2

▶ Hero : Kimi no Nikki (mars~avril 2022)

Kimi no BLUE TRAVEL a été peu actif ces dernières semaines. Beaucoup de choses se sont enchaînées et peu de temps libre pour maintenir une activité régulière. C’est pourquoi ce nouveau numéro arrive un peu tard.

En mars, l’année scolaire se termine et il y a beaucoup d’événements culturels et que l’on attend avec impatience. L’arrivée du printemps, la floraison des fleurs de cerisiers qui donne lieu au Hanami (花見), le Hina Matsuri (ひな祭り)…

Puis il y a une journée assez drôle que l’on fête au Japon le 2 mars. Il s’agit du Mini no Hi (ミニの日) ! Alors non, il ne s’agit pas de la journée consacrée à la copine de Mickey, mais une journée où on célèbre les petites choses (小さいもの) et les choses en miniatures (ミニチュア). L’homme le plus petit du monde, le chat le plus petit du monde, le pays le plus petit du monde… On en parle pendant cette journée ! La date choisie vient d’un jeu de mot, le chiffre 3 pouvant se lire « mi » et le chiffre 2 « ni ». Et puis on dit aussi que tout ce qui est petit est mignon ! Alors le 2 mars, profitons-en pour célébrer tout ce que nous avons de petit autour de nous et faisons les choses en petit !

Et puis bien sûr, place enfin à une belle saison ; le printemps ! L’équinoxe de printemps est un jour férié au Japon et ce 21 mars était une belle journée pour accueillir le printemps et célébrer Holi (होली, fête des couleurs) qui, non, n’est pas une fête japonaise mais hindoue originaire de l’Inde. Les gens, habillés généralement en blanc se jettent l’un à l’autre des pigments de couleurs. Ces pigments ont une signification bien précise : le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour.

Les cerisiers ont fleuri, avec le full bloom le premier weekend d’avril, révélant toute l’étendue de leur beauté. Dans tous les coins du Japon, le blanc et le rose des fleurs de cerisiers coloraient les parcs et les bords des cours d’eau lors de journées plus douces et ensoleillées. Idéal pour célébrer Hanami, reprendre les activités et les loisirs en extérieur, se reposer au soleil avant de reprendre le chemin de l’école et entammer une nouvelle année scolaire début avril.

Ces belles journées de printemps apportent la bonne humeur, la motivation et surtout l’envie de sortir et de passer ses weekends à l’extérieur ou loin de chez-soi à l’occasion d’un court séjour. Kimi no BLUE TRAVEL en a notamment profité !

📔 Articles à consulter

• 日常生活・Vie quotidienne •

🏦 Ouvrir un compte en banque chez Mizuho 🏦

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

🤍 Le White Day (ホワイトデー) 🤍

• 文化&伝統・Culture & Traditions •

🎎 Hina Matsuri (ひな祭り) 🎎

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kobe (神戸)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🏙️ Hirakata (枚方市) 🏙️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🌸 Hanami (花見) 🌸

🎥 Vidéos à visionner

🍜 本日のレシピ・La recette du jour「尾キミ道醤油ラーメン」🍜

@kimi_no_blue_travel

Le Hanami, ça ne se fête pas seulement au parc. Ça se fête aussi chez #Starbucks ! Le #Sakura au cœur des boissons et desserts gourmands 🌸 #foodporn

♬ Coffee – beabadoobee

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Sayonara l’hiver !・さよなら冬! •

J’ai cru que cet hiver n’allait jamais prendre fin… Je ne me souviens pas qu’il ait été si rude mes deux premières années dans le Kansai. Mes mains n’en pouvaient plus, entre la sécheresse et les crevasses. J’avais de plus en plus de mal à supporter le froid et donc à garder le moral.

• Et bonjour le printemps !・こんにちは春! •

Le jour de l’arrivée du printemps ne pouvait pas être une meilleure journée cette année ! Certes encore un peu fraiche mais ensoleillée et durant laquelle j’ai expérimenté la fête Holi grâce à mes amis indiens. Avec toute ma bande d’amis d’Osaka (japonais, vietnamiens, malaisiens, indiens…), nous nous sommes rassemblés pour colorer cette belle journée ! Des pigments de couleurs pleins le visage et les cheveux, nous avons dansé sur des musiques indiennes et mangé de la bonne nourriture ! Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas autant amusée en leur compagnie ! Quel bonheur de pouvoir être entouré de ceux qu’on apprécie et qui nous font du bien !

• C’est la rentrée !・学校新年度が始まる! •

J’ai bien profité de mes courtes vacances de printemps pour voyager un peu. Ce qui fait que j’ai un peu délaissé le blog. Car entre les voyages et les préparatifs de la rentrée, j’avais d’autres priorités. Notamment celle de profiter de la vie car on en a qu’une. Ces derniers mois je n’avais pas vraiment pris soin de moi ni consacré de temps à autre chose que le travail ou à rester à la maison par flemme de faire quoi que ce soit. J’ai repris une vie sociale et des activités me permettant de me détacher un peu du monde professionnel et me changer plus souvent les idées. J’avais oublié comment on se sentait bien mieux dans sa tête comme ça.

Cela m’a permis de faire la rentrée des classes dans de bonnes conditions. Nouveaux horaires, élèves avec un an de plus mais toujours aussi adorables. C’est bien plus agréable et efficace de travailler dans ces conditions.

Mais voilà, j’ai décidé de profiter de cette nouvelle année scolaire pour mettre ma vie et mes loisirs en priorité. Et réduire le temps passé sur ce blog. Ce qui implique donc, moins d’activités, moins d’articles Journal comme celui-ci, moins de mises à jour. Ce qui se passe déjà en réalité. Maintenir un rythme régulier n’est pas possible avec la vie que je mène au Japon désormais. Il y a d’autres priorités. Même si il reste important pour moi. Je l’ai créé pour partager mon aventure nippone, puis je l’ai développé davantage pour qu’il puisse m’aider et aussi aider celles et ceux souhaitant voyager ou s’installer au Japon. Cependant, il faut voir la réalité en face, il n’a jamais atteint et n’atteindra jamais une renommée digne d’autres sites et blogs gérés par une équipe disponible et suivis par une communauté active. À ce niveau-là, je n’ai jamais réussi, que ce soit sur ce blog, Youtube ou les réseaux sociaux et je ne veux plus perdre mon temps à persévérer. Je continuerai à l’écrire par plaisir quand le temps et la motivation me le permettront, pour moi. Pour me rappeler plus tard ce que j’ai accompli. Et que ce n’est pas rien.

Sur ce, rendez-vous dans le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► Skillet Hero

1

▶ Mrs. Jones : Kimi no Nikki (février 2022)

Oh février, ou le mois glacial de l’année ! Cette fois aussi il est assez difficile à supporter pour les plus sensibles et pour ceux qui ont les mains très sèches et dont le froid provoque d’horribles crevasses. Un froid qui en plus fatigue. En fin de journée le courage de faire quoi que ce soit ne répond pas et les seules activités possibles restent prendre un bon bain chaud et regarder la télé sous le kotatsu. De même, ça en devient difficile de sortir du lit le matin.

Vivement le printemps avec les beaux jours doux et la floraison des fleurs de saison comme les fleurs de pruniers ou les fleurs de cerisiers qui riment avec le Hanami ! Starbucks met en condition ses clients avec ses produits exclusifs, ses boissons et ses desserts spécial Sakura auxquels il est difficile de résister !

📔 Articles à consulter

• 健康・Santé •

🦷 Aller chez le dentiste (歯科医院) 🦷

• 飲食・Manger & Boire •

🍜 Les ramen inédits de Hifumi (ひふみの名物のラーメン) 🍜

• 極楽・S’amuser •

🎢 Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) 🎢

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

💝 La Saint-Valentin au Japon (バレンタインデー) 💝

• 文化&伝統・Culture & Traditions •

👹 Setsubun (節分) 👹

• 料理・Cuisine •

🍜 Kimi Tsukemen (キミつけ麺) 🍜

🐙 Poulpe et patates douces sautés (タコさつまいも炒め物) 🐙

• 日本語授業・Cours de japonais •

🙋🏻‍♀️ Pronoms personnels (人称代名詞) 🙋🏻‍♀️

👩🏻‍🍳 En cuisine (料理作り) 👩🏻‍🍳

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

👹 Setsubun (節分) 👹

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎢 Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) 🎢

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🌊 Nachi-Katsuura (那智勝浦) 🌊

🎥 Vidéos à visionner

🌟 本日の極楽・L’activité du jour「Super Nintendo World」🌟

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• De retour à l’école・学校に戻った •

Enfin ! Ce n’était pas trop tôt ! La vraie reprise. Les vraies journées de travail. J’ai revu tous mes élèves après un bon mois d’absence. Mon corps et mon esprit n’attendaient que ça. Ce fut des retrouvailles euphoriques et chaleureuses. Ça m’a fait un bien fou de pouvoir à nouveau m’amuser avec eux. J’avais finalement besoin d’eux pour me sentir mieux. Je ne le répéterai jamais assez, mais ils ne se rendent pas compte du bonheur qu’ils m’apportent. Et je les remercie pour ça. Ça fait du bien de ressentir de l’amour et de la chaleur humaine après quelques jours difficiles et sombres, et de se dire qu’il y a toujours du bonheur quelque part et qu’on arrive encore à le ressentir !

On sent que c’est la fin de l’année et que concernant les plus petits, ils ont déjà un peu changé et grandi. Ils commencent de plus en plus à parler, à discuter avec moi. Je ne comprends pas toujours ce qu’ils me disent mais j’aime bien les écouter pour essayer d’améliorer mon japonais.

Par moment j’oublie un peu parfois certains points positifs dans ce travail. Il y en a quand même pas mal. Je devrais m’en rendre compte plus souvent et bien les observer à chaque fois. Ce n’est pas cool un travail où on peut s’amuser comme une enfant, rigoler plusieurs fois dans la journée sans être trop sérieux, chanter et danser comme si on était dans un karaoké… ? Pour moi ça l’est et je chéris chaque moment de rigolade, chaque moment de joie que je peux ressentir tous les jours pendant mes classes.

• Prendre soin de soi est plus important que tout・ただ健康のみが人生なり •

Nous pouvons parfois nous sentir poussés à nous surpasser afin d’accomplir des tâches, de respecter des délais ou de montrer que nous sommes assez « bons ». En particulier en travaillant au Japon, j’ai et je ressens beaucoup cette importance d’être impliquée dans mon travail. D’autant plus que je suis la seule étrangère sur mon lieu de travail. Mais j’ai réalisé que la productivité ne vaut pas la peine de sacrifier mon bien-être. Après tout, je suis humaine, et loin d’être un robot. Il n’y a rien de mal à demander du soutien, à faire une pause, à satisfaire ses besoins, n’est-ce pas ? Je pensais que c’était signe de démotivation, de faiblesse. Mais en prenant le temps nécessaire pour prendre soin de soi, nous sommes aussi plus lucides et productifs. La vie que nous menons actuellement est pleine de doutes et d’incertitudes. De plus nous n’en avons qu’une et nous pouvons disparaître à tout moment sans qu’on s’y prépare. Je veux continuer à profiter des belles choses de la vie et de moi-même.


♫ Un article = Une chanson ► Counting CrowsMr. Jones

1

▶ Velonica : Kimi no Nikki (mars 2021)

Hanami - Osaka Castle Park (2)

Le mois de mars est marqué, comme à chaque année, par l’arrivée toujours plus avancée des fleurs de cerisiers et aussi du printemps. Un printemps encore un peu timide cependant. En effet, il fait encore assez froid une fois la nuit tombée. Difficile de couper le kotatsu, de ranger les couvertures et de retirer les vêtements d’hiver du placard. Il faudra patienter encore un peu !

Mars est aussi le dernier mois de l’année fiscale, de l’année scolaire et celui où les employés vont généralement quitter leur entreprise pour un départ en retraite par exemple. Cela donne lieu à l’organisation de pots de départ, dit sōbetsu-kai (送別会, littéralement « fête d’adieu »). On fait le bilan et on prépare la rentrée d’avril !

※ Les articles à consulter ce mois 📔

• イベント・Évenements •

💐 White Day (ホワイトデー) 💐

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

• 文化&伝統・Culture & Traditions •

🎎 Hina Matsuri (ひな祭り) 🎎

※ Dans ma vie Nippone 🇯🇵

• 幸せになるようにそんな多いことがかからない・Il en faut peu pour être heureux •

Osaka - View from Osaka Fukushima Tower (1)

Revoir des amis après de longs mois passés, profiter de délicieux plats, admirer la vue splendide sur Osaka depuis les hauteurs d’un immeuble… Pas besoin de plus pour passer un bon dimanche frais du mois de mars !

J’ai enfin revue une de mes meilleures rencontres dans le Kansai ; mon amie vietnamienne. Elle m’a accueillie dans son nouvel appartement, situé au 35ème étage d’un immeuble chic et moderne, où la vue sur Osaka, Kobe et même l’île d’Awaji à l’horizon est incroyable ! On pourrait rester assis des heures face à la baie vitrée, à admirer le paysage, urbain, certes, mais tout de même beau avec la mer et les montagnes. J’ai pu goûter à la cuisine vietnamienne de sa maman qui nous a préparé de délicieux Goi Cuốn (生春巻き, rouleaux de printemps) et un bon bol de bún mọc (nouilles aux vermicelles servies dans un bouillon à base de porc et de champignons). Pour le dessert, je lui ai fait découvrir le flan et elle a adoré !

Que ça fait du bien de passer du bon temps avec ses proches amis quand on est expatrié !

• 1年間お疲れ様でした・Bon travail •

L’année scolaire a pris fin. Première année en tant que professeure d’anglais, en poste principal et non en tant qu’assistante. Je ne réalise pas d’être parvenue à compléter une année scolaire entière ! Je suis à la fois heureuse et triste. D’habitude je suis plutôt du genre à me sous-estimer. Mais cette fois, je crois que je me suis surestimée. J’avais envie de challenge et j’ai foncé pour décrocher ce poste sans savoir tout ce qui m’attendait et sans connaître toute la liste des tâches à accomplir.

Ça a été dur. Car à la base il s’agit d’un poste destiné à un(e) Japonais(e). J’avais donc la tâche en plus de me concentrer sur la compréhension et l’utilisation du japonais, en plus de m’habituer aux manières japonaises.

Et en plus de ça, j’ai réalisé et constaté bien des choses dans le travail au Japon et dans l’attitude des Japonais. Des bonnes, comme des (très) mauvaises. Parfois des surprises et des déceptions.

Travailler avec des Japonais n’est pas toujours facile et ça demande une certaine force psychologique et un contrôle de ses émotions. La méditation aide pas mal à voir les choses différemment. À voir les choses positives. Je me suis beaucoup rabattue sur cette activité pour tenir le coup mentalement. Après, tout dépend de notre caractère bien sûr. Je sais que pour moi, ce n’est pas une chose fun et facile et que j’ai souvent besoin de prendre du recul, de prendre le temps d’analyser et d’accepter les choses telles qu’elles sont. En tout cas, c’est sûr, je ne travaillerai pas au Japon jusqu’à ma retraite. À moins de je tombe sur une bonne surprise, mais il y a peu de chances à mon avis 😊.

Mis à part ça, le travail en lui-même reste enrichissant. Je n’ai pas arrêté de me dire que mon japonais ne progressait pas malgré ce travail et parce que je n’ai plus trouvé le temps ni la motivation pour étudier sérieusement, mais en regardant bien, j’ai acquis de nouvelles notions et ça demeure toujours un plaisir d’en apprendre plus à travers mon travail. Bien sûr si je veux tenter le JLPT N2, je vais quand même devoir bosser à fond. Mais j’entends mes collègues et les enfants parler tous les jours, je lis et traduit les lettres de l’école… Si au début c’était fatigant pour mon cerveau, c’est maintenant devenu familier. Je suis heureuse d’en apprendre davantage tous les jours. C’est motivant et stimulant !

IMG_20210314_084826451

Je repars pour une année. Curieuse de voir si elle sera aussi difficile et si je la passerai avec plus de facilité et de confiance.

• ホワイトデー・White Day •

La pauvre célibataire que je suis qui déteste la Saint-Valentin en France pourrait bien apprécier la version japonaise de cette fête ! Elle a beau être ultra commerciale et très porté sur la hiérarchie et des règles , pour moi qui n’ai pas de petit ami avec qui passer ce moment, je ne me sens pas pour autant seule et envieuse.

J’ai décidé de suivre cette fois la tradition japonaise de la Saint-Valentin en offrant donc des chocolats aux hommes de mon entourage : mon directeur, mes collègues masculins, et mes amis les plus proches ici. Eh bien pour White Day, j’ai eu droit à mon lot de cadeaux et de chocolats de leur part. Même si c’est parce « c’est la tradition », j’apprécie le geste, ça fait toujours plaisir !

(37)

• 花見・Hanami •

La floraison des fleurs de cerisiers a commencé fin mars, vers le 25 exactement. C’est toujours un spectacle aussi magnifique, faisant du printemps ma saison préférée au Japon.

Hanami - Hirakata - Yamahara Park (7)

Pas besoin d’aller loin ou dans les grands parcs bondés pour profiter pleinement du spectacle et du pic de floraison. À Hirakata, j’ai juste à faire deux pas pour me rendre au parc Yamahara (山原公園) où un grand cerisier magnifique fleurit chaque année. Il y a aussi Kuzuha Central Park (樟葉中央公園), le parc Yamadaike (山田池公園) et le chemin longeant la rivière Funahashi (船橋川緑道桜ロード), très souvent fréquentés mais avec d’aussi beaux cerisiers. Ces petits coins de Paradis font sans conteste le bonheur des habitants qui célèbrent Hanami lors de belles journées douces et ensoleillées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je suis aussi allée jusqu’au parc du château d’Osaka alors que je célébrais Hanami avec des amis. Hélas, la pluie s’est invitée à notre fête. Mais cela n’a pas empêché le spectacle d’être aussi grandiose ! Des allées de cerisiers en fleurs à n’en plus finir ! Malgré la pluie, ça reste agréable à regarder.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La vie est belle ! Vive le printemps 🌸


♫ Un article = Une chanson ► Aqua Timez – Velonica

1

▶ Just One Yesterday : Kimi no Nikki (février 2021)

Il fait encore bien froid en février. Et pas toujours très beau. La moindre journée ensoleillée et douce est l’occasion parfaite pour se promener ou faire du jogging près de la rivière. On pense à l’arrivée du printemps que l’on fête pendant Setsubun, à la maison ou à l’école. Entre Setsubun au Japon et la Chandeleur en France, février est un mois où on a souvent l’occasion de manger ! Après ça, c’est la Saint-Valentin qui régale avec ses chocolats !

Vers la fin du mois, les fleurs de pruniers (梅の花) fleurissent dans les parcs et jardins ainsi que les premières fleurs de cerisiers, du moins celles qui fleurissent plutôt vers la fin de l’hiver comme les kawazu sakura (河津桜). Le spectacle est toujours aussi grandiose et on l’immortalise en prenant des photos.

※ Les articles à consulter ce mois 📔

• イベント・Évenements •

💝 La Saint-Valentin (バレンタインデー) 💝

• 飲食・Manger & Boire •

🍜 Ramen Tsukemen no Hifumi (ラーメン・つけ麺のひふみ) 🍜

• 文化&伝統・Culture & Traditions •

👹 Setsubun (節分) 👹

• 料理・Cuisine •

🧁 Muffins aux raisins blonds (ゴールデンレーズンマッフィン) 🧁

※ Dans ma vie Nippone 🇯🇵

• 自分の幸せはずっと手の中にある・Notre bonheur est toujours entre nos mains •

Ce n’était pas mon meilleur mois et je commence à me dire que 2021 ne sera pas très chouette. Le passé ainsi que ses moments de bonheur, la vie simple et tranquille avant l’arrivé du Coronavirus sont loin derrière nous. Et même si on serait prêt à échanger plusieurs lendemains pour revivre une seule belle journée du passé, il faut se contenter des souvenirs et aller de l’avant.

Comment tenir dans cette ambiance qui regorge de négatif ? Aller puiser le positif là où on peut le trouver : dans les activités qu’on aime, en faisant les choses qu’on aime comme cuisiner, écouter de la musique ou regarder des films… Prendre conscience des émotions qu’on ressent et se dire que notre bonheur est finalement entre nos mains et qu’il est toujours avec nous.

Pour garder le moral, je suis allée découvrir Super Nintendo World à Universal Studios Japan où j’ai retrouvé mes 5 ans et me suis amusée comme une enfant. J’ai joué et mangé du Super Mario, allant jusqu’à tester les éditions limitées du 7 eleven. J’ai cuisiné de bons petits plats et desserts, j’ai multiplié les cours de tennis en y allant quasiment deux fois par semaine.

Ce sont de petites choses simples qui permettent de me faire ressentir un peu de bonheur lorsque que je profite du moment présent. Sourire à la vie quand on est de bonne humeur, ne pas hésiter à dire « la vie est belle » lorsqu’on se sent heureux(se). Nous pouvons toujours nous épanouir et grandir. Alors, il faut continuer d’avancer !


♫ Un article = Une chanson ► Fall Out Boy – Just One Yesterday ft. Foxes

8

▶ Gimme chocolate : La Saint-Valentin au Japon (バレンタインデー)

Comme quasiment partout dans le monde, on fête aussi la Saint-Valentin (バレンタインデー) au Japon. Tout aussi commerciale, les chocolatiers et parfois les fleuristes profitent de ce jour pour mettre en vente leurs meilleurs chocolats et leurs plus beaux bouquets de fleurs, décorés à l’effigie de cet événement.

Au Japon, on s’offre donc des chocolats le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, ceux-ci ayant une valeur dépendante du sexe de l’expéditeur et du statut social du destinataire. Kimi no BLUE TRAVEL vous explique tout !

Une histoire de chocolat (チョコレートの物語) 💝

La Saint-Valentin est introduite au pays du soleil levant par des fabricants de chocolat, entre 1936 et 1960. Elle devient une fête commerciale où uniquement les femmes offrent des chocolats aux hommes, le 14 février de chaque année.

Les chocolats donnés par les femmes le jour de la Saint-Valentin sont destinés aux hommes pour lesquels elles ont des sentiments, à savoir leur mari, leur petit ami ou leur futur petit ami. Mais pas que ! On compte aussi dans les destinataires tous les autres hommes qui les entourent : famille, amis, collègues, supérieur hiérarchique…

Selon la relation entretenue ou le degré d’attachement avec le destinataire, les chocolats ont plus ou moins de valeur. Ainsi on distingue plusieurs types de chocolats dépendant de ce degré de valeur :

  • les chocolats du favori (本命チョコ, honmei choco) : offerts au bien-aimé, ils démontrent une grande valeur sentimentale et sont considérés comme une véritable marque d’amour en plus d’être des chocolats très chers mais de haute qualité. Ils ont parfois la forme d’un cœur et sont emballés dans de très belles boites. Certaines femmes fabriqueront également leurs chocolats elles-mêmes;

  • les chocolats d’obligation (義理チョコ, giri choco) : offerts au supérieur hiérarchique et aux collègues de travail importants, ils sont considérés comme une marque de politesse. Ce sont des chocolats classiques et peu couteux;
  • les chocolats d’ultra-obligation (超義理チョコ, chō-giri choco) : offerts aux hommes ayant peu d’estime ou les collègues de travail les moins populaires. Ils sont encore moins couteux que les chocolats d’obligation (義理チョコ, giri choco) et il arrive qu’ils soient offerts dans un petit sachet plastique;

  • les chocolats de l’amitié (友チョコ, tomo choco) : offerts aux amis et amies également, ils représentent une marque d’affection. Cette tendance est généralement répandue chez les collégiennes et les lycéennes. Ce sont des chocolats aux formes mignonnes, représentant parfois des personnages ou des animaux. Ils peuvent être remplacés par des confiseries et petites pâtisseries;

  • les chocolats du papa (パパチョコ, papa choco) : offerts par les jeunes filles à leur père;
  • les chocolats de la gratitude (世話チョコ, sewa choco) : offerts aux personnes auxquelles on souhaite exprimer sa gratitude;
  • les chocolats pour soi (自分チョコ, jibun choco) : pour les personnes qui décident de s’offrir leurs propres chocolats;

Ce qui fait beaucoup de chocolats pour beaucoup de personnes, surtout si on vit ou travaille dans un milieu en majorité masculin. Certains chocolats montrent une belle marque d’amour ou d’affection (quand on sait à quel point les Japonais ont souvent du mal à exprimer leurs sentiments), d’autres laissent plutôt croire que oui, offrir des chocolats alors qu’on n’éprouve rien de particulier, c’est embêtant mais on doit le faire quand-même ! Tout dans l’apparence pour se donner une bonne image…

Le White Day (ホワイトデー) 🤍

Dans un second temps, les hommes qui ont reçu des chocolats le 14 février vont avoir l’opportunité d’offrir aux femmes un cadeau en retour, avec la création du White Day (ホワイトデー, howaito dee), célébré le 14 mars. En guise de présent, les femmes reçoivent du chocolat blanc, des bijoux ou de la lingerie de couleur blanche. La valeur de ces cadeaux peut être trois fois supérieure à celle des chocolats de ces dames. L’absence de cadeau en retour doit être considérée comme le signe d’un amour unilatéral.

Cependant, il existe aussi un dernier type de chocolats offert par les hommes et bien avant cette date du White Day ! Quelques-uns d’entre eux offrent ce qu’on appelle les « chocolats inversés » (逆チョコ, gyaku choco), le nom faisant référence au fait que ces chocolats sont offerts aux femmes le jour de la Saint-Valentin. Cette tendance montre la volonté des Japonais à célébrer la Saint-Valentin de manière plus occidentale, mais surtout témoigne de la gratitude et de la sympathie envers les femmes qui jusque-là se devaient d’attendre le White Day pour obtenir un retour. Ces chocolats sont reconnaissables à leur emballage dont l’impression est volontairement retournée.

La Saint-Ramen-Valentin (バレンタイン・ラーメン・デー) 🍜 🍫

Envie de fêter la Saint-Valentin autrement ? Célibataire ou en couple, que vous souhaitiez oublier cette journée et ne pas déprimer ou bien vous offrir un dîner « romantique » bon marché, pourquoi ne pas fêter la Saint-Valentin en allant manger… un ramen… au chocolat ? Oui, au Japon, c’est possible !

Pour célébrer la fête des amoureux qui a pour tradition au Japon d’offrir du chocolat, la chaîne de ramen Kourakuen (幸楽苑) a décidé de mettre la dose de chocolat dans un bol de ramen ! Est-ce que le gout doux et sucré du chocolat se marie bien avec celui d’un shoyu ramen (しょうゆラーメン, ramen à la sauce soja) ? Kimi a eu envie de savoir !

La réponse est… oui pourquoi pas ! Les Japonais sont connus pour mélanger des ingrédients salés et sucrés ensemble pour créer quelque chose de vraiment étrange ! Un ramen au chocolat, c’est donc… étrangement bon. Loin d’être un pur délice mais c’est mangeable.
L’huile de cacao dans le bouillon n’est pas trop forte en gout comparé à l’odeur qui se dégage une fois votre bol servi. Cela évite d’être trop vite écœuré. La petite tablette de chocolat au lait apporte le petit gout en chocolat mais sans dominer celui du bouillon. Cependant, chez Kourakuen, la texture des nouilles est un peu ferme. Le bol coûte 640 ¥. Et au cas où la dose ne suffirait pas, le service vous offre un petit chocolat en cadeau !

Le ramen au chocolat (チョコレートラーメン) ainsi que le ramen au chocolat blanc (ホワイトチョコレートラーメン) sont proposés tous les ans en édition limitée du 1er au 14 février. Ceci dit, le concept ne date pas d’hier et le succès étant généralement au rendez-vous, Kourakuen renouvelle chaque année ce fameux ramen au chocolat. D’autres chaines proposent un menu spécial avec ramen au chocolat blanc ou encore tsukemen au chocolat.

Si vous l’avez loupé cette fois, surveillez donc le menu de Kourakuen et rendez-vous au restau près de chez vous l’année prochaine ! Bien entendu, vous pouvez également y aller à tout moment pour déguster tous les types de ramen (shoyu, miso, shio), tsukemen (つけ麺), tantanmen (担々麺)… Le menu est disponible en anglais, il y a de l’espace et le service est correct.

Kourakuen Dogenzaka (幸楽苑ラーメン道玄坂店)
Adresse : 2-16-6 Dogenzaka, Shibuya-ku, Tokyo (東京都渋谷区道玄坂2丁目16-6)
Accès : Shibuya Station (JR Line, Keio Inokashira Line, Tokyu Line, Hanzomon Line, Fukutoshin Line, Ginza Line) sortie 1
Site internet : http://www.kourakuen.co.jp/

Au Japon, pour la Saint-Valentin, on voit la vie surtout en chocolat !


Célébrez-vous la Saint-Valentin à la japonaise ?
Avez-vous déjà testé les ramen au chocolat ?


♫ Un article = Une chanson ► BABYMETAL – Gimme chocolate!!