1

► Summer Dream became true : Jung Yong Hwa Special Fansign Event à Tokyo

​Je ne remercierais jamais assez mes amies des Philippines pour être passé par moi pour acheter l’album solo japonais de Yonghwa, sorti cet été ! Grâce à elles, j’ai pu avoir suffisamment de chances pour participer à une loterie et gagner un ticket pour une séance de dédicaces ! My Summer Dream became true!

Bon à vrai dire, depuis celle de CNBLUE à Nagoya, je n’aime pas vraiment les séances de dédicaces au Japon car le staff japonais impose des règles trop strictes : photos interdites, interdiction de donner un cadeau ou une lettre en mains propres… Tout ça est autorisé en Corée. Mais ce n’est pas la faute du staff, mais plutôt des fans. Leur perception du mot « fan » est bien effrayante. J’ai bien observé depuis que je suis une membre de Boice Japan et certaines sont clairement folles ! Donc je comprends, mais pour moi c’est injuste car je n’ai pas toujours cette opportunité.Ceci dit, j’étais super heureuse d’apprendre que j’avais gagné et de pouvoir saluer (rapidement) celui pour lequel j’ai beaucoup d’admiration et de respect.

C’était un samedi, le 16 septembre 2017. Je suis partie tôt le matin pour arriver suffisament à l’heure. La fansign avait lieu près de la station Osaki et il fallait se présenter à 10h30 pour vérifier notre identié et prendre place en salle. La séance de dédicaces commençait à 11h30. Je suis arrivée à 9h30 mdrrr.

J’avais embarqué un de mes YongYong Kuma avec mon nom écrit sur mon badge de l’école 😂 et mon drapeau français comme toujours. C’est ma marque de fabrique, on me reconnait grâce à ça désormais !

Dans la salle j’étais assise dans la deuxième rangée, ce qui me permettait de bien voir Yonghwa à son entrée. Ce n’était pas la première fois que je le voyais si près et pourtant à chaque fois je suis toujours aussi surprise. Et en plus il était vraiment beau comme toujours 😌. J’étais en mode dokidoki… Allais-je réussir à lui parler ? Il le fallait, je n’allais pas avoir à nouveau cette occasion avant longtemps !

Yonghwa était un peu timide et gêné (je ne pensais pas que ça pouvait être possible xD) mais il était content de nous voir. Il nous a salué puis s’est assis, prêt à signer nos exemplaires. Le staff a invité les fans, rangée par rangée, à venir.

C’était… rapide. Plus rapide que le Shinkansen stp. Yonghwa avait peu de temps pour souffler et parler plus avec les fans… Il signait les jaquettes les unes après les autres, en écoutant et en répondant aux fans, toujours avec le sourire. Le staff était aussi stricte qu’à Nagoya et laissait peu de temps à chaque fan. Et genre y avait quatre grands costauds autour de Yonghwa. Lol, ils craignaient vraiment qu’on se jette toutes sur lui ou bien… ?

J’étais dans les 20 premières donc mon tour est vite venu. Mode dokidoki à son maximum… J’avais mon drapeau autour du cou et mon YongYong Kuma dans les bras.

Et, oh merde, c’était déjà à moi ! Attendez, j’ai oublié ce que je voulais dire… Bref tant pis, je me suis avancée et j’ai salué Yonghwa en Hawaiien 👋 ALOHA ! Il était surpris en me voyant mais il m’a souri avant de lire mon nom sur mon badge. Yes ! Il sait comment je m’appelle maintenant ! Une autre étape de franchie ! J’avais espéré qu’il écrive mon nom en plus de sa signature mais il n’y a qu’en Corée qu’ils le font 😒.

Notre cours échange ressemblait à ça :

Kimi : Aloha Yonghwa!
Yonghwa : Aloha! Oh?! Where are you from?
Kimi : France ! (J’avais préparé des phrases en coréen mais à ce moment-là je n’ai pas pu aligner ne serait-ce que trois mots 😂)
Yonghwa : Bonjouuur !
Kimi *surprise par la perfection au niveau de la prononciation* : … … … Bonjour 😌💖

Pendant qu’il signait, je lui ai dit (en japonais, c’était mort pour le coréen) que j’étais venue au fanmeeting à Busan en début d’année et qu’on avait fait un high touch (cette fois où en me voyant il m’avait reconnue sans que je lui dise « France » xD). Il m’écoutait en hochant la tête 😌. Vue la situation et la pression du staff japonais (oui les 4 messieurs costauds étaient vraiment imposants), ça lui a pas parlé, peut-être même qu’il a rien compris ! Bref, je n’avais pas plus de temps donc « merci et au revoir ». Il m’a répondu « Merci, merci beaucoup » et que dire, j’aime son accent français 💖💖💖💖 les autres fans étaient amusées et disaient toutes « kawaii » !

Une fois la séance de dédicaces terminée, Yonghwa a raconté un peu sa vie xD, disant par exemple qu’il s’était mis au surf. Les fans lui ont demandé de chanter, il a commencé à chanter la chanson qu’on entendait en musique de fond (c’était justement son album qui tournait en boucle) mais il s’est vite arrêté, disant qu’il n’était pas à l’aise parce que ce n’était pas les mêmes conditions qu’en concert. Voir une centaine de visages te fixer attentivement… Oui, je comprends ce qu’il peut ressentir 😂.

En bonus, un des polaroids pris pendant le clip de Summer Dream était offert à une fan. Il fallait gagner contre Yonghwa au Jankenpon (pierre, feuille, ciseaux). 5 posters ont également été remis suite à un tirage au sort du numéro de siège. Bref, encore une fois, je n’étais pas une des gagnantes. Quand il s’agit de jeux de chance, je perds tout de suite 😒.

Finalement, il était temps pour Yonghwa de nous quitter. Ils nous a salué en quittant la salle. J’ai crié « Merci !! » et il m’a répondu en hochant la tête.

Fini. Il n’était que 12h10 😂. Cependant, c’était un bonheur de pouvoir lui parler ne serait-ce que quelques minutes et de réaliser à quel point il est adorable, amical et gentil !

« Merci, merci beaucoup Yonghwa 💕 »


♫ Un article = Une chanson ► Jung Yong Hwa – Summer Dream

2

► Kimderella rencontre ses 4 princes charmants : Fansign de CNBLUE à Nagoya

L’article qui va me valoir de passer pour une grosse groupie attardée 8D.

Dans ma vie de fan, de BOICE, j’en ai tellement rêvé, de ce moment ! Celui où j’allais leur faire face tous les quatre, leur glisser un petit mot, un sourire, un regard, un échange court mais fort et inoubliable et repartir avec un petit souvenir. Quand j’ai appris que j’étais parmi les heureuses gagnantes, une des chanceuses gagnantes, je n’arrivais pas à y croire, moi qui ne connais pas, mais alors pas du tout, la chance pour ce genre d’événements, moi qui en ai tenté bien d’autres et qui ai échoué maintes fois. Bordel, qu’est-ce que j’en ai chié ouais… J’en ai fais des sacrifices, enchaîné des heures de boulot, pour pouvoir les approcher un court instant, eux qui font désormais partie intégrante de ma vie, eux qui me relèvent toujours après une grosse chute, eux qui m’encouragent à réaliser mes rêves, eux qui me motivent chaque jour, eux qui m’ont fait voyager, eux qui ont rendu ma vie bien plus palpitante encore. J’atteignais un de mes rêves !

Cette fois, c’était la bonne, ENFIN ! Ce 14 novembre 2015, quelque part à Nagoya, ville qui était déjà très symbolique pour moi puisque c’était à Nagoya également que j’avais pu assister à mon premier concert japonais. Malgré que cette journée ait été désignée comme très importante à mes yeux, elle n’était pas parfaite en tout point. En effet, apprendre les attentats à Paris juste avant m’a pour le peu chamboulée et attristée, car en même temps de vouloir passer ce petit moment agréable avec mes bébés, je voulais en même temps être auprès de mes amies et de ma famille.. Bref j’ai évité de trop y penser mais ce ne fut pas facile, et la pluie n’arrangeait pas les choses !

A l’occasion de la tournée japonaise et de la sortie de l’album colors, plusieurs séances de dédicaces ont eu lieu, à Tokyo, Nagoya et Osaka, invitant une centaine de fans à chacune d’elles. Apprendre par un petit e-mail que Nagoya me réservait une place parmi ces centaines de fans m’a procurée une joie immense. Et jusqu’à ce que j’entre dans la salle, je n’y croyais toujours pas !

J’ai passé ma matinée à me préparer pendant une heure. Salut, j’suis superficielle, mais je voulais être jolie, présentable pour eux au moins. Je représentais un peu la France, je voulais leur laisser une « bonne image » xD ! Puis je suis partie en direction de l’aéroport international de Nagoya, Chubu Centrair. Oui, l’événement se déroulait dans une salle de conférence là-bas ! Et ça m’a pris une heure pour m’y rendre depuis le centre de Nagoya ! J’avais peur de ne pas trouver mais les explications pour l’accès étaient claires et j’ai facilement trouvé !

Chubu Centrair International Airport Nagoya 中部国際空港 セントレア
Adresse : 1-1 Centrair, Tokoname-shi, Aichi-ken
Accès : Centrair Japan International Airport Station (Meitetsu Kuko Line)

441

Je suis arrivée vers 12h45, je me suis posée et j’ai mangé. J’étais stressée de ouf jusqu’à ce qu’on commence à faire la queue et même encore après. Nous étions 110 fans à assister à l’événement. J’étais la numéro 109 MDR j’étais la seule étrangère avec une Thaïlandaise… On nous repérait tout de suite hahaha… Le staff a d’abord vérifié nos numéros et notre identité avant de nous remettre un ticket pour entrer. Nous étions toutes installées sur des sièges. Vu mon numéro, ben j’étais au fond xD. Il y avait une table et des chaises qui n’attendaient plus que les garçons. Une grande banderole représentant la photo officielle de colors était accrochée. L’album passait d’ailleurs en musique de fond.

440

Il y a d’abord eu une présentation de comment ça allait se passer. J’ai rien compris, je dirais même que j’ai rien écouté tellement le stress m’envahissait. Mais genre le mec du staff… OK. On est des fans mais fans ça ne veut pas non plus dire attardées mentales steuplé o_o (enfin pas toutes, des fans attardées, je le cache pas, les CNBLUE en ont beaucoup malheureusement -oups-). Il expliquait en détails comment utiliser, ouvrir ton CD et comment le donner pour le faire signer. Vas-y, prend-nous pour des teubées, tu veux pas non plus nous aider à choisir le BON endroit sur le livret pour la signature non ? Si il faut donner le livret « à la japonaise » avec les deux mains ? Tu veux aussi nous apprendre comment dire « merci » en coréen aussi ? (Ça merci je le sais déjà 8D). Bref ça a au moins eu le mérite de me détendre un peu au final ! Ah ces japonais, toujours très carré !

Nous avons encore attendu quelques minutes, et ce fut les minutes les plus longues de mon existence, l’album colors a eu le temps de tourner une fois et demie ! Puis ils sont finalement entrés. J’en revenais pas d’être là aussi… Ils étaient beaux T^T. Ils nous ont saluées et se sont installés. On commençait en partant de la droite ; le premier était Minhyuk, puis Jonghyun, Yonghwa et Jungshin. Maintenant qu’ils étaient là et que l’heure H allait enfin sonner pour moi, je stressais de plus belle. J’avais à la fois envie de les voir mais aussi envie de rentrer chez moi www.

A partir de là, tout est allé très vite, là les minutes furent les plus rapides ! On passait et faisait la queue par rangée de sièges. J’étais donc l’avant dernière à passer. En attendant mon tour, je restais debout à les regarder entre deux fans. Ça allait mais trop vite o_o, le Staff avait les fans à l’œil. Attention au pet de travers quoi ! Si elles traînaient trop, les membres les poussaient pour qu’elles dégagent. Dommage que ce soit aussi stricte et aussi limité dans le temps, on pouvait à peine leur parler ! Du coup mon tour est vite venu. J’avais mon pitit Supernova Kuma dans les bras avec mon livret et une photocard de Yonghwa, je voulais qu’il la signe aussi mais le Monsieur du Staff (celui qui nous a expliqué le déroulement des dédicaces comme si nous avions un grain) a refusé catégoriquement, par un « DAME » (« Pas possible »), sans même faire l’effort de me le dire au moins en anglais… OK, comment on dit déjà, ah oui « Gomennasai » hein ^^ »…

Un peu refroidie par cette réponse très aimable, j’atteignais finalement la table… C’était d’abord Minhyuk qui m’a dit « Konnichiwa » et « Thank you » (entre temps il a du capter que j’étais pas japonaise hahah -pan-) et moi je le remerciais en japonais. Que c’était embarrassant, je n’osais rien dire d’autres mais pourtant j’en avais tellement envie ! Merci le Staff… C’était déjà le moment de passer devant Jonghyun. Il a bugué en me voyant, il était mignon x) et moi à part un sourire, je n’ai pas pu lui dire quoi que ce soit. Quelle merde, j’étais trop timide et eux n’osaient pas se lancer non plus xD sûrement parce que je suis étrangère et que le Staff mettait un peu la pression derrière heum… Finalement, il m’a juste sorti un « Arigatou Gozaimasu » avec le sourire… xD Yonghwa a été aussi timide que moi (étonnant venant de sa part, lui qui est plutôt le meneur pendant les concerts). J’aurais voulu lui dire au moins à lui comment j’étais heureuse de le voir, j’ai pas pu xD. Et j’ai terminé par Jungshin, qui m’a demandée en anglais d’où je venais. Je lui ai répondu en coréen que je venais de France. Je pense que du coup il a percuté pour les attentats et je me suis empressée de le remercier pour le gentil message de soutien qu’il avait posté sur son Instagram juste avant. Il m’a rendue un petit sourire en échange. Et là il fallait que je me retire. Et c’était fini !

449 447 446448

Déjà. Trop court. Trop vite. Mais j’ai pu les avoir en face de moi quelques instants. J’espère leur avoir laissé une bonne impression malgré ma timidité haha. Dommage que les conditions étaient trop carrées. J’aurais vraiment aimé leur parler plus ou même leur serrer la main. Les séances de dédicaces au Japon ne laissent pas beaucoup d’opportunité : pas le droit de donner de cadeaux en mains propres, pas de photos, interdiction d’apporter des produits autres que celui autorisés pendant l’événement, pas le temps de leur parler… Je souhaite de pouvoir aller à une fansign en Corée un jour, c’est beaucoup moins stricte ! On y croit…

445

Quand tout le monde fut passé, ils ont signé la grande banderole derrière eux et nous ont dit au revoir. Ils sont partis… trop vite. On est resté encore un peu de temps, le Staff nous a laissés prendre des photos de la banderole. Jonghyun avait aussi signé sur la nappe de la table. Tout le monde prenait des photos. A la fin on a fait un Jan-ken-pon (Pierre-feuille-ciseaux) pour repartir avec le bout de nappe dédicacé par Jonghyun et la banderole. Puis ce fut vraiment l’heure de partir. En regardant mon CD dédicacé, j’avais les larmes aux yeux, j’étais ailleurs. Quelle journée riche en émotions ! Je continuerai à faire de mon mieux pour réussir mes projets et un jour, j’espère recroiser leur route, avoir l’opportunité de les rencontrer à nouveau. C’est bête mais pour une fan étrangère comme moi qui vient de loin, c’est moins facile, je n’ai pas l’occasion de les voir tous les jours comme les fans asiatiques malheureusement. Alors redoublons d’efforts pour rendre possible l’impossible !


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUELady