1

▶ Au bout de mes rêves : Kimi no Nikki (octobre 2022)

Octobre : un mois très festif ! Si on est pas au courant que c’est Halloween ce mois, c’est que l’on reste trop enfermé chez soi ! Au Japon, les boutiques et magasins sont tout de suite à l’affut à chaque grand événement ou période importante du calendrier ! Octobre commence à peine que tous les produits en lien avec Halloween, les bonbons, les costumes, les décorations, sont aussitôt mis en vitrine ! Pour certains, cela commence même dès la fin de l’été. Toujours très ponctuels les Japonais, voire même un peu TROP ? En tout cas pour celles et ceux qui aiment cette fête, cela a de quoi les ravir !

Et puis ça y est, il commence à faire plus froid et moins beau. Certaines régions du pays se voient enchaîner deux-trois jours consécutifs de pluie non-stop, ce qui a de quoi rafraîchir et plomber un peu le moral. A vrai dire, la météo est assez capricieuse et on peut parfois encore bénéficier de journées ensoleillées et très douces, rappelant l’été normand pour que dès le lendemain, cela chute aux températures hivernales.

📔 Articles à consulter

• 健康・Santé •

⚕️ Effectuer un bilan de santé (健康診断) ⚕️

• 飲食・Manger & Boire •

🍵 Restaurant 1899 🍵

🍜 Ramen Ichiyu (ラーメン 一遊), le ramen perdu d’Ibaraki 🍜

• 極楽・S’amuser •

🎢 Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) 🎢

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

🎃 Halloween au Japon (日本でのハロウィン) 🎃

• 旅行・Voyages •

🦪 Hiroshima – Nourriture et Restaurants 🦪

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

☘️️ Fukui (福井) ☘️️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kobe (神戸)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎎 Kyoto (京都) 🎎

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎊 Kyoto Jidai Matsuri (京都時代祭り) 🎊

🎥 Vidéos à visionner

🍜 本日のレストラン・Le restau du jour「ラーメン 一遊」🍜

@kimi_no_blue_travel

Déjeuner sain et léger et dégustation d’un magnifique plateau de desserts salé-sucré avec le matcha comme ingrédient phare chez le restaurant 1899 à Ochanomizu (レストラン1899御茶ノ水) ! Un plaisir pour les yeux et un régal pour les papilles ! #lunch #ランチ #東京 #サラダ #食事 #アフタヌーンティー #Tokyo #Ochanomizu #video #ビデオ #teatime #restaurant #抹茶 #お菓子 #sweets #matcha #御茶ノ水 #レストラン #抹茶パフェ #キーマカレー #うまい #Japan #yummy #日本 #foodporn #外国人 #関東 #Kanto #blogger #キミのブルートラベル

♬ Delicious Food – Mdstocksound
@kimi_no_blue_travel

Ascension du mont Kunimi (国見山) à Hirakata ! Une petite randonnée sympa et tranquille sous un beau soleil ! #japan #osaka #travel #日本 #登山 #kansai #大阪

♬ Happy Up Beat (Medium) – TimTaj
@kimi_no_blue_travel

Ascension du mont Kunimi (国見山) à Hirakata. Tout ce qu’on peut voir sur le circuit menant au sommet. #大阪 #kansai #登山 #日本 #travel #osaka #japan #nature

♬ LA LA LAND (Part 1) – Official Sound Studio
@kimi_no_blue_travel

Une journée ensoleillée à #Nara Balade au calme aux temples de Yakushiji #薬師寺 et Toshodaiji #唐招提寺 puis le palais Heijo #平城宮跡 #japan #日本 #travel #奈良

♬ The Weekend (Funk Wav Remix) – SZA & Calvin Harris

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Les difficultés c’est du passé・困難はすぐに通り過ぎる •

On passe par beaucoup de bons moments, mais aussi des moments très difficiles dans notre vie, pouvant nous laisser croire qu’on est au bout du rouleau, au fond du trou, que le sort s’acharne et qu’on arrivera jamais à trouver le bonheur et la stabilité.
Lorsque nous regardons la vie avec du recul, nous pouvons voir que même les difficultés que nous pensions ne jamais voir disparaitre ont pris fin, et que nous pouvons sortir de chacune de ces difficultés en créant un tout nouveau « nous ». À travers les chemins cabossés de la vie, nous pouvons parfois céder au désespoir en nous concentrant sur les aspects négatifs. Mais nous devons nous rappeler ceci : le moment le plus sombre de la nuit est juste avant l’aube. Chaque difficulté que nous rencontrons passera bientôt.

Oui, ces moments difficiles sont derrière moi désormais. D’autres m’attendent sans doute mais pour l’instant, la seule chose à faire est de profiter du bonheur présent. Chaque moment présent est unique, il faut donc saisir au mieux chacun d’eux. Ne pas prendre les choses trop à cœur non plus, relativiser, et tout paraîtra beaucoup moins grave qu’on peut le penser.

• Et dédé nous emmena à Fukui !・サイコロ旅で福井に行ってきた! •

Pourquoi j’irais gratter des dés (Dédé) ? Parce que Dédé, il peut nous emmener à prix réduits dans divers endroits du Japon le temps d’un petit voyage le weekend ! C’est la compagnie de train JR West (JR西日本) qui a proposé cette initiative.

Cette campagne s’est tenue de juillet à septembre et offrait aux personnes désireuses de voyager la possibilité de recevoir un ticket aller-retour au prix de 5 000 yens en train, soit un tarif normal avec une rédution de 45 à 80% selon les destinations tirées au hasard parmi : Fukui / Awara Onsen (福井・芦原温泉), Hakata (博多), Onomichi (尾道), Okayama / Kurashiki (岡山・倉敷), Higashi Maizuru (東舞鶴), Amarube (餘部) et Shirahama (白浜) ! C’est la première fois que ce genre de campagne était réalisée par la compagnie JR West (JR西日本). Le principe était très simple : il suffisait de lancer les dés et c’est eux qui déterminaient la destination pour jusqu’à maximum 6 voyageurs !

Nous avons lancé des dés et Dédé nous a emmené jusqu’à… Fukui / Awara Onsen (福井・芦原温泉) ! Je m’y étais rendue pendant mon PVT alors que je parcourais un peu le Japon. Je ne pensais pas y remettre les pieds 6 ans plus tard accompagnée. Niveau météo, c’était pareil ! C’est-à-dire, de la pluie ! Niveau programme, en plus de retourner à Tojinbo (東尋坊), nous avons pris la voiture et parcouru les routes pour aller jusqu’au temple de Eihei-ji (永平寺) et au grand Bouddha Echizen (越前大仏), se réchauffer et se relaxer au onsen, manger un bon sauce katsudon (ソースカツ丼) et des fruits de mers frais sur un bol de riz (海鮮丼) dans des restaurants bien notés. Je n’avais pas visité les mêmes endroits la première fois mis à part Tojinbo (東尋坊), mais je me suis rendue compte que cette préfecture du Japon cachait beaucoup plus de beaux endroits ! Et d’autant plus beaux par temps ensoleillé !

• Concert de MAN WITH A MISSION・MWAMコンサート •

3 ans ! C’est le temps que j’ai attendu avant de pouvoir enfin refaire un concert. C’est le temps que j’ai attendu avant de revoir mon groupe japonais préféré sur scène ! Mes loups adorés ! Ils m’avaient manqué depuis le concert au Yokohama Arena de 2019 ! Le COVID-19 et leur popularité qui ne cessent de grandir ne m’auront laissé aucune chance de les revoir jusqu’à ce soir-là, le 30 octobre 2022. Enfin !! Après plusieurs loteries (oui, ça marche comme ça les concerts au Japon, on joue au loto pour gagner le droit d’acheter sa place), il y en a enfin une qui était pour moi ! Et qui plus est, le concert se tenait à Osaka, la veille de mon anniversaire. Je ne pouvais pas rêver mieux comme cadeau ! D’autant plus que j’ai pu me rendre au concert en très bonne compagnie et pas seule comme je l’ai souvent fait !

On était placés assez loin mais la vue était top quand même, on pouvait profiter des jeux de lumières, des animations et de la pyrotechnie dans leur ensemble. Sauf que des fois, j’avais du mal à capter quand les musiciens se déplacaient sur les côtés. Quand l’écran géant s’est ouvert au lancement du concert, je ne réalisais pas que je les revoyais enfin ! C’était un concert de dingue comme ils savent si bien les faire. La set list manquait de titres incontournables mais beaucoup de mes chansons favorites y figuraient. J’avais oublié que dans les concerts japonais, le public a une façon bien différente de profiter et de mettre l’ambiance, et que le groupe délivre de long speech dont je ne comprends pas tout. Le concert a été court, 1h30 environ et le rappel ne comptait que 2 chansons. Néamoins, ce fut de belles retrouvailles avec mes loups !

• Happy Birthday・お誕生日おめでとう •

J’avais passé un triste anniversaire l’année dernière. Il était hors de question que la même chose se reproduise cette année. Je me suis donc bien rattrapée le dernier weekend d’octobre. Chaque moment présent est unique il faut donc profiter de chacun d’eux. Ce n’est pas tous les jours que nous fêtons nos 22 ans (oups je crois que je me suis trompée de chiffre 🤣).

Une soirée au restaurant entre amis qui s’est poursuivie au bar en étant déguisé pout Halloween, un concert de mon groupe préféré, un dîner au restaurant avec mon keum. Et aussi un moment simple mais magique en soufflant ma bougie (parce que y en avait qu’une) sur un mignon petit gâteau monstrueux. J’ai un petit ami tellement adorable 🥰 ! J’ai eu 3 ans ! Cette fois j’ai eu de belles surprises et étais bien entourée. Merci à toutes ces personnes pour m’avoir permise de passer un bel anniversaire et pour avoir été à mes côtés. Je n’oublierai pas de si tôt ce superbe weekend ! Une année de plus. Une année avec laquelle je vais continuer d’avancer pour me rapprocher de mes rêves !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Novembre ne sera pas aussi festif mais pour Kimi,
il réservera d’autres sympathiques activités.
Vous en saurez plus dans le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► Jean-Jacques GoldmanAu bout de mes rêves

3

▶ Road trip de Tokyo à Aomori : Le Kimitinéraire

Planifiez-vous un petit voyage sympa avec l’aide de Kimi !

Ce Kimitinéraire vous propose de partir sur les routes en mini-van pour parcourir principalement la préfecture de Aomori (青森県) depuis Tokyo (東京) en passant par Ibaraki (茨城), Sendai (仙台), Yamagata (山形), Akita (秋田) et d’autres coins sur le chemin à l’occasion d’un road trip de 14 jours en été. Liste des destinations à visiter, budget requis pour une seule personne, routes empruntées en évitant au maximum les péages, stationnement dans le plus de parkings gratuits possible… Tout ce qu’il faut savoir et faire pour rendre ce voyage exceptionnel !

Jour 1 🌧️

  • Arrivée à l’aéroport de Narita (成田空港)
  • Récupération du mini-van et paiement de la location le matin (7:30) | 90 018 ¥
    Route nationale 51 (国道51号) et route nationale 355 (国道355号) : 52 km, 1 heure 20 environ
  • Lac Kasumigaura Walking or Cycling course : Tsuchiura City Kasumigaura Comprehensive Park (霞ヶ浦総合公園), Tennozaki Park (天王崎公園) | 90 km location de vélo 1 500 ¥ de 9:30 à 16:30
    Route 354 (国道354号) : 20 km, 30 minutes environ
  • Onsen Yura no Sato Tsuchiura (湯楽の里 土浦店)| 810 ¥
    Route 354 (国道354号) : 20 km, 30 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Tamatsukuri (道の駅 たまつくり)

Jour 2 🌦️

  • Départ pour Sanctuaire Osugi (大杉神社)
    Route nationale 125 (国道135号) : 37 km, 40 minutes environ
  • Sanctuaire Osugi (大杉神社)
    Route préfectorale 107 (県道107号) et route préfectorale 25 (県道25号) : 18 km, 25 minutes environ
  • Ushiku Daibutsu (牛久大仏) | 800 ¥
    Route nationale 6 (国道6号) : 68 km, 1 heure 45 environ
  • Sanctuaire Oarai Isosaki (大洗磯前神社) & Côte Oarai (大洗海岸)
  • Oarai Marine Tower (大洗マリンタワー) | 340 ¥
    Route nationale 6 (国道6号) : 123 km, 2h40 environ
  • Onsen et nuit à Michi no Eki Naraha (道の駅 ならは) | 700 ¥

Jour 3 🌦️

  • Départ pour Chutes d’Akiu (秋保大滝)
    Route nationale 6 (国道6号) et route nationale 4 (国道4号) : 150 km, 3 heures 30 environ
  • Chutes d’Akiu (秋保大滝)
  • Jardin Botanique des Chutes d’Akiu (秋保大滝植物園) | 240 ¥
    Route préfectorale 62 (県道62号) : 28 km, 45 minutes environ
  • Yamadera (山寺) & Risshaku-ji Moutain Trail (立石寺登山) | 300 ¥, parking 300 ¥
    Route nationale 112 (国道112号) : 36 km, 45 minutes environ
  • Onsen Mizusawa (水沢温泉) | 300 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Nishikawa (道の駅 にしかわ)

Jour 4 🌦️

  • Départ pour Mont Gassan (月山)
    Route nationale 112 (国道112号) : 22 km, 35 minutes environ
  • Mont Gassan (月山) | 200 ¥, télésiège 600 ¥
    Route nationale 112 (国道112号) : 20 km, 35 minutes environ
  • Sanctuaire du Mont Yudono (湯殿山神社本宮) | 400 ¥, purification 500 ¥
    Route nationale 112 (国道112号) et Shonai Kobaecha Line (庄内こばえちゃライン) : 50 km, 55 minutes environ | péage 210 ¥
  • Hagurosan (羽黒山)
    Route préfectorale 115 (県道115号) : 17 km, 20 minutes environ
  • Onsen Denden (田田温泉) | 450 ¥
    Route nationale 7 (国道7号) : 34 km, 45 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Chokai Flat (道の駅 鳥海)

Jour 5 🌤️

  • Côte Nishinoama (西浜海岸)
  • Étang Maruike (丸池様)
    Route Chokai Blue Line (鳥海ブルーライン) : 21 km, 30 minutes environ
  • Mont Chokai (鳥海山)
    Route Chokai Blue Line (鳥海ブルーライン) : 15 km, 20 minutes environ
  • Cascades Mototaki (元滝伏流水)
    Route préfectorale 58 (県道58号) et route nationale 7 (国道7号) : 89 km, 1 heure 35 environ
  • Onsen et nuit à Michi no Eki Tennou (道の駅 てんのう) | 500 ¥

Jour 6 ☁️

  • Parc de Tennou Green Land (天王グリーンランド遊園地)
    Route nationale 101 (国道101号) : 109 km, 2 heures environ
  • Oiwa (大岩) & Sanctuaire Ebisu (恵比須神社)
    Route nationale 101 (国道101号) : 62 km, 1 heure 10 environ
  • Sanctuaire Takayama Inari (高山稲荷神社)
    Route melon (メロンロード) : 27 km, 30 minutes
  • Cap Kodomari (小泊岬) & Gongenzaki Promenade (権現崎遊歩道)
    Route nationale 339 (国道339号), route préfectorale 12 (県道12号) et route nationale 280 (国道280号) : 87 km, 1 heure 50 environ
  • Onsen Asamushi (浅虫温泉) | 360 ¥
    Route nationale (国道279号) : 56 km, 1 heure environ
  • Nuit à Michi no Eki Yokohama Nanohana Plaza (道の駅 よこはま菜の花プラザ)

Jour 7 🌧️

  • Départ pour Kawauchikawa Valley (川内川渓谷)
    Route nationale 279 (国道279号), route nationale 338 (国道338号) et route préfectorale 46 (県道46号) : 60 km, 1 heure 15 environ
  • Kawauchikawa Valley (川内川渓谷)
    Route préfectorale 253 (県道253号) et route nationale 338 (国道338号) : 25 km, 35 minutes environ
  • Hotokegaura Rock Formations (仏ヶ浦)
    Route nationale 338 (国道338号), route préfectorale 253 (県道253号) et route préfectorale 46 (県道46号) : 70 km, 2 heures environ
  • Mont Osore (恐山) & Temple Bodaiji (菩提寺) | 500 ¥
    Route nationale 279 (国道279号) et route nationale 4 (国道4号) : 142 km, 2 heures 46 environ
  • Onsen Ten’nen Wanoyu (天然温泉 和ノ湯) | 440 ¥
    Route préfectorale 27 (県道27号) : 1,2 km, 4 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Namioka (道の駅 なみおか)

Jour 8 🌤️

  • Départ pour Château de Hirosaki (弘前城)
    Route nationale 7 (国道7号) : 18 km, 25 minutes environ
  • Château de Hirosaki (弘前城) | 320 ¥, parking 300 ¥
    Route préfectorale 28 (県道28号) : 34 km, 1 heure environ
  • Aqua Green Village ANMON (アクアグリーンビレッジANMON)
    Route préfectorale 28 (県道28号) : 52 km, 2 heures 30 environ
  • Étang Nie Tsubo (沸壺の池), Aoi Ike (青池), Shiragamisanchi (白神山地) & Mountain Trail Juniko Course (登山十二湖散策コース)
    Route nationale 101 (国道101号) : 17 km, 20 minutes environ
  • Onsen et nuit à Koganezaki Furofushi (黄金崎不老ふ死温泉) | 10 600 ¥

Jour 9 🌤️

  • Onsen Koganezaki Furofushi (黄金崎不老ふ死温泉)
    Route nationale 101 (国道101号) : 100 km, 2 heure 5 minutes environ
  • Sannai Maruyama Special Historical Site (三内丸山遺跡) | 410 ¥
    Route préfectorale 44 (県道44号) : 6 km, 15 minutes environ
  • Maison Nebuta Warasse (ねぶたの家 ワ・ラッセ) | 620 ¥, parking 220 ¥
  • Onsen Aomori Machinaka (青森まちなかおんせん) | 450 ¥
    Route nationale 7 (国道7号) : 45 km, 1 heure environ
  • Nuit à Michi no Eki Nijinoko (道の駅 虹の湖)

Jour 10 ☁️

  • Départ pour Lac Towada (十和田湖)
    Route nationale 102 (国道102号) et route nationale 454 (国道454号) : 38 km, 55 minutes environ
  • Oirase Gorge (奥入瀬渓流), Lac Towada (十和田湖) et Sanctuaire Towada (十和田神社) | parking 500 ¥
    Route nationale 454 (国道454号) et route préfectorale 45 (県道45号) : 59 km, 1 heure 20 environ
  • Onsen Pony (ポニー温泉) | 370 ¥
    Route préfectorale 45 (県道45号) : 11 km, 15 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Towada (道の駅 とわだ)

Jour 11 🌦️

  • Départ pour Towada Art Center (十和田市現代美術館)
    Route préfectorale 45 (県道45号) : 8 km, 15 minutes environ
  • Towada Art Center (十和田市現代美術館) | 1 200 ¥
    Route nationale 4 (国道4号), route nationale 104 (国道104号) et route préfectorale 29 (県道29号) : 46 km, 1 heure 5 environ
  • Côte Tanesashi (種差海岸) & Yodo no Matsubara Promenade (淀の松原遊歩道)
    Route préfectorale 1 (県道1号) : 6 km, 10 minutes environ
  • Ashigezaki Observatory (葦毛崎展望台)
    Route préfectorale 1 (県道1号) : 6 km, 10 minutes environ
  • Onsen Noma no Yu Ten’nen Land (野馬の湯天然ラドン温泉) | 450 ¥
    Route nationale 45 (国道45号) : 9 km, 13 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Hashikami (道の駅 はしかみ)

Jour 12 ☀️

  • Départ pour Hasshoku Center (八食センター)
    Route nationale 45 (国道45号) : 17 km, 25 minutes environ
  • Hasshoku Center (八食センター)
    Route préfectorale 1 (県道1号) : 12 km, 20 minutes environ
  • Sanctuaire Kabushima (蕪嶋神社)
    Route préfectorale 1 (県道1号) : 2,2 km, 5 minutes environ
  • Promenade de Ashigezaki Observatory (葦毛崎展望台) à Osuka Beach (大須賀海岸)
    Route nationale 340 (国道340号) et route nationale 4 (国道4号) : 115 km, 2 heures 40 environ
  • Onsen Orahono (おらほの温泉) | 500 ¥
    Route nationale 4 (国道4号) et autoroute Tohoku E4 (東北道E4) : 190 km, 3 heures environ | péage 2 720 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Oosato (道の駅 おおさと)

Jour 13 🌦️

  • Départ pour Chutes de Kegon (華厳の滝)
    Route préfectorale 8 (県道8号), route nationale 4 (国道4号), autoroute Tohoku E4 (東北道E4) et route Nikko (日光道) : 304 km, 5 heures 50 environ | péage 3 340 ¥
  • Chutes de Kegon (華厳の滝) & Lac Chuzenji (中禅寺湖) | parking 320 ¥
    Route nationale 120 (国道120号) : 3,3 km, 6 minutes environ
  • Onsen Oku Nikko Hotel Shikisai (奥日光ホテル四季彩温泉) | 1 000 ¥
    Route nationale 119 (国道119号) et route nationale 4 (国道4号) : 108 km, 2 heures 30 environ
  • Nuit à Michi no Eki Shimotsuma (道の駅 しもつま)

Jour 14 🌥️

  • Départ pour Narita (成田)
    Route nationale 408 (国道408号) : 79 km, 2 heures environ
  • Retour du mini-van en matinée à Narita (9:30)

Budget approximatif (予算)

  • Transport / Logement : 100 618 ¥
  • Essence : 32 625 ¥
  • Parking / Péage : 7 540 ¥
  • Nourriture / Restaurants : 16 946 ¥
  • Visites / Activités : 6 984 ¥
  • Onsen : 6 330 ¥
  • Achats / Souvenirs / Cadeaux : 13 842 ¥

Total : 184 885 ¥ (~ 1 435,72 €)
Cela reste un chiffre approximatif et pour une seule personne ! Le prix de location du mini-van peut être partagé à plusieurs, ainsi que l’essence, le parking et la nourriture.

Kimi témoigne (キミの証言)

Dorénavant, pendant mes vacances d’été j’aime me faire un road trip. Après Hokkaido, Shikoku, Izumo, Mie… Il me fallait une nouvelle destination, une région sympa à parcourir en voiture. Voulant m’offrir des vacances « fraiches », sans trop de chaleur ni humidité, je me suis une nouvelle fois tournée vers le nord. Direction donc la préfecture de Aomori qui avait de belles choses à me montrer !

L’entreprise chez qui j’avais loué mon mini-van pour mon road trip à Hokkaido, Samurai Rental Car, que je recommande vivement, étant aussi basée à Narita, j’ai décidé de repasser par leur service. J’ai été agréablement surprise des options de mon mini-van, digne presque d’un 3 étoiles ! Le staff avait monté le « lit », préparé oreiller, sac de couchage et couverture, il était possible de monter une petite table, il y avait de l’espace sous le lit pour stocker les bagages et une batterie permettant de fournir de l’électricité. Je n’ai pas trop compris comment ça chargeait, ça fonctionnait grâce à l’énergie solaire. Ainsi, grâce aux prises électriques je pouvais recharger mon téléphone sans problème (et pas squatter le konbini du coin), et grâce aux guirlandes lumineuses, le véhicule pouvait être éclairé la nuit. Le GPS dispo en anglais et japonais était facile à comprendre et à utiliser. Par contre il n’était pas toujours à jour au niveau de la carte.

Mon point de départ se situait donc à proximité de l’aéroport de Narita d’où je suis remontée tranquillement jusqu’à Aomori. J’ai donc rajouté d’autres préfectures à mon programme : Ibaraki, Yamagata, Akita… Cette partie du Japon est vraiment riche en sommets montagneux, certains cachant des temples et sanctuaires spectaculaires, des Onsen. Chaque journée était riche en surprises ! Le nord-est du Japon, qu’on appelle Tohoku (東北) est vraiment très beau !

J’ai commencé le périple sous la pluie, en raison du passage du typhon 10 au large de Tokyo. Ma première activité du jour (tour de lac à vélo) est donc littéralement tombée à l’eau et je me suis contentée d’en faire le tour… en conduisant. Oui, oui. J’ai tenté d’affronter les averses mais c’était bien trop violent, en 5 minutes j’étais littéralement trempée ! La plupart de mes activités étaient en extérieur donc quand la météo était capricieuse, ce n’était pas toujours top… Et bien sûr la pluie m’a suivie jusqu’à la fin du voyage ! 15 jours de pluie, ce n’est même plus de la malédiction là ! C’est juste rageant quand on a un programme chargé et qu’on ne peut pas juste attendre que ça se calme, surtout que ça ne se calmait pas !

Les routes empruntées jusqu’à Sendai étaient des routes nationales passant par des petites villes, tranquilles très tôt le matin, mais très vite bondées passé 8h00. Le problème de ces routes japonaises est que la vitesse est limitée à 50km/h, même hors agglomération, et qu’il y a des feux tricolores à chaque intersection. On était loin des routes d’Hokkaido, agréables et garantissant un panorama de ouf. La route préfectorale reliant les Chutes d’Akiu à Yamadera, passant dans les montagnes, est tout de même sensationnelle et vertigineuse. Un peu dangereuse avec ses virages très serrés et ses passages étroits. Les branches d’arbres et les rochers sont nombreux, il faut donc conduire avec prudence. Mais quand on prend de la hauteur et qu’on aperçoit au loin les montagnes voisines et les agglomérations, c’est juste grandiose ! Les routes de Yamagata et d’Aomori au milieu des montagnes m’ont un peu rappelé Hokkaido. C’était sympa d’y conduire en globalité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce fut mon plus long road trip et il m’a fait apprécier davantage ce mode de voyage, ce mode de vie « simple ». J’aimerais pouvoir continuer à parcourir les routes et découvrir le Japon de cette façon.


Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à faire un don pour me remercier ^_^.

Donate Button with Credit Cards

♫ Un article = Une chanson ► Auliʻi Cravalho – How Far I’ll Go

3

▶ Road trip à Shikoku & Awaji Island : Le Kimitinéraire

Planifiez-vous un petit voyage sympa à Shikoku (四国) avec l’aide de Kimi ! Désignée comme l’une des plus petites îles principales du Japon, Shikoku est aussi célèbre pour son très ancien pèlerinage dédié à Kūkai (空海) qui consiste à faire le tour de l’île à pied et à s’arrêter dans 88 temples. Malgré un réseau de sentiers long de 1 170 km, il est effectué chaque année par un nombre important de Japonais, en plus ou moins deux mois. Si parcourir ces chemins à pied ne vous tente pas, pourquoi ne pas faire le tour de Shikoku en mini-van ?

Ce Kimitinéraire vous propose de partir sur les routes en mini-van (loué chez Nippon Rent-A-Car) pour parcourir Shikoku à l’occasion d’un road trip de sept jours en été et en passant par l’île d’Awaji (淡路島). Liste des destinations à visiter, budget requis pour une seule personne, routes empruntées en évitant au maximum les péages… Tout ce qu’il faut savoir et faire pour rendre ce voyage exceptionnel !

Jour 1 ☀️

  • Récupération du mini-van et paiement de la location le matin (8:00) | 58 410 ¥
  • Départ de Nippon Rent-A-Car Keihan Hirakata-shi Station
    Route nationale 43 (国道43号) et route préfectorale 31 (県道31号) : 140 km, 3 heures 30 environ | péage 1940 ¥
  • Île d’Awaji (淡路島) & Uzu Hill (うずの丘)
    Autoroute Kobe Awaji Naruto (神戸淡路鳴門自動車道) : 12 km, 15 minutes environ | péage 940 ¥
  • Tourbillons de Naruto (鳴門の渦潮) depuis Uzu no Michi (渦の道) & Parc Naruto (鳴門公園) | 510 ¥, parking 500 ¥
    Route préfectorale 11 (県道11号) : 9 km, 15 minutes environ
  • Onsen Aratae Naruto (鳴門天然温泉 あらたえの湯) | 800 ¥
    Route préfectorale 12 (県道12号) : 14 km, 20 minutes environ
  • Nuit à Michi no Eki Dai9-no-sato (道の駅 第九の里)

Jour 2 ☀️

  • Naruto German House (鳴門市ドイツ館) & Bando Bell (ばんどうの鐘)
  • Sanctuaire Oasahiko (大麻比古神社) & Sanctuaire Maruyama (丸山神社)
  • Temple Gokurakuji (極楽寺)
  • Temple Ryōzenji (霊山寺)
    Route nationale 438 (国道438号) : 88 km, 2 heures 30 environ
  • Ponts Oku-Iya Niju Kazura (奥祖谷二重かずら橋) | 550 ¥
  • Nagoro Village (天空の村) & Ochiai Village (落合集落)
    Route nationale 439 (国道439号) et route préfectorale 32 (県道32号) : 16 km, 30 minutes environ
  • Ponts Iya-no-Kazura (祖谷のかずら橋) | 500 ¥, parking 400 ¥
    Route préfectorale 45 (県道45号) : 14 km, 20 minutes environ
  • Ōboke Gorge (大歩危峡) & Kōboke Gorge (小歩危峡) | bateau 1 200 ¥
    Route nationale 32 (国道32号) : 10 km, 15 minutes environ
  • Onsen Kenmi (賢見温泉) | 500 ¥
    Route préfectorale 8 (県道8号) : 40 km, 1 heure environ
  • Nuit à Michi no Eki Kotohiki (道の駅 ことひき)

Jour 3 ☀️

  • Parc de Kotohiki (琴弾公園) & Zenigata Sunae (銭形砂絵)
  • Sanctuaire Kotohiki Hachiman (琴弾八幡宮) & Temple Kanonji (観音寺)
    Route préfectorale 8 (県道8号) : 11 km, 20 minutes environ
  • Barrage de Hōnen’ike (豊稔池ダム)
    Route nationale 11 (国道11号) : 105 km, 2 heures 25 environ
  • Dōgo Shopping Street (道後商店街)
  • Château de Matsuyama (松山城) | 520 ¥, télésiège 270 ¥
  • Sanctuaire Isaniwa (伊佐爾波神社) & Temple Hogon-ji (宝厳寺)
  • Temple Ishite-ji (石手寺)
  • Dōgo Onsen Honkan (道後温泉本館) | 420 ¥
    Route nationale 56 (国道56号) : 27 km, 1 heure environ
  • Onsen Mizusawa (水沢温泉) | 300 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Nakayama Craft Nosato (道の駅 なかやま クラフトの里)

Jour 4 ☀️

  • Départ pour Kochi (高知)
    Route nationale 42 (県道42号) et route nationale 33 (国道33号) : 56 km, 1 heure 20 environ
  • Cascades Kinen (記念の滝)
    Route nationale 33 (国道33号) : 60 km, 1 heure 15 environ
  • Hirome Ichiba (ひろめ市場)
  • Château de Kochi (高知城) | 420 ¥
  • Obiyamachi Shopping Street (帯屋町商店街) & Pont Harimayabashi (はりまや橋)
  • Onsen Sansuien (高知三翠園温泉 湯殿 水哉閣) | 900 ¥
    Route nationale 55 (国道55号) : 74 km, 1 heure 35 environ
  • Nuit à Michi no Eki Kiramesse Muroto (海の駅 キラメッセ室戸)

Jour 5 🌤️

  • Cap Muroto (室戸岬)
  • Phare du Cap Muroto (室戸岬灯台)
  • Temple Hotsumisakiji (最御崎寺)
  • Statue de Kukai (大師像) | 300 ¥
  • Cave de Mikurodo (御蔵洞)
  • Route Muroto Skyline (室戸スカイライン)
  • Temple Shinshōji (津照寺)
    Route nationale 55 (国道55号) : 79 km, 1 heure 30 environ
  • Temple Yakuōji (薬王寺)
  • Onsen Yakuōji (薬王寺温泉) | 650 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Hiwasa (道の駅 日和佐)

Jour 6

  • Départ pour le Mont Tsurugi (剣山)
    Route nationale 195 (国道195号) et route nationale 193 (国道193号) : 48 km, 1 heure environ
  • Cascades Ōtodoro (大轟の滝) & cascades Ōgama (大鎌滝)
    Route nationale 193 (国道193号) et route nationale 438 (国道438号) : 58 km, 1 heure 40 environ
  • Mont Tsurugi (剣山) | télésiège 1 900 ¥
    Route nationale 438 (国道438号) : 49 km, 1 heure 25 environ
  • Udatsu Old Street (うだつの町並み)
    Route préfectorale 12 (県道12号) : 52 km, 1 heure 15 environ
  • Onsen Aratae Naruto (鳴門天然温泉 あらたえの湯) | 600 ¥
    Autoroute Kobe Awaji Naruto (神戸淡路鳴門自動車道) et route nationale 28 (国道28号) : 64 km, 1 heure 30 environ | péage 940 ¥
  • Nuit à Michi no Eki Higashiura Terminal Park (道の駅 東浦ターミナルパーク)

Jour 7 ☀️

  • Ura Seaside Park (浦海浜公園)
  • Akashi Kaikyo National Government Park (淡路島国営明石海峡公園) | 450 ¥, parking 500 ¥
    Route préfectorale 2 (府道2号) : 82 km, 2 heures environ | péage 1 940 ¥
  • Retour du mini-van en fin de journée à Hirakata (17:00)

※ Budget approximatif (予算)

  • Transport / Logement : 58 410 ¥
  • Essence : 9 562 ¥
  • Parking / Péage : 7 660 ¥
  • Nourriture / Restaurants : 16 158 ¥
  • Visites / Onsen : 9 990 ¥
  • Achats / Souvenirs / Cadeaux : 10 986 ¥

Total : 112 766 ¥ (~ 903 €)
Cela reste un chiffre approximatif et pour une seule personne habitant et partant depuis la région du Kansai ! Le prix de location du mini-van peut être partagé à plusieurs, ainsi que l’essence, le parking et la nourriture.

※ Kimi témoigne (キミの証言)

Road trip réalisé en août 2020. Tout comme Hokkaido (北海道), parcourir Shikoku pendant un road trip était un de mes objectifs cette année. En habitant dans le Kansai (関西) je n’ai pas eu la contrainte de prendre l’avion dans un premier temps et j’ai pu partir directement de mon lieu de résidence avec mon véhicule. Le seul problème est que chez Nippon Rent-A-Car, ce ne sont pas des mini-vans équipés pour les road trip et encore moins pour dormir dedans… J’ai embarqué mon futon pour m’assurer de bien dormir sans avoir mal au dos !

Pour se rendre jusqu’à Naruto (鳴門), la première étape, l’itinéraire proposé faisait passer par des grandes villes comme Osaka (大阪) ou Kobe (神戸) avant de rejoindre l’île d’Awaji (淡路島). On aime les villes du Kansai, mais certainement pas pour la conduite. Conduire en ville au Japon est ennuyant et contraignant : beaucoup de circulation peu importe l’heure, trop de feux tricolores qui entraînent pas mal de retard, des carrefours dangereux car ici ils ne connaissent pas la priorité à droite (qui serait en toute logique une priorité à gauche).

La traversée du pont Akashi qui relie Honshu et l’île d’Awaji est sensationnelle et le temps ensoleillé garantie un paysage grandiose, le soleil se reflétant sur la mer turquoise. Ce n’est que le début du spectacle car une fois sur l’île d’Awaji, on découvre toute sa beauté ! Ses petites plages, les hauts palmiers, des temples et sanctuaires cachés, certains valant la peine d’effectuer un arrêt pour une petite visite. Longer la côte apporte ce sentiment de liberté tant attendu, ce sentiment de se sentir enfin en vacances. On est encore au Japon mais on a l’impression d’avoir atterri sur une île perdue au milieu des océans. Une visite plus complète pendant un séjour d’un weekend vaut sans conteste le coup !

Dans les terres de Shikoku, les montagnes dominent et les routes à travers celles-ci sont nombreuses. Les routes 438 et 439 par exemple vous emmènent aux alentours des monts Tsurugi (剣山) et Miune (三嶺), et longent la vallée Iya (祖谷渓) et la rivière Tanimichi (谷道川). Il y a l’embarras du choix au niveau des activités, hormis bien sûr les nombreux circuits de randonnée pour se hisser au sommet des montagnes ; accrobranche, petite balade en bateau, rafting… Les heures passent et le trajet peut s’avérer long et fatiguant. Les routes sont étroites avec de nombreux virages serrés et parfois de gros rochers sur le passage. Attention aux chutes de pierre (落石注意) !

La côte aussi est très belle. Le cap Muroto (室戸岬) notamment avec ses rochers et ses falaises. Le paysage, la vue sur l’océan… C’est agréable de profiter de ce panorama, d’autant plus que c’est un coin très peu fréquenté par les touristes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il n’y a pas eu une seule journée de pluie et cela a rendu le voyage bien plus agréable et les activités plus appréciables. J’ai pu profiter de bonnes balades dans la nature et faire toutes les visites que j’avais prévues. Je souhaite refaire un road trip sur cette île du Japon, plus long pour pouvoir me rendre à plus d’endroits.


Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à faire un don pour me remercier ^_^.

Donate Button with Credit Cards

♫ Un article = Une chanson ► Will.i.am – Scream and shout

5

▶ Koyasan Stay : Séjour dans un Shukubo (宿坊)

Pour vivre pleinement un séjour dépaysant et renversant à Koyasan (高野山), lieu de culte fondé par Kobo Daishi (弘法大師), y rester au moins une nuit et y profiter d’une hospitalité unique est l’expérience à ne pas manquer ! Il y a un large choix de temples proposant un hébergement dans des chambres traditionnelles avec onsen (温泉) : on les appelle Shukubo (宿坊) !

On pourrait traduire Shukubo par « logement des pèlerins dans un temple ». A première vue, un Shukubo ressemble à une simple auberge de voyageurs ou à un Ryokan (旅館, auberge traditionnelle et typique du Japon). Cependant, la différence la plus attrayante se trouve dans l’hospitalité. En effet, ce genre d’hospitalité dont on bénéficie dans un Shukubo ne se trouvera nulle part ailleurs ! Seul un Shukubo offrira l’expérience directe du bouddhisme et la dégustation de ses plats végétariens du monastère tout en permettant à ses visiteurs de se sentir apaisé et relaxé.

Les tarifs varient selon les services proposés (salle de bain privative, dîner et petit-déjeuner compris, vue sur jardin, bains en plein air…) mais en moyenne, comptez entre 15 000 ¥ et 20 000 ¥ la nuit avec petit déjeuner bouddhiste traditionnel inclus. Malgré ce prix, les temples affichent très vite complet. Il est d’ailleurs recommandé de réserver quelques semaines en avance.

Dans cet article, Kimi vous propose de passer une nuit chez…
Koyasan Onsen Fukuchiin (高野山温泉福智院) !

※ Introduction

Parmi la centaine de temples entourant Koyasan se trouve le temple Fukuchiin (福智院) qui existe depuis 800 ans avec comme représentant bouddhiste Aizen Myouoh (愛染明王).

Situé au cœur de la ville, le Shukubo Koyasan Onsen Fukuchiin propose des hébergements de style japonais dans un temple bouddhiste historique. Les voyageurs peuvent se détendre dans les bains thermaux publics, découvrir les transcriptions manuscrites de sutra (写経, sha-kyō), et écouter la récitation des sutras pendant l’office bouddhiste du matin.

À pieds depuis le Shukubo, il est possible de rejoindre la porte Daimon de Kongobu-ji (金剛峯寺大門) en 15 minutes et le temple Kongobu-ji (金剛峯寺), en 5 minutes.

Adresse : 657 Koyasan, Koya-cho, Ito-gun, Wakayama (和歌山県伊都郡高野町高野山657)
Accès : Takano Keisatsu Mae Bus Stop (Nankai Rinkan Bus)
Site internet : https://www.fukuchiin.com/

※ Chambres et Services

Revêtues de tatami au sol, de shoji (障子, porte coulissante en papier), fusuma (襖, porte coulissante avec une peinture) et parfois d’un kotatsu (炬燵, table chauffante), les chambres de style japonais disposent des commodités nécessaires. Toutes sont pourvues d’une télévision et d’un coffre-fort et les mieux situées dans le temple offrent également une vue sur les jardins. Équipements de toilette, yukata ou samue (作務衣, vêtement de travail des moines bouddhistes) et serviettes sont fournies pour permettre un confort semblable à celui des Ryokan. Les voyageurs dorment dans un futon traditionnel apporté après le dîner et soigneusement préparé par le personnel.

Chez Koyasan Onsen Fukuchiin, les voyageurs peuvent profiter de bains thermaux publics intérieurs et exclusivement en plein air, ainsi que de salles de sauna. Après une longue journée de randonnée dans la montagne ou de balade au cœur des temples de la ville, c’est un moment de détente et de relaxation fort appréciable. Ils peuvent également se poser et admirer les jardins traditionnels Tosen (登仙庭), Aizen (愛染庭) et Hasuna Yuzen (蓮菜遊仙庭) conçus par Shigemori Mirei (重森三玲), célèbre artiste paysagiste de l’ère Showa (昭和). Envie de repartir avec des souvenirs ? Il est possible d’en acheter à la boutique du temple. Enfin, des journaux quotidiens et une bagagerie sont disponibles à la réception.

A l’arrivée pour le check-in, les moines accueillent chaleureusement les voyageurs tout en offrant une hospitalité dévouée. Malgré la barrière de la langue, ne parlant que très peu anglais, ils font la faveur de bien expliquer le fonctionnement des lieux et offrent une petite visite des différentes pièces du temple.

※ De la cuisine bouddhiste (精進料理) pour le repas

Des plats bouddhistes traditionnels végétariens sont servis pour le petit-déjeuner. Des dîners sont également préparés sur demande préalable et au prix de 3 300 ¥. Tous les repas sont servis en chambre à l’heure souhaitée ou dans la salle à manger pour les groupes, sous réservation obligatoire. Ici aussi, le client se sent roi. Les repas, alliant simplicité et esthétique, sont délicatement disposés à table avec une explication pour chaque plat.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il serait regrettable de ne pas profiter de cette délicieuse cuisine même si elle exclut complètement viande et poisson. Les plats utilisent adroitement le gluten de blé, le wasabi de Kanayamaji (金山寺わさび) et le tofu de Koya (高野豆腐) comme substituts à la viande et offrent un aperçu des compétences, de la culture et de l’histoire des habitants de Koyasan. Les repas se composent également de plantes sauvages fraîches et de légumes de saison.

Voici par exemple un délicieux dîner (夕食) de chez Koyasan Onsen Fukuchiin, incluant :

  • légumes macérés (漬け物, tsukemono)
  • tofu nabe (豆腐鍋) accompagné de légumes et de plantes
  • tofu de Koya (高野豆腐)
  • peau de tofu (湯葉, yuba)
  • konjac (こんにゃく, konnyaku)
  • tempura (天ぷら)
  • riz blanc cuit (ご飯, gohan)
  • pousse de bambou (竹の子, takenono)
  • soupe miso (味噌汁, misoshiru)
  • divers accompagnements en petite quantité (châtaigne, patate douce, aubergine, haricot vert…)
  • mochi (餅)
  • kaki (かき)
  • thé chaud (ほうじ茶, houjicha)

Et pour un bon petit-déjeuner (朝食) complet, on retrouve :

  • tororo (とろろ) avec feuilles de nori (のり) et sauce soja (しょうゆ, shôyu)
  • pot-au-feu de ganmodoki, soit du tofu frit fabriqué en y mélangeant des légumes, des blancs d’œufs et des graines de sésame (おでんがんもどき, oden ganmodoki)
  • tofu nabe (豆腐鍋)
  • radis blanc découpé et assaisonné (切り干し大根, kiribôshi daikon)
  • racine de bardane (ごぼう, gobo)
  • salade de tofu (豆腐の白和え, tofu no shiraae)
  • soupe miso (味噌汁, misoshiru)
  • riz blanc cuit (ご飯, gohan)
  • algues hijiki (ひじき)
  • prune séchée (梅干し, umeboshi)
  • thé vert chaud (緑茶, ryokucha)

Savourez tranquillement et silencieusement votre repas tout en prenant le temps d’apprécier le gout de chaque aliment. Une fois terminé, il ne reste qu’à prévenir la réception par téléphone pour demander à débarrasser.

※ Office bouddhiste et expériences atypiques

Le point culminant d’un séjour dans un Shukubo est sans doute l’expérience de l’office bouddhiste (お勤め, otsutome) : la récitation des sutras qui imprègne le silence matinal, créant une atmosphère solennelle et vivifiante tout à fait unique.

Chez Koyasan Onsen Fukuchiin, ça commence à 6 heures tous les matin et ça dure environ 50 minutes ! C’est un rituel qui vise à montrer la reconnaissance quotidienne aux divinités. Les photos sont donc interdites. Tout simplement parce que ce n’est pas une attraction touristique. Il s’agit d’une cérémonie religieuse que les moines font tous les jours, c’est leur mission, leur travail au quotidien.

Rassemblement dans la salle principale (本堂, Hondo). Inutile de réserver, il faut juste se présenter à l’heure, vêtus de vêtements normaux ou d’un samue (pas en yukata) et se purifier les mains à l’entrée avec de l’encens. Les moines sont assis autour de leurs divinités. Les spectateurs se trouvent un peu en retrait derrière, face aux divinités. Ils écoutent attentivement et silencieusement les moines réciter les sutras, certains connaissant les textes les accompagnent. Pendant que les moines récitent les sutras, les visiteurs viennent s’incliner silencieusement derrière eux à tour de rôle pour prier. Les gestes sont simples : s’incliner, prendre une pincée de cendres, la déposer dans un récipient différent, prier et s’incliner une seconde fois. La cérémonie termine par un discours en japonais du moine principal, incluant des remerciements dans différentes langues (dont le français !) et la possibilité d’admirer les trésors de la pièce et de se rendre aux jardins.

Les visiteurs peuvent aussi profiter de leur soirée en s’essayant à d’autres expériences atypiques comme le Shakyo (写経), l’écriture manuscrite du sutra Hannya Shingyo (般若心経, le Sutra du Cœur), au prix de 1 500 ¥ (réservation nécessaire). Cette pratique se différencie de la calligraphie ordinaire et peut-être considéré comme un exercice mental. En traçant chaque trait avec concentration, il est dit que le cœur s’apaise. Ecrivez votre souhait et tracez. Votre Shakyo recevra ensuite une bénédiction lors des offices bouddhiques du matin et est en général conservé au temple.

Enfin, il est possible de tester le Hourai (宝来), une décoration traditionnelle unique à Koyasan. Son design est réalisé de façon à attirer la chance. Le Hourai est réalisé avec du papier artisanal traditionnel de Koyasan. Compter 2 000 ¥ (réservation nécessaire) pour réaliser son propre Hourai.

※ Kimi témoigne

• Points positifs

On se sent dépaysé et en immersion totale dans la culture japonaise et l’univers du bouddhisme. J’ai découvert beaucoup d’aspects des traditions japonaises dans les manga. J’ai l’impression de vivre en vrai ceux de mon adolescence. Les chambres sont propres et spacieuses avec des futons confortables et le nécessaire pour la toilette. On passe un moment agréable dans les bains. Le repas servi directement dans la chambre à l’heure souhaitée est léger, équilibré et nous permet de découvrir de nouvelles saveurs culinaires. Le personnel est chaleureux et respectueux. Si vous parlez un peu japonais, vous pouvez facilement engager la conversation avec eux.

• Points négatifs

On loge dans un monument religieux et ancien, ce qui implique le fait que les chambres n’ont pas de clef et qu’elles se verrouillent seulement depuis l’intérieur. Heureusement, il y a toujours des coffres-forts mais le fait de quitter sa chambre temporairement sans pouvoir la fermer à clef pourrait en déranger certains. Bien que les chambres soient équipées de chauffage, l’ancienneté du bâtiment fait qu’il fait en hiver très froid dans les couloirs. Attention au coup de froid lorsqu’on se rend aux bains ou aux toilettes !

• Bilan

Expérience unique au cœur du bouddhisme et des merveilles de Koyasan ! À expérimenter une fois dans sa vie au dépourvu d’un choc culturel probable !

Kimi a renouvelé plus tard l’éxperience dans un Shukubo différent, celui de Sekishoin.
Retrouvez ce séjour en vidéo sur Kimi no Terebi (キミのテレビ) !


Avez-vous déjà séjourné dans un Shukubo ?
Quelles ont été vos impressions ?


♫ Un article = Une chanson ► FTISLAND – Stay