1

▶ Au bout de mes rêves : Kimi no Nikki (octobre 2022)

Octobre : un mois très festif ! Si on est pas au courant que c’est Halloween ce mois, c’est que l’on reste trop enfermé chez soi ! Au Japon, les boutiques et magasins sont tout de suite à l’affut à chaque grand événement ou période importante du calendrier ! Octobre commence à peine que tous les produits en lien avec Halloween, les bonbons, les costumes, les décorations, sont aussitôt mis en vitrine ! Pour certains, cela commence même dès la fin de l’été. Toujours très ponctuels les Japonais, voire même un peu TROP ? En tout cas pour celles et ceux qui aiment cette fête, cela a de quoi les ravir !

Et puis ça y est, il commence à faire plus froid et moins beau. Certaines régions du pays se voient enchaîner deux-trois jours consécutifs de pluie non-stop, ce qui a de quoi rafraîchir et plomber un peu le moral. A vrai dire, la météo est assez capricieuse et on peut parfois encore bénéficier de journées ensoleillées et très douces, rappelant l’été normand pour que dès le lendemain, cela chute aux températures hivernales.

📔 Articles à consulter

• 健康・Santé •

⚕️ Effectuer un bilan de santé (健康診断) ⚕️

• 飲食・Manger & Boire •

🍵 Restaurant 1899 🍵

🍜 Ramen Ichiyu (ラーメン 一遊), le ramen perdu d’Ibaraki 🍜

• 極楽・S’amuser •

🎢 Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) 🎢

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

🎃 Halloween au Japon (日本でのハロウィン) 🎃

• 旅行・Voyages •

🦪 Hiroshima – Nourriture et Restaurants 🦪

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

☘️️ Fukui (福井) ☘️️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kobe (神戸)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎎 Kyoto (京都) 🎎

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎊 Kyoto Jidai Matsuri (京都時代祭り) 🎊

🎥 Vidéos à visionner

🍜 本日のレストラン・Le restau du jour「ラーメン 一遊」🍜

@kimi_no_blue_travel

Déjeuner sain et léger et dégustation d’un magnifique plateau de desserts salé-sucré avec le matcha comme ingrédient phare chez le restaurant 1899 à Ochanomizu (レストラン1899御茶ノ水) ! Un plaisir pour les yeux et un régal pour les papilles ! #lunch #ランチ #東京 #サラダ #食事 #アフタヌーンティー #Tokyo #Ochanomizu #video #ビデオ #teatime #restaurant #抹茶 #お菓子 #sweets #matcha #御茶ノ水 #レストラン #抹茶パフェ #キーマカレー #うまい #Japan #yummy #日本 #foodporn #外国人 #関東 #Kanto #blogger #キミのブルートラベル

♬ Delicious Food – Mdstocksound
@kimi_no_blue_travel

Ascension du mont Kunimi (国見山) à Hirakata ! Une petite randonnée sympa et tranquille sous un beau soleil ! #japan #osaka #travel #日本 #登山 #kansai #大阪

♬ Happy Up Beat (Medium) – TimTaj
@kimi_no_blue_travel

Ascension du mont Kunimi (国見山) à Hirakata. Tout ce qu’on peut voir sur le circuit menant au sommet. #大阪 #kansai #登山 #日本 #travel #osaka #japan #nature

♬ LA LA LAND (Part 1) – Official Sound Studio
@kimi_no_blue_travel

Une journée ensoleillée à #Nara Balade au calme aux temples de Yakushiji #薬師寺 et Toshodaiji #唐招提寺 puis le palais Heijo #平城宮跡 #japan #日本 #travel #奈良

♬ The Weekend (Funk Wav Remix) – SZA & Calvin Harris

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Les difficultés c’est du passé・困難はすぐに通り過ぎる •

On passe par beaucoup de bons moments, mais aussi des moments très difficiles dans notre vie, pouvant nous laisser croire qu’on est au bout du rouleau, au fond du trou, que le sort s’acharne et qu’on arrivera jamais à trouver le bonheur et la stabilité.
Lorsque nous regardons la vie avec du recul, nous pouvons voir que même les difficultés que nous pensions ne jamais voir disparaitre ont pris fin, et que nous pouvons sortir de chacune de ces difficultés en créant un tout nouveau « nous ». À travers les chemins cabossés de la vie, nous pouvons parfois céder au désespoir en nous concentrant sur les aspects négatifs. Mais nous devons nous rappeler ceci : le moment le plus sombre de la nuit est juste avant l’aube. Chaque difficulté que nous rencontrons passera bientôt.

Oui, ces moments difficiles sont derrière moi désormais. D’autres m’attendent sans doute mais pour l’instant, la seule chose à faire est de profiter du bonheur présent. Chaque moment présent est unique, il faut donc saisir au mieux chacun d’eux. Ne pas prendre les choses trop à cœur non plus, relativiser, et tout paraîtra beaucoup moins grave qu’on peut le penser.

• Et dédé nous emmena à Fukui !・サイコロ旅で福井に行ってきた! •

Pourquoi j’irais gratter des dés (Dédé) ? Parce que Dédé, il peut nous emmener à prix réduits dans divers endroits du Japon le temps d’un petit voyage le weekend ! C’est la compagnie de train JR West (JR西日本) qui a proposé cette initiative.

Cette campagne s’est tenue de juillet à septembre et offrait aux personnes désireuses de voyager la possibilité de recevoir un ticket aller-retour au prix de 5 000 yens en train, soit un tarif normal avec une rédution de 45 à 80% selon les destinations tirées au hasard parmi : Fukui / Awara Onsen (福井・芦原温泉), Hakata (博多), Onomichi (尾道), Okayama / Kurashiki (岡山・倉敷), Higashi Maizuru (東舞鶴), Amarube (餘部) et Shirahama (白浜) ! C’est la première fois que ce genre de campagne était réalisée par la compagnie JR West (JR西日本). Le principe était très simple : il suffisait de lancer les dés et c’est eux qui déterminaient la destination pour jusqu’à maximum 6 voyageurs !

Nous avons lancé des dés et Dédé nous a emmené jusqu’à… Fukui / Awara Onsen (福井・芦原温泉) ! Je m’y étais rendue pendant mon PVT alors que je parcourais un peu le Japon. Je ne pensais pas y remettre les pieds 6 ans plus tard accompagnée. Niveau météo, c’était pareil ! C’est-à-dire, de la pluie ! Niveau programme, en plus de retourner à Tojinbo (東尋坊), nous avons pris la voiture et parcouru les routes pour aller jusqu’au temple de Eihei-ji (永平寺) et au grand Bouddha Echizen (越前大仏), se réchauffer et se relaxer au onsen, manger un bon sauce katsudon (ソースカツ丼) et des fruits de mers frais sur un bol de riz (海鮮丼) dans des restaurants bien notés. Je n’avais pas visité les mêmes endroits la première fois mis à part Tojinbo (東尋坊), mais je me suis rendue compte que cette préfecture du Japon cachait beaucoup plus de beaux endroits ! Et d’autant plus beaux par temps ensoleillé !

• Concert de MAN WITH A MISSION・MWAMコンサート •

3 ans ! C’est le temps que j’ai attendu avant de pouvoir enfin refaire un concert. C’est le temps que j’ai attendu avant de revoir mon groupe japonais préféré sur scène ! Mes loups adorés ! Ils m’avaient manqué depuis le concert au Yokohama Arena de 2019 ! Le COVID-19 et leur popularité qui ne cessent de grandir ne m’auront laissé aucune chance de les revoir jusqu’à ce soir-là, le 30 octobre 2022. Enfin !! Après plusieurs loteries (oui, ça marche comme ça les concerts au Japon, on joue au loto pour gagner le droit d’acheter sa place), il y en a enfin une qui était pour moi ! Et qui plus est, le concert se tenait à Osaka, la veille de mon anniversaire. Je ne pouvais pas rêver mieux comme cadeau ! D’autant plus que j’ai pu me rendre au concert en très bonne compagnie et pas seule comme je l’ai souvent fait !

On était placés assez loin mais la vue était top quand même, on pouvait profiter des jeux de lumières, des animations et de la pyrotechnie dans leur ensemble. Sauf que des fois, j’avais du mal à capter quand les musiciens se déplacaient sur les côtés. Quand l’écran géant s’est ouvert au lancement du concert, je ne réalisais pas que je les revoyais enfin ! C’était un concert de dingue comme ils savent si bien les faire. La set list manquait de titres incontournables mais beaucoup de mes chansons favorites y figuraient. J’avais oublié que dans les concerts japonais, le public a une façon bien différente de profiter et de mettre l’ambiance, et que le groupe délivre de long speech dont je ne comprends pas tout. Le concert a été court, 1h30 environ et le rappel ne comptait que 2 chansons. Néamoins, ce fut de belles retrouvailles avec mes loups !

• Happy Birthday・お誕生日おめでとう •

J’avais passé un triste anniversaire l’année dernière. Il était hors de question que la même chose se reproduise cette année. Je me suis donc bien rattrapée le dernier weekend d’octobre. Chaque moment présent est unique il faut donc profiter de chacun d’eux. Ce n’est pas tous les jours que nous fêtons nos 22 ans (oups je crois que je me suis trompée de chiffre 🤣).

Une soirée au restaurant entre amis qui s’est poursuivie au bar en étant déguisé pout Halloween, un concert de mon groupe préféré, un dîner au restaurant avec mon keum. Et aussi un moment simple mais magique en soufflant ma bougie (parce que y en avait qu’une) sur un mignon petit gâteau monstrueux. J’ai un petit ami tellement adorable 🥰 ! J’ai eu 3 ans ! Cette fois j’ai eu de belles surprises et étais bien entourée. Merci à toutes ces personnes pour m’avoir permise de passer un bel anniversaire et pour avoir été à mes côtés. Je n’oublierai pas de si tôt ce superbe weekend ! Une année de plus. Une année avec laquelle je vais continuer d’avancer pour me rapprocher de mes rêves !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Novembre ne sera pas aussi festif mais pour Kimi,
il réservera d’autres sympathiques activités.
Vous en saurez plus dans le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► Jean-Jacques GoldmanAu bout de mes rêves

2

▶ 少女S : Kimi no Nikki (mai 2022)

Kimi a bien profité de son mois de mai ! Voyages, sport, détente, sorties entre amis… Un mois chargé mais Kimi no BLUE TRAVEL a tout de même essayé d’être plus actif cette fois ! Voilà donc un nouveau numéro !

En mai, fais ce qu’il te plait ! Chaque année ce dicton revient et on sait très bien pourquoi ! De belles journées, plus douces, la Golden Week qui permet à beaucoup de faire un break de quasiment une semaine et de prendre un peu de vacances grâce à une succession de plusieurs jours fériés. Et beaucoup en profitent ! Les grandes villes, les endroits touristiques sont envahis de touristes. Les Shinkansen (新幹線), avec pourtant des départs toutes les 5 minutes, voient tous leurs sièges réservés, il y a des embouteillages sur les routes…

Cette année en particulier, sans grosses restrictions ni état d’urgence, beaucoup de Japonais n’ayant pas profité de voyager au cours des deux dernières années en raison du coronavirus se sont offerts des vacances non seulement dans l’archipel, mais aussi à l’étranger ! Tout ça pendant que les frontières demeurent fermées aux touristes étrangers par peur de propager le virus davantage sur le territoire. Où est la logique dans tout ça quand la population japonaise a elle le droit de vagabonder en dehors du pays et d’y revenir tranquillement ? Ah, les Japonais ont bien compris et suivi notre dicton cité plus haut !

Soit, pour en revenir à la Golden Week, dans cette série de jours de congés, on retrouve la journée des enfants, Kodomo no Hi (こどもの日) à l’occasion de laquelle, on déguste le kashiwa mochi (柏餅). Délicieuse pâtisserie japonaise, il est idéal pour le dessert 😋 !

De belles journées mais ce n’est pas encore le retour des fortes chaleurs ! Il pleut parfois plusieurs jours consécutifs, ce qui fait rechuter les températures et parfois augmenter l’humidité. Il ne fait pas toujours beau au bon moment et c’est assez rageant quand on a que ses weekends pour retrouver ses amis autour d’un pique-nique et profiter du soleil…

📔 Articles à consulter

• 飲食・Manger & Boire •

🥨 La pause Katsuya (かつやの休憩) 🥨

• 極楽・S’amuser •

🌞 Le Parc Banpaku Kinen (万博記念公園) 🌞

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

• 文化&伝統・Culture & Traditions •

🎏 Kodomo no Hi (こどもの日) 🎏

🍵 La cérémonie de thé (茶道) 🍵

• 旅行・Voyages •

🛌 Koyasan Stay : Séjour dans un Shukubo (宿坊) 🛌

• 料理・Cuisine •

🍆 Aubergines Nanban (なす南蛮) 🍆

🍜 Onokimichi Shoyu Ramen (尾キミ道醤油ラーメン) 🍜

🍜 Onokimichi Shio Ramen (尾キミ道塩ラーメン) 🍜

• 日本語授業・Cours de japonais •

👩🏻‍🏫 Les particules (助詞) ① 👩🏻‍🏫

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🌳 Osaka Prefectural Forests (大阪府民の森) 🌳

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🍵 Uji (宇治) 🍵

Ce diaporama nécessite JavaScript.

⛰️ Koyasan (高野山) ⛰️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🏞️ Mont Nokogiri (鋸山) ⛰️

🎥 Vidéos à visionner

🛌 本日の体験・L’expérience du jour「Séjour dans un Shukubo」🛌

@kimi_no_blue_travel

Déjeuner sain et léger et dégustation d’un magnifique plateau de desserts salé-sucré avec le matcha comme ingrédient phare chez le restaurant 1899 à Ochanomizu (レストラン1899御茶ノ水) ! Un plaisir pour les yeux et un régal pour les papilles ! #lunch #ランチ #東京 #サラダ #食事 #アフタヌーンティー #Tokyo #Ochanomizu #video #ビデオ #teatime #restaurant #抹茶 #お菓子 #sweets #matcha #御茶ノ水 #レストラン #抹茶パフェ #キーマカレー #うまい #Japan #yummy #日本 #foodporn #外国人 #関東 #Kanto #blogger #キミのブルートラベル

♬ Delicious Food – Mdstocksound

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Animé nostalgique・懐かしいアニメ •

Je retombe dans une période animé. Après mon gros coup de coeur pour Kimetsu no Yaiba (鬼滅の刃), je me suis remise à regarder des animés de mon adolescence et des nouveaux animés diffusés sur Netflix (avec pour certains des sous-titres en anglais, merci !) : Spy Family, Fairy Tail, Bleach… Je suis retournée à l’époque de mes 15 ans ! Ca remplit mes soirées, en particulier celles où je n’ai le courage de rien faire d’autres !

Il y a aussi un autre animé qui a marqué mes jeunes années innocentes : Full Metal Alchemist (鋼の錬金術師). Quelle intrigue bouleversante ! Et cette année, à l’occasion des 20 ans du manga (déjà !), une exposition se déroule en ce moment à… Hirakata ! Oui, ma petite ville de résidence ! Hors de question que je ne la voie pas !

Le manga Full Metal Alchemist a débuté en juillet 2001 et a donc fêté ses 20 ans précisément en juillet 2021. Afin de remercier les fans pour leur soutien et leur fidélité au cours de ces 20 années, Fullmetal Alchemist Exhibition RETURNS (鋼の錬金術師展 RETURNS) s’est d’abord tenu à Tokyo du 18 décembre 2021 au 16 janvier 2022 avant de venir jusque dans la région d’Osaka du 12 mars au 26 juin. Elle se déroule dans la salle des expositions du parc d’attractions Hirakata Park (ひらかたパーク). Cette exposition entre autres une version améliorée de l’exposition originale qui a eu lieu de 2017 à 2019. A travers des illustrations détaillées et colorées, des échantillons de planches remémorant les moments marquants de l’intrigue, des extraits vidéos, des reproductions des armes et des costumes, les visiteurs revivent l’histoire incroyable de Ed et Al. Ils sont guidés dans chaque salle par les voix des personnages principaux que l’on peut écouter à travers l’audioguide.

Deux bonnes heures de passées dans l’univers des frères Elric. Les illustrations exposées sont vraiment magnifique avec un grand soucis du détail. Il y a également des produits sympa en vente à la boutique pour terminer l’exposition. Mais personnellement, je serais bien repartie avec ça !

Et non elle n’était pas en vente ! Mais wouah magnifique ! Cette exposition m’a donné envie de revoir cet animé aussi !

Fullmetal Alchemist Exhibition RETURNS Osaka (鋼の錬金術師展 RETURNS 大阪)
Dates : 12 mars ~ 26 juin 2022
Horaires : 10:00 ~ 17:00
Lieu : Hirakata Park Event Hall
Tarifs : 2 000 ¥
Site internet : https://l-tike.com/event/mevent/?mid=616925

• J’ai un nouveau scooter・新しい原付きをもらった! •

En commençant mon travail dans le Kansai, je pouvais soit bénéficier d’un vélo ou un scooter pour mes déplacements jusqu’à mon lieu de travail, tout frais réglé par l’école. Après avoir obtenu mon permis japonais, j’ai réalisé un de mes rêves d’ado en obtenant un 50cc.

Cependant, ce n’était pas un scooter neuf et après deux années de bons et loyaux services, il commençait à être en pas très bon état, si bien que le réparer ne servait à rien. Entre l’aiguille de vitesse qui ne bougeait plus et le verrou du siège cassé, finalement la meilleure solution était d’en avoir un plus neuf. L’école s’est donc chargée de m’obtenir un nouveau scooter tout beau, auquel les collègues chauffeurs de bus ont même installé un coffre pour remplacer le panier que je n’avais plus comme sur l’ancien scooter. Ils m’ont rendu un énorme service et pour respecter les bonnes manières japonaises, je les ai remercié mille fois et leur ai même offert des chocolats 😂.

Cette nouvelle année scolaire se poursuit bien. J’apprécie davantage conduire à scooter avec ce nouveau 50cc !

• J’ai assisté à un match de basket・バスケット試合を見た •

Je ne suis pas du tout de près le calendrier des compétitions sportives mais j’ai eu l’opportunité de pouvoir assister à un match de basket. Mis à part à la télé, je n’avais jamais vu un match, encore moins au Japon.

J’ai pu, grâce à un ticket offert pour un siège non réservé (自由席), assister à la finale du championnat de la première division de la B.LEAGUE japonaise ! Celle-ci opposait l’équipe d’Osaka, Osaka Evessa (大阪エヴェッサ), à celle de Nagoya, Nagoya Diamond Dolphins (名古屋ダイヤモンドドルフィンズ), et qui se tenait au Ookini Arena Maishima (おおきにアリーナ舞州).

Je ne connais rien aux règles du basket ni au déroulement, le temps des matchs. Ceci dit, sans être passionnée ni supporter d’une équipe, j’aime assister à des matchs pour vivre l’ambiance que ce soit du football, du basket, ou mieux, du tennis 🎾😁. Regardez c’était vraiment cool !

Ces championnats sont-ils aussi populaires que ceux de baseball ou de sumo, telle est la question. L’arène n’était pas pleine à craquer et il était encore possible de se procurer un ticket le jour-même. Ceci dit, il restait difficile de trouver une bonne place parmi les sièges non réservés et de même, les sièges réservés étaient quasiment tous pris.

À l’entrée, chaque spectateur recevait un verre en cadeau et un poster en papier cartonné à l’effigie de l’équipe d’Osaka. Le poster en carton était à plier en accordéon et à utiliser pour taper avec dans nos mains et donner le rythme pendant les chants des supporters. Des « clap clap » résonnaient dans toute l’arène. Les chants de supporters variaient et changeaient systématiquement selon les actions de l’équipe d’Osaka. Il y avait un chant lorsque les joueurs étaient en position d’attaque, un autre quand ils étaient plus sur la défensive, puis un autre quand le jeu prenait une forte ampleur et que l’intensité montait d’un cran.

Après environ deux heures de match entrecoupées de performances des cheerleaders d’Osaka, c’est hélas l’équipe de Nagoya qui est ressortie vainqueur ! Un très bon match dans l’ensemble, dans une bonne ambiance et sympa à regarder.

• Back to Tokyo・東京に戻った •

Je suis retournée du côté de Tokyo le temps d’un week-end. Je suis restée à l’endroit que j’ai quitté il y a bientot 3 ans : Shin-Yokohama. Que de nostalgie en profitant d’une balade matinale ! Je n’ai vécu qu’un an à Yokohama mais j’ai beaucoup aimé y habiter. Cette ville est devenue chère à mon cœur. J’ai surtout saisi cette occasion de retourner du côté de Tokyo pour y voir des amis. Car, les amis, les vrais, c’est très important quand on vit dans un pays étranger. Pouvoir revoir ces personnes importantes m’a remémoré beaucoup de beaux souvenirs et de bons moments lorsque je vivais à Tokyo. Et à quel point ils m’ont aidée et ont rendu ma vie au Japon vraiment géniale !

J’ai bien mangé, j’ai bien bu, comme à l’époque. J’ai redécouvert un Harajuku et un Shibuya animés et bondés comme lors de mes premiers voyages. J’avais l’impression d’être redevenue la touriste, la voyageuse qui découvrait son tant aimé Japon ! Ce fut un weekend court et chargé mais absolument génial et relaxant ! Même si me retrouver dans un train bondé sans pouvoir m’asseoir, voir des gens partout, finit par me stresser, trop habituée à la tranquilité de Hirakata, j’aime toujours Tokyo et y venir de temps en temps me fait du bien ! Vivement la prochaine fois !

A bientôt pour le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► SCANDAL – 少女S

2

▶ Hero : Kimi no Nikki (mars~avril 2022)

Kimi no BLUE TRAVEL a été peu actif ces dernières semaines. Beaucoup de choses se sont enchaînées et peu de temps libre pour maintenir une activité régulière. C’est pourquoi ce nouveau numéro arrive un peu tard.

En mars, l’année scolaire se termine et il y a beaucoup d’événements culturels et que l’on attend avec impatience. L’arrivée du printemps, la floraison des fleurs de cerisiers qui donne lieu au Hanami (花見), le Hina Matsuri (ひな祭り)…

Puis il y a une journée assez drôle que l’on fête au Japon le 2 mars. Il s’agit du Mini no Hi (ミニの日) ! Alors non, il ne s’agit pas de la journée consacrée à la copine de Mickey, mais une journée où on célèbre les petites choses (小さいもの) et les choses en miniatures (ミニチュア). L’homme le plus petit du monde, le chat le plus petit du monde, le pays le plus petit du monde… On en parle pendant cette journée ! La date choisie vient d’un jeu de mot, le chiffre 3 pouvant se lire « mi » et le chiffre 2 « ni ». Et puis on dit aussi que tout ce qui est petit est mignon ! Alors le 2 mars, profitons-en pour célébrer tout ce que nous avons de petit autour de nous et faisons les choses en petit !

Et puis bien sûr, place enfin à une belle saison ; le printemps ! L’équinoxe de printemps est un jour férié au Japon et ce 21 mars était une belle journée pour accueillir le printemps et célébrer Holi (होली, fête des couleurs) qui, non, n’est pas une fête japonaise mais hindoue originaire de l’Inde. Les gens, habillés généralement en blanc se jettent l’un à l’autre des pigments de couleurs. Ces pigments ont une signification bien précise : le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour.

Les cerisiers ont fleuri, avec le full bloom le premier weekend d’avril, révélant toute l’étendue de leur beauté. Dans tous les coins du Japon, le blanc et le rose des fleurs de cerisiers coloraient les parcs et les bords des cours d’eau lors de journées plus douces et ensoleillées. Idéal pour célébrer Hanami, reprendre les activités et les loisirs en extérieur, se reposer au soleil avant de reprendre le chemin de l’école et entammer une nouvelle année scolaire début avril.

Ces belles journées de printemps apportent la bonne humeur, la motivation et surtout l’envie de sortir et de passer ses weekends à l’extérieur ou loin de chez-soi à l’occasion d’un court séjour. Kimi no BLUE TRAVEL en a notamment profité !

📔 Articles à consulter

• 日常生活・Vie quotidienne •

🏦 Ouvrir un compte en banque chez Mizuho 🏦

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

🤍 Le White Day (ホワイトデー) 🤍

• 文化&伝統・Culture & Traditions •

🎎 Hina Matsuri (ひな祭り) 🎎

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kobe (神戸)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🏙️ Hirakata (枚方市) 🏙️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🌸 Hanami (花見) 🌸

🎥 Vidéos à visionner

🍜 本日のレシピ・La recette du jour「尾キミ道醤油ラーメン」🍜

@kimi_no_blue_travel

Le Hanami, ça ne se fête pas seulement au parc. Ça se fête aussi chez #Starbucks ! Le #Sakura au cœur des boissons et desserts gourmands 🌸 #foodporn

♬ Coffee – beabadoobee

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Sayonara l’hiver !・さよなら冬! •

J’ai cru que cet hiver n’allait jamais prendre fin… Je ne me souviens pas qu’il ait été si rude mes deux premières années dans le Kansai. Mes mains n’en pouvaient plus, entre la sécheresse et les crevasses. J’avais de plus en plus de mal à supporter le froid et donc à garder le moral.

• Et bonjour le printemps !・こんにちは春! •

Le jour de l’arrivée du printemps ne pouvait pas être une meilleure journée cette année ! Certes encore un peu fraiche mais ensoleillée et durant laquelle j’ai expérimenté la fête Holi grâce à mes amis indiens. Avec toute ma bande d’amis d’Osaka (japonais, vietnamiens, malaisiens, indiens…), nous nous sommes rassemblés pour colorer cette belle journée ! Des pigments de couleurs pleins le visage et les cheveux, nous avons dansé sur des musiques indiennes et mangé de la bonne nourriture ! Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas autant amusée en leur compagnie ! Quel bonheur de pouvoir être entouré de ceux qu’on apprécie et qui nous font du bien !

• C’est la rentrée !・学校新年度が始まる! •

J’ai bien profité de mes courtes vacances de printemps pour voyager un peu. Ce qui fait que j’ai un peu délaissé le blog. Car entre les voyages et les préparatifs de la rentrée, j’avais d’autres priorités. Notamment celle de profiter de la vie car on en a qu’une. Ces derniers mois je n’avais pas vraiment pris soin de moi ni consacré de temps à autre chose que le travail ou à rester à la maison par flemme de faire quoi que ce soit. J’ai repris une vie sociale et des activités me permettant de me détacher un peu du monde professionnel et me changer plus souvent les idées. J’avais oublié comment on se sentait bien mieux dans sa tête comme ça.

Cela m’a permis de faire la rentrée des classes dans de bonnes conditions. Nouveaux horaires, élèves avec un an de plus mais toujours aussi adorables. C’est bien plus agréable et efficace de travailler dans ces conditions.

Mais voilà, j’ai décidé de profiter de cette nouvelle année scolaire pour mettre ma vie et mes loisirs en priorité. Et réduire le temps passé sur ce blog. Ce qui implique donc, moins d’activités, moins d’articles Journal comme celui-ci, moins de mises à jour. Ce qui se passe déjà en réalité. Maintenir un rythme régulier n’est pas possible avec la vie que je mène au Japon désormais. Il y a d’autres priorités. Même si il reste important pour moi. Je l’ai créé pour partager mon aventure nippone, puis je l’ai développé davantage pour qu’il puisse m’aider et aussi aider celles et ceux souhaitant voyager ou s’installer au Japon. Cependant, il faut voir la réalité en face, il n’a jamais atteint et n’atteindra jamais une renommée digne d’autres sites et blogs gérés par une équipe disponible et suivis par une communauté active. À ce niveau-là, je n’ai jamais réussi, que ce soit sur ce blog, Youtube ou les réseaux sociaux et je ne veux plus perdre mon temps à persévérer. Je continuerai à l’écrire par plaisir quand le temps et la motivation me le permettront, pour moi. Pour me rappeler plus tard ce que j’ai accompli. Et que ce n’est pas rien.

Sur ce, rendez-vous dans le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► Skillet Hero

1

▶ Find You : Kimi no Nikki (juillet 2020)

Pluie est le mot qui pourrait résumer ce mois de juillet en partie… Quasiment tout le mois entier a vu passer plusieurs épisodes pluvieux à n’en plus finir. Des weekends, des semaines de pluie incessante. Rien de pire pour rendre les journées tristes et déprimantes et gâcher une partie des voyages. Ces intempéries ont été parfois dévastatrices dans certaines régions du pays, provoquant inondations et glissements de terrain. Une saison des pluies bien longue et violente… Et donc un mois relativement peu passionnant. 🌧️

※ Les événements du mois 🎊

• Tanabata (七夕🎋🌌)

Comme tous les ans, la fête du Tanabata (七夕) revient le 7 juillet. C’est l’occasion de pouvoir faire un vœu (お願い) écrit sur un tanzaku (短冊) puis accroché sur une branche de bambou feuillue (笹の葉). Les amants séparés mais très amoureux Orihime et Hikoboshi se donnent rendez-vous sur la voie lactée (天の川) et qui sait, peut-être que grâce à eux, votre vœu deviendra réalité ?

Si cette année, en raison du Coronavirus, la plupart des festivals ont été annulés, à Hirakata, au parc Yamadaike (山田池公園), les visiteurs ont pu venir y écrire leurs vœux pendant une semaine. Chaque jour, les 15 premières personnes ont pu en plus repartir avec une branche de bambou feuillue. Une occasion de célébrer en plus la fête chez soi avec une petite décoration.

Pour tout savoir sur la fête du Tanabata, rendez-vous sur cet article [文化&伝統・Culture & Traditions] !

• Ochugen (御中元)

Si en Occident on s’offre des cadeaux à Noël ou pour les anniversaires, ce n’est pas spécialement le cas au Japon ! Pour les cadeaux, on va en offrir à d’autres périodes. Dans la société japonaise, on connait deux saisons réservées spécialement à la remise traditionnelle de cadeaux dans la société japonaise : Oseibo (御歳暮), cadeau offert en fin d’année et Ochugen (御中元), offert en été pendant Obon (お盆).

Ochugen est le cadeau offert pendant la première quinzaine du mois de juillet tandis. A l’approche de cette période, il est possible de voir ces cadeaux disposés sur des supports spéciaux dans les supermarchés et les magasins. On les offre généralement pour exprimer sa gratitude envers une personne à qui on est redevable : enseignant, patron, parents, entre entreprise partenaires… On peut aussi en remettre aux amis.

Pendant Ochugen, les gens offrent donc des cadeaux pour exprimer leur reconnaissance, mais aussi pour célébrer l’été. Ils sont généralement offerts entre le 1er et le 15 juillet, le 15 étant le jour de la pleine lune selon l’ancien calendrier lunaire. Ils sont emballés dans du papier appelé kakegami (掛け紙) avec un arc rouge et blanc en papier torsadé. La combinaison de couleurs blanches et rouges est considérée comme le symbole de la fête au Japon.

Le contenu constitue généralement des somen, des nouilles consommées froides pour surmonter les fortes chaleurs de l’été japonais. Puis, il y a les fruits de saison ! Et certaines préfectures possèdent leur fruit phare pour satisfaire les Japonais pendant Ochugen : Shirokko, la belle pêche de couleur blanc laiteux de la préfecture de Yamanashi, Satonishiki, les cerises japonaises très sucrées en forme de gemme de la préfecture de Yamagata, le melon d’Hokkaido ou de la préfecture de Shizuoka. Enfin, on offre aussi des canettes de jus ou d’autres boissons, ou encore des bonbons ou des pâtisseries traditionnelles.

Cette coutume consistant à choisir un cadeau spécial en guise de reconnaissance a commencé à l’époque Edo et se poursuit encore aujourd’hui. Même avec les temps changeants, c’est toujours une pratique chère aux Japonais pour montrer sa gratitude. Dans l’exemple des entreprises, le Ochugen destiné au patron est offert par l’ensemble des employés ayant chacun mis une somme d’argent.

※ Les sorties et excursions du mois 🏞 🏙

• Leçon de Taichi au parc Yamadaike (山田池公園での太極拳レッスン)

Le taichi (太極拳, Taikyokuken en japonais) est un art martial chinois dit « interne » souvent réduit à une gymnastique de santé. Il peut aussi comporter une dimension spirituelle. Il a pour objet le travail de l’énergie appelée « chi ».

© Amazon

Au parc Yamadaike, on peut s’essayer à cet art martial le dimanche matin de 10h00 à 11h20 deux fois par mois pour 800 ¥ la leçon ! Pour connaitre les dates exactes, se référer au calendrier du parc sur le lien suivant : Yamadaike Park Event Calendar.

© Yamadaike Park

Pour participer à une leçon, se présenter au centre du parc (ouvert tous les jours de 9h30 à 19h30) et demander à s’inscrire pour une leçon. Il est possible de s’inscrire le jour-même directement sur place ou par téléphone. Le participant remplit un formulaire où il renseigne son nom, numéro de téléphone, lieu de résidence, moyen de transport et la date de la leçon souhaitée avant d’effectuer le paiement. Le jour de la leçon, les participants patientent dans le centre jusqu’à l’arrivée du professeur avant de se rendre dans le lieu choisi pour la leçon. Les leçons se déroulent le plus souvent à l’extérieur, au niveau des observatoires ou aires de repos du parc. Le choix revient au professeur selon les conditions météo. En cas de pluie, les leçons se déroulent en intérieur.

Le taichi, c’est un peu comme de la danse du point de vue d’un(e) débutant(e). Sur fond musical relaxant et apaisant, le cours débute par un échauffement de 15 minutes consistant à suivre les pas du professeur et répéter les mêmes gestes. Il explique ensuite en quoi consiste cet art et les points sur lesquels il souhaite travailler. On retient trois points importants dans le taichi :

1 – le relâchement : pour garantir la fluidité des mouvements et leur coordination
2 – la vitesse : effectuer les pas lentement et en douceur, pas de geste brusque
3 – la force pengjing : force interne consistant à relier chaque partie du corps en restant relaxé

La position des jambes, le regard (droit devant soi), l’orientation des parties du corps, la hauteur de levée des bras sont aussi très importants !

Un peu comme en danse, on répète l’enchaînement étape par étape avec le professeur, puis sous sa supervision du professeur qui ensuite récapitule les points positifs et les points à améliorer. Le cours termine par le grand enchaînement en suivant le professeur.

Art martial très complexe par ses origines encore mal connues et ses nombreux styles, il n’en reste pas moins accessible à tout novice souhaitant développer sa force interne.

Leçon de Taichi (太極拳レッスン)
Jours et heures : dimanche, deux fois par mois de 10h00 à 11h20
Lieu : Yamadaike Park
Adresse : 1-1 Yamadaike Kouen, Hirakata-shi, Osaka (大阪府枚方市山田池公園1−1)
Accès : Fujisaka Station (JR Line) sortie nord
Site internet : http://yamadaike.osaka-park.or.jp/eventpage
Tarif : 800 ¥ la leçon

※ Les restau et cafés du mois 🍴☕

• Senmaida Rest House (千枚田レストハウス)

Lieu décontracté et idéal pour les familles et voyageurs en visite de Shiroyone Senmaida Rice Terraces (白米千枚田), cette échoppe de la Michi no Eki Senmaida Pocket Park (道の駅千枚田ポケットパーク) propose de nombreux produits locaux à proximité des rizières.

Dans la partie restaurant, on peut s’installer à table ou en terrasse et profiter des petits plats phares à petits prix comme les soba ou udon au bouillon de poisson (あごだしうどん&そば), le kakashi (かかし, épouvantail en japonais), une brochette frite d’œuf de caille et de saucisse ayant ainsi la même forme qu’un épouvantail, sans oublier les onigiris (おにぎり, boulettes de riz) préparés à partir du riz cultivé dans les rizières de Shiroyone Senmaida !

En été, les glaces aux saveurs variées, en cône ou bien en pot avec des morceaux d’egara manju (えがら饅頭, spécialité de la ville de Wajima) ou de pâte de haricots rouges (あずき) sont aussi bien rafraîchissantes. Pour faire le pleins d’énergie avant d’arpenter les rizières ou pour un petit remontant après la balade, c’est l’endroit parfait dans un cadre convivial et tranquille.

Senmaida Rest House (千枚田レストハウス)
Adresse : 99-5 Habu, Shiroyonemachi, Wajima, Ishikawa (石川県輪島市白米町ハ部99−5)
Accès : Shiroyone senmaida Bus Stop (Machino Line)
Site internet : https://senmaida-monogatari.com/restaurant

• Michi no Eki Parc Nishiyama (道の駅 西山公園)

Sur la route, pendant un voyage en voiture et pas vraiment d’idées pour le déjeuner et surtout pas envie de perdre trop de temps. Optez pour les Michi no Eki (道の駅). Il y a dans la plupart de ces aires de repos japonaises des boutiques de souvenirs et des cafétéria proposant des produits et plats locaux typiques de la région que vous visitez. Ça donne toujours un aperçu de ce qui vous attend si vous faites du tourisme par la suite.

On a eu l’occasion de s’arrêter dans celle du parc Nishiyama (西山公園) à Sabae (鯖江) dans la préfecture de Fukui (福井県), pour un déjeuner express et pas cher. Le tourisme sera pour la prochaine fois.

La commande est rapide et simple ! On choisit son plat au distributeur, on remet le ticket au comptoir, on paye et on attend que notre numéro soit appelé.

Dans cette Michi no Eki, le plat de marque est le burger à l’aubergine (ナスバーガー), plus healthy qu’un cheeseburger ou un burger classique ! Le sauce katsudon (ソースカツ丼), typique dans la ville de Fukui, est aussi recommandé.

Service rapide et de la cuisine correcte pour des prix relativement raisonnables. Compter en moyenne 650 ¥ un plat. Manger dans une Michi no Eki est un bon plan pour un gain de temps et d’argent.

Michi no Eki Parc Nishiyama Coin Nourriture et Boisson (道の駅 西山公園 飲食コーナー)
Adresse : 3-9 Sakuramachi, Sabae, Fukui (福井県鯖江市桜町3丁目9)
Accès : Nishi Sabae Station (Fukui Tetsudo Line), Sabae Station (JR Lines)
Site internet : http://www.nishiyama-park.jp/author/kazuo/

※ Dans ma vie Nippone 🇯🇵

• Reprise du tennis 🎾🥰

Après un cours d’essai convaincant en juin, je me suis inscrite dans une école de tennis tout près de la maison. À force de passer devant, il était temps que je me renseigne sur les leçons et les prix. Le premier cours m’a fait un bien fou, je ne me sentais pas si fatiguée malgré les efforts, au contraire, j’étais encore plus en forme et ressourcée.

En rejoignant un club, je peux à nouveau travailler la technique, ce dont j’avais bien besoin ! Et aussi bien me défouler après une semaine de boulot.

Je ne me suis pas vraiment fait de nouveaux amis (bien sûr je ne viens pas pour ça mais c’est toujours mieux de jouer en compagnie de personnes avec qui on a pu sympathiser), mais je m’amuse bien pendant la leçon et ressort de bonne humeur et ressourcée. C’est encore un peu difficile de comprendre les explications de mon coach mais chaque leçon est structurée de la même façon donc je ne me sens pas trop perdue. Désormais j’attends chaque samedi avec impatience 🥰 !


♫ Un article = Une chanson ► MAN WITH A MISSION – Find You

2

▶ Neurose : Kimi no Nikki (juin 2020)

Juin, c’est l’arrivée de l’été, avec sa chaleur, son humidité étouffante et son ennuyeuse saison des pluies, toujours là pour faire passer certains weekends à la maison ou annuler les sorties prévues en extérieur comme des pique-niques.

Après une longue période de mode de vie en stay home dès que possible pendant l’État d’urgence, les écoles, les magasins et les cafés-restaurants ont de nouveau rouvert leurs portes. On revient petit à petit à un rythme normal mais en restant très prudents.

Afin de prévenir la propagation de l’infection, il est demandé de respecter la règle des « trois densités » (3つの密) mise en place par le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales (厚生労働省), soit d’éviter :
– les endroits confinés (密閉)
– les endroits bondés (密集)
– les contacts trop rapprochés (密接)

Pour éviter autant que possible la propagation de l’infection, le pays entier doit s’adapter à un « nouveau style de vie » (新しい生活様式). Tout d’abord, chaque personne doit respecter les gestes et contrôles contre l’infection :
– lavage des mains (手洗い)
– port du masque (マスクの着用)
– maintien d’une distance de sécurité (身体的距離の確保)

Les bases (基本的) de la vie quotidienne (日常生活) se résument ainsi :
– lavage et désinfection des mains avec diligence (まめに手洗い・手指消毒)
– (咳エチケットの徹底)
– ventilation régulière des pièces (こまめに換気)
– maintien d’une distance de sécurité (身体的距離の確保)
– respect des 3 densités (3密の回避)
– chaque matin prendre la température, vérifier son état de santé et en cas de fièvre ou de symptôme d’un rhume, rester à la maison (毎朝、体温測定、健康チェック。発熱又は風邪の症状がある場合は無理せず自宅で療養)

Dans les lieux publiques, à l’entrée des magasins et des restaurants, du gel hydroalcoolique ou du désinfectant est mis à disposition des clients. Dans les écoles, on contrôle la température de chaque élève à son arrivée et en cas de fièvre il peut être renvoyé à son domicile.

Ainsi va la vie au Japon avec le Coronavirus !

※ Les événements du mois 🎊

• Suika Wari (スイカ割り)

C’est l’été, soit le moment de ressortir les maillots de bain, les serviettes de plage, les bouées et les ballons pour s’amuser sur les plages. Et au Japon, on rajoute… bâton et bandeau ! Mais pourquoi faire ? Pour jouer au jeu Suika Wari (スイカ割り), littéralement jeu de la pastèque fendue !

Comme son nom l’indique, ce jeu estival populaire chez les Japonais consiste à fendre une pastèque avec un bâton en ayant les yeux bandés. On pratique ce jeu en général sur les plages (海水浴場), mais aussi pendant les festivals, les pique-niques ou encore dans les écoles maternelles (保育園・幼稚園).

Pour jouer au Suika Wari, il faut :
– une pastèque bien mûre (よく熟れたスイカ)
– un bâton (棒)
– un bandeau (目隠し)

Les règles « officielles » (公式ルール) de ce jeu ont été établies en 1991 par la « Japan Suika Wari Association » (日本すいか割り協会). La JSWA fut créé dans le but d’une campagne menée par la Coopérative agricole JA (農業協同組合) pour augmenter la consommation de pastèques. Cependant, celle-ci n’existe plus au jour d’aujourd’hui.

En tout cas, les règles sont très simples :
– avant de commencer, le concurrent doit se trouver à une distance entre 5 et 7 m de la pastèque
– le bâton doit mesurer moins d’1m20 avec un diamètre de 5 cm
– le concurrent dispose d’1 min 30 pour fendre la pastèque les yeux bandés et en se basant sur les voix des autres participants qui le guident (dans ce délais, il a droit à 3 coups de bâton)
– chaque concurrent est jugé selon la découpe de sa pastèque ; 0 point si coup manqué, 1 point si la pastèque est frappée, 2 à 4 points si la pastèque peut-être fendue après coup, 5 à 10 points si on peut apercevoir l’intérieur de la pastèque après coup

Sans suivre à la lettre chaque règle, certains choisissent de ne pas fixer de limite de temps mais d’ajouter par exemple un handicap au concurrent en le faisant tourner sur lui-même avant qu’il se lance à la recherche de la pastèque. En privilégiant aussi le côté « fun » au lieu du mode « compétition », comme c’est le cas dans les écoles maternelles, il n’y a pas forcément de juge non plus. L’important est avant tout de s’amuser et de se régaler ensuite en dégustant de généreuses portions de pastèque !

※ Les sorties et excursions du mois 🏞 🏙

• Hiking Adventure in Kobe (神戸でハイキングアドベンチャー)

Juin a beau être un mois où il pleut beaucoup en raison de la saison des pluies (梅雨 ☔ tsuyu), il y a tout de même de rares journées ensoleillées. Il ne faut alors pas manquer l’occasion de sortir profiter du soleil !

Alors c’est parti pour une journée à Kobe (神戸) ! Ville de la baie d’Osaka située dans le centre du Japon, elle est entre autres connue pour son paysage montagneux pittoresque qui entoure le port. C’est pourquoi après l’excursion d’une journée en février dernier, on part pour une journée de randonnée dans les montagnes.

Suivez le Kimitinéraire pour un parcours sympa d’une journée au cœur des montagnes de Kobe !
Nature et panorama exceptionnels garantis !

Départ de la station Sannomiya à 8h40, on monte en passant par le petit parc Suwayama (諏訪山公園). On y croise et salut des personnes effectuant leur sport matinal ou une petite pause pendant leur randonnée du dimanche. Paisible, tranquille et agréable, on s’y pose et on s’y relaxe.

Du point de vue Kinsedai (金星台) ou de Venus Bridge (ヴィーナスブリッジ), on admire la vue sur la ville et ses environs. Le ciel bleu et le soleil resplendissant font qu’on peut rester des heures comme ça sans s’en lasser, respirant l’air frais avec un fond sonore des bruits des voitures et du dynamisme de la ville.

C’est parti ensuite pour la première étape, on emprunte le circuit de randonnée jusqu’à Irakiyama (錨山) ! L’altitude n’est pas très élevée (moins de 300 mètres), la montée ne prend que 25 minutes environ depuis Venus Bridge pour 1 kilomètre de pente et de marches assez raides entourés de verdure. Suivez les panneaux, référez-vous aux plans pour vous guider. Les circuits sont assez bien indiqués. Arrivé au sommet, le paysage y est toujours aussi beau. On continue vers Shishōyama (市章山), 500 mètres plus loin. La vue y est davantage splendide. À croire que plus on monte, plus elle est impressionnante ! Beaucoup de passionnés de randonnée empruntent ce circuit et viennent admirer la ville de là-haut. Il est facile d’engager la conversation et de passer du bon temps pendant notre pause.

De là on poursuit notre route pour atteindre l’étang Shōjō (猩々池), faire une pause au café Hanareya (カフェはなれ家) et son ambiance jazz pour un jus d’orange frais et déjeuner chez takibi neko (タキビネコ). Durant les derniers kilomètres, on passe par le temple Dairyuji (大龍寺) avant d’arriver au parc Futatabi (再度公園) et son étang Shuhogahara (修法ヶ原池). Vaste et disposant de toilettes, cafés et aires de pique-nique, il est très fréquenté. On se sent comme en vacances en venant manger et s’amuser entre amis ou en famille.

On termine le parcours en redescendant jusqu’au sanctuaire Gion (祇園神社) en passant par le mont Nabebuta (鍋蓋山) et le col Shichisan (七三峠). Et la boucle est bouclée !

Circuit sympa et accessible à tous bien qu’un peu physique. Lors d’un séjour à Kobe, profitez de ce petit moment dans la nature en journée pour y voir Kobe sous différents angles et rester jusqu’à la tombée de la nuit à un des spots pour admirer un très beau panorama de Kobe de nuit, comme on peut le voir depuis d’autres spots comme Kikuseidai (掬星台) ou depuis les jardins de Nunobiki (布引ハーブ園) !

Parc Suwayama (諏訪山公園)
Adresse : 5-1 Yamamotodori, Chuo-ku, Kobe, Hyogo(兵庫県神戸市中央区山本通5丁目1)
Accès : Sannomiya Station (Seishin-Yamate Line, JR Lines) sortie ouest, Kobe-Sannomiya Station (Hanshin Line, Kobe Kosoku Line, Kobe Line) sortie ouest
Site internet : https://www.kobe-park.or.jp

Temple Dairyuji (大龍寺)
Adresse : 1 Kobeko Jikata, Chuo-ku, Kobe, Hyogo (兵庫県神戸市中央区神戸港地方1)
Accès : Dairyuji Bust Stop (Kobe City Bus 25)
Site internet : http://www.tairyuji.com

Parc Futatabi (再度公園)
Adresse : Yamadacho Shimotanigami, Kita-ku, Kobe, Hyogo (兵庫県神戸市北区山田町下谷上)
Accès : Saido Park Bus Stop (Kobe City Bus 25)
Site internet : https://www.kobe-park.or.jp

Sanctuaire Gion (祇園神社)
Adresse : 12-1 Kamigioncho, Hyogo-ku, Kobe, Hyogo (兵庫県神戸市兵庫区上祇園町12−1)
Accès : Hirano Bus Stop (Kobe City Bus 7)
Site internet : http://www.kobe-gionjinjya.com/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

📷 Toutes les photos sur Flickr 📷

• Pique-nique au parc (公園でピクニック)

C’est samedi et par chance le temps est plutôt ensoleillé après une semaine bien pluvieuse ! Hors de question pour les Japonais de rester enfermé ! C’est l’occasion de sortir la tente, les bâches et les tables pour aller se poser dans le parc du coin et y faire un pique-nique en famille ou entre amis !

Posés dans le parc Nakanoshima (中之島公園) à Osaka, près de la rivière, c’est un rassemblement international ! Comme tout le monde ne se connait pas forcément, on se présente avant de trinquer et de goûter aux différents plats préparés et rapportés par chacun : inarizushi, omelette à l’indienne, curry indien, karaage… Avec un petit fond musical et les rayons du soleil qui passent entre les arbres, on profite d’un moment vraiment agréable.

On pratique quelques jeux sportifs ou ludiques avant de s’offrir le dessert : cookies, gelée au café et gâteau roulé aux fruits. L’après-midi est passée vite et il est déjà temps de plier bagages et de se dire au revoir en espérant remettre ça très bientôt !

Même si l’été au Japon est difficilement supportable, ça fait toujours du bien d’être en bonne compagnie dans un endroit calme et reposant teinté de vert. Les Japonais et résidents au Japon en tout cas adorent !

Parc Nakanoshima (中之島公園)
Adresse : 1-1 Nakanoshima, Kita-ku, Osaka (大阪府大阪市北区中之島1丁目1)
Accès : Kitahama Station (Keihan Line, Sakaisuji Line) sortie 26
Site internet : http://www.city.osaka.lg.jp

※ Les restau et cafés du mois 🍴☕

• takibi neko (タキビネコ)

Situé au milieu des montagnes de Kobe (神戸), sur le parcours menant au parc Futatabi (再度公園), ce bar-café permet aux voyageurs et alpinistes de profiter d’une pause agréable pendant leur promenade. Petit mais relativement confortable, si toutes les tables et les places en comptoir sont prises, il y a toujours possibilité de se poser en terrasse.

Du comptoir, on peut observer la préparation des plats servis. Au menu : onigiri (おにぎり), hot dog toasté (ホットドッグトースト), pizza toastée (ピザトースト), omurice (オムライス) pour des prix allant de 500 ¥ à 1000 ¥. Pour les boissons : jus de fruits, bière, vin, wishky sont proposés pour se rafraîchir.

De la bonne musique est diffusée pour animer l’endroit, la déco et l’architecture ont un petit côté occidental. Manger un omurice dans cette ambiance est un moment agréable. Servi bien chaud, la taille de la portion est tout juste ce qu’il faut et c’est meilleur que les omurice servis dans les restau.

Très peu connu, si vous passez par l’étang Shōjō (猩々池) ou si vous vous rendez au parc Futatabi (再度公園), rendez-vous jusqu’à ce bar-café ! Le personnel (certainement un jeune couple) y est très agréable et leurs plats fait maison sont un très bon remontant !

cafe and bar takibi neko (タキビネコカフェバー)
Adresse : 118 Kobeko Jikata, Chuo-ku, Kobe-shi, Hyogo (兵庫県神戸市中央区神戸港地方118)
Accès : Nihonmatsu Bus Stop (Kobe City Bus 25)
Marcher environ 17 minutes jusqu’au café

• Niboshi Ramen Tamagoro (煮干しらーめん 玉五郎)

La quête de nouveau Ramen se poursuit ! À la recherche d’un endroit pour dîner dans Kuzuha Mall Dining Street, on trouve Niboshi Ramen Tamagoro, une chaîne de Ramen appartenant à la compagnie Genki Factory qui réunit en plusieurs chaînes de restaurant le must to eat de la cuisine japonaise : ramen (ラーメン), tsukemen (つけ麺), kushiage (串揚げ), yakiniku (焼肉)…

L’élément phare de Niboshi Ramen Tamagoro, c’est son bouillon à base de poisson, précisément une soupe à base d’anchois, de bonite et de maquereau soigneusement sélectionnés et mélangé à un riche bouillon de fruits de mer. Y sont plongées des nouilles moyennement épaisses et d’une texture riche et ferme. La maison vous invite également à goûter ses gyoza cuits à la vapeur (水餃子).

Choisissez votre plat au distributeur à l’entrée, entre le niboshi ramen salé (塩煮干しらーめん), épicé (辛煮干しらーめん) et tsukemen (煮干しつけ麺). Ajoutez selon vos préférences des accompagnements : œuf, oignons verts, menma… Prix moyen, environ 1000 ¥. Remettez votre ticket de commande et prenez place au comptoir ou à table.

On est servi assez rapidement quand le restau n’est pas bondé. La taille des bols est raisonnable et le bouillon a bon goût. Pour changer un peu des bouillons classiques, cette chaîne est à essayer à l’occasion !

Niboshi Ramen Tamagoro Kuzuha Mall (煮干しらーめん 玉五郎 くずはモール店)
Adresse : 1F Kuzuha Mall Dining Street (大阪府枚方市樟葉花園町15-1くずはモールダイニングストリート 1F)
Accès : Kuzuha Station (Keihan Line)
Site internet : http://www.genki-factory.com/shoplist/tamagoroh/

※ Dans ma vie Nippone 🇯🇵

• Rentrée scolaire, deuxième 🏫 !

Etat d’urgence enfin levé, il était enfin temps de reprendre l’école ! Nouvelle rentrée scolaire très mouvementée ! Dès le premier jour, beaucoup de tâches, de communication, si bien qu’on ne voit pas le temps passer et qu’on n’a pas le temps de stresser ! Mais quelle joie de pouvoir s’amuser à nouveau avec les petits dans la cours de récré ! Au niveau des cours, j’ai mieux fait, la reprise fut un peu difficile le temps de retrouver les habitudes et d’être bien organisé. Ce n’est pas un travail de tout repos et pour une personne étrangère assignée à ce poste normalement destiné à un japonais, la paperasse et la préparation des classes demande plus de temps et de concentration pour comprendre le japonais. C’est un challenge et il faut se donner à fond tous les jours, accepter les remarques, bonnes ou mauvaises, et ne pas laisser tomber.

En tout cas, grâce aux enfants, vraiment, je m’amuse et j’apprécie ce travail. De belles retrouvailles avec les primaires et leurs mamans avec qui je reste parler après les leçons. Elles sont d’une telle gentillesse ! Mes premières leçons avec les maternelles étaient géniales aussi, même si dans une classe, ils m’ont appelé par le nom de leur ancienne professeure ! Cependant, il y a eu une connexion directe, c’était comme si ils m’avaient toujours eu comme professeure ! Ils semblaient déjà habitués à mon personnage et ma façon d’enseigner. Quelle joie ! C’est vraiment génial de se dire qu’on s’éclate au travail ! Je suis très occupée et débordée avec toutes les tâches administratives et toute la gestion de l’école mais quand je vois les sourires des enfants radieux après une leçon, certains venant me dire « C’était vraiment amusant ! » ça fait mon bonheur et ma satisfaction après mes leçons. Je fais chaque leçon avec vraiment beaucoup d’enthousiasme. Je repense au théâtre, car c’était mon moyen de surmonter mon stress et ma timidité. Je continue dans cette dynamique pour surmonter mon stress, mon principal souci étant de ne pas réussir à me faire comprendre à cause du japonais. Je fais un petit sketch, je joue un personnage qui vraiment plaît aux enfants si bien qu’à chaque fin de leçon j’ai droit à ma séance de high touch et de câlins. Entre ça et les événements de l’école qui m’apportent vraiment un plus dans la culture et une immersion dans le mode de vie japonais, même si je rentre épuisée du travail je suis quand même super contente de ce que je fais.

• Nouveau téléphone 📱

Hélas, plus de 3 ans après l’avoir acheté, mon Axon 7 Mini a finalement rendu l’âme. Il commençait déjà à marcher au ralenti et une partie de l’écran tactile ne fonctionnait plus. Et comme une bonne imbécile, j’ai cassé l’écran. Il marchait toujours mais était inutilisable. Je ne pouvais même pas désactiver le réveil, tous les matins il continuait à sonner 😂 ! Ce fut donc le moment de racheter un nouveau téléphone. Possédant une carte SIM du temps de mon PVT, j’ai simplement acheté un smartphone free sim chez Bic Camera comme j’ai fait il y a trois ans. Les démarches sont très simples : on choisit son smartphone, on paye et le personnel vous effectue gratuitement la configuration avec la carte SIM. En 30 minutes c’est fait !

Me voilà avec un Motorola Moto g7 ! Il est un peu grand mais il a un beau design et des fonctions intéressantes. Parmi les propositions du magasin, c’était celui qui correspondait le mieux à mes attentes (opéré par Android, longue autonomie de batterie, compatibles avec les appli que j’utilise, photos de bonne qualité…) et mon budget.


♫ Un article = Une chanson ► MY FIRST STORY – 虚言NEUROSE