1

► Champion : 22 juin 2018 ; 3 ans au Japon

Mes cheveux ont aussi incroyablement poussé o_o’

Nous y voilà ! Aujourd’hui je fête mes 3 ans au Japon. J’ai passé un grand cap et avec mon nouveau visa travail, j’ai encore 3 ans à passer ici !

Cette troisième année était pleine de rebondissements ! J’ai vécu six mois de bonheur entourée d’une super équipe, des étudiants adorables qui m’ont permise de m’épanouir dans mon travail et d’être toujours plus investie et motivée pour eux. C’est un travail fatigant mais grâce auquel j’ai pu passer de bons moments et en apprendre beaucoup. Le plus dur a été d’accepter que notre équipe si parfaite change et qu’un membre parte dans une autre branche. Au fond, je n’accepte toujours pas. Mais c’est la vie et il faut s’y faire.

J’ai accompli et continue d’accomplir divers projets au travail. C’est passionnant, stimulant et enrichissant. J’ai envie d’en faire et d’en apprendre encore plus à chaque fois. Je deviens un peu japonaise à ce niveau, je m’investie beaucoup mais je sais faire la part des choses. Dès que j’ai l’occasion de sortir et de voyager, j’en profite !

Quelques événements bouleversants sont venus me gâcher mon début d’année. Ça a été dur de se relever mais j’en suis sortie plus forte, du moins j’espère. J’espère être suffisamment forte et mature pour affronter les futurs problèmes qui viendront se dresser sur ma route. C’est pas facile tous les jours. Suffit parfois d’un coup de fatigue ou d’une mauvaise nouvelle pour avoir un coup de mou et déprimer mais je me relève toujours !

Quand on vit à Tokyo, on a un rythme de dingue.. Je me demande encore comment est-ce possible ! Il y a beaucoup de choses que je ne trouve plus le temps de faire… Par manque de temps, j’ai laissé un peu tomber la Kimi BOICE, accro à CNBLUE, j’ai stoppé le site cnblue.fr, arrêté de suivre l’actu des garçons, j’ai fait moins de concerts et d’events… Oui mine de rien, tout ça prend du temps aussi… C’est marrant parce que c’est un peu tombé au « bon » moment. Maintenant le groupe est en pause pour deux ans minimum (service militaire coréen oblige), trois membres sur quatre continuent des activités solo, mais pour moi ce n’est pas la même chose. Ça fait un peu mal au cœur par moment, car ils sont comme des frères pour moi et les concerts vécus au Japon, en Asie étaient mémorables. J’aimais partager ces moments de bonheur avec les fans autour du monde. Leur musique, c’est une source d’énergie, une motivation, un réconfort, une force pour aller de l’avant… Ils me manquent… Mais en attendant, leur musique ne meurt pas et elle est toujours là.

J’ai failli laisser tomber autre chose aussi : ce blog. Je l’ai créé sur demande des proches qui voulaient avoir des nouvelles et suivre mes aventures au Japon. Sauf que je me suis rendue compte que la plupart s’en fichait. Alors à quoi servait-il ? À pas grand chose…

Mais en fait si… J’y ai aussi partagé mes bons plans, des services et des conseils. Car galérer, je sais ce que c’est. Alors si je peux me rendre utile pour des personnes dans ce cas, c’est une bonne raison d’exister pour ce blog. Je vous avoue même qu’aujourd’hui, je consulte mon propre blog quand j’en ai besoin 😂. La Kimi du passé aide la Kimi du présent ! Donc oui c’est long, je ne suis pas 100% active mais je le continue quand même, au moins pour moi.

Bref, faisons le point. Je suis contente de mon année car j’ai fait beaucoup de choses encore :
– J’ai passé mes meilleures soirées Izakaya / Karaoké et aussi des fêtes inoubliables à l’école avec l’équipe parfaite et les étudiants.
– Certaines de ces soirées étaient aussi les pires cuites de ma vie 😂.
– Je suis allée en Corée du Sud un week-end. J’ai vu mes amis et CNBLUE pour qui j’ai réalisé un don de riz à l’occasion de leurs concerts à Séoul, un projet que je rêvais d’accomplir depuis longtemps.
– Je suis allée au Matsuri de Odawara (j’en ai aussi profité pour visiter son chateau qui est blanc comme celui d’Himeiji).
– J’ai escaladé le Mont Fuji de nuit. Cette expérience reste une de mes plus grandes aventures !
– J’ai vu le feu d’artifice de Jingu Gaien (le seul de cette année 😢).
– J’ai obtenu le JLPT N4.
– J’ai escaladé le Mont Takao et en même temps assisté au Momiji Matsuri.
– J’ai eu le coup de coeur pour Kobe. Si je devais habiter dans une autre ville que Tokyo, j’irais là-bas sans aucun doute !
– J’ai visité le musée Ghibli.
– J’ai fêté mon anniversaire au Lock Up avec ma baka ❤.
– J’ai fêté le Nouvel An japonais avec toutes ses traditions (hatsuhinode, osechi, etc…).
– Je suis passée à la TV japonaise.
– J’ai fait mon premier Hanami au parc Kinuta.
– Mes parents sont revenus au Japon. Je les ai emmenés dans le Kansai et je leur ai présenté mes collègues et amis.
– J’ai passé une nuit au village Panda.
– J’ai vu des Maiko et des Geisha quand je me baladais à Kyoto.
– J’ai fait un pique-nique au bord de la rivière Tama.
– Marine est revenue au Japon pour un an. De beaux moments ensemble nous attendent ❤.
– J’ai renouvelé mon contrat chez Ecole Sympa pour 3 ans.
– J’ai débuté des cours de japonais chez COTO Language Academy.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon hélas, je n’ai pas accompli tous mes objectifs, mais ce n’est que partie remise. Ce qui est sûr, c’est que j’ai au moins trois ans pour les accomplir :

– Escalader le Mont Fuji, encore une fois
– Visiter Hakone
– Passer un week-end à la péninsule d’Izu
– Faire une excursion au Mont Mitake, à la vallée Yushin, au Mont Nokogiri aux Cascades Kegon de Nikko, au col d’Ashigara, à Shosenkyo Gorge…
– Voir un spectacle de Kabuki
– Assister à un match de Sumo
– Aller à FujiQ
– Tester les restaurants et cafés recommandés par mes étudiants
– Visiter Hamamatsu et Samantha Martha
– Fêter Setsubun
– Assister à une vraie cérémonie de thé
– Aller à Okinawa, Kyushu, Mie, Hiroshima, Shirakawago, Hokkaido, Tochigi et pleins d’autres endroits magnifiques du Japon
– Aller à Nagasaki avec Marine
– Visiter Okuno-shima (大久野島), l’ile aux lapins
– Aller au lac Miyagase
– Aller au Chichibu Saitama festival en décembre
– Assister au Oji Fox Parade pour le Nouvel An
– Visiter le jardin Rikugien au printemps pour voir les sakura
– Visiter le jardin Sankeien en automne et au printemps
– Aller de Honshu à Shikoku en vélo en passant par Shimanami Kaido
– Faire un voyage à Hong Kong, aux Philippines, à Bali…
– Réussir le JLPT N3

J’étais habitué au visa d’un an mais là je réalise pas que j’en ai pour trois ans ! 3 ans c’est long mais je sens que je ne les verrai pas passer non plus !

To be continued…


♫ Un article = Une chanson ► Fall Out Boy – Champion

Publicités
0

► Not today : Kimi no Nikki (mars 2018)

Bientôt terminé l’air conditionné qui tourne sans cesse, le comatage sous le kotatsu, les pulls et le gros manteau… Mars, c’est l’arrivée tranquille du printemps et des beaux jours ! Il y a aussi le pollen (花粉) et ses allergies, appelées 花粉症 (kafuncho) auxquelles beaucoup de japonais sont allergiques. Pour ma part ça va, pour l’instant ! Mais il parait que dans deux ou trois ans, j’y aurai droit aussi 😅.
En tout cas ça me rappelle toujours cette pub que j’ai vu à la télé japonaise. Des médicaments pour combattre ces allergies. 花粉さん est tout mignon quand même !

En mars, je me suis remise à écrire, à « philosopher » un peu sur la vie, ma vie au Japon. En effet avec le staff de エコールサンパ où je travaille, nous avons lancé un blog (traduit en japonais) où les profs écrivent divers articles sur la vie au Japon, le mode de vie des Français, le travail, les activités, les vacances… pour nos étudiants et les Japonais intéressés par la France en général.

Donc désormais, vous pourrez retrouver mes articles en japonais sur http://ecolesympa.hatenablog.com, et je publierai la version française ici. Bon, ça fait longtemps que je n’ai pas écrit donc le niveau d’écriture est certainement moyen ^^ ». Je vais me remettre petit à petit à ça. Vous pouvez déjà retrouver cet article : Qu’est-ce qui est le plus important dans la vie ? (人生において一番大切なものは?). Bonne lecture !

Après le mois de février un peu pourri et malgré que je sois toujours un peu occupée à cause du travail, je suis quand même sortie. Avec la troupe サンパ, nous avons passé un bon dimanche à Shibuya.

J’ai emmené tout le monde au restaurant indien que j’adore pour le déjeuner. Comme c’était le midi, les menus étaient un peu différents du dîner mais tout était moins cher et on pouvait prendre des naan à volonté. J’ai payé la moitié de ce que je paye quand je viens le soir, soit 1100¥ (un menu à 800¥, contre 1200¥ le soir, un mango lassi à 100¥ contre 400¥ le soir et un cheese naan à 200¥) ! Heureusement qu’on avait une réservation car le restau était bondé. Mais pour les clients qui devaient attendre qu’une table se libère, les serveurs offraient un verre de lassi pour patienter. Je vous dis, c’est un bon restau ! Validé par mes potes également :) !

Shib Mahal Shibuya (インド料理 SHIB MAHAL)
Adresse : Minatsu Building 2F, 2-6-2 Dogenzaka, Shibuya-ku, Tokyo
Accès : Shibuya Station (JR Line, Ginza Line, Hanzomon Line, Fukutoshin Line, Keio Inokashira Line) sorties 3 ou 6

L’après midi, nous sommes allés faire une partie de fléchettes et de ping-pong. Je n’y avais pas joué depuis longtemps donc j’étais une vraie merde au début. Mais petit à petit c’est revenu ! J’ai gagné aux fléchettes mais Flo-chan m’a battue au ping-pong. C’était crevant mais ça m’a fait du bien de me défouler !

Si vous voulez jouer aux fléchettes, au ping-pong ou au billard, allez à Bagus ! Les frais d’utilisation coûtent 480¥ par personne et il faut également payer au moins une boisson à consommer. C’est moins cher si vous y allez en semaine. Comme dans un karaoké, on peut commander à manger et à boire. Une partie de fléchettes coûte 100¥ par personne. C’était dimanche après-midi alors il y avait peu de monde. On était tranquille.

Bagus (バグース)
Adresse : Saint Louis Building 4F, 26-3 Udagawa machi, Shibuya-ku, Tokyo (東京都渋谷区宇田川町26-3 サンルイビル4階)
Accès : Shibuya Station (JR Line, Ginza Line, Hanzomon Line, Fukutoshin Line, Keio Inokashira Line) sortie 3
Site Internet : http://www.bagus-99.com/shops/b_shibuya

Comme le sport ça creuse, nous avons cherché un endroit pour nous poser et prendre un café et un dessert. Au hasard, on s’est posé au restaurant Tojiro dans Hikarie. On peut déjeuner ou juste prendre une boisson et un dessert. Les desserts ne sont pas mauvais mais pour ce qui est du café, moins. Allez-y plutôt pour un repas ^^ ».

Saryo Ise Tojiro (茶寮伊勢藤次郎)
Adresse : Shibuya Hikarie 7F, 2-21-1 Shibuya, Shibuya-ku, Tokyo (東京都渋谷区渋谷2-21-1 渋谷ヒカリエ7階)
Accès : Shibuya Station (JR Line, Ginza Line, Hanzomon Line, Fukutoshin Line, Keio Inokashira Line) sortie 15

Le retour des beaux jours m’a convaincue de enfin faire réparer mon vélo, crevé et en train de rouiller depuis le début de l’hiver. Ça fait du bien de refaire du vélo au soleil ! Pour la réparation, je suis allée chez Olympic. C’est un magasin spécialisé dans les vélos mais pas que ! On peut aussi acheter du nécessaire pour la maison, des vêtements, des chaussures, des sacs… Et bien sûr des mécaniciens sont là pour réparer votre vélo ! C’est l’endroit le moins cher que j’ai trouvé pour ça. D’ailleurs, je ne comprends toujours pas comment j’ai fait pour ne payer que 1 000¥ le changement de mes deux pneus de vélo en une heure précise. J’ai précisément payé deux nouveaux pneus de vélos avec la chambre à air mais pas la réparation. Il y a deux ans et demie, quand j’étais allée à Olympic à Omotesando / Aoyama, un changement de pneu m’avait coûtée 2400¥ et ça avait pris 1h30 ! Finalement j’ai décidé de garder mon mamachari encore un peu avant d’envisager l’achat d’un vélo tout terrain où j’espère éviter de trop faire changer mes pneus de vélo xD.

Olympic Chuo Rinkan (オリンピック中央林間店)
Adresse : 4-14-10 Chuo Rinkan, Yamato-shi, Kanagawa-ken (神奈川県大和市中央林間4-14-10)
Accès : Chuo Rinkan Station (Tokyu Den-en-toshi Line, Odakyu Enoshima Line) sortie principale
Site Internet : https://www.olympic-corp.co.jp/shop/25

Olympic Aoyama (オリンピック青山店)
Adresse : First Aoyama Building, 3-3-7 Kita Aoyama, Minato-ku, Tokyo (東京都港区北青山3-3-7 第一青山ビル)
Accès : Gaien Mae Station (Ginza Line) sortie 3, Omotesando Station (Ginza Line, Chiyoda Line, Hanzomon Line) sortie A3
Site Internet : https://www.olympic-corp.co.jp/shop/60

Ma découverte du mois de mars : The Alley. C’est une chaîne de salon de thé venue de Taiwan et existante déjà dans plusieurs pays qui a récemment ouvert à Jiyugaoka. Vous pouvez y boire diverses saveurs de thé et bubble tea. Une de mes étudiantes m’a laissé un bon de réduction de 50% pour que je puisse tester. Aux heures de pointe, le salon est bondé ! Et je comprends pourquoi : leur thé est excellent ! J’ai opté pour le Royal No.9 Tapioca Milk Tea (ロイヤル No.9 タピオカミルクティー taille M 500¥, taille L 600¥) froid et c’était un pur délice ! Pourtant je ne suis pas très fan du bubble tea. Les prix sont dans la moyenne et vraiment c’est très bon. La déco du salon est originale également.

The Alley (鹿角巷 ジ・アレイ)
Adresse : 1-7-11 Jiyugaoka, Meguro-ku, Tokyo (東京都目黒区自由が丘1-7-11)
Accès : Jiyugaoka Station (Tokyu Toyoko Line, Tokyu Oimachi Line) sortie sud
Site Internet : http://www.the-alley.jp/

Direction ensuite les US ! On a testé : Shake Shack ! Cette chaîne de restauration rapide sert des hamburgers, des hot-dogs, des crèmes glacées accompagnés de bières, de vins et bien plus encore. Il parait qu’on y mange les meilleurs hamburgers américains et que cette chaîne est populaire. Je me rappelle qu’à l’ouverture, il y avait souvent la queue. J’avais aussi entendu que les hamburgers étaient vraiment délicieux !

Si vous voulez mon avis, eh bien il est très différent ! Et je dirais même : je suis déçue ! Sérieusement ! Le hamburger n’est pas mon gros kiffe, donc je fais peut-être ma difficile, mais ceux de Shake Shack sont loin d’être une tuerie. Surtout que j’ai choisi celui recommandé par le staff ! Je crois que je préfère encore le Chicken Mythic de McDo. La taille mini coûte pas moins de 600¥ ! Et la grosse blague du siècle, les menus, ça n’existe pas ! Alors rajoutez une petite barquette de frites à 300¥ (400¥ pour des frites avec du fromage) et votre boisson « à la carte » toujours en version mini parce que 500¥ en plus ça fait mal. Vous payez presque 2000 ¥ un petit menu ! Et vous avez que dalle sur votre plateau !

Il y a déjà plusieurs Shake Shack dans différents quartiers de Tokyo comme Ebisu ou Shinjuku. Je suis allée à celui de Gaien Mae mais, franchement, je ne vous recommande pas d’y aller 😅.

Shake Shack (シェイクシャック)
Adresse : 2-1-15 Kita Aoyama, Minato-ku, Tokyo (東京都港区北青山2丁目1-15)
Accès : Gaien Mae Station (Ginza Line) sortie 3
Site Internet : https://www.shakeshack.com

Au Japon, le 21 mars, jours de l’équinoxe de printemps, c’est un jour férié. On l’appelle 春分の日. Mais quand on travaille à エコールサンパ, c’est un jour de cours intensifs. C’était crevant comme un marathon mais j’ai pu revoir des étudiantes que j’adore. J’ai enseigné un cours des plus chiants grammaticalement pour des japonais et dont j’ai réalisé 90% du livret. Donc j’avais la pression (ma propre pression surtout xD) mais heureusement, tout le monde était très content ! J’ai reçu beaucoup de commentaires très positifs des étudiants mais aussi des collègues. Ça fait plaisir à entendre après avoir fourni beaucoup d’efforts pour ça ! Merci tout le monde, car vous aussi, vous avez bien travaillé 😉💖. お疲れ様です👍

Le dimanche 25 mars était une journée parfaite pour admirer les cerisiers en fleurs. La saison du Hanami (花見) a officiellement commencé. Je suis allée me promener à Naka Meguro où on peut voir de belles fleurs de cerisers le long de la rivière et profiter du Meguro Kawa Sakura Matsuri (目黒川桜祭り). Un très bon spot pour les admirer en dégustant street food et diverses boissons à base de sakura mais aussi un des plus populaires, voire trop populaire ! De la station jusque dans les petites ruelles, c’est noir de monde. Difficile de bien profiter dans ces conditions. Un petit tour pour prendre quelques photos, manger et je suis vite rentrée 😅. En tout cas, j’apprécie toujours autant admirer ces merveilles de la nature !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, pour finir le mois en beauté, avec エコールサンパ nous avons aussi notre journée Hanami ! C’était au parc Kinuta (砧公園), un parc immense et très bien pour faire des journées pique-nique tout au long de l’année et pour admirer les fleurs de cerisiers également !

C’était finalement mon premier vrai Hanami ! Je veux dire par là, la journée que tu passes dans un parc avec la famille ou les amis, posé pour admirer les fleurs de cerisiers en mangeant, en buvant, en s’amusant… C’est une tradition au Japon et quand les fleurs de cerisiers apparaissent, les parcs se retrouvent énormément bondés le week-end ! Mais c’est vraiment un moment super agréable !

Donc je l’attendais avec impatience, ce Hanami ! Et on s’est très bien amusés ! A peu près une centaine de nos étudiants sont venus avec leurs proches. J’ai passé du bon temps avec mes étudiants, j’ai pris beaucoup de photos, j’ai beaucoup mangé xD et on a animé des jeux amusants, dont un jeu de mimes bien bruyant (les gens dans un périmètres de 10 km ont du bien nous entendre…). Et quelle chance, on a eu un magnifique soleil toute la journée ! Il faisait même assez chaud ! Une super journée !! 🌸🍶

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un mois un peu difficile aussi mais… ce n’est pas encore aujourd’hui que j’abandonnerai. Not today, comme le dis la chanson de BTS 😁.


♫ Un article = Une chanson ► BTS – Not Today

2

► Taking Off : Kimi no Nikki (février 2017)

Mon mois de février a été plutôt chargé ! Malgré mon séjour en France et à Busan qui ont fait un peu mal au porte-monnaie faut l’avouer, j’ai réussi à occuper mes week-ends en sortant avec les amis et en faisant quelques visites abordables !

4 février : Otsukaresama et Kanpai !

Boulot fini et week-end, comme c’est samedi soir, je rejoins un ami japonais pour manger et boire un coup à l’Izakaya. J’ai facilement adopté cette coutume d’aller avec les amis ou les collègues trinquer et déguster divers plats en discutant et rigolant pour se dire « Otsukaresama » après le boulot et avant de profiter pleinement de son week-end.

Comme je travaille à Jiyugaoka (à 10min en train de Shibuya, au sud ouest de Tokyo) nous sommes allés dans un des Izakaya du quartier, Ikkyu. C’est une chaîne et si vous prenez leur carte de fidélité à 300 yens, vous avez des réductions sur tous les plats et toutes les boissons 😉.

3 2

Dans cet Izakaya, on peut avoir une table dans une zone non-fumeur car contrairement à chez nous, c’est toujours autorisé de fumer dans les lieux publiques, et les japonais fument beaucoup dans la soirée. Je puais bien la clope quand je travaillais à l’Izakaya à l’époque…

1

On a mangé… beaucoup 😂 Karaage, tamagoyaki, yakitori, tempura au fromage, mochi frit… et pour le dessert, un pancake avec de la crème que l’on ajoute devant vous, jusqu’à 15cm de hauteur !

5

Pour moi, ces soirées sont aussi une occasion de pratiquer mon japonais et d’en écouter aussi. Et c’est encore difficile sans dico car je retiens pas ce fichu vocabulaire ! 😣 Mais d’après mes amis, je m’améliore. Mouais…

En tout cas après un an et sept mois depuis mon arrivée, j’ai quand même progressé. Suffisamment pour réussir le JLPT N5 !! 🎉🎶 Yahoo enfin ! En rentrant, j’ai eu le plaisir de découvrir dans ma boîte aux lettres mon précieux certificat ! J’ai eu 159/180, j’ai réussi chaque partie à plus de 67% dont un sans-faute pour la partie écoute ! Je suis super contente !

6

Prochaine étape : le N4 en juillet ! Comme les kanji sont plus nombreux et plus difficiles j’ai déjà commencé à les apprendre, je n’ai pas le choix si je veux réussir !

5 février : Yokohama sous la pluie

Une journée à Yokohama pour ce dimanche ! Mais la chose bien frustrante était qu’il pleuvait ce jour là alors que depuis mon retour il n’y avait pas eu une goutte de pluie ! POURQUOI DE LA PLUIE LE SEUL JOUR OÙ JE PEUX SORTIR ?! Va mourir le Japon avec ta météo de merde !

7

J’ai retrouvé mon ami Shiro qui habite Yokohama et nous sommes allés au Strawberry Festival qui se tenait au Aka Renka Shoko (赤レンガ倉庫), deux grands bâtiments rouges brique qui abritent des petits magasins, restaurants et cafés. Je me suis rappelée que j’y étais passée cet été pendant le Pikachu Matsuri mais je n’avais pas tout vu. Cet endroit est en fait super pour faire du shopping et trouver des cadeaux sympas ! J’ai acheté un sweat mignon à un magasin qui s’appelle Laundry, situé au deuxième étage du bâtiment 2. Leurs vêtements et accessoires sont trop chou. Si vous aimez les chats en particulier, faites un petit tour dans ce magasin ! J’ai aussi acheté des petits souvenirs traditionnels chez Warakuya Okame. J’y retournerais à l’occasion !

Puis finalement, direction le Strawberry Festival juste à côté. Que vous raconter, la fraise est partout et sous toutes les coutumes. Il y a à la fois des accessoires et de la nourriture avec la fraise comme ingrédient principal : omelette, glace, crêpes, mont blanc, mochi… Pleins de bonnes choses que les japonais, venus entre amis ou en famille se mettent sous la dent ! Il y a aussi des attractions pour les enfants, un photo spot avec une fraise géante où on vous file un bonnet en forme de fraise pour la photo et pleins d’autres petits événements. Et bien sûr les magasins du Aka Renka Shoko font pour certains des éditions spéciales de leurs produits avec la fraise. Le festival avait lieu du 3 au 12 février cette année de 11h à 18h.

2425

Aka Renka Shoko (赤レンガ倉庫)
Adresse : 1-1 Shinkou, Naka-ku, Yokohama-shi, Kanagawa-ken
Accès : Bashamichi Station (Tokyu Toyoko Line) sortie 6

Comme c’était encore la période du Nouvel An Chinois, l’après-midi nous nous sommes rendus à China Town, dit aussi 中華街 (Chuukamachi). Les festivités les plus intéressantes avaient lieu le 28 janvier mais jusqu’au 5 février il y avait encore quelques petits spectacles. Nous avons pu voir une représentation de danse du lion et du dragon par des petits jeunes. C’était beau et surprenant à voir. Pour les lions ils étaient deux et pour les dragons ils étaient peut-être dix. C’est un sacré travail de synchronisation et de timing, si une personne se loupe dans les pas, c’est foutu !

On a regardé la première représentation, il y en avait d’autres après mais la pluie et le froid nous ont incités à aller manger un plat chaud dans un des nombreux restaurants chinois du quartier. On a pu manger un bon menu avec soupe, gyoza, yakisoba pour 800¥ 👍. On a fini par un petit tour dans le game center du coin pour échapper au froid et à la pluie incessante.

67 69 70 72

Si vous en avez l’occasion, je vous invite à aller voir les festivités du Nouvel An chinois ou même tout simplement vous balader dans China Town. Ça en fait une des attractions à Yokohama. Les centaines de restaurants chinois sont parmi les meilleurs niveau qualité prix et pour découvrir les véritables spécialités. Il y a également des boutiques de souvenirs et le quartier est entouré de ses quatre portes (Nord, Sud, Est, Ouest) plus cinq supplémentaires au cœur de la zone, avec en plus le temple Kanteibyo qui, construit en 1873 par les résidents chinois, est dédié au Dieu chinois de la prospérité.

J’ai eu l’occasion de me rendre à China Town pour la première fois lors de mon voyage au Japon en août 2014. Vous pouvez voir quelques photos sur ma galerie Flickr !

3654

China Town (中華街)
Adresse : Yamashita-chō, Naka-ku, Yokohama-shi, Kanagawa ken
Accès : Motomachi Chukagai Station (Minato Mirai Line), sortie 1

14 février : Joyeux Saint Chocolat

Ce jour tout le monde le connait c’est la Saint Valentin ! Au Japon, c’est la journée où les femmes offrent des chocolats à leur bien-aimé.. mais aussi à tous les autres hommes qui les entourent (famille, amis, collègues, boss). « C’est obligatoire », m’a dit une de mes étudiantes. 😂 Il arrive aussi qu’entre amies on s’échange des chocolats. Deux étudiantes ont pensé à moi en ce jour. 💃🍫💑
Moi, en bonne française célibataire, je n’ai rien offert ! 😌😅

75

La tradition veut que les hommes qui reçoivent des chocolats doivent offrir un cadeau plus cher aux femmes lors du White Day, le 14 mars !

19 février : 花見楽しみに🌸🍶✨

Comme souvent le dimanche, je fais mes courses dans mon habituel Aeon. Et en effectuant mes petits achats j’ai remarqué qu’avec l’approche du Hanami (la période des cerisiers en fleurs, appelés 桜 🌸 sakura), mon cher supermarché se mettait déjà au parfum ! J’ai donc déniché quelques produits au sakura 😊 : matcha, gâteau, yaourt, pancakes et assiettes 💕 bonne petite découverte pour une bonne stratégie marketing mais je ne peux résister au parfum du sakura.

103

Et en fait, beaucoup de magasins et même les konbinis s’y mettent ! Quelques jours plus tard, j’ai vu divers produits ailleurs ! Le Hanami en devient un événement commercial… Les Sakura sont partouuuut !

Même chez Starbucks avec le Frappuccino et le Chiffon Cake.. au Sakura ! Et j’ai donc j’ai fini par aussi acheter des verres Sakura… Haha..

5 6

Hâte d’être au Hanami 😍

20 février : Au paradis des fleurs

77

Après un déjeuner à Shibuya je me suis baladée du côté d’Omotesando où j’y ai vu près de la station Nogizaka des fleurs de pruniers qui commençaient à pointer le bout de leur nez 😍. Puis direction Ginza pour voir une exposition d’Ikebana. Une de mes étudiantes m’avait offert un ticket.

98

L’Ikebana (生け花) c’est l’arrangement floral japonais ! On le connait également sous le nom de kadō (花道), signifiant « la voie des fleurs » ou « l’art de faire vivre les fleurs ». Au contraire de la forme décorative des arrangements floraux dans les pays occidentaux, l’arrangement floral japonais crée une harmonie de construction linéaire, de rythme et de couleurs. Alors que les Occidentaux tentent d’accentuer la quantité et les couleurs des fleurs, portant leur attention essentiellement sur la beauté de la fleur, les Japonais accentuent l’aspect linéaire de l’arrangement. Ils ont développé un art qui valorise aussi bien le vase, les tiges, les feuilles et les branches que la fleur elle-même. La structure complète de l’arrangement floral japonais est axée sur trois points principaux symbolisant le ciel, la terre et l’humanité à travers les trois piliers, asymétrie, espace et profondeur.

Source : Wikipedia

86

Ça avait lieu au grand department store Matsuya Ginza. Je suis d’abord passée par les nombreux magasins de bouffe où j’y ai vu du pain et du fromage. J’ai goûté un morceau de camembert qui venait de Normandie ! Je n’ai pas manqué de dire à la vendeuse que je venais de là hihi. Puis je suis arrivée à l’exposition au huitième étage. Les compositions étaient jolies bien que assez simples pour certaines. Le même type de fleur revenait souvent. Mais je me suis quand même fait plaisir pour les photos ! Sans être une grande passionnée de fleurs, j’ai beaucoup aimé !

84 87 88

Pour voir plus de photos, rendez-vous sur Flickr les amis :) !

Matsuya Ginza
Adresse : 3-6-1 Ginza, Chuo-ku, Tokyo
Accès : Ginza Station (Ginza Line, Marunouchi Line, Hibiya Line), sortie A12.

Cette excursion m’a donnée soif. De retour sur Omotesando, je suis allée dans un café. Une photographe japonaise que je suis sur Instagram y exposait tout le mois de février quelques unes de ses photos. Elle se spécialise dans les portraits. Je voulais donc les voir. Par la même occasion j’ai pu découvrir un café sympa. Décor et ambiance agréable. Je me suis régalée avec leur cheese cake et leur Oreo Smoothie.

100

Puis les photos de Yuri-chan décorent vraiment bien de petit coin détente. Il y a même une photo de Chloé ! Quelle classe ! Moi aussi j’aimerais poser pour des photographes T^T !

102

76CAFE
Adresse : MM Building 1F & B1, 4-9-2 Jingumae, Shibuya-ku, Tokyo
Accès : Omotesando Station (Ginza Line, Hanzomon Line) sortie A2.

25 février : La cuisine coréenne putain c’est bon

Après le travail, je suis allée manger chez mon amie Tomoko. Elle avait invité ses amies (dont certaines que je connaissais déjà), mais aussi une amie coréenne qui a cuisiné pour nous. Tteokbokki, japchae, kimbap, pancake coréen… C’était super bon, elle a vraiment bien cuisiné !

106 107

Pour le dessert, chacun avait ramené quelque chose. Moi j’avais ramené des mochi en forme de sakura 😂. Il y avait aussi des fraises, des macarons de chez Picard (parce que maintenant il y a Picard au Japon hehe).

108 109 110

C’était un peu difficile de parler japonais, mais j’adore écouter mes amis parler même si je ne comprends pas encore tout. Et Tomoko fait toujours l’effort d’utiliser son français ou son anglais pour me traduire. Je me sens vraiment bien en sa compagnie et ses amis sont vraiment sympa. C’est assez difficile de se lier d’amitié avec des japonais, mais Tomoko est certainement la première japonaise à m’avoir déjà dit : « Si un jour tu as vraiment un problème ou un soucis, n’hésites pas à me demander de l’aide ! » Je sais que je peux lui faire confiance !

Dans l’élan de la conversation, j’en suis venue à leur apprendre à dire « putain » et « je t’emmerde » ! Hahaha. Et nous sommes partis dans un fou rire interminable ! Et parce que la bouffe, « Putain c’est bon » ! 😂

111

26 février : Si on chantait~🎤

Journée au karaoké avec Elodie ! Comme d’habitude, c’était au Uta Hiroba à Shibuya, car le dimanche, de 11h00 à 20h00 il y a le forfait Free Time pour 1 320 yens avec boissons non-alcoolisées à volonté ! Donc un bon verre de Milk Tea et en avant la musique ! On a chanté pendant cinq heures et on aurait bien continué xD ! Le truc amusant dans les karaokés, ce n’est pas seulement entendre les splendides capacités vocales de ses voisins dans les autres salles (certains sont incroyables, j’ai de moins en moins honte d’aller chanter), c’est aussi les vidéos de ouf qu’ils mettent pour les chansons… Non des fois, ce serait tellement mieux si il y avait les clips vidéos pour certaines chansons… C’est niais à mort et tellement pas crédible… Parfois le défi, ce n’est pas de réussir à bien chanter, c’est de chanter sans éclater de rire à cause de la vidéo ! Bref, j’ai chanté les nouvelles chansons de ONE OK ROCK et mes chansons habituelles, dont Supernova de CNBLUE 8D, la piste incontournable de ma playlist ! Et c’est sur ses notes que je termine ce long article !


♫ Un article = Une chanson ► ONE OK ROCKTaking Off