1

► God Bless You : Kimi no Nikki (avril 2019)

Un début de mois difficile niveau météo. Le proverbe « En avril, ne te découvres pas d’un fil. » est plutôt vrai. Ce fut un début de printemps avec des températures hivernales. On retombait à 1 degré la nuit ! L’air était horriblement sec et le pollen bien plus fort que d’habitude. Nous avons oscillé entre de belles journées ensoleillées et agréables et des journées pluvieuses et fraîches.

C’est dans la seconde moitié du mois qu’on a finalement ressenti un peu le « vrai » printemps et ses températures douces en journée mais toujours un peu fraîches en soirée, nous obligeant à garder encore un peu le manteau ! Le changement de garde-robe se fera petit à petit. En attendant, ces belles journées ensoleillées font du bien au moral et redonne de l’énergie et de la motivation après cet hiver long et un peu difficile.

※ Les événements du mois

• Hanami Full Bloom (花見満開)

Les fleurs de cerisiers ont atteint leur pic de floraison. Tokyo se colore de rose et pendant une petite promenade il est facile de trouver un cerisier en fleurs. Les spots sont nombreux et pas tous aussi bondés comme les plus connus et recommandés. Oubliez la rivière Meguro, Shinjuku Gyoen… Sortez un peu aux alentours de votre quartier et en marchant, vous en verrez !

Bien sûr, pour le côté pique-nique convivial entre amis, les parcs restent le meilleur endroit pour en profiter. Le grand parc Kinuta est très bien pour passer un super Hanami avec de nombreux cerisiers splendides et assez d’espace pour les visiteurs. Boire, manger, s’amuser et chanter sous une petite pluie de pétales jusqu’au coucher du soleil. Chaque année, on apprécie le spectacle et cet air agréable du printemps !

Parc Kinuta (砧公園)
Adresse : 1-1 Kinutakouen, Setagaya-ku, Tokyo (東京都世田谷区砧公園1-1)
Accès : Yoga Station (Den-en-toshi Line) sortie nord
Marcher environ 20 minutes depuis la station.
Site internethttps://www.tokyo-park.or.jp/park/format/index004.html

※ Les restau et cafés du mois

Mitsubachi Jiyugaoka (みつばち自由が丘)

Ah Jiyugaoka ! Il y a vraiment de tout pour passer une bonne soirée et bien commencer le week-end. Après les restau de ramen et les bistrots français, on y trouve aussi de sympathiques Izakaya ! Comme Mitsubachi (みつばち), recommandé à 100% !

Ce petit Izakaya s’implante dans un décor mélangeant style japonais, avec les tables basses autour desquelles nous nous asseyons au sol et les lanternes japonaises qui éclairent les lieux, et style exotique avec des décorations très colorées, de la musique internationale et aussi un vieux piano en guise de comptoir !

Les plats sont plutôt corrects avec un bon rapport qualité/prix et il y a pas mal de choix en boissons : saké, liqueur, vin, cocktails…

Enfin, n’oublions surtout pas les toilettes ! Passez-y au moins une fois dans la soirée pour profiter d’une petite partie de Super Mario Bros sur la Famicom et retomber en enfance 😆 !

Mitsubachi Jiyugaoka (みつばち自由が丘)
Adresse : Yungfrau Building 2F, 5-20-17 Okusawa, Setagaya-ku, Tokyo (東京都世田谷区奥沢5-20-17 ユングフラウビル2F)
Accès : Jiyugaoka Station (Toyoko Line, Oimachi Line) sortie sud

Maison de MURA (メゾンドムラ)

Si vous vous baladez dans le quartier de Nakano, aux alentours de Nakano Broadway, profitez-en pour déjeuner ou dîner à la Maison de MURA. Ou si vous préférez boire, choisissez le Bistro MURA.

Pour le déjeuner, il y a le choix entre la spécialité du chef (cette fois une délicieuse quiche aux champignons accompagnée d’une salade et d’une tranche de baguette), un plat de steak frites, un plat de poisson, du risotto aux champignons ou encore de la choucroute. Le prix des plats est de 1300¥ en moyenne. Pour accompagner votre plat avec du vin ou une autre boisson, vous pouvez profiter du service à volonté pour 1000¥/heure. Enfin pour la dose sucrée, il y a le dessert du jour avec un café ou un thé pour 500¥.

En soirée, un peu comme à l’Izakaya, commandez et partagez divers plats comme de la salade composée accompagnée de pâté, une assiette de fromage, de la quiche ou un plateau de fruits de mer. Comptez entre 800¥ et 3000¥ par personne.

Une ambiance à la française pour un endroit qui a sa petite popularité. Il faut avouer que malgré le prix, la cuisine y est de qualité et les assiettes sont bien garnies ! Tout est fait maison avec de très bons aliments !

Maison de MURA (メゾンドムラ) & Bistro MURA (ビストロムラ)
Adresse : Sanwa Building 3F~4F, 5-65-6 Nakano, Nakano-ku, Tokyo (東京都中野区中野5-65-6 山和ビル3F~4F)
Accès : Nakano Station (JR Chuo Line, JR Chuo Sobu Line) sortie nord

The Golden Ramen (ゴル麺)

A la recherche d’endroits sympa dans son quartier… Même un quartier calme et plutôt résidentiel peut cacher des petits bars ou restaurants autour de la gare. Repéré depuis quelques mois, cette fois on teste The Golden Ramen (ゴル麺) à Kikuna (菊名) ! Eh oui, la quête des restaurants de Ramen continue et il s’avère qu’il y en a des bons à Yokohama ! On compte cinq restaurants dans la préfecture de Kanagawa pour cette chaine (en or).

L’endroit est cozy et tranquille en semaine, la musique est sympa avec tous les styles. Passez commande au distributeur, choisissez la texture des nouilles (麺のかたさ) entre ferme (固め, katame), normal (普通, futsuu) ou tendre (柔らかめ, yawarakame), la densité du gout du bouillon (味の濃さ) entre faible (薄め, usume), normale (普通, futsuu) et forte (濃いめ, koime) et la quantité d’huile (油) entre petite (少, shou), normale (普通, futsuu), ou grande (多, ta). À table, vous pouvez rajouter des épices et autres garnitures à vos ramen. Le staff est agréable, aide pour la commande et discute un peu avec vous.

On peut manger des ramen (en or) : tsukemen doré (黄金つけ麺), gou-men (豪麺, la spécialité de la maison), shoyu tonkotsu ramen (醤油豚骨ラーメン, ramen avec un bouillon de porc et de sauce soja), shio tonkotsu ramen (塩豚骨ラーメン, ramen avec un bouillon de porc salé), kiwami niwatori ramen (極み鶏ラーメン, ramen avec des tranches de poulet venu de Kagoshima avec quelques gouttes de citron pressé) accompagné entre autres de riz, de gyoza ou d’une bonne bière ! Dans votre bol, vous pouvez aussi ajouter quelques suppléments comme les algues nori, un oeuf mollet, une portion de viande en plus ou des légumes pour environ 100~200¥.

Il y a deux tailles de bol au choix : moyenne (並) à environ 800¥ et grande (大) à environ 900¥. La taille moyenne (並) représente déjà un sacré bol pour les petites faims. Servi assez rapidement, le bol satisfait votre estomac et le remplit bien ! Terminez-le jusqu’à la dernière cuillerée de bouillon et vous découvrirez un petit message au fond du bol 😉.

Enfin si ce ramen vaut vraiment de l’or pour vous, demandez votre carte de membre « Golmember’s » (ゴル麺バーズスタンプカード💳) à tamponner pour recevoir des gyoza gratuits. Avec la carte, recevez à chaque commande la possibilité d’ajouter un supplément (épinards, oignons, menma, nori…) à vos ramen gratuitement. Selon les jours où vous vous y rendez, il y a également diverses offres spéciales ! Par exemple, tous les 5 du mois, le bol de ramen de taille moyenne est à 500¥ !

The Golden Ramen Kikuna (ゴル麺菊名店)
Adresse : Kikuna Building 1F, 2299 Mamedo-cho, Kohoku-ku, Yokohama, Kanagawa (神奈川県横浜市港北区大豆戸町2299番地 菊名ビル 1F)
Accès : Kikuna Station (Toyoko Line, JR Yokohama Line) sortie sud
Site internet : http://www.golmen.jp/

※ Dans ma vie Nippone

• Concert de FTISLAND au Toyosu PIT

En route pour un voyage avec cinq trésors. Ou plutôt quatre maintenant. Après un gros scandale qui a touché le monde de l’entertainment et de la K-Pop, impliquant un des guitaristes de FTISLAND, ce dernier s’est définitivement retiré du groupe et mis fin à sa carrière d’artiste.

FTISLAND continue donc à quatre et alors que la tournée japonaise était sur le point de démarrer après la sortie et la promotion du nouvel album japonais avec toujours cinq membres, la question suivante se posait : tournée annulée ou tournée à quatre ? Finalement et heureusement, le choix s’est porté sur la seconde option même si il a fallu réadapter les marchandises et l’organisation de la tournée pour quatre musiciens.

Malgré ça, c’était un de leurs meilleurs concerts. Peu de pistes du dernier album (que je n’avais pas écouté donc ça m’arrangeait un peu), apparemment pour une question d’habitude pour le guitariste restant qui endosse le role de deux guitaristes.

Grande surprise pour les grands fans de leurs débuts : celle de jouer des anciennes (voire très anciennes) chansons et des chansons rarement entendues en live. Parfois sur le coup de l’impro, à la demande des fans ou lors d’une petite session acoustique.

La partie rock, indispensable à un concert de FTISLAND, n’a laissé aucun répit aux fans : Freedom, Puppy, Mitaiken Future, Take me now, Pray… se sont enchaînées à une vitesse grand V !

Quelques petits mots à la fin du concert concernant le changement mais sans trop mentionner le nom de la personne concernée. Ils disaient être désolés alors qu’ils avaient promis de toujours rester ensemble mais que à quatre ils allaient continuer à aller de l’avant et construire, accomplir de nouvelles choses. FTISLAND à quatre, c’est possible. Un nouveau départ, un nouvel univers, une nouvelle image qui pourrait surprendre. Five Treasure Island, non, Forever Treasure Island !

Cependant, pour le moment, ce fut sans doute la dernière tournée japonaise du groupe avant le départ obligatoire des membres pour l’armée pendant deux ans. Dernier concert pour moi donc, mais j’attends patiemment leur retour en force !


♫ Un article = Une chanson ► FTISLAND – God Bless You

3

► I’ll be a Survivor : Kimi no Nikki (janvier 2019)

Bonne année 2019 🎉
明けましておめでとう🎍

Une nouvelle année du sanglier qui commence. J’ai déserté la fin de 2018, en raison de la fin de mon installation dans mon logement, l’installation d’Internet, mon travail et d’autres choses diverses.

J’ai passé les fêtes en France, mais en 2019 je serai toujours au Japon ! Avec pour résolutions de manger équilibré, vivre sainement, continuer le sport, dessiner le deuxième œil de mon Daruma, réussir le JLPT N3, continuer à découvrir le Japon et profiter des petits bonheurs qu’il peut m’apporter, voyager (Etats-Unis, Corée, Jeju…), rester positive, ne pas prendre trop à cœur les remarques et choses négatives, garder le sourire quoiqu’il arrive ! Ça fait beaucoup, mais chaque matin je me réveille en n’oubliant pas que je dois tenir parole !

Parce que en 2018 il n’y a pas eu que du bon. Je refuse que les années se ressemblent. J’étais exténuée et un peu à bout en fin d’année. Heureusement, mon retour en France m’a fait un énorme bien ! Même si le plus dur a été de revenir au Japon. Cette fois, j’en avais moins envie…

Mais j’ai vite retrouvé ma routine et mes habitudes, ainsi que les gens qui m’entourent. Et comme les résolutions, ça commence maintenant, je ne suis pas restée chez moi à glander malgré l’envie de rester au chaud. Car oui, en janvier, c’est l’arrivée du grand froid level 2 (le level 3 c’est pour février lol).

※ Les événements du mois

• Shinnenkai (新年会)

Comme chaque début d’année, c’est la célébration de la nouvelle année qui commence, dit 新年会 (rencontre/réunion pour la nouvelle année), avec les amis, les collègues, la famille. Une occasion de partir sur de bonnes bases en buvant et mangeant à l’Izakaya ou au restaurant ! Tous les moments sont bons pour aller boire un coup 😋.

Pour un bon 新年会, Izakaya, Karaoké, à la maison… C’est selon vos goûts. Mais pour passer un bon 新年会, il y a par exemple 鳥良 (toriyoshi) dont j’ai déjà parlé plus tôt dans mon journal du mois de mai ! Pourquoi ?

– on peut choisir les boissons à volonté (飲み放題) avec pas mal de choix jusqu’à une durée de 2h30
– ce n’est pas très cher si on est nombreux (mais n’oubliez pas, une sortie Izakaya vaut en moyenne entre 3000 et 5000¥ surtout si vous êtes avec des Japonais qui adorent boire et manger)
– la déco est vraiment cool, il y a des tables séparées dans des petites pièces si on veut être tranquille et à l’inverse des salles plus grandes pour des groupes de plus de 10 personnes
– il y a une grande diversité de plats, en particulier des spécialités de Nagoya :  doteyaki (どて焼き), tebasaki (手羽先), yakitori (焼き鳥), cheese takkarubi (チーズタッカルビ), karaage (唐揚), tenmusu (天むす)…

Tori Yoshi (鳥良)
Adresse : 2-10-8 Jiyugaoka, Meguro-ku, Tokyo (東京都目黒区自由が丘2-10-8)
Accès : Jiyugaoka Station (Tokyu Toyoko Line, Tokyu Oimachi Line) sortie centrale

• Sagamiko Illumillion (相模湖イルミリオン)

Encore dans l’ambiance Noël ? Encore envie de profiter des illuminations ? Faites d’une pierre deux coups et offrez-vous une journée près du lac Sagami (相模湖). Profitez de la ville et du paysage lors d’une journée ensoleillée. Le lac, la porte d’Arashiyama (嵐山洞門) et d’autres points de vue permettent une agréable balade jusqu’au parc d’attractions Lake Sagami Resort Pleasure Forest (相模湖リゾートプレジャーフォレスト) pour vous amuser et admirer en soirée les illuminations au prix de 1000 ¥ (2500¥ en free pass pour pouvoir faire les attractions sans repayer) !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À l’intérieur du parc, 6 millions d’éclairages luisants différents vous attendent. Prenez le télésiège et montez jusqu’au sommet en passant au-dessus de la montage arc-en-ciel de 250 mètres, et là-haut, admirez les illuminations magnifiques qui vous transportent dans un monde paisible et coloré ! Pour les visiteurs venus pour les illuminations, le parc est accessible de 16:00 à 21:00. Jusqu’en janvier, les illuminations commencent à 17:00.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sagamiko Illumillion (相模湖イルミリオン)
Dates : début novembre à début avril
Lieu : Lake Sagami Resort Pleasure Forest
Accès : Sagamiko Station (JR Chuo Line) puis à pied (~50 minutes), Pleasure Forest Mae Bus stop (Bus)
Site internet : http://www.sagamiko-resort.jp/illumillion/

※ Les restau et cafés du mois

• Bistrot L’Escalier

En manque de cuisine française, de vin et de fromage ? Si vous vous trouvez à Jiyugaoka, de petits restaurants français bien sympa vous transporteront en France le temps d’un déjeuner ou d’un dîner.

Le restaurant français de ce mois est le Bistrot L’Escalier. L’Escalier parce que, il vous faut gravir les marches jusqu’à l’étage pour passer l’entrée de ce petit bistrot plutôt bien fréquenté et décoré de photos et de cartes de France. Au menu, de la nourriture onctueuse et légère, bien présentée et accompagnée de pain moelleux et, pour ceux qui le souhaitent, de vin. Du pâté de campagne à la délicieuse mousse de poulet au gout légèrement sucré avec la présence de raisin en entrée. Puis du Poulet rôti ou le poisson du jour pour le plat. Et pour terminer sur une note sucrée, du gâteau au chocolat, de la glace ou de la mousse accompagnée d’un thé ou d’un café.

Prévoyez tout de même un budget. Resto français = (un peu) cher. Environ 2 000~2 500¥ pour un déjeuner. Mais le service, l’ambiance et la cuisine en valent le prix ! À tester !

Bistrot L’Escalier (ビストロレスカリエ)
Adresse : 102 UTR Building 2F, 1-23-2 Jiyugaoka, Meguro-ku, Tokyo (東京都目黒区自由が丘1-23-2 102 UTRビル2F)
Accès : Jiyugaoka Station (Toyoko Line, Oimachi Line) sortie principale

• Kawachiya (河内屋)

Pendant votre excursion près du lac Sagami, posez-vous dans ce petit resto qui sert les spécialités japonaises incontournables : katsudon, oyakodon, gyudon, miso ramen, chashumen, yakisoba, soba, curry etc… pour maxi 800¥ ! Le cadre est un peu vieux mais l’ambiance y est familial et amical !

Kawachiya (河内屋)
Adresse : 385 Yose, Midori-ku, Sagamihara-shi, Kanagawa-ken (神奈川県相模原市緑区寄席385)
Accès : Sagamiko Station (JR Chuo Line)

※ Dans ma vie Nippone

• Concert The Offspring

A peine rentrée de France, j’ai enchaîné avec le boulot et… un concert ! Que je n’aurais pas voulu manquer ! Je suis allée voir The Offspring ! Oui, ils passaient par le Japon pour une petite tournée ! C’était au Toyosu PITT, un jeudi soir. The Offspring, c’est un des groupes qui a bercé mes années lycée. Leurs morceaux n’ont rien d’exceptionnels mais sont efficaces et passent toujours très bien en live ! Je les avais vu au Zénith de Paris et en avais gardé un bon souvenir ! Je voulais savoir ce que ça donnerait avec les fans japonais. Et sans aucun doute, c’était vraiment génial ! Pourtant je commençais à perdre patience avant le commencement, car : j’étais chargée avec mes 36 couches de vêtements pour survivre au froid, le groupe de la première partie m’avait anesthésiée, et un putain de couple d’américains n’arrêtaient pas de se rouler des pelles et de se bécoter. Euh, vous êtes au Japon, il y a des LOVE HOTELS pour ça…

Bref, merci The Offspring pour m’avoir mise dans l’ambiance et m’avoir transportée dans votre univers toujours aussi fou ! Eh oui, malgré l’âge et les quelques kilos de pris, le groupe est toujours pleins d’énergie. L’ambiance était au top, les fans japonais étaient vraiment géniaux et participatifs sur chaque chanson ! Le concert est passé très vite, ça a duré 1h15 à peine, ils ont vraiment enchaînés les tubes ! Comme on dit, c’était rapide mais efficace !

• Au revoir Ecole Sympa Jiyugaoka

Et si 2019 s’avérait être l’année du changement ? En tout cas du changement, il y en a dans mon travail. Cette dernière semaine de janvier a été pour le moins difficile émotionnellement : entre stress et nostalgie, il a été annoncé mon départ d’Ecole Sympa Jiyugaoka. Mi-février, je pars pour Ecole Sympa Omotesando. Alors, non je ne démissionne pas, je suis juste mutée haha. « Juste mutée »… mais Jiyugaoka et son ambiance cool, les soirées apéro et mes précieux étudiants vont beaucoup me manquer 😭. Presque 3 ans à y enseigner le français mais désormais une nouvelle équipe, un nouvel environnement et de nouvelles classes m’attendent. Une nouvelle étape qui j’espère m’apportera de nouvelles expériences, défis et de nombreuses opportunités. En attendant, c’est la préparation et ce n’est pas de tout repos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref, j’ai survécu au premier mois de cette nouvelle année !


♫ Un article = Une chanson ► MAN WITH A MISSION – Survivor

0

► Take me Now : Concert de FTISLAND au Toyosu PIT

Ces derniers temps, on peut dire que FTISLAND avait le don de me faire vibrer, presque autant que CNBLUE. Plus le temps passe et plus j’aime leur univers. Leur dernier album coréen en particulier, avec Take me Now comme chanson titre, m’avait surprise et conquise. C’est pourquoi je brûlais d’impatience à l’idée de les voir ce 29 septembre à Tokyo pour leur tournée japonaise d’automne We Just Do It. Je ne suis pas inscrite au fanclub japonais mais j’ai quand même pu acheter une place à une fan via internet. Un grand merci à cette personne que je ne rencontrerai probablement jamais x’).

La dernière fois que j’ai vu FTISLAND c’était au FNC KINGDOM il y a presque un an. Mais je les avais déjà vus à Yokohama avec Marine et aussi à Paris, à la Cigale et à la Maroquinerie. Bref, je connais leur potentiel et je savais ce qui m’attendait ce soir-là : un concert dément !!

Après le taf j’ai filé à la salle de concert. C’était au Toyosu PIT (豊洲PIT), je ne connaissais pas du tout. C’était vers Odaiba. Vu mon numéro de ticket en standing, j’ai supposé que c’était une salle comme le Zepp Tokyo. En arrivant, puah pleins de monde ! Et le stand de goodies avait déjà bougé à l’intérieur. Les portes ouvraient à 18h00. Je me suis placée dans la rangée correspondant à mon numéro, entre 1100 et 1500. En tout, 2000 fans étaient là et certaines cherchaient encore des tickets ! J’ai peut être eu du bol en pouvant en racheter une ! 18h15, ça a bougé, on a avancé. Quand j’ai entendu mon numéro, assez difficile tellement les gens poussaient en masse, je suis entrée et j’ai foncé aux goodies pour acheter un T-shirt et une towel puis hop dans la salle.

Ça ressemblait bien au Zepp Tokyo : une fosse mais avec plusieurs rangées de barrière avec l’étage en moins aussi. Je me suis placée le plus près possible juste devant la deuxième rangée de barrière. Je n’étais pas trop loin et les jap sont petites, donc j’étais plutôt avantagée. Je me sentais seule sans amies xD. Autant des Boices (fans de CNBLUE) j’en connais, des Primadonnas (fans de FTISLAND, oui vive les noms de fanclub)… Moins. Je me sentais comme une intruse… Marine pourquoi t’es pas lààà :(. Il y avait quatre écrans sur les côtés de la salle qui diffusaient les habituels vidéos clips du moment, les spots publicitaires pour les DVDs ou pour le prochain FNC KINGDOM en décembre. J’ai sorti en plus de ma towel mon drapeau français pour être bien en contraste avec les fans au towel jaune xD. Dix minutes avant le début, le staff a commencé à régler les instruments. Et au même moment j’ai bougé mon sac de peur de gêner la fan à côté de moi. Merci mon sac !! A partir de là elle et son amie ont engagé la conversation. Elles m’ont demandée si j’étais seule et d’où je venais. Elles pensaient que j’avais fait le voyage depuis la France et que j’étais étudiante haha. J’avais fait imprimer mes photos du concert à Paris pour les donner en cadeau du coup je leur en ai offert quelques unes. Et là les autres fans autour m’en ont demandée aussi et je me suis retrouvée à parler avec pleins de fans en même temps ! Elles étaient trop adorables ! Je me suis sentie moins seule j’avais presque l’impression d’être en famille ! Il ne manquait plus que le concert démarre.

Le coup d’envoi est très vite arrivé et il a été donné par une intro dynamique avec quelques effets digitaux. Des faisceaux lumineux dynamiques et aux multiples couleurs étaient projetés dans la salle pendant que les membres entraient ensemble sur scène. Premier constat : quelle joie de bien les voir après le Yokohama Arena xD. Bon quand les fans levaient les bras avec leur lightsticks ou leur bracelet lumineux c’était parfois moins évident mais j’ai connu pire. J’étais pile en face de Hongki qui montait souvent sur la plateforme placée devant lui. Minhwan était en hauteur derrière sa batterie et Seunghyun, Jaejin et Jonghoon se déplaçaient souvent.

Une fois les membres en place, l’océan jaune s’est immédiatement agité avec une vague d’acclamations et de cris des fans. Le concert a démarré avec Paparazzi, une chanson du dernier album coréen. C’est une chanson qui a beaucoup de rythme et qui dégage beaucoup d’énergie, il y a en plus quelques effets digitaux (dans la continuité de la piste d’intro) qui en live avait de quoi faire vibrer les murs. Carrément ! C’était seulement le démarrage. Un démarrage en trombe. Sauter, bondir aussi haut que possible, c’était la règle d’or ce soir ! Ils sont restés dans le mix rock-techno et un mini solo a suivi. Je me demandais quelle chanson cela pouvait être mais il s’agissait en fait d’une version remixée de 바래 (I hope) ! Une chanson culte du groupe qu’on entend quasiment dans tous leurs concerts. Tout le monde effectuait les fanchants pendant le refrain. Seunghyun et Jaejin se sont joints au chant pour leur partie rap tandis qu’on continuait à sauter avec enthousiasme.

Il est agréable ce sentiment de joie et de bonheur. Celui de pouvoir s’amuser avec des milliers de personnes que tu ne connais pas mais avec qui tu partages une même passion. Le pouvoir de la musique est tellement fort ! Ce soir la musique de FTISLAND a fait mon bonheur. Leur musique et leur énergie sur scène, la force de leurs morceaux. C’est comme ça que j’apprécie FTISLAND. J’aime leur côté rock tout simplement, chose qu’ils affirment de plus en plus.

L’ambiance et la suite du concert ne pouvaient être que meilleurs lorsque Hongki a commencé à hurler plusieurs fois « SAY FREEDOM!! » pour introduire FREEDOM. Cette chanson en live, elle dépote et si vous voulez bien suivre sa tradition, munissez-vous de votre towel ! Durant le refrain, tout le monde y compris Hongki sautait en agitant sa towel. Et on fait tourner les serviettes ! -je sors- Les hurlements de liberté (le jeu de mot sonne moins bien en français xD) ont valu de faire vibrer les murs du Toyosu PIT et les sauts en rythme (les fans étaient vraiment tous synchro, cela donne un beau résultat) de faire trembler le sol !

Les garçons ont beaucoup parlé pendant les MC, surtout Hongki. De vraies pipelettes quand même. Le deuxième MC a été particulièrement long mais le bon point est que on pouvait se reposer ! Ils parlent mieux en jap que les CNBLUE donc leurs phrases étaient plus compliquées pour mes oreilles et mon cerveau x’D. Ils ont aussi sorti pas mal de blagues qui ont fait rire toute le monde sauf moi parce que je ne comprenais rien… Ce moment est toujours aussi frustrant pendant les concerts japonais T.T Ce que j’ai retenu c’est « Il fait chaud hein ! » et « Nous partirons probablement pour une tournée mondiale dans les mois à venir. » Bonne nouvelle pour mes amies françaises, en espérant que la France fasse partie de la liste !

Le titre de la chanson qui a suivi le premier MC ne m’est pas revenue tout de suite. Mais quand je l’avais écouté elle m’avait beaucoup plue aussi. C’était aqua. Le public accompagnait Hongki pour les chœurs pendant le refrain. Les « Wo ho ho » étaient magiques ! Cela a plongé la salle dans une atmosphère vraiment magnifique et grandiose !

Et puis… Est venu le moment où je me suis dit « Nan vraiment les gars, j’vous aime. Quel beau cadeau vous m’offrez là ! » Je ne m’attendais vraiment pas à entendre cette chanson et pourtant ils l’ont faite ! Je n’avais jamais eu l’occasion de l’entendre en concert, j’en rêvais et ils I’ont faite ! C’était une énorme et belle surprise ! Hongki, le poing levé, scandait « Time to fight, fight, fight! » et j’ai réalisé que c’était Time to !! OMG j’étais folle !! Hors de contrôle, mon corps ne pouvait s’empêcher de bondir et de bouger !!! On tapait également des mains en rythme. C’était parfait !

Je parle beaucoup de mon état de pseudo Primadonna en transe mais bon j’ajouterai que le groupe a été étonnant lui aussi. Hongki bougeait beaucoup sur les côtés et grimpait souvent sur la plateforme devant lui. Les garçons interagissaient tous avec le public, Minhwan à défaut de devoir rester derrière sa batterie était fière de nous montrer ses muscles xD. Mon pitit Jaejin adoré m’a encore charmée avec sa voix parfaite (en particulier pendant Time To.. Gaaah ♡).

Après un autre long MC, ils ont continué le concert avec YOU DON’T KNOW WHO I AM. J’ai beaucoup écouté cette chanson avant le concert et ce soir-là c’était « Crazy, crazy! » On tapait des mains pendant que Hongki chantait et on hurlait avec lui les « Crazy » du refrain. Cette chanson a apporté une bonne ambiance elle aussi, notamment avec les voix des Primadonnas.

Shinin’ On a immédiatement suivi. J’aime beaucoup beaucoup cette chanson ! Elle me rappelle toujours mon premier concert de FTISLAND, pendant le ROCK NATION en 2014… Le jour où je les ai aimés bien plus encore et où j’ai réalisé combien ils sont surprenants sur scène ! Hongki s’est à nouveau muni de sa towel, tout le monde a suivi le mouvement pour sauter non-stop. Ah~ cette chanson est tellement incroyable, j’en ai presque pleuré de joie !

Ça aurait été dommage qu’ils s’arrêtent dans cette si bonne ambiance, c’est pourquoi ils ont décidé de partir à la recherche de leur PUPPY ! « Where is my PUPPY ?! » demandait Hongki. Je suis lààà !! Cette chanson est assez rigolote et parfaite pour les concerts et pour continuer à bien s’amuser ! Elle a d’ailleurs sa petite chorégraphie avec les mains. A la fin de la chanson, Hongki a pointé la fosse en disant « Are you my Puppy ? » comme dans le clip.

Un nouveau MC pour nous remettre de nos émotions et pendant lequel les garçons ont pris leurs guitares acoustiques. Visiblement il y avait pas mal de fans de Jaejin et elles tenaient à manifester leur présence. Elles hurlaient beaucoup son nom. Du coup Seunghyun a voulu les charrier et il s’est amusé à les imiter. Il a adopté une voix féminine pour hurler à son tour « Jaejin DAISUKIIII » (Jaejin je t’aime). Il a fait rire tout le monde. Puis il a déliré tout seul et avant la chanson suivante il a improvisé un morceau à la guitare sur les soba. C’était drôle comment il exagérait sur certaines notes ! C’était la première fois que je le voyais comme ça. Je l’avais toujours pensé plus sérieux ^^ !

Puis est venue la partie ballade, avec des anciennes chansons en majorité, très anciennes même ! Par exemple soyogi que je connaissais à peine. Ils ont joué et chanté tous assis excepté Jaejin qui avait troqué sa basse pour une contrebasse. Le rendu avec ces instruments sur scène était agréable à entendre. LIFE en version acoustique était vraiment magnifique ! Les lumières dessinaient des étoiles à l’arrière de la scène, créant une atmosphère paisible et relaxante. Il y a aussi eu Primavera. Ça a été un peu un moment de rigolade car les Primadonnas ont tenu à chanter le refrain. Hongki s’arrêtait pour écouter. Mais voilà, le problème était que les fans ne connaissaient pas les paroles sur le bout des doigts. Donc ça a bien fait rire le groupe qui s’est foutu de nos gueules haha. Par exemple, à un moment nous devions chanter « You’re beautiful… » mais nous nous sommes tous trompés et nous avons continué à chanter le refrain… Hahaha désolé les gars… On a offert une version comique à Primavera. Même Seunghyun en a rajouté en chantant la chanson façon rap.

Après cette partie, Hongki a demandé : « Maintenant, et si nous chantions nos titres coréens ?! » Oui, oui, oui s’il vous plait !!! J’espérais tellement entendre des pistes du dernier album coréen ! Ils ont joué Out of Love et Lose qui sont vraiment percutantes en live. Hongki était très proche des premiers rangs et invitait le public à chanter avec lui. Comme je ne peux pas assister à leurs concerts en Corée, j’étais heureuse de pouvoir en profiter ce soir ! C’est cool qu’ils aient choisi quelques chansons coréennes pour cette tournée. Encore plus quand Take me Now fait partie de la sélection ! Je me rappelle combien ils m’ont agréablement surprise avec ce morceau ! Cette chanson, c’est vraiment eux, le véritable univers de FTISLAND. Cette chanson est juste dingue et indescriptible ! Tout le monde bougeait et sautait, emporté par les puissants « Take me Now » du refrain et les cris de Hongki qui nous demandait de faire encore plus de bruit.

Le temps est passé si vite qu’après Take me Now ils ont quitté la scène. Tout le monde scandait « FTISLAND », y compris moi avec les quelques fans à qui j’avais parlé avant le concert. Il y a une fan avec une voix super aiguë qui s’est mise à crier le nom du groupe, mais en décalage avec tout le monde, du coup on l’entendait parfaitement bien xD. Elle avait de la voix faut avouer !

Les garçons sont revenus sur scène, portant le T-shirt de la tournée, chacun une couleur différente. Hongki avait en plus le bonnet. Ils ont démarré le rappel avec 未体験Future (Mitaiken future) pour repartir sur de bonne ondes puissantes. Puis ils nous ont demandé si on voulait danser pour la prochaine chanson Just Do It. Bien sûre toute l’audience était partante. Hongki ne voulait pas en raison de son micro car avec son micro à la main ce n’était pas pratique. Il a essayé de le mettre sous son bonnet.. Ça lui donnait un air débile et même si il hurlait de toutes ses forces, on l’entendait à peine xD. Abandonne cette idée mec ! Mais il a quand même improvisé une petite chorégraphie pendant les parties instrumentales de la chanson et on suivait tous le mouvement. Pendant que je dansais, j’ai brandi mon drapeau (comme toujours) pour représenter les fans français. Je ne sais pas si ils l’ont vu. Peut-être, je ne le saurai jamais. Beaucoup de caméras filmaient le concert ce soir. En tout cas, danser sur Just Do It fut un moment bien amusant !

Ils ont finalement conclu le concert avec Orange Days et ont remercié les fans en les saluant. Ils ont fait cadeau de leurs T-shirts de leurs towels mais pas un seul n’a atterri vers moi, dommage x). Jaejin est resté seul pour hurler son habituel « Merci beaucoup !! » en japonais avant de rejoindre les autres membres en coulisses.

Petite salle, petite scène, mais une gigantesque performance ! Autant j’ai pu voir FTISLAND dans une plus petite salle, au pied de la scène en France, là avoir pu faire l’expérience d’une « petite » salle au Japon, je ne pensais pas en avoir l’occasion un jour ! Vu leur popularité au Japon, les concerts dans des petites salles c’est devenu difficile de pouvoir y aller. Donc vraiment j’en suis heureuse ! Car au Yokohama Arena, je me rappelle à quel point nous étions loin avec Marine ! Ce concert m’a fait beaucoup de bien. Je peux toujours compter sur FTISLAND pour passer un bon moment ! Ils ont offert une bonne set list, avec en majorité des chansons rock et aussi bien coréennes que japonaises. C’était probablement mon meilleur concert, parfait en tout point. J’aurais juste souhaité entendre BE FREE et aussi To The Light qui est très importante à mes yeux. Mais je ne me plaindrai pas. La prochaine fois espérons. Car je compte bien les revoir si l’occasion se présente ;). J’aurais aimé assister au concert au Nippon Budokan le 12 octobre mais malheureusement je travaille le jour du concert.

J’ai salué une dernière fois les Primadonnas à qui j’ai offert mes photos. L’une d’elle m’a donnée en échange son bracelet lumineux de la tournée précédente. J’osais pas l’accepter mais elle tenait à me l’offrir. J’étais touchée. L’incroyable gentillesse et générosité des japonais ! Des étoiles pleins les yeux, des beaux souvenirs pleins la tête et des goodies pleins mon sac, j’ai quitté l’île au cinq trésors pour rentrer chez moi le sourire aux lèvres. FTISLAND 짱!!!

SET LIST

Paparazzi
바래 (I hope)
FREEDOM
-MC-
aqua
Identity
Time to
-MC-
YOU DON’T KNOW WHO I AM
Shinin’ On
PUPPY
-MC-
soyogi
LIFE
Primavera
-MC-
Out of Love
Lose
Take me know

Encore
未体験Future (Mitaiken future)
Just Do It
-MC-
Orange Days


♫ Un article = Une chanson ► FTISLANDTake me Now