▶ Like a Dream : Taiyaki (たい焼き), le poisson sucré !

C’est l’heure du goûter et vous avez une petite faim ? Pourquoi ne pas se laisser tenter par une petite douceur japonaise pour le plaisir ? Kimi en a une très bonne à vous proposer !

Connaissez-vous le taiyaki (たい焼き) ?

Cette petite pâtisserie traditionnelle (和菓子, wagashi) en forme de poisson (précisément la daurade, 鯛, prononcé tai en japonais) est constituée de deux ingrédients majeurs : la pâte à gaufres et la pâte de haricots rouges sucrés (餡, anko). Littéralement, taiyaki signifie « daurade cuite » (tai = daurade, yaki = cuit) en référence à la forme de cette pâtisserie et à sa préparation, incluant donc l’étape de la cuisson avant d’être consommé. Elle se déguste depuis une centaine d’années dans tout le pays, souvent pendant les festivals (祭, matsuri).

Où manger de très bons taiyaki ?

Bien entendu, on peut trouver des taiyaki au supermarché, les konbinis ou à n’importe quel festival. Mais, chez Kimi no BLUE TRAVEL, nous avons notre petit échoppe favorite qui sert de très bons taiyaki, contre lesquels ceux des supermarchés ne font pas le poids ! Pour manger un bon taiyaki, nous allons chez Taimu (たい夢), situé à Hirakata. Mais ne vous inquiétez pas, il y a plusieurs magasins de cette chaîne ailleurs dans le pays !

Chauds et moelleux, ces gâteaux sont un petit bonheur, comme un rêve ! Ce n’est pas pour rien que le magasin s’appelle Taimu (たい夢, le kanji 夢 signifiant « rêve »). Pas seulement à la pâte de haricots rouges, on peut y trouver d’autres saveurs qui varient selon les régions :
Ogura an (小倉あん) : le grand classique fourré à la pâte de haricots rouges sucrés originaires de la région d’Hokkaido.
Ufu Cream (うふクリーム) : fourré à la crème pâtissière, mais pourquoi l’appeler ainsi ? Tout simplement parce que うふ signifie en fait « œuf », l’écriture en hiragana représentant l’écriture phonétique du mot français.
Kuromame an (黒豆あん) : fourré à la pâte de haricots noirs, eux aussi originaires d’Hokkaido.
German Potato (ジャーマンポテト) : fourré à la pomme de terre et au bacon, pour une petite collation salée avec un peu d’épices.

Il y a également d’autres saveurs saisonnières comme châtaigne (栗くりあん), matcha (抹茶), patate douce (さつまいも) ou encore chocolat (チョコレートクリーム) proposées pendant une durée limitée. Les taiyaki standards coûtent en moyenne 150 ¥ et les taiyaki de saison peuvent monter jusqu’à 180¥. Et pour plus de croustillant, le magasin propose aussi des pieyaki (パイ焼き, tarte cuite). C’est comme le taiyaki sauf que l’on va utiliser de la pâte brisée.

Servis chauds, la cuisson est parfaite, l’extérieur étant croustillant et doré, l’intérieur moelleux et fondant en plus d’être légers et pas trop sucrés. Cela réchauffe le cœur pendant les journées froides d’hiver ou à n’importe quel moment de l’année !

Taimu Kuzuha (たい夢 くずは店)
Adresse : 1-1 Higashi Funahashi, Hirakata, Osaka (大阪府枚方市東船橋1-1)
Accès : Fujiwara Bus Stop (Keihan Bus 39, 2A)
Site internet : https://www.obn.co.jp/taimu/


♫ Un article = Une chanson ► Francis and the Lights – Like a Dream

Une réflexion sur “▶ Like a Dream : Taiyaki (たい焼き), le poisson sucré !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s