directement sur leur site internet, vous entrez vos coordonnés et la période de location et où vous souhaitez récupérer votre pocket wifi (à l’aéroport ou à votre hôtel). Si vous voulez vous faire livrer à votre hôtel, il faut passer commande trois jours ouvrés avant la date de votre arrivée. Vous pouvez payer par Paypal :). Pour 4 jours cela m’a coûtée 23,20 euros, car en réservant en ligne j’ai pu avoir une réduction.

J’ai récupéré ma petite pocket wifi à Incheon à mon arrivée. Il faut présenter passeport, numéro de réservation et carte de crédit pour payer les frais de service supplémentaire en cas d’endommagement de votre pocket wifi ou de dépassement de la période de location (5500 wons)… Si j’ai bien compris 😁. J’ai bien profité de ce petit joujou, j’étais connectée en permanence partout où j’allais. J’ai même joué à Pokemon GO dans Séoul 😂. Au moment de la rendre, si tout est ok, vous ne payez pas les 5500 wons de frais, mieux, une partie du paiement vous est remboursé ! Donc au final la pocket wifi ne m’a coûtée que moins de 20 euros ! Une très bonne affaire !

Louer une pocket wifi chez KT Roaming Center

  1. Réservez sur Internet ou sur place en renseignant vos coordonnés et la période de location souhaitée.
  2. Payez les frais
  3. Récupérez votre pocket wifi en présentant votre numéro de commande et votre passeport
    Accès : Incheon International Airport 1F, entre les portes 6-7, 8-9 et 10-11.
  4. Et vous pouvez jouer à Pokemon GO n’importe quand, n’importe où !

Je suis arrivée sous un soleil magnifique, un peu chaud comme à Tokyo. J’ai pris la ligne AREX en direction de mon logement durant le séjour. Pour le logement cette fois j’ai choisi un hôtel près de la salle des concerts de CNBLUE. Je suis restée à l’hôtel Harmony Hotel.

Si le staff vous explique que dalle et vous tend juste la clé sans vérifier votre passeport ou quoi, cet hôtel est vraiment bien pour son prix. Les chambres sont spacieuses et luxueuses, la TV immense, il y a un réfrigérateur avec des bouteilles d’eau et des canettes de jus de fruits, du café latte et du thé. Les serviettes sont fournies et y a tout le nécessaire pour la toilette (sauf du dentifrice, que je n’avais pas emmené haha). Et de plus, c’est dans un quartier de Séoul que je ne connaissais pas vu que j’allais toujours à Hongdae, mais au final ce n’était pas si mal comme coin.

Harmony Hotel
Adresse : 63, Cheonjung-ro 40-gil, Gangdong-gu, Songpa, Seoul
Accès : Gil-dong Station (Ligne 5) sortie 1

Mais d’après Julie il s’avérait en fait que c’était un Love Hotel 😂😂 (je vais pas vous faire un dessin, vous connaissez le concept) ce qui n’était pas mentionné sur Internet ! Je comprend mieux la discrétion du staff et le prix de la chambre. De nombreux Love Hotel étaient implantés dans ce quartier d’ailleurs 😂.

Niveau restau, j’ai testé avec Julie un restau de Naengmyeon, de la soupe traditionnelle nord-coréenne à base de nouilles faites de farine de sarrasin, de pomme de terre et de patate douce. J’ai choisi un bibimnaengmyeon (mix entre le bibimbap et naengmyeon). Vu la couleur, ils s’étaient lâchés sur le piment mais ça allait 😂.

Sam-dae Naengmyeon (삼대냉면)
Adresse : 393-6 Gil-dong, Gangdong-gu, Seoul
Accès : Gil-dong Station (Ligne 5) sortie 1 ou 2

Des amies coréennes et mon amie philippine ont voulu manger un midi à Paris Croissant… C’est une chaîne de restaurant/boulangerie implanté partout dans Séoul. Mais nous sommes allées à celui près du parc olympique. Bon ce n’est pas pour ce genre d’endroit que je viens en Corée (surtout quand je vois les prix sachant qu’on peut manger pour beaucoup moins cher) mais bon j’y ai été invitée donc je ne vais pas me plaindre. J’ai mangé des burritos au fromage avec des chips et de la salade.

Paris Croissant Kitchen Olympic Park
Adresse : 424, Olympic-ro, Songpa-gu, Seoul
Accès : Olympic Park Station (Ligne 5) sortie 3

C’était le soir qu’avec Maria, mon amie des Philippines, on cherchait désespérément un endroit où manger. Le premier soir on a atterri dans un restau où le personnel ne parlait pas anglais, pas de menu en anglais… Donc un peu à l’arrache on a pris un bibimbap car c’est le seul truc que je connaissais… Il commençait à être tard et le personnel a tenté de nous expliquer quelque chose comme quoi la viande était crue xD mais on a dit oui quand même. Bref pourquoi, on en sait rien xD. Il était peut-être trop tard et donc ils ne voulaient plus cuisiner..

On a eu plus de chance notre dernier soir. Pareil, on cherchait où manger puis on est passé devant un pojangmacha comme on en trouve des nombreux en Corée, qui servent kimbap, tteokbokki… pour pas cher. En nous voyant, le gérant du restau nous a accueillies à bras ouvert en parlant anglais. Ouf ! Le personnel était super gentil ! Nous avons mangé des rabokki au fromage avec des kimbap. On nous a en plus offert une soupe gratuitement, c’était un régal !

Autumn Colors Love Gimbap (단풍애김밥)
Adresse : 440-22 Seongnae-dong, Gangdong-gu, Seoul
Accès : Dunchon-dong Station (Ligne 5) sortie 3

Niveau temps, il a fait beau la journée mais le soir ça rafraîchissait un peu. Il faisait très chaud en pleins soleil mais sans humidité, donc c’était à la limite du supportable. Il a juste plu le vendredi soir…

C’était un super week-end, avec des belles rencontres et des bons moments avec les 4 hommes de ma vie 😍 ! La Corée c’est génial ! Je suis rentrée Lundi après-midi reboostée pour reprendre une semaine de taf 😊.


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUE – It’s You

0

► Busan Travel : Mon Top 3 pour bien manger !

26

J’ai eu l’occasion d’aller à Busan deux fois jusqu’à maintenant ! Dans cet article, je vous propose mon Top 3 pour bien manger à Busan et goûter les spécialités locales !

/!\ Cet article sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure de mes voyages, ça deviendra peut-être un top 10 xD !

Ssamdak House (쌈싸먹는 닭집)

Testé en janvier 2017 lors de mon Global Leading Week-end après avoir été au fanmeeting de CNBLUE au LOTTE Hotel.

22

On le devine rien qu’en voyant sa façade avec sa mascotte ; ce restaurant aux allures d’Izakaya vous propose du poulet, du poulet et… encore du poulet cuisiné de toutes les façons et accompagné de diverses saveurs ; grillé ou frit, doux ou épicé… Les prix sont plutôt corrects et certains menus proposent un combo de deux plats pour au final le prix de quasiment un seul ! Tout ça avec une bonne bière et vous passez une bonne soirée entre amis ! Beer & Chicken = 😍👍

23 24

Ssamdak House (쌈싸먹는 닭집)
Adresse : Yeosong Building 1F, 502-23 Bujeon-2-dong, Busan Jingu, Busan
Accès : Seomyeon Station (Busan Line 1 & 2), sortie 7
Site Internet : http://busanssamdak.modoo.at/

Babsang (밥상)

Testé en janvier 2017 lors de mon Global Leading Week-end.

30

Ce restaurant nous avait été recommandé par le réceptionniste de notre hôtel. Et je le remercie encore ! C’était un restaurant sympa. Décor sympa, spacieux, charmant (même les toilettes étaient classes). Dans ce restaurant, pas besoin de menu ! On vous sert tous la ou plutôt les mêmes plats, seules les portions varient en fonction du nombre de personnes ! Chaque personne paye 8000 wons (soit environ, 6.39 euros) pour recevoir un plat de porc, de poisson et du tofu, accompagné de riz, de nouilles, de kimchi, de pancake de légumes et… regardez la photo et constatez !

3432

On comprend pourquoi en heure de pointe, les clients envahissent les lieux ! Vous êtes servis très rapidement. A peine installé les serveurs apportent tous les plats sur un chariot, et vous n’avez plus qu’à vous régaler et croyez-moi, vous êtes bien remplis après un repas comme ça ! Je vous le recommande à coup sûr !

Babsang (밥상)
Adresse : 232-45, Bujeon-dong, Busan Jingu, Busan
Accès : Seomyeon Station (Busan Line 1 & 2), sortie 1

Manger au marché Bupyeong (부평시장)

Je remonte à ma première escapade à Busan, en janvier 2015. Si vous vous rendez à Busan, passez absolument par ses marchés, et en particulier le marché Bupyeong (부평시장), appelé aussi le marché de Kkangtong ! Pour y goûter ce truc !!!

20150202_132452

C’est du de Halmae Yubu Jeongol (할매 유부전골), une spécialité du marché ! C’est un bol de soupe contenant du japchae (plat coréen à base de dangmyeon, des nouilles de fécule de patates douces coréennes, et de légumes variés) enveloppé dans une poche de tofu frit (en japonais c’est du abura-age) et accompagné de gâteaux de poisson et de légumes. On vous remplit votre bol (à ras bord) sous vos yeux et avec vote plateau vous pouvez prendre place à une petite table et déguster. C’est pas du luxe (même un fast food est plus luxueux) mais vous y découvrez tout l’art de la street food, et c’est de la bouffe bien bonne et fraîche ! Pour 3800 wons (~ 3 euros !!!) vous l’appréciez !

img_5651

En vous baladant dans les nombreuses ruelles du marché, vous pouvez aussi profiter de goûter du Ssiat Hotteok, un des genres de Hotteok, le pancake coréen, pour 1000 wons (82 cts). La pâte est faite à partir de farine de blé, d’eau, de lait, de sucre et de levure. On laisse la pâte s’élever pendant plusieurs heures. Les boulettes de cette pâte raide sont remplies d’un mélange sucré, qui peut contenir du sucre brun, du miel, des arachides hachées et de la cannelle. La pâte remplie est ensuite placée sur une grille graissée, et pressée à plat. Le Ssiat Hotteok, spécialité de Busan, contient pour sa part du sucre brun !

20150202_135127 img_5652

Enfin, laissez-vous juste guider par vos pieds, par les odeurs de nourriture et vous pourrez découvrir pleins d’autres variétés de street food à petits prix, entre 1000 et 2000 wons en moyenne !

20150202_144729 img_5648 img_5660

Marché Bupyeong (부평시장)
Adresse : Bupyeong-dong, Jung-gu, Busan
Accès : Jagalchi Station (Busan Line 1), sortie 5, aller vers le nord

Voilà, régalez-vous pendant votre prochain séjour à Busan ! N’hésitez pas à me partager vos bons plans si vous en avez aussi :) !


♫ Un article = Une chanson ► Block B닐리리맘보(NILLILI MAMBO)

2

► Can you see me? Visite du Trick Eye Museum de Séoul

Durant ma semaine de vacances en Corée, j’ai visité avec mon amie June (et Yong-Yong Kuma kkk) le Trick Eye Museum de Séoul. J’y consacre un article à part pour y partager toutes les photos funs qu’on a pu y faire (car on en a fait beaucoup haha). C’est plutôt marrant de réaliser ce genre de clichés en s’implantant dans les décors de ce musée de l’illusionnisme ! Une attraction vraiment intéressante pour la photographe amateur que je suis ! Ce musée est implanté en Corée (Séoul, Busan et Jeju), mais aussi à Singapour et Hong Kong, donc si vous passez par ces pays-là, n’hésitez pas à vous offrir cette petite sortie amusante entre amis, surtout si votre guest house ou votre hôtel vous offre un petit bon de réduction :) ! C’est mieux d’y aller entre amis pour les photos. J’y ai d’ailleurs vu des groupes scolaires je crois et pas mal de jeunes coréens en groupe d’amis. L’un d’eux a d’ailleurs voulu faire une photo… avec moi haha. Je ne faisais pas partie des décors du musée pourtant o_ô. Je n’ai pas trop compris pourquoi mais ils étaient mignons alors je leur ai fait plaisir en disant oui ^^’.

Adresse : Seogyo Plaza B2, 3-20 Hongik-ro, Mapo-gu, Seoul
Accès : Hongik University Station (Ligne 2) sortie 9
Aller tout droit, tourner à gauche au McDo, et prendre la deuxième rue à droite.

Je vous invite donc à découvrir l’intérieur de ce musée à travers mes photos~

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sans oublier… Les toilettes, car la déco m’a fait mourir de rire ! Voyez un peu pourquoi xD.

Oui, oui, quand vous êtes sur le trône, vous avez ça face à vous !

En bonus, il nous a aussi été possible d’aller dans le Ice Museum, le musée de glace. Beaucoup plus petit mais de toute façon, il fait teeeellement froid (même avec un manteau fourni par le staff) qu’on y reste à peine cinq minutes !

Quelles photos vous ont fait mourir de rire ? 8D Lesquelles vous ont surprises ?

Vous vous êtes déjà rendus dans ce musée ? N’hésitez pas à me montrer vos clichés ;).


♫ Un article = Une chanson ► The ScriptIf You Could See Me Now

3

► Go your way : Kimi est allée en vacances en Corée

Gwanghwamun, Séoul - Février 2015

Gwanghwamun, Séoul – Février 2015

Après quatre mois de travail acharné (je dois cumuler environ 150 heures/mois), j’ai enfin pris une semaine de vacances ! Et j’ai décidé de retourner en Corée, précisément Séoul. C’est un coin que je connais bien puisque j’y suis déjà allée trois fois avant. Mais c’est un pays que j’affectionne autant que le Japon et dans lequel j’aime passer du temps. C’est aussi dans ce pays que sont mes petits CNBLUE hahahaha et leur double-concert à Séoul était une raison de plus de venir, puisque je me suis offert les places pour mon anniversaire… Oui Kimi elle aime s’offrir des cadeaux !

21 octobre 2015 ; munie de ma petite valise, de mon sac acheté à Busan et de YongYong Kuma (je n’allais pas partir sans lui), j’ai quitté ma petite maison vers 8 heures. Ce qui est bien c’est que cette fois, le voyage ne sera pas aussi long vu que maintenant je suis à côté. J’ai pris la Yamanote Line, blindée comme tous les matins jusqu’à Shinagawa. Je pensais etre dans les temps mais avec ma valise je traîne un peu. Je pensais aussi trouver la Keisei Line rapidement pour m’emmener à Narita sauf qu’a Shinagawa c’est le bordel pour trouver le bon train, plusieurs lignes se partagent le même quai, y en a des express, rapid, local… J’ai du demander confirmation car je comprenais rien. Le prochain train était prévu pour 9h22 seulement. Vu qu’il était que 8h55, j’ai au cas ou été voir les horaires du Narita Express (plus cher, mais plus rapide) et là, pire, il partait qu’à 9h50 !! J’aurais du consulter les horaires avant… Très organisée Kimi, comme d’habitude 8D. Du coup, je me suis posée sur le quai où la Keisei Line passe, regardant défiler tous les trains allant à différentes destinations.

(51)

J’étais partie plus sereine que les autres fois mais finalement, le stress s’est un peu fait ressentir ! Et quel stress ! Le train a mis plus d’une heure pour arriver à l’aéroport. La Keisei Line ou la ligne la plus lente du monde… Ce n’était pas la première fois que je la prenais en plus. Comment ai-je pu oublier ce détail ? De Asakusa, ça prend environ une heure. Mais cette fois je partais de Shinagawa, il a fallu se taper toutes les stations de la ligne ! Ahah j’étais en panique xD. Je suis arrivée au Terminal 2 de Narita a 10h50… Une heure avant le décollage ! Et le check-in se faisait jusqu’à une heure avant le départ. J’ai eu peur qu’ils me refusent. J’ai foncé jusqu’au check-in et dieu merci, ils m’ont enregistrée sans soucis ! Rassurée, j’ai pu aller à ma porte d’embarquement et monter dans l’avion. Je suis partie avec Eastar Jet, compagnie low-coast qui fait la liaison Narita-Incheon.

Alors, question qui se pose, je suis en working holiday au Japon mais je quitte le pays temporairement. Comment ça se passe pour mon visa et mon statut de résident ? Dites bonjour au Re-entry Permit ! C’est un document nécessaire pour pouvoir à nouveau rentrer sur le territoire japonais que l’on obtient au moment de passer à l’immigration. Avant, ce document ne s’obtenait qu’avant son arrivée au Japon et les démarches étaient moins pratiques. Mais depuis juillet 2012, le système a changé. Plus d’infos à la fin de cet article.

L’avion a décollé un peu en retard, environ 12h20 mais a quand même atterri avec de l’avance vers 14h20. Je n’ai fait que dormir (ne dormir que entre 4 et 6h/nuit à force mon corps tient plus haha). Le temps à Séoul était plutôt couvert à mon arrivée, bof bof quoi. Il y a eu des journées avec un super soleil comme des journées d’averses torrentielles. Dès que la nuit tombait, il faisait plutôt froid, on tombait facile en dessous des 10°C… J’ai eu un drôle de sentiment en revenant en Corée. Ce n’était pas comme les autres fois où je suis venue car cette fois, je ne partais pas en Corée depuis la France, et ne quittait pas le Japon pour rentrer en France. Pas de jet lag ni de long vol de nuit où à l’arrivée tu te sens dégueulasse parce que t’as pas pu te laver !

Je ne suis pas sûre, mais il me semble que c’est Fuji-san :)

De l’aéroport, je suis allée à Séoul avec le Airport Railroad. Il y a des trains Express (direct jusqu’à la gare de Séoul, 43 minutes) et des Local (qui s’arrête à toutes les stations, 56 minutes). Le prix : environ 4000 wons (3.20 €). Pratique, pas trop long ni trop cher ! Ceci dit, d’autres possibilités s’offrent à vous selon vos moyens, comme le bus, le KTX, le taxi, etc… Comme à chacun de mes voyages en Corée, j’ai séjourné dans mon quartier préféré, Hongdae ! Ce quartier, j’en suis tombée amoureuse la première fois que je suis venue ! Avec l’université Hongik, ce quartier est majoritairement fréquenté par des étudiants. Il est notamment connu pour ses cafés et clubs branchés ainsi que ses nombreuses performances de rues et ses animations nocturnes. Bref, c’est un quartier très animé et nombreuses sont les fois où j’y suis allée me balader le soir.

Hongdae by night, Seoul

Street live at Hongdae, Seoul

A mon arrivée à Hongdae, je n’ai eu que 10 minutes environ de marche de la station jusqu’à ma guest house, Kimchee. J’étais dans un dortoir de 10 personnes, assez grand, mais franchement, j’ai jamais vu une guest house aussi…. dégueulasse. Haha hélas le prix pour 7 nuits était alléchant (76 800 wons, soit environ 60€, eh oui je voulais économiser). Bref, j’étais déçue et si j’avais su je serai retournée à Stay Korea, là où je suis souvent restée durant mes séjours ! Je vous montre au moins une photo de mon lit. J’ai pas pris le reste en photos, j’avais un peu honte xD.

(57)

Pour mon premier soir, je n’ai pas fait grand chose, je suis juste allée au Sulbing Cafe (설빙) à Sillim, celui de Jonghyun (CNBLUE, hahahahah, ça vous étonne ?). C’est ce qu’on appelle un Korean Dessert Cafe, décoré de photos de Jonghyun et de cadeaux de fans, et une TV qui diffusait l’émission We Got Married à laquelle il a participé.
Accès : Sillim Station (Ligne 2) sortie 6
Aller tout droit, le café se situe au-dessus d’un TOM N TOMS COFFEE.

Un endroit idéal pour se poser avec un bon Vanilla Latte accompagné d’un fresh strawberry chocolate snow ice, un imjeolmia ice cream ou un injeolmi cheese toast. 맛있어요! Délicieux !

Fresh strawberry & chocolate snow ice at Sulbing Cafe, Seoul

Imjeolmia Ice Cream at Sulbing Cafe, Seoul

(58)

Les desserts et boissons coûtent environ 5000 wons (~4 €), ici ça fait un peu élevé mais ça vaut son prix quand on voit la taille de certains desserts. J’étais venue ici le dernier jour de mon précédent séjour et j’ai débuté ces vacances en y revenant. Je suis restée posée tranquilou, avant d’aller me balader aux alentours et manger. Comme j’avais envie de odaeng et de tteokbokki je me suis arrêtée à un pojangmacha. Les pojangmacha sont des bars de rues ouverts tous les soirs jusqu’au petit matin. Ce sont généralement des tentes qui sont plantées un peu partout dans les rues de Séoul où des petites tables et chaises sont mises à disposition pour ceux qui veulent manger sur place, mais il existe aussi des petits restaurants / bars qui offrent ce type de service, vous pouvez manger sur place ou prendre à emporter. Je me suis posée dans l’un d’eux, je me suis fait plaisir pour 5000 wons et ça m’a fait un sacré dîner xD.

(68)

(72)

J’ai finalement terminé ma soirée par une petite marche nocturne. En prenant le métro j’ai retrouvé la petite musique qui annonce l’arrivée du métro qui me manquait tant et qui me fait sourire, les coréens qui poussent sans scrupule pour monter dans le train, les ajumma qui se jettent sur les sièges de libre… Je me suis trop adaptée à la gentillesse des japonais, je n’étais plus habituée aux coréens un peu moins polis haha. Et puis, j’ai aussi vu ça, et j’étais toute euphorique ! J’étais bien de retour en Corée !

(55)

Je suis donc restée une petite semaine et suis rentrée au Japon le 28 octobre au matin, pour reprendre le boulot direct le soir 8D ! J’ai pris le premier train pour aller à l’aéroport qui était déjà bien rempli ! J’ai quand même quitté la Corée un peu la larme à l’œil ! Ces bonnes vacances m’ont fait du bien ! Je vous raconte tout en détail dans les prochains articles ;) !

Obtenir un Re-entry Permit

(52)

Le Re-entry Permit est, comme son nom l’indique, un document vous autorisant à quitter et à revenir au Japon dans le cas où vous avez un visa de longue durée autre que le visa touriste. Quand vous vous présentez à l’immigration, vous dites que vous quittez le pays temporairement. L’agent vous remet alors ce document à remplir sur place. Il y a deux parties. Au départ, vous remplissez celle de droite « Embarkation card for reentrant » et vous cochez la case 2. L’agent tamponne et récupère cette partie et agrafe l’autre dans votre passeport et le tamponne également. A votre retour au Japon, vous remplissez la partie gauche « Disembarkation card for reentrant » (et donc il n’est pas nécessaire de remplir la carte classique que l’on vous donne dans l’avion) et au moment de passer l’immigration, vous vous rendez dans la file réservée aux personnes ayant un Re-entry Permit (et vous passez plus vite que les autres voyageurs venus en touriste 8D). Vous présentez votre passeport avec la carte remplie, l’agent vérifie le tout, prend vos empreintes digitales et votre photo, récupère la carte et tamponne votre passeport ! Et vous pouvez à nouveau rentrer sur le territoire japonais !


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUEGo your way