3

▶ Road trip de Tokyo à Aomori : Le Kimitinéraire

Planifiez-vous un petit voyage sympa avec l’aide de Kimi !

Ce Kimitinéraire vous propose de partir sur les routes en mini-van pour parcourir principalement la préfecture de Aomori (青森県) depuis Tokyo (東京) en passant par Ibaraki (茨城), Sendai (仙台), Yamagata (山形), Akita (秋田) et d’autres coins sur le chemin à l’occasion d’un road trip de 14 jours en été. Liste des destinations à visiter, budget requis pour une seule personne, routes empruntées en évitant au maximum les péages, stationnement dans le plus de parkings gratuits possible… Tout ce qu’il faut savoir et faire pour rendre ce voyage exceptionnel !

Jour 1 🌧️

  • Arrivée à l’aéroport de Narita (成田空港)
  • Récupération du mini-van et paiement de la location le matin (7:30) | 90 018 ¥
    Route nationale 51 (国道51号) et route nationale 355 (国道355号) : 52 km, 1 heure 20 environ
  • Lac Kasumigaura Walking or Cycling course : Tsuchiura City Kasumigaura Comprehensive Park (霞ヶ浦総合公園), Tennozaki Park (天王崎公園) | 90 km location de vélo 1 500 ¥ de 9:30 à 16:30
    Route 354 (国道354号) : 20 km, 30 minutes environ
  • Onsen Yura no Sato Tsuchiura (湯楽の里 土浦店)| 810 ¥
    Route 354 (国道354号) : 20 km, 30 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Tamatsukuri (道の駅 たまつくり)

Jour 2 🌦️

  • Départ pour Sanctuaire Osugi (大杉神社)
    Route nationale 125 (国道135号) : 37 km, 40 minutes environ
  • Sanctuaire Osugi (大杉神社)
    Route préfectorale 107 (県道107号) et route préfectorale 25 (県道25号) : 18 km, 25 minutes environ
  • Ushiku Daibutsu (牛久大仏) | 800 ¥
    Route nationale 6 (国道6号) : 68 km, 1 heure 45 environ
  • Sanctuaire Oarai Isosaki (大洗磯前神社) & Côte Oarai (大洗海岸)
  • Oarai Marine Tower (大洗マリンタワー) | 340 ¥
    Route nationale 6 (国道6号) : 123 km, 2h40 environ
  • Onsen et nuit à Michi no Eki Naraha (道の駅 ならは) | 700 ¥

Jour 3 🌦️

  • Départ pour Chutes d’Akiu (秋保大滝)
    Route nationale 6 (国道6号) et route nationale 4 (国道4号) : 150 km, 3 heures 30 environ
  • Chutes d’Akiu (秋保大滝)
  • Jardin Botanique des Chutes d’Akiu (秋保大滝植物園) | 240 ¥
    Route préfectorale 62 (県道62号) : 28 km, 45 minutes environ
  • Yamadera (山寺) & Risshaku-ji Moutain Trail (立石寺登山) | 300 ¥, parking 300 ¥
    Route nationale 112 (国道112号) : 36 km, 45 minutes environ
  • Onsen Mizusawa (水沢温泉) | 300 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Nishikawa (道の駅 にしかわ)

Jour 4 🌦️

  • Départ pour Mont Gassan (月山)
    Route nationale 112 (国道112号) : 22 km, 35 minutes environ
  • Mont Gassan (月山) | 200 ¥, télésiège 600 ¥
    Route nationale 112 (国道112号) : 20 km, 35 minutes environ
  • Sanctuaire du Mont Yudono (湯殿山神社本宮) | 400 ¥, purification 500 ¥
    Route nationale 112 (国道112号) et Shonai Kobaecha Line (庄内こばえちゃライン) : 50 km, 55 minutes environ | péage 210 ¥
  • Hagurosan (羽黒山)
    Route préfectorale 115 (県道115号) : 17 km, 20 minutes environ
  • Onsen Denden (田田温泉) | 450 ¥
    Route nationale 7 (国道7号) : 34 km, 45 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Chokai Flat (道の駅 鳥海)

Jour 5 🌤️

  • Côte Nishinoama (西浜海岸)
  • Étang Maruike (丸池様)
    Route Chokai Blue Line (鳥海ブルーライン) : 21 km, 30 minutes environ
  • Mont Chokai (鳥海山)
    Route Chokai Blue Line (鳥海ブルーライン) : 15 km, 20 minutes environ
  • Cascades Mototaki (元滝伏流水)
    Route préfectorale 58 (県道58号) et route nationale 7 (国道7号) : 89 km, 1 heure 35 environ
  • Onsen et nuit à Michi no Eki Tennou (道の駅 てんのう) | 500 ¥

Jour 6 ☁️

  • Parc de Tennou Green Land (天王グリーンランド遊園地)
    Route nationale 101 (国道101号) : 109 km, 2 heures environ
  • Oiwa (大岩) & Sanctuaire Ebisu (恵比須神社)
    Route nationale 101 (国道101号) : 62 km, 1 heure 10 environ
  • Sanctuaire Takayama Inari (高山稲荷神社)
    Route melon (メロンロード) : 27 km, 30 minutes
  • Cap Kodomari (小泊岬) & Gongenzaki Promenade (権現崎遊歩道)
    Route nationale 339 (国道339号), route préfectorale 12 (県道12号) et route nationale 280 (国道280号) : 87 km, 1 heure 50 environ
  • Onsen Asamushi (浅虫温泉) | 360 ¥
    Route nationale (国道279号) : 56 km, 1 heure environ
  • Nuit à Michi no Eki Yokohama Nanohana Plaza (道の駅 よこはま菜の花プラザ)

Jour 7 🌧️

  • Départ pour Kawauchikawa Valley (川内川渓谷)
    Route nationale 279 (国道279号), route nationale 338 (国道338号) et route préfectorale 46 (県道46号) : 60 km, 1 heure 15 environ
  • Kawauchikawa Valley (川内川渓谷)
    Route préfectorale 253 (県道253号) et route nationale 338 (国道338号) : 25 km, 35 minutes environ
  • Hotokegaura Rock Formations (仏ヶ浦)
    Route nationale 338 (国道338号), route préfectorale 253 (県道253号) et route préfectorale 46 (県道46号) : 70 km, 2 heures environ
  • Mont Osore (恐山) & Temple Bodaiji (菩提寺) | 500 ¥
    Route nationale 279 (国道279号) et route nationale 4 (国道4号) : 142 km, 2 heures 46 environ
  • Onsen Ten’nen Wanoyu (天然温泉 和ノ湯) | 440 ¥
    Route préfectorale 27 (県道27号) : 1,2 km, 4 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Namioka (道の駅 なみおか)

Jour 8 🌤️

  • Départ pour Château de Hirosaki (弘前城)
    Route nationale 7 (国道7号) : 18 km, 25 minutes environ
  • Château de Hirosaki (弘前城) | 320 ¥, parking 300 ¥
    Route préfectorale 28 (県道28号) : 34 km, 1 heure environ
  • Aqua Green Village ANMON (アクアグリーンビレッジANMON)
    Route préfectorale 28 (県道28号) : 52 km, 2 heures 30 environ
  • Étang Nie Tsubo (沸壺の池), Aoi Ike (青池), Shiragamisanchi (白神山地) & Mountain Trail Juniko Course (登山十二湖散策コース)
    Route nationale 101 (国道101号) : 17 km, 20 minutes environ
  • Onsen et nuit à Koganezaki Furofushi (黄金崎不老ふ死温泉) | 10 600 ¥

Jour 9 🌤️

  • Onsen Koganezaki Furofushi (黄金崎不老ふ死温泉)
    Route nationale 101 (国道101号) : 100 km, 2 heure 5 minutes environ
  • Sannai Maruyama Special Historical Site (三内丸山遺跡) | 410 ¥
    Route préfectorale 44 (県道44号) : 6 km, 15 minutes environ
  • Maison Nebuta Warasse (ねぶたの家 ワ・ラッセ) | 620 ¥, parking 220 ¥
  • Onsen Aomori Machinaka (青森まちなかおんせん) | 450 ¥
    Route nationale 7 (国道7号) : 45 km, 1 heure environ
  • Nuit à Michi no Eki Nijinoko (道の駅 虹の湖)

Jour 10 ☁️

  • Départ pour Lac Towada (十和田湖)
    Route nationale 102 (国道102号) et route nationale 454 (国道454号) : 38 km, 55 minutes environ
  • Oirase Gorge (奥入瀬渓流), Lac Towada (十和田湖) et Sanctuaire Towada (十和田神社) | parking 500 ¥
    Route nationale 454 (国道454号) et route préfectorale 45 (県道45号) : 59 km, 1 heure 20 environ
  • Onsen Pony (ポニー温泉) | 370 ¥
    Route préfectorale 45 (県道45号) : 11 km, 15 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Towada (道の駅 とわだ)

Jour 11 🌦️

  • Départ pour Towada Art Center (十和田市現代美術館)
    Route préfectorale 45 (県道45号) : 8 km, 15 minutes environ
  • Towada Art Center (十和田市現代美術館) | 1 200 ¥
    Route nationale 4 (国道4号), route nationale 104 (国道104号) et route préfectorale 29 (県道29号) : 46 km, 1 heure 5 environ
  • Côte Tanesashi (種差海岸) & Yodo no Matsubara Promenade (淀の松原遊歩道)
    Route préfectorale 1 (県道1号) : 6 km, 10 minutes environ
  • Ashigezaki Observatory (葦毛崎展望台)
    Route préfectorale 1 (県道1号) : 6 km, 10 minutes environ
  • Onsen Noma no Yu Ten’nen Land (野馬の湯天然ラドン温泉) | 450 ¥
    Route nationale 45 (国道45号) : 9 km, 13 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Hashikami (道の駅 はしかみ)

Jour 12 ☀️

  • Départ pour Hasshoku Center (八食センター)
    Route nationale 45 (国道45号) : 17 km, 25 minutes environ
  • Hasshoku Center (八食センター)
    Route préfectorale 1 (県道1号) : 12 km, 20 minutes environ
  • Sanctuaire Kabushima (蕪嶋神社)
    Route préfectorale 1 (県道1号) : 2,2 km, 5 minutes environ
  • Promenade de Ashigezaki Observatory (葦毛崎展望台) à Osuka Beach (大須賀海岸)
    Route nationale 340 (国道340号) et route nationale 4 (国道4号) : 115 km, 2 heures 40 environ
  • Onsen Orahono (おらほの温泉) | 500 ¥
    Route nationale 4 (国道4号) et autoroute Tohoku E4 (東北道E4) : 190 km, 3 heures environ | péage 2 720 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Oosato (道の駅 おおさと)

Jour 13 🌦️

  • Départ pour Chutes de Kegon (華厳の滝)
    Route préfectorale 8 (県道8号), route nationale 4 (国道4号), autoroute Tohoku E4 (東北道E4) et route Nikko (日光道) : 304 km, 5 heures 50 environ | péage 3 340 ¥
  • Chutes de Kegon (華厳の滝) & Lac Chuzenji (中禅寺湖) | parking 320 ¥
    Route nationale 120 (国道120号) : 3,3 km, 6 minutes environ
  • Onsen Oku Nikko Hotel Shikisai (奥日光ホテル四季彩温泉) | 1 000 ¥
    Route nationale 119 (国道119号) et route nationale 4 (国道4号) : 108 km, 2 heures 30 environ
  • Nuit à Michi no Eki Shimotsuma (道の駅 しもつま)

Jour 14 🌥️

  • Départ pour Narita (成田)
    Route nationale 408 (国道408号) : 79 km, 2 heures environ
  • Retour du mini-van en matinée à Narita (9:30)

Budget approximatif (予算)

  • Transport / Logement : 100 618 ¥
  • Essence : 32 625 ¥
  • Parking / Péage : 7 540 ¥
  • Nourriture / Restaurants : 16 946 ¥
  • Visites / Activités : 6 984 ¥
  • Onsen : 6 330 ¥
  • Achats / Souvenirs / Cadeaux : 13 842 ¥

Total : 184 885 ¥ (~ 1 435,72 €)
Cela reste un chiffre approximatif et pour une seule personne ! Le prix de location du mini-van peut être partagé à plusieurs, ainsi que l’essence, le parking et la nourriture.

Kimi témoigne (キミの証言)

Dorénavant, pendant mes vacances d’été j’aime me faire un road trip. Après Hokkaido, Shikoku, Izumo, Mie… Il me fallait une nouvelle destination, une région sympa à parcourir en voiture. Voulant m’offrir des vacances « fraiches », sans trop de chaleur ni humidité, je me suis une nouvelle fois tournée vers le nord. Direction donc la préfecture de Aomori qui avait de belles choses à me montrer !

L’entreprise chez qui j’avais loué mon mini-van pour mon road trip à Hokkaido, Samurai Rental Car, que je recommande vivement, étant aussi basée à Narita, j’ai décidé de repasser par leur service. J’ai été agréablement surprise des options de mon mini-van, digne presque d’un 3 étoiles ! Le staff avait monté le « lit », préparé oreiller, sac de couchage et couverture, il était possible de monter une petite table, il y avait de l’espace sous le lit pour stocker les bagages et une batterie permettant de fournir de l’électricité. Je n’ai pas trop compris comment ça chargeait, ça fonctionnait grâce à l’énergie solaire. Ainsi, grâce aux prises électriques je pouvais recharger mon téléphone sans problème (et pas squatter le konbini du coin), et grâce aux guirlandes lumineuses, le véhicule pouvait être éclairé la nuit. Le GPS dispo en anglais et japonais était facile à comprendre et à utiliser. Par contre il n’était pas toujours à jour au niveau de la carte.

Mon point de départ se situait donc à proximité de l’aéroport de Narita d’où je suis remontée tranquillement jusqu’à Aomori. J’ai donc rajouté d’autres préfectures à mon programme : Ibaraki, Yamagata, Akita… Cette partie du Japon est vraiment riche en sommets montagneux, certains cachant des temples et sanctuaires spectaculaires, des Onsen. Chaque journée était riche en surprises ! Le nord-est du Japon, qu’on appelle Tohoku (東北) est vraiment très beau !

J’ai commencé le périple sous la pluie, en raison du passage du typhon 10 au large de Tokyo. Ma première activité du jour (tour de lac à vélo) est donc littéralement tombée à l’eau et je me suis contentée d’en faire le tour… en conduisant. Oui, oui. J’ai tenté d’affronter les averses mais c’était bien trop violent, en 5 minutes j’étais littéralement trempée ! La plupart de mes activités étaient en extérieur donc quand la météo était capricieuse, ce n’était pas toujours top… Et bien sûr la pluie m’a suivie jusqu’à la fin du voyage ! 15 jours de pluie, ce n’est même plus de la malédiction là ! C’est juste rageant quand on a un programme chargé et qu’on ne peut pas juste attendre que ça se calme, surtout que ça ne se calmait pas !

Les routes empruntées jusqu’à Sendai étaient des routes nationales passant par des petites villes, tranquilles très tôt le matin, mais très vite bondées passé 8h00. Le problème de ces routes japonaises est que la vitesse est limitée à 50km/h, même hors agglomération, et qu’il y a des feux tricolores à chaque intersection. On était loin des routes d’Hokkaido, agréables et garantissant un panorama de ouf. La route préfectorale reliant les Chutes d’Akiu à Yamadera, passant dans les montagnes, est tout de même sensationnelle et vertigineuse. Un peu dangereuse avec ses virages très serrés et ses passages étroits. Les branches d’arbres et les rochers sont nombreux, il faut donc conduire avec prudence. Mais quand on prend de la hauteur et qu’on aperçoit au loin les montagnes voisines et les agglomérations, c’est juste grandiose ! Les routes de Yamagata et d’Aomori au milieu des montagnes m’ont un peu rappelé Hokkaido. C’était sympa d’y conduire en globalité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce fut mon plus long road trip et il m’a fait apprécier davantage ce mode de voyage, ce mode de vie « simple ». J’aimerais pouvoir continuer à parcourir les routes et découvrir le Japon de cette façon.


Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à faire un don pour me remercier ^_^.

Donate Button with Credit Cards

♫ Un article = Une chanson ► Auliʻi Cravalho – How Far I’ll Go

2

▶ Hiroshima Travel : Le Guide de Kimi

Une ville qui a connu une histoire tragique et pour laquelle on ne peut que s’y attacher.

Hiroshima (広島), ville moderne située sur l’île japonaise de Honshū (本州), a été détruite en grande partie lors d’un bombardement atomique de la Seconde Guerre Mondiale, larguée à 600 mètres d’altitude au-dessus du centre-ville. Aujourd’hui, son parc du Mémorial de la Paix rend hommage aux victimes de ce drame survenu le 6 août 1945.

On peut visiter Hiroshima en une journée, voire deux si on veut prendre son temps. Pour mieux rentabiliser le voyage, le mieux est de rajouter une journée ou deux pour aller jusqu’à Miyajima (宮島).

Dans cet article, Kimi vous présente le meilleur de la ville d’Hiroshima !

Se rendre à Hiroshima (広島へ行き方)

La ville d’Hiroshima (広島市) se situe dans la préfecture du même nom (広島県) à environ 330 km d’Osaka. Le plus rapide et pratique pour s’y rendre depuis Osaka est le Shinkansen. On peut modifier l’heure du ticket une fois sans frais ainsi on peut partir ou rentrer plus tôt ou plus tard, à l’heure qui nous convient le mieux car il y a des départs toutes les dix minutes en moyenne.

• En bus (バスで)

Shin-Osaka Station
Willer Express Bus (direction Hiroshima)
Hiroshima Bus Center
Coût : 3 900 ¥
Temps de trajet : 6 heures environ

• En train (電車で)

Shin-Osaka Station
↓ Tokaido Sanyo Shinkansen (direction Hakata) ↓
Hiroshima Station
Coût : 10 630 ¥
Temps de trajet : 1 heure 20 environ

Visites (観光)

La plupart des sites à visiter se trouvent assez proches de la gare, à maximum 30 minutes de marche. Il est donc possible de visiter la ville à pieds uniquement. Par temps ensoleillé c’est bien plus agréable de marcher plutôt que de prendre les transports. Découvrez un Top 3 des sites à ne pas manquer à Hiroshima.

① Le château d’Hiroshima (広島城)

Arrivé à la gare d’Hiroshima le matin, on peut commencer par la visite de son château, accessible en 20 minutes à pieds en empruntant les rues nommées la promenade de la culture (文化の道) ou de la paix (平和の道). Le château d’Hiroshima est aussi surnommé le château de la Carpe (鯉城, Ri-jō) dû au fait que la zone de sa construction s’appelait à l’époque Koi no Ura (己斐浦), Koi signifiant « carpe ».

Histoire du château d’Hiroshima (広島城の歴史)

La construction du château d’Hiroshima fut décidée par Mori Terumoto (毛利輝元) qui était un membre du Conseil des Cinq Anciens (五大老, go-tairō) créé par Toyotomi Hideyoshi (豊臣秀吉). Cet édifice constitue un exemple de l’architecture des châteaux de plaine. Il bâtit son château en 1589 dans le delta de la rivière Ōta (太田川) appelé à cette époque Gokamura (五箇村 , 5 villages). La ville d’Hiroshima n’existait alors pas encore. Le 5 avril 1589, après la cérémonie de pose de la première pierre du château, la recherche d’un nom plus approprié fut décidé. Le caractère 広 (hiro) fut emprunté au nom de Oeno Hiromoto (大江広元), un ancêtre de la famille Mori, et fut ajouté à 島 (shima), emprunté au nom de Fukushima Motonaga (福島正則), celui qui guida Terumoto vers ce site. Le nom Hiroshima, qui littéralement signifie « grande île » ferait aussi référence à l’une des îles du delta de la rivière Ōta sur laquelle fut bâti le château.

Terumoto s’établit dans le château d’Hiroshima en 1591 pour gouverner les 9 provinces qui correspondent de nos jours à Hiroshima, Shimane (島根県), Yamaguchi (山口県) et à une partie des préfectures de Tottori (鳥取県) et Okayama (岡山県).

Pendant la période Edo (江戸時代), le château d’Hiroshima occupait une superficie importante et était entouré de trois douves ainsi que de la rivière Otagawa (太田川) qui formait une douve naturelle. Cependant, entre les périodes Meji (明治時代) et Showa (昭和時代), les douves extérieures et centrales se remplirent progressivement. À présent la plupart des terrains d’origine du château sont occupés par des bureaux et des écoles. Les restes de la douve intérieure ainsi que l’enceinte principale (本丸, honmaru) et l’enceinte secondaire (二の丸, ninomaru) ont été désignés comme site national historique en 1953.

Le château ne fut pas épargné par la bombe atomique et fut entièrement détruit le 6 aout 1945. Il fut reconstruit en 1958 et sert à présent de musée de l’histoire d’Hiroshima avant la Seconde Guerre Mondiale.

• Visite du château d’Hiroshima (広島城の訪問)

Avant de s’aventurer au cœur du château, on l’admire en parcourant le chemin de course à pieds (広島城ランニングコース) faisant le tour complet du château sur une distance de 1,5 km. Idéal pour le petit jogging matinal ! Puis on peut se promener dans le parc, s’y relaxer et admirer les fleurs qui colorent le parc de différentes couleurs selon les saisons.

À l’intérieur, c’est la découverte de l’histoire du château, sa construction et sa culture à travers des maquettes et des reproductions en grandeur nature de commerces et maisons reflétant le mode de vie de l’époque. Des armures, des armes et d’autres antiquités sont également exposées, mais avec interdiction de les photographier. Enfin, au sommet de la tour, classée comme Trésor National le 19 janvier 1931, on profite d’un panorama à 360 degrés sur la ville.

Dans le parc du château, on peut également passer par le sanctuaire Gokoku d’Hiroshima (広島護國神社). Petit détour qui vaut le coup d’œil, le sanctuaire est très peu fréquenté et donc relativement calme. C’est un petit moment sympa de s’y balader entre la visite du château et celle du parc du Mémorial de la Paix.

Château d’Hiroshima (広島城)
Adresse : 21-1 Motomachi, Naka-ku Hiroshima (広島県広島市中区基町21-1)
Accès : Hiroshima Station (JR Lines) sortie sud
Site internet : http://www.rijo-castle.jp/index.html
Horaires : 9h00 – 18h00 (décembre à février : 9h00 – 17h00)
Tarifs : 370 ¥ (adultes) 180 ¥ (étudiants, personnes de plus de 65 ans)

Sanctuaire Gokoku d’Hiroshima (広島護國神社)
Adresse : 21-2 Motomachi, Naka-ku (広島市中区基町21-2)
Accès : Hiroshima Station (JR Lines) sortie sud
Site internet : https://www.h-gokoku.or.jp/

② Le Parc du Mémorial de la Paix (平和記念公園)

Après cela, direction le parc du Mémorial de la Paix (平和記念公園). Rendant hommage aux victimes de la bombe atomique, il faut avoir le cœur solide pour le visiter, certes, mais il est sans doute l’un des premiers lieux à visiter avec le château. Le parc comporte aussi les ruines du dôme de Genbaku (原爆ドーム), l’un des quelques bâtiments à ne pas avoir été entièrement décimés.

Inauguré en août 1955, son musée expose des photos, des témoignages, des objets retrouvés et retrace le déroulement du drame dans une ambiance pesante et lourde. Des audioguides (400 ¥ la location) et des guides volontaires sont disponibles pour accompagner les visiteurs et donner des explications en plusieurs langues. Les successeurs de survivants sont aussi présents pour transmettre le vécu de ce drame et la volonté de vivre dans un monde de paix. Compter une à deux heures de visite.

Dans le bâtiment principal (本館, honkan), on apprend les effets de l’atomisation et on découvre des objets laissés par des victimes ainsi que des documents témoignant de l’atrocité du drame afin de transmettre les dévastations du 6 août 1945, les ravages causés par les radiations et comment les survivants ont affronté les difficultés et les souffrances. La partie consacrée aux enfants disparus lors de cette catastrophe est profondément bouleversante. Les cris de ces jeunes âmes pourraient presque se faire entendre.

Le bâtiment Est (東館, higashitate), comporte sur deux étages trois zones d’exposition thématiques :
Introduction aux Expositions (導入展示) : la découverte d’une ville réduite en cendres avec une projection en 3D de la zone urbaine d’Hiroshima avant et après le bombardement ;
Les Dangers des Armes Nucléaires (核兵器の危険性) : en commençant par leur développement, leurs menaces pour terminer par leur abolition ;
Histoire d’Hiroshima (広島の歩み) : d’un aperçu de la ville victime de la guerre à la création d’un Monde de Paix, en passant par les nombreux soutiens pour sa reconstruction.
Cela en plus d’un espace vidéo dédié aux témoignages de survivants de la bombe A. Les visiteurs peuvent visionner les témoignages de leur choix en plusieurs langues (japonais, anglais, chinois, coréen) grâce à des cabines individuelles. Le rez-de-chaussée (1F) propose des expositions spéciales pour compléter les expositions permanentes et approfondir les connaissances relatives au bombardement atomique ou à la paix, ainsi que des projections de films documentaires en japonais et anglais. Enfin, le premier sous-sol (B1F) expose des objets et documents récemment acquis ainsi qu’une bibliothèque regorgeant de documents relatifs à la bombe atomique et à la paix.
Pour les passionnés d’Histoire et ceux qui souhaitent repartir avec des souvenirs, des ouvrages, DVD et autres produits sont disponibles à la boutique.

La mémoire des victimes de la bombe atomique et la lecture de témoignages permettent aux visiteurs de ressentir cette expérience tragique et de mieux comprendre le véritable impact de cette catastrophe.

Parc du Mémorial de la Paix (平和記念公園)
Adresse : 1-1 Nakajima-cho, Naka-ku, Hiroshima (広島県広島市中区中島町1-1)
Accès : Hiroshima Station (JR Lines) sortie sud

Musée du Mémorial de la Paix (平和記念資料館)
Adresse : 1-2 Nakajima-cho, Naka-ku, Hiroshima (広島県広島市中区中島町1-2)
Accès : Hiroshima Station (JR Lines) sortie sud
Site internet : http://hpmmuseum.jp
Horaires : 8h30 – 18h00 (décembre à février : 8h30 – 17h00 / août : 8h30 – 19h00 / ouverture jusqu’à 20h00 les 5 et 6 août)
Tarifs : 200 ¥ (adultes), 100 ¥ (lycéens, personnes de plus de 65 ans)

③ Le Jardin Shukkei (縮景園)

Puis il y a enfin le jardin japonais Shukkei (縮景園). Sa construction remonte à 1620, l’année suivant celle où Asano Nagaakira (浅野長晟) est devenu le Daimyō (大名, seigneur féodal japonais) d’Hiroshima. Il a été construit par son principal serviteur, Ueda Sōko (上田宗箇), un célèbre maître de la cérémonie du thé, en tant que jardin de la villa de Nagaakira. Son nom signifiant littéralement « jardin paysager rétractable » exprime l’idée de collecter et de miniaturiser de nombreuses vues panoramiques, et selon la tradition, il s’agit d’un paysage miniaturisé sous le modèle de Xihu (lac de l’Ouest) à Hangzhou, en Chine.

Afin de rendre le jardin Shukkei plus vaste que sa superficie réelle, chaque partie est riche en paysages variés, que ce soit des petites montagnes isolées comme Kifukuzan (祺福山, la montagne de la paix et des bénédictions), des vallées solitaires comme Koshōkei (古松渓, la vallée des vieux pins) ou Gingakei (銀河渓, la vallée de la Voie Lactée), auxquelles se mêlent les couleurs des différentes saisons sur le halo de fleurs de cerisiers (桜花巷, ōkakō) ou sur le verger de pruniers (梅林, bairin) pour un spectacle concentré et une diversité qui rendent vraiment le jardin digne de son nom.

En 1945, le jardin fut détruit par la bombe atomique. Cependant, le Conseil Préfectoral de l’Éducation d’Hiroshima prit la décision d’établir des réparations pour restaurer son paysage d’origine, ainsi que les différentes structures.

Ce jardin élégant datant donc de l’ère Edo (江戸時代) s’apprécie à toutes les saisons. On peut profiter de la beauté des feuilles d’érables en automne, les fleurs de pruniers en fin d’hiver et les fleurs de cerisiers et pêchers au printemps. Le grand tour du jardin prend environ 40 minutes. Il y a de très bons spots pour prendre de belles photos et admirer la beauté des fleurs. Au centre du jardin se trouve l’étang Takuei (濯纓池, l’étang de la pureté purifiante), contenant plus de 10 îlots comme Suishin-tō (水心島, l’île du cœur de l’eau). Autour de sa circonférence, vallées, ponts sont reliés par un chemin par lequel on peut se promener et apprécier l’étendue du jardin.

Le pont qui enjambe le centre de l’étang, Kokō-kyō (跨虹橋, pont arc-en-ciel chevauchant), a d’abord été construit différemment, puis démoli et refait dans sa forme actuelle à l’ordre de Asano Shigeakira (浅野重晟), septième seigneur du clan, par un célèbre bâtisseur de Kyoto. Il témoigne d’une maîtrise libre d’une technique audacieuse et novatrice qui rappelle à la fois Engetsubashi dans le jardin Koishikawa Korakuen (小石川後楽園) à Tokyo et Chitosebashi au palais détaché de Shūgakuin (修学院) à Kyoto.

Les salons de thé Seifūkan (清風館) et Meigetsutei (明月亭) se trouvent respectivement près du centre du jardin et au nord. Ils étaient particulièrement appréciés des nombreuses générations de Daimyo du clan Asano.

Près de l’entrée principale, la boutique propose des souvenirs en plus de plats et boissons à déguster sur des tables à côté en extérieur (il est interdit de manger et boire dans l’enceinte du jardin). Dans l’enceinte du jardin se trouve également le musée d’art préfectoral. On peut le visiter de 9h à 17h au prix de 510 ¥.

Site touristique très populaire, le jardin Shukkei attire aujourd’hui environ 250 000 visiteurs chaque année.

Jardin Shukkei (縮景園)
Adresse : 2-11 Kaminobōri-chō, Naka-ku, Hiroshima (広島県広島市中区上幟町2−11)
Accès : Hiroshima Station (JR Lines) sortie sud
Site internet : https://shukkeien.jp/
Horaires : 9h00 – 18h00 (octobre à mars à : 9h00 – 17h00)
Tarifs : 260 ¥ (adultes), 150 ¥ (étudiants), 100 ¥ (lycéens et enfants) gratuit pour les personnes de plus de 65 ans

Il vous reste du temps ? Si ces trois spots ne suffisent pas, il y a d’autres choses à voir dans la ville de la paix et le reste de sa préfecture. L’Office de tourisme d’Hiroshima est très bien fourni : https://visithiroshima.net

Budget approximatif (予算)

Combien prévoir pour voyager à Hiroshima ? En se basant sur un séjour de deux jours avec une nuit dans un hôtel, le transport en train, en mangeant dans des restaurants et en se faisant plaisir, voici les chiffres approximatifs pour une personne partant de la préfecture d’Osaka.

  • Transport : 23 320 ¥
  • Logement : 5 907 ¥
  • Nourriture / Restaurants : 5 360 ¥
  • Visites / Activités : 1 090 ¥
  • Achats / Souvenirs / Cadeaux : 3 590 ¥

Total : 39 267 ¥ (~ 303 €)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

📷 Toutes les photos sur Flickr 📷


♫ Un article = Une chanson ► BTS Dynamite 

3

▶ Road trip à Shikoku & Awaji Island : Le Kimitinéraire

Planifiez-vous un petit voyage sympa à Shikoku (四国) avec l’aide de Kimi ! Désignée comme l’une des plus petites îles principales du Japon, Shikoku est aussi célèbre pour son très ancien pèlerinage dédié à Kūkai (空海) qui consiste à faire le tour de l’île à pied et à s’arrêter dans 88 temples. Malgré un réseau de sentiers long de 1 170 km, il est effectué chaque année par un nombre important de Japonais, en plus ou moins deux mois. Si parcourir ces chemins à pied ne vous tente pas, pourquoi ne pas faire le tour de Shikoku en mini-van ?

Ce Kimitinéraire vous propose de partir sur les routes en mini-van (loué chez Nippon Rent-A-Car) pour parcourir Shikoku à l’occasion d’un road trip de sept jours en été et en passant par l’île d’Awaji (淡路島). Liste des destinations à visiter, budget requis pour une seule personne, routes empruntées en évitant au maximum les péages… Tout ce qu’il faut savoir et faire pour rendre ce voyage exceptionnel !

Jour 1 ☀️

  • Récupération du mini-van et paiement de la location le matin (8:00) | 58 410 ¥
  • Départ de Nippon Rent-A-Car Keihan Hirakata-shi Station
    Route nationale 43 (国道43号) et route préfectorale 31 (県道31号) : 140 km, 3 heures 30 environ | péage 1940 ¥
  • Île d’Awaji (淡路島) & Uzu Hill (うずの丘)
    Autoroute Kobe Awaji Naruto (神戸淡路鳴門自動車道) : 12 km, 15 minutes environ | péage 940 ¥
  • Tourbillons de Naruto (鳴門の渦潮) depuis Uzu no Michi (渦の道) & Parc Naruto (鳴門公園) | 510 ¥, parking 500 ¥
    Route préfectorale 11 (県道11号) : 9 km, 15 minutes environ
  • Onsen Aratae Naruto (鳴門天然温泉 あらたえの湯) | 800 ¥
    Route préfectorale 12 (県道12号) : 14 km, 20 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Dai9-no-sato (道の駅 第九の里)

Jour 2 ☀️

  • Naruto German House (鳴門市ドイツ館) & Bando Bell (ばんどうの鐘)
  • Sanctuaire Oasahiko (大麻比古神社) & Sanctuaire Maruyama (丸山神社)
  • Temple Gokurakuji (極楽寺)
  • Temple Ryōzenji (霊山寺)
    Route nationale 438 (国道438号) : 88 km, 2 heures 30 environ
  • Ponts Oku-Iya Niju Kazura (奥祖谷二重かずら橋) | 550 ¥
  • Nagoro Village (天空の村) & Ochiai Village (落合集落)
    Route nationale 439 (国道439号) et route préfectorale 32 (県道32号) : 16 km, 30 minutes environ
  • Ponts Iya-no-Kazura (祖谷のかずら橋) | 500 ¥, parking 400 ¥
    Route préfectorale 45 (県道45号) : 14 km, 20 minutes environ
  • Ōboke Gorge (大歩危峡) & Kōboke Gorge (小歩危峡) | bateau 1 200 ¥
    Route nationale 32 (国道32号) : 10 km, 15 minutes environ
  • Onsen Kenmi (賢見温泉) | 500 ¥
    Route préfectorale 8 (県道8号) : 40 km, 1 heure environ
  • Nuit à Michi no Eki Kotohiki (道の駅 ことひき)

Jour 3 ☀️

  • Parc de Kotohiki (琴弾公園) & Zenigata Sunae (銭形砂絵)
  • Sanctuaire Kotohiki Hachiman (琴弾八幡宮) & Temple Kanonji (観音寺)
    Route préfectorale 8 (県道8号) : 11 km, 20 minutes environ
  • Barrage de Hōnen’ike (豊稔池ダム)
    Route nationale 11 (国道11号) : 105 km, 2 heures 25 environ
  • Dōgo Shopping Street (道後商店街)
  • Château de Matsuyama (松山城) | 520 ¥, télésiège 270 ¥
  • Sanctuaire Isaniwa (伊佐爾波神社) & Temple Hogon-ji (宝厳寺)
  • Temple Ishite-ji (石手寺)
  • Dōgo Onsen Honkan (道後温泉本館) | 420 ¥
    Route nationale 56 (国道56号) : 27 km, 1 heure environ
  • Onsen Mizusawa (水沢温泉) | 300 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Nakayama Craft Nosato (道の駅 なかやま クラフトの里)

Jour 4 ☀️

  • Départ pour Kochi (高知)
    Route nationale 42 (県道42号) et route nationale 33 (国道33号) : 56 km, 1 heure 20 environ
  • Cascades Kinen (記念の滝)
    Route nationale 33 (国道33号) : 60 km, 1 heure 15 environ
  • Hirome Ichiba (ひろめ市場)
  • Château de Kochi (高知城) | 420 ¥
  • Obiyamachi Shopping Street (帯屋町商店街) & Pont Harimayabashi (はりまや橋)
  • Onsen Sansuien (高知三翠園温泉 湯殿 水哉閣) | 900 ¥
    Route nationale 55 (国道55号) : 74 km, 1 heure 35 environ
  • Nuit à Michi no Eki Kiramesse Muroto (海の駅 キラメッセ室戸)

Jour 5 🌤️

  • Cap Muroto (室戸岬)
  • Phare du Cap Muroto (室戸岬灯台)
  • Temple Hotsumisakiji (最御崎寺)
  • Statue de Kukai (大師像) | 300 ¥
  • Cave de Mikurodo (御蔵洞)
  • Route Muroto Skyline (室戸スカイライン)
  • Temple Shinshōji (津照寺)
    Route nationale 55 (国道55号) : 79 km, 1 heure 30 environ
  • Temple Yakuōji (薬王寺)
  • Onsen Yakuōji (薬王寺温泉) | 650 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Hiwasa (道の駅 日和佐)

Jour 6

  • Départ pour le Mont Tsurugi (剣山)
    Route nationale 195 (国道195号) et route nationale 193 (国道193号) : 48 km, 1 heure environ
  • Cascades Ōtodoro (大轟の滝) & cascades Ōgama (大鎌滝)
    Route nationale 193 (国道193号) et route nationale 438 (国道438号) : 58 km, 1 heure 40 environ
  • Mont Tsurugi (剣山) | télésiège 1 900 ¥
    Route nationale 438 (国道438号) : 49 km, 1 heure 25 environ
  • Udatsu Old Street (うだつの町並み)
    Route préfectorale 12 (県道12号) : 52 km, 1 heure 15 environ
  • Onsen Aratae Naruto (鳴門天然温泉 あらたえの湯) | 600 ¥
    Autoroute Kobe Awaji Naruto (神戸淡路鳴門自動車道) et route nationale 28 (国道28号) : 64 km, 1 heure 30 environ | péage 940 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Higashiura Terminal Park (道の駅 東浦ターミナルパーク)

Jour 7 ☀️

  • Ura Seaside Park (浦海浜公園)
  • Akashi Kaikyo National Government Park (淡路島国営明石海峡公園) | 450 ¥, parking 500 ¥
    Route préfectorale 2 (府道2号) : 82 km, 2 heures environ | péage 1 940 ¥
  • Retour du mini-van en fin de journée à Hirakata (17:00)

※ Budget approximatif (予算)

  • Transport / Logement : 58 410 ¥
  • Essence : 9 562 ¥
  • Parking / Péage : 7 660 ¥
  • Nourriture / Restaurants : 16 158 ¥
  • Visites / Onsen : 9 990 ¥
  • Achats / Souvenirs / Cadeaux : 10 986 ¥

Total : 112 766 ¥ (~ 903 €)
Cela reste un chiffre approximatif et pour une seule personne habitant et partant depuis la région du Kansai ! Le prix de location du mini-van peut être partagé à plusieurs, ainsi que l’essence, le parking et la nourriture.

※ Kimi témoigne (キミの証言)

Road trip réalisé en août 2020. Tout comme Hokkaido (北海道), parcourir Shikoku pendant un road trip était un de mes objectifs cette année. En habitant dans le Kansai (関西) je n’ai pas eu la contrainte de prendre l’avion dans un premier temps et j’ai pu partir directement de mon lieu de résidence avec mon véhicule. Le seul problème est que chez Nippon Rent-A-Car, ce ne sont pas des mini-vans équipés pour les road trip et encore moins pour dormir dedans… J’ai embarqué mon futon pour m’assurer de bien dormir sans avoir mal au dos !

Pour se rendre jusqu’à Naruto (鳴門), la première étape, l’itinéraire proposé faisait passer par des grandes villes comme Osaka (大阪) ou Kobe (神戸) avant de rejoindre l’île d’Awaji (淡路島). On aime les villes du Kansai, mais certainement pas pour la conduite. Conduire en ville au Japon est ennuyant et contraignant : beaucoup de circulation peu importe l’heure, trop de feux tricolores qui entraînent pas mal de retard, des carrefours dangereux car ici ils ne connaissent pas la priorité à droite (qui serait en toute logique une priorité à gauche).

La traversée du pont Akashi qui relie Honshu et l’île d’Awaji est sensationnelle et le temps ensoleillé garantie un paysage grandiose, le soleil se reflétant sur la mer turquoise. Ce n’est que le début du spectacle car une fois sur l’île d’Awaji, on découvre toute sa beauté ! Ses petites plages, les hauts palmiers, des temples et sanctuaires cachés, certains valant la peine d’effectuer un arrêt pour une petite visite. Longer la côte apporte ce sentiment de liberté tant attendu, ce sentiment de se sentir enfin en vacances. On est encore au Japon mais on a l’impression d’avoir atterri sur une île perdue au milieu des océans. Une visite plus complète pendant un séjour d’un weekend vaut sans conteste le coup !

Dans les terres de Shikoku, les montagnes dominent et les routes à travers celles-ci sont nombreuses. Les routes 438 et 439 par exemple vous emmènent aux alentours des monts Tsurugi (剣山) et Miune (三嶺), et longent la vallée Iya (祖谷渓) et la rivière Tanimichi (谷道川). Il y a l’embarras du choix au niveau des activités, hormis bien sûr les nombreux circuits de randonnée pour se hisser au sommet des montagnes ; accrobranche, petite balade en bateau, rafting… Les heures passent et le trajet peut s’avérer long et fatiguant. Les routes sont étroites avec de nombreux virages serrés et parfois de gros rochers sur le passage. Attention aux chutes de pierre (落石注意) !

La côte aussi est très belle. Le cap Muroto (室戸岬) notamment avec ses rochers et ses falaises. Le paysage, la vue sur l’océan… C’est agréable de profiter de ce panorama, d’autant plus que c’est un coin très peu fréquenté par les touristes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il n’y a pas eu une seule journée de pluie et cela a rendu le voyage bien plus agréable et les activités plus appréciables. J’ai pu profiter de bonnes balades dans la nature et faire toutes les visites que j’avais prévues. Je souhaite refaire un road trip sur cette île du Japon, plus long pour pouvoir me rendre à plus d’endroits.


Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à faire un don pour me remercier ^_^.

Donate Button with Credit Cards

♫ Un article = Une chanson ► Will.i.am – Scream and shout