1

▶ Au bout de mes rêves : Kimi no Nikki (octobre 2022)

Octobre : un mois très festif ! Si on est pas au courant que c’est Halloween ce mois, c’est que l’on reste trop enfermé chez soi ! Au Japon, les boutiques et magasins sont tout de suite à l’affut à chaque grand événement ou période importante du calendrier ! Octobre commence à peine que tous les produits en lien avec Halloween, les bonbons, les costumes, les décorations, sont aussitôt mis en vitrine ! Pour certains, cela commence même dès la fin de l’été. Toujours très ponctuels les Japonais, voire même un peu TROP ? En tout cas pour celles et ceux qui aiment cette fête, cela a de quoi les ravir !

Et puis ça y est, il commence à faire plus froid et moins beau. Certaines régions du pays se voient enchaîner deux-trois jours consécutifs de pluie non-stop, ce qui a de quoi rafraîchir et plomber un peu le moral. A vrai dire, la météo est assez capricieuse et on peut parfois encore bénéficier de journées ensoleillées et très douces, rappelant l’été normand pour que dès le lendemain, cela chute aux températures hivernales.

📔 Articles à consulter

• 健康・Santé •

⚕️ Effectuer un bilan de santé (健康診断) ⚕️

• 飲食・Manger & Boire •

🍵 Restaurant 1899 🍵

🍜 Ramen Ichiyu (ラーメン 一遊), le ramen perdu d’Ibaraki 🍜

• 極楽・S’amuser •

🎢 Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) 🎢

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

🎃 Halloween au Japon (日本でのハロウィン) 🎃

• 旅行・Voyages •

🦪 Hiroshima – Nourriture et Restaurants 🦪

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

☘️️ Fukui (福井) ☘️️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kobe (神戸)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎎 Kyoto (京都) 🎎

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎊 Kyoto Jidai Matsuri (京都時代祭り) 🎊

🎥 Vidéos à visionner

🍜 本日のレストラン・Le restau du jour「ラーメン 一遊」🍜

@kimi_no_blue_travel

Déjeuner sain et léger et dégustation d’un magnifique plateau de desserts salé-sucré avec le matcha comme ingrédient phare chez le restaurant 1899 à Ochanomizu (レストラン1899御茶ノ水) ! Un plaisir pour les yeux et un régal pour les papilles ! #lunch #ランチ #東京 #サラダ #食事 #アフタヌーンティー #Tokyo #Ochanomizu #video #ビデオ #teatime #restaurant #抹茶 #お菓子 #sweets #matcha #御茶ノ水 #レストラン #抹茶パフェ #キーマカレー #うまい #Japan #yummy #日本 #foodporn #外国人 #関東 #Kanto #blogger #キミのブルートラベル

♬ Delicious Food – Mdstocksound
@kimi_no_blue_travel

Ascension du mont Kunimi (国見山) à Hirakata ! Une petite randonnée sympa et tranquille sous un beau soleil ! #japan #osaka #travel #日本 #登山 #kansai #大阪

♬ Happy Up Beat (Medium) – TimTaj
@kimi_no_blue_travel

Ascension du mont Kunimi (国見山) à Hirakata. Tout ce qu’on peut voir sur le circuit menant au sommet. #大阪 #kansai #登山 #日本 #travel #osaka #japan #nature

♬ LA LA LAND (Part 1) – Official Sound Studio
@kimi_no_blue_travel

Une journée ensoleillée à #Nara Balade au calme aux temples de Yakushiji #薬師寺 et Toshodaiji #唐招提寺 puis le palais Heijo #平城宮跡 #japan #日本 #travel #奈良

♬ The Weekend (Funk Wav Remix) – SZA & Calvin Harris

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Les difficultés c’est du passé・困難はすぐに通り過ぎる •

On passe par beaucoup de bons moments, mais aussi des moments très difficiles dans notre vie, pouvant nous laisser croire qu’on est au bout du rouleau, au fond du trou, que le sort s’acharne et qu’on arrivera jamais à trouver le bonheur et la stabilité.
Lorsque nous regardons la vie avec du recul, nous pouvons voir que même les difficultés que nous pensions ne jamais voir disparaitre ont pris fin, et que nous pouvons sortir de chacune de ces difficultés en créant un tout nouveau « nous ». À travers les chemins cabossés de la vie, nous pouvons parfois céder au désespoir en nous concentrant sur les aspects négatifs. Mais nous devons nous rappeler ceci : le moment le plus sombre de la nuit est juste avant l’aube. Chaque difficulté que nous rencontrons passera bientôt.

Oui, ces moments difficiles sont derrière moi désormais. D’autres m’attendent sans doute mais pour l’instant, la seule chose à faire est de profiter du bonheur présent. Chaque moment présent est unique, il faut donc saisir au mieux chacun d’eux. Ne pas prendre les choses trop à cœur non plus, relativiser, et tout paraîtra beaucoup moins grave qu’on peut le penser.

• Et dédé nous emmena à Fukui !・サイコロ旅で福井に行ってきた! •

Pourquoi j’irais gratter des dés (Dédé) ? Parce que Dédé, il peut nous emmener à prix réduits dans divers endroits du Japon le temps d’un petit voyage le weekend ! C’est la compagnie de train JR West (JR西日本) qui a proposé cette initiative.

Cette campagne s’est tenue de juillet à septembre et offrait aux personnes désireuses de voyager la possibilité de recevoir un ticket aller-retour au prix de 5 000 yens en train, soit un tarif normal avec une rédution de 45 à 80% selon les destinations tirées au hasard parmi : Fukui / Awara Onsen (福井・芦原温泉), Hakata (博多), Onomichi (尾道), Okayama / Kurashiki (岡山・倉敷), Higashi Maizuru (東舞鶴), Amarube (餘部) et Shirahama (白浜) ! C’est la première fois que ce genre de campagne était réalisée par la compagnie JR West (JR西日本). Le principe était très simple : il suffisait de lancer les dés et c’est eux qui déterminaient la destination pour jusqu’à maximum 6 voyageurs !

Nous avons lancé des dés et Dédé nous a emmené jusqu’à… Fukui / Awara Onsen (福井・芦原温泉) ! Je m’y étais rendue pendant mon PVT alors que je parcourais un peu le Japon. Je ne pensais pas y remettre les pieds 6 ans plus tard accompagnée. Niveau météo, c’était pareil ! C’est-à-dire, de la pluie ! Niveau programme, en plus de retourner à Tojinbo (東尋坊), nous avons pris la voiture et parcouru les routes pour aller jusqu’au temple de Eihei-ji (永平寺) et au grand Bouddha Echizen (越前大仏), se réchauffer et se relaxer au onsen, manger un bon sauce katsudon (ソースカツ丼) et des fruits de mers frais sur un bol de riz (海鮮丼) dans des restaurants bien notés. Je n’avais pas visité les mêmes endroits la première fois mis à part Tojinbo (東尋坊), mais je me suis rendue compte que cette préfecture du Japon cachait beaucoup plus de beaux endroits ! Et d’autant plus beaux par temps ensoleillé !

• Concert de MAN WITH A MISSION・MWAMコンサート •

3 ans ! C’est le temps que j’ai attendu avant de pouvoir enfin refaire un concert. C’est le temps que j’ai attendu avant de revoir mon groupe japonais préféré sur scène ! Mes loups adorés ! Ils m’avaient manqué depuis le concert au Yokohama Arena de 2019 ! Le COVID-19 et leur popularité qui ne cessent de grandir ne m’auront laissé aucune chance de les revoir jusqu’à ce soir-là, le 30 octobre 2022. Enfin !! Après plusieurs loteries (oui, ça marche comme ça les concerts au Japon, on joue au loto pour gagner le droit d’acheter sa place), il y en a enfin une qui était pour moi ! Et qui plus est, le concert se tenait à Osaka, la veille de mon anniversaire. Je ne pouvais pas rêver mieux comme cadeau ! D’autant plus que j’ai pu me rendre au concert en très bonne compagnie et pas seule comme je l’ai souvent fait !

On était placés assez loin mais la vue était top quand même, on pouvait profiter des jeux de lumières, des animations et de la pyrotechnie dans leur ensemble. Sauf que des fois, j’avais du mal à capter quand les musiciens se déplacaient sur les côtés. Quand l’écran géant s’est ouvert au lancement du concert, je ne réalisais pas que je les revoyais enfin ! C’était un concert de dingue comme ils savent si bien les faire. La set list manquait de titres incontournables mais beaucoup de mes chansons favorites y figuraient. J’avais oublié que dans les concerts japonais, le public a une façon bien différente de profiter et de mettre l’ambiance, et que le groupe délivre de long speech dont je ne comprends pas tout. Le concert a été court, 1h30 environ et le rappel ne comptait que 2 chansons. Néamoins, ce fut de belles retrouvailles avec mes loups !

• Happy Birthday・お誕生日おめでとう •

J’avais passé un triste anniversaire l’année dernière. Il était hors de question que la même chose se reproduise cette année. Je me suis donc bien rattrapée le dernier weekend d’octobre. Chaque moment présent est unique il faut donc profiter de chacun d’eux. Ce n’est pas tous les jours que nous fêtons nos 22 ans (oups je crois que je me suis trompée de chiffre 🤣).

Une soirée au restaurant entre amis qui s’est poursuivie au bar en étant déguisé pout Halloween, un concert de mon groupe préféré, un dîner au restaurant avec mon keum. Et aussi un moment simple mais magique en soufflant ma bougie (parce que y en avait qu’une) sur un mignon petit gâteau monstrueux. J’ai un petit ami tellement adorable 🥰 ! J’ai eu 3 ans ! Cette fois j’ai eu de belles surprises et étais bien entourée. Merci à toutes ces personnes pour m’avoir permise de passer un bel anniversaire et pour avoir été à mes côtés. Je n’oublierai pas de si tôt ce superbe weekend ! Une année de plus. Une année avec laquelle je vais continuer d’avancer pour me rapprocher de mes rêves !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Novembre ne sera pas aussi festif mais pour Kimi,
il réservera d’autres sympathiques activités.
Vous en saurez plus dans le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► Jean-Jacques GoldmanAu bout de mes rêves

1

▶ The Feels : Kimi no Nikki (juillet~août 2022)

Il est bien là l’été japonais ! Avec la saison des pluies qui refuse de nous quitter et perdure jusqu’à mi-juillet. Attention aux fortes chaleurs ! Il fait très chaud (jusqu’à un ressenti de 43°), humide et le soleil tape fort ! Tout est bon pour attraper un coup de chaleur (熱中症) ! Boire de l’eau toute la journée est indispensable ! Ou toute autre boisson fraîche d’ailleurs, comme une Frozen Butterbeer ou un lassi à la fraise vendus à Universal Studios Japan !

Il est quand même bon de profiter de ses vacances d’été jusque fin août ou pendant la période de Obon (お盆), et de partir en voyage à droite à gauche ou de faire l’expérience de diverses activités saisonnières en extérieur ou dans la nature. L’été reste signe de repos et d’un peu de liberté ! Sans oublier pour le Japon, les festivals (お祭り) et feux d’artifices (花火大会) qui pour certains reprennent malgré la présence continue du COVID-19.

📔 Articles à consulter

• 日常生活・Vie quotidienne •

📝 Passer le JLPT au Japon (日本語能力試験) 📝

• 健康・Santé •

⚕️ Effectuer un bilan de santé (健康診断) ⚕️

• 飲食・Manger & Boire •

🥨 La pause Katsuya (かつやの休憩) 🥨

• 極楽・S’amuser •

🎢 Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) 🎢

• 文化&伝統・Culture & Tradition •

🎋 Tanabata (七夕) 🎋

🎁 Ochūgen (御中元), le cadeau de l’été 🎁

• 旅行・Voyages •

🏝️ L’île d’Awaji – Guide de visites 🏝️

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎋 Tanabata (七夕) 🎋

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🗻 Ascension du Mont Fuji (富士山登山)🗻

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🏝️ Awaji Island (淡路島) 🏝️

🎥 Vidéos à visionner

🗻 本日の旅・L’excursion du jour「Ascension du Mont Fuji」 🗻

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Exposition Demon Slayer・鬼滅の刃展 •

Je l’ai appris en me rendant à un événement Meetup; une exposition sur le manga Demon Slayer (鬼滅の刃) se déroulait à Osaka pendant tout l’été jusqu’au 4 septembre après s’être d’abord tenu à Tokyo du 26 octobre au 12 décembre 2021 ! J’ai voulu aussitôt m’y rendre le jour-même où j’ai appris la nouvelle mais il fallait acheter son ticket en avance dans les points de ventes proposés. Cette exposition a énormément attiré le public nippon. Il était difficile de trouver un bon créneau pour s’y rendre. Ça se confirmait une fois le jour J arrivé. À peine sur les lieux de l’exposition, l’organisation à la japonaise trop carrée en devenait aussitôt bien chiante. En plus, le détail que j’avais pas vu sur mon ticket était que l’heure indiquée dessus ne correspondait bien pas à l’heure présumée d’entrée mais il y avait en plus de renseigée une petite lettre. Moi c’était la lettre D. Dans chaque tranche horaire il y avait donc 4 groupes et chaque lettre correspondait en fait à l’heure « officielle » pour se rassembler et faire la queue. Donc si sur votre ticket l’heure indiquée était 15h00, vous ne rentriez pas à 15h00 ! Pour ma part, étant donc dans le groupe D, je pouvais faire la queue entre 15h45 et 16h00 ! Je suis donc officiellement rentrée une heure après mon arrivée ! J’ai profité d’une partie de ce temps pour me poser au café à côté qui proposait à l’occasion un menu spécial. On pouvait s’y rendre qu’une seule fois le même jour que notre visite. La présence du ticket était absolument obligatoire sinon on devait se passer des boissons fraîches à l’effigie de Tanjiro ou Nezuko, et des plats comme les spaghettis carbonara Zen’itsu, le curry Inozuke ou encore le omurice Rengoku.

Dans l’exposition, il y avait bien entendu un monde de malade. On avait le temps de lire chaque extrait, de regarder en détails chaque illustration. Il était interdit de prendre des photos dans la plupart des zones vu qu’il s’agissait le plus souvent d’illustrations originales. Il y avait de beaux decors réalistes dans certaines pièces du hall et quelques animations sympathiques.

Le stand de goodies était cependant une déception. Des articles banals et peu originaux étaient proposés à la vente. Beaucoup de goodies, notamment des badges ou des magnets, à l’effigie des différents personnages de la série étaient vendus au hasard, sans que l’on puisse savoir sur quel personnage on allait tomber. Comment obliger les fans à mettre la main au porte-monnaie pour espérer avoir son petit favori… L’avantage est que cela m’aura évité de grosses dépenses ! Et puis chaque visiteur recevait un petit cadeau en bonus pour l’achat d’un ticket !

Kimetsu no Yaiba Gotoge Koyoharu Exhibition (鬼滅の刃 吾峠呼世晴原画展)
Dates : 14 juillet ~ 4 septembre 2022
Horaires : 10:00 ~ 19:30
Lieu : EVENT Lab. Grand Front Osaka North Building B1F
Tarifs : 2 000 ¥ (3 600 ¥ avec un cadeau exclusif)
Site internet : https://kimetsuten.com/

• De superbes vacances d’été・楽しい夏休み•

Quel été chargé ! Cela se remarque avec le peu d’articles proposés dans ce numéro et les zéro nouveautés depuis le numéro précédent. Comme je l’avais déjà annoncé dans un précédent article, je priorise mes activités, mes loisirs et ma vie d’expatriée. Je continue de profiter du Japon. Il ne faut donc plus s’attendre à une forte activité sur le blog mais je ne le délaisse pas pour autant. C’est toujours bien de l’écrire pour le fun quand j’ai un peu de temps libre.

Ces derniers mois ont été vraiment riches en expériences, découvertes et en excursions à travers le pays. Ah c’est tellement bien les vacances d’été pour ça ! Oui, cette année, elles ont été intenses et bien chargées, mais tellement géniales ! C’est d’ailleurs bien difficile de s’en remettre. Avec la visite de la famille pendant deux semaines, je suis repartie en voyage comme à l’époque, pour découvrir et redécouvrir le Japon : de Kyoto à Tokyo, en passant par Hiroshima, Kobe, Himeji et le lac Biwa.

J’ai aussi passé un weekend camping en juillet sur une île près de la préfecture de Wakayama. C’était un peu Koh-Lanta ; des intempéries, pas de douche, dormir avec des ratons laveurs qui venaient gratter la tente et se servir dans les poubelles… Mais ça en reste une superbe aventure !

Je suis remontée au sommet du Mont Fuji, j’ai expérimenté le canyoning avec mes potes d’Osaka dans la préfecture de Shiga et j’ai enfin revu des feux d’artifice (花火大会) après 3 ans et dont un en mode VIP depuis le toit d’un immeuble, offrant une vue magnifique sur le spectacle sans se sentir oppressé par la foule toujours aussi nombreuse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tant de bons moments et de beaux souvenirs de créés. Après une vague de bonheur comme ça, c’est toujours très triste de retrouver une vie normale et son train-train quotidien. Il n’y a plus qu’à se motiver tous les jours à travailler dur tout en attendant avec impatience les prochaines aventures !

• Ma propre voie・自分の道 •

Suivre sa propre voie et prendre un chemin que personne n’a emprunté avant. On a tendance à vouloir faire comme tout le monde, ou bien à vouloir faire mieux que ces personnes qui semblent avoir tout réussi. Mais on oublie aussi que nous sommes tous uniques et que chaque destinée est différente. Nos choix nous appartiennent et tout n’arrive pas au hasard. Nos envies, nos émotions, nos rêves nous guident sur une voie qui est la nôtre et seulement la nôtre. Une voie qui peut nous appoter bien plus que celle sur laquelle nous nous efforçons de rester mais qui ne permet pas notre bonheur. Je la cherche encore un peu cette voie-là. Celle où je me trouve actuellement me faut douter du fait qu’elle soit la bonne. Je ne m’y sens plus à ma place. Donc, si ce n’est plus là que je veux être maintenant, c’est qu’il est temps d’emprunter un chemin que je ne connais pas.

Rendez-vous dans le prochain numéro de Kimi no Nikki pour découvrir ce qui se trouve au bout de ces routes inconnues !


♫ Un article = Une chanson ► TWICE The Feels

2

▶ 少女S : Kimi no Nikki (mai 2022)

Kimi a bien profité de son mois de mai ! Voyages, sport, détente, sorties entre amis… Un mois chargé mais Kimi no BLUE TRAVEL a tout de même essayé d’être plus actif cette fois ! Voilà donc un nouveau numéro !

En mai, fais ce qu’il te plait ! Chaque année ce dicton revient et on sait très bien pourquoi ! De belles journées, plus douces, la Golden Week qui permet à beaucoup de faire un break de quasiment une semaine et de prendre un peu de vacances grâce à une succession de plusieurs jours fériés. Et beaucoup en profitent ! Les grandes villes, les endroits touristiques sont envahis de touristes. Les Shinkansen (新幹線), avec pourtant des départs toutes les 5 minutes, voient tous leurs sièges réservés, il y a des embouteillages sur les routes…

Cette année en particulier, sans grosses restrictions ni état d’urgence, beaucoup de Japonais n’ayant pas profité de voyager au cours des deux dernières années en raison du coronavirus se sont offerts des vacances non seulement dans l’archipel, mais aussi à l’étranger ! Tout ça pendant que les frontières demeurent fermées aux touristes étrangers par peur de propager le virus davantage sur le territoire. Où est la logique dans tout ça quand la population japonaise a elle le droit de vagabonder en dehors du pays et d’y revenir tranquillement ? Ah, les Japonais ont bien compris et suivi notre dicton cité plus haut !

Soit, pour en revenir à la Golden Week, dans cette série de jours de congés, on retrouve la journée des enfants, Kodomo no Hi (こどもの日) à l’occasion de laquelle, on déguste le kashiwa mochi (柏餅). Délicieuse pâtisserie japonaise, il est idéal pour le dessert 😋 !

De belles journées mais ce n’est pas encore le retour des fortes chaleurs ! Il pleut parfois plusieurs jours consécutifs, ce qui fait rechuter les températures et parfois augmenter l’humidité. Il ne fait pas toujours beau au bon moment et c’est assez rageant quand on a que ses weekends pour retrouver ses amis autour d’un pique-nique et profiter du soleil…

📔 Articles à consulter

• 飲食・Manger & Boire •

🥨 La pause Katsuya (かつやの休憩) 🥨

• 極楽・S’amuser •

🌞 Le Parc Banpaku Kinen (万博記念公園) 🌞

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

• 文化&伝統・Culture & Traditions •

🎏 Kodomo no Hi (こどもの日) 🎏

🍵 La cérémonie de thé (茶道) 🍵

• 旅行・Voyages •

🛌 Koyasan Stay : Séjour dans un Shukubo (宿坊) 🛌

• 料理・Cuisine •

🍆 Aubergines Nanban (なす南蛮) 🍆

🍜 Onokimichi Shoyu Ramen (尾キミ道醤油ラーメン) 🍜

🍜 Onokimichi Shio Ramen (尾キミ道塩ラーメン) 🍜

• 日本語授業・Cours de japonais •

👩🏻‍🏫 Les particules (助詞) ① 👩🏻‍🏫

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🌳 Osaka Prefectural Forests (大阪府民の森) 🌳

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🍵 Uji (宇治) 🍵

Ce diaporama nécessite JavaScript.

⛰️ Koyasan (高野山) ⛰️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🏞️ Mont Nokogiri (鋸山) ⛰️

🎥 Vidéos à visionner

🛌 本日の体験・L’expérience du jour「Séjour dans un Shukubo」🛌

@kimi_no_blue_travel

Déjeuner sain et léger et dégustation d’un magnifique plateau de desserts salé-sucré avec le matcha comme ingrédient phare chez le restaurant 1899 à Ochanomizu (レストラン1899御茶ノ水) ! Un plaisir pour les yeux et un régal pour les papilles ! #lunch #ランチ #東京 #サラダ #食事 #アフタヌーンティー #Tokyo #Ochanomizu #video #ビデオ #teatime #restaurant #抹茶 #お菓子 #sweets #matcha #御茶ノ水 #レストラン #抹茶パフェ #キーマカレー #うまい #Japan #yummy #日本 #foodporn #外国人 #関東 #Kanto #blogger #キミのブルートラベル

♬ Delicious Food – Mdstocksound

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Animé nostalgique・懐かしいアニメ •

Je retombe dans une période animé. Après mon gros coup de coeur pour Kimetsu no Yaiba (鬼滅の刃), je me suis remise à regarder des animés de mon adolescence et des nouveaux animés diffusés sur Netflix (avec pour certains des sous-titres en anglais, merci !) : Spy Family, Fairy Tail, Bleach… Je suis retournée à l’époque de mes 15 ans ! Ca remplit mes soirées, en particulier celles où je n’ai le courage de rien faire d’autres !

Il y a aussi un autre animé qui a marqué mes jeunes années innocentes : Full Metal Alchemist (鋼の錬金術師). Quelle intrigue bouleversante ! Et cette année, à l’occasion des 20 ans du manga (déjà !), une exposition se déroule en ce moment à… Hirakata ! Oui, ma petite ville de résidence ! Hors de question que je ne la voie pas !

Le manga Full Metal Alchemist a débuté en juillet 2001 et a donc fêté ses 20 ans précisément en juillet 2021. Afin de remercier les fans pour leur soutien et leur fidélité au cours de ces 20 années, Fullmetal Alchemist Exhibition RETURNS (鋼の錬金術師展 RETURNS) s’est d’abord tenu à Tokyo du 18 décembre 2021 au 16 janvier 2022 avant de venir jusque dans la région d’Osaka du 12 mars au 26 juin. Elle se déroule dans la salle des expositions du parc d’attractions Hirakata Park (ひらかたパーク). Cette exposition entre autres une version améliorée de l’exposition originale qui a eu lieu de 2017 à 2019. A travers des illustrations détaillées et colorées, des échantillons de planches remémorant les moments marquants de l’intrigue, des extraits vidéos, des reproductions des armes et des costumes, les visiteurs revivent l’histoire incroyable de Ed et Al. Ils sont guidés dans chaque salle par les voix des personnages principaux que l’on peut écouter à travers l’audioguide.

Deux bonnes heures de passées dans l’univers des frères Elric. Les illustrations exposées sont vraiment magnifique avec un grand soucis du détail. Il y a également des produits sympa en vente à la boutique pour terminer l’exposition. Mais personnellement, je serais bien repartie avec ça !

Et non elle n’était pas en vente ! Mais wouah magnifique ! Cette exposition m’a donné envie de revoir cet animé aussi !

Fullmetal Alchemist Exhibition RETURNS Osaka (鋼の錬金術師展 RETURNS 大阪)
Dates : 12 mars ~ 26 juin 2022
Horaires : 10:00 ~ 17:00
Lieu : Hirakata Park Event Hall
Tarifs : 2 000 ¥
Site internet : https://l-tike.com/event/mevent/?mid=616925

• J’ai un nouveau scooter・新しい原付きをもらった! •

En commençant mon travail dans le Kansai, je pouvais soit bénéficier d’un vélo ou un scooter pour mes déplacements jusqu’à mon lieu de travail, tout frais réglé par l’école. Après avoir obtenu mon permis japonais, j’ai réalisé un de mes rêves d’ado en obtenant un 50cc.

Cependant, ce n’était pas un scooter neuf et après deux années de bons et loyaux services, il commençait à être en pas très bon état, si bien que le réparer ne servait à rien. Entre l’aiguille de vitesse qui ne bougeait plus et le verrou du siège cassé, finalement la meilleure solution était d’en avoir un plus neuf. L’école s’est donc chargée de m’obtenir un nouveau scooter tout beau, auquel les collègues chauffeurs de bus ont même installé un coffre pour remplacer le panier que je n’avais plus comme sur l’ancien scooter. Ils m’ont rendu un énorme service et pour respecter les bonnes manières japonaises, je les ai remercié mille fois et leur ai même offert des chocolats 😂.

Cette nouvelle année scolaire se poursuit bien. J’apprécie davantage conduire à scooter avec ce nouveau 50cc !

• J’ai assisté à un match de basket・バスケット試合を見た •

Je ne suis pas du tout de près le calendrier des compétitions sportives mais j’ai eu l’opportunité de pouvoir assister à un match de basket. Mis à part à la télé, je n’avais jamais vu un match, encore moins au Japon.

J’ai pu, grâce à un ticket offert pour un siège non réservé (自由席), assister à la finale du championnat de la première division de la B.LEAGUE japonaise ! Celle-ci opposait l’équipe d’Osaka, Osaka Evessa (大阪エヴェッサ), à celle de Nagoya, Nagoya Diamond Dolphins (名古屋ダイヤモンドドルフィンズ), et qui se tenait au Ookini Arena Maishima (おおきにアリーナ舞州).

Je ne connais rien aux règles du basket ni au déroulement, le temps des matchs. Ceci dit, sans être passionnée ni supporter d’une équipe, j’aime assister à des matchs pour vivre l’ambiance que ce soit du football, du basket, ou mieux, du tennis 🎾😁. Regardez c’était vraiment cool !

Ces championnats sont-ils aussi populaires que ceux de baseball ou de sumo, telle est la question. L’arène n’était pas pleine à craquer et il était encore possible de se procurer un ticket le jour-même. Ceci dit, il restait difficile de trouver une bonne place parmi les sièges non réservés et de même, les sièges réservés étaient quasiment tous pris.

À l’entrée, chaque spectateur recevait un verre en cadeau et un poster en papier cartonné à l’effigie de l’équipe d’Osaka. Le poster en carton était à plier en accordéon et à utiliser pour taper avec dans nos mains et donner le rythme pendant les chants des supporters. Des « clap clap » résonnaient dans toute l’arène. Les chants de supporters variaient et changeaient systématiquement selon les actions de l’équipe d’Osaka. Il y avait un chant lorsque les joueurs étaient en position d’attaque, un autre quand ils étaient plus sur la défensive, puis un autre quand le jeu prenait une forte ampleur et que l’intensité montait d’un cran.

Après environ deux heures de match entrecoupées de performances des cheerleaders d’Osaka, c’est hélas l’équipe de Nagoya qui est ressortie vainqueur ! Un très bon match dans l’ensemble, dans une bonne ambiance et sympa à regarder.

• Back to Tokyo・東京に戻った •

Je suis retournée du côté de Tokyo le temps d’un week-end. Je suis restée à l’endroit que j’ai quitté il y a bientot 3 ans : Shin-Yokohama. Que de nostalgie en profitant d’une balade matinale ! Je n’ai vécu qu’un an à Yokohama mais j’ai beaucoup aimé y habiter. Cette ville est devenue chère à mon cœur. J’ai surtout saisi cette occasion de retourner du côté de Tokyo pour y voir des amis. Car, les amis, les vrais, c’est très important quand on vit dans un pays étranger. Pouvoir revoir ces personnes importantes m’a remémoré beaucoup de beaux souvenirs et de bons moments lorsque je vivais à Tokyo. Et à quel point ils m’ont aidée et ont rendu ma vie au Japon vraiment géniale !

J’ai bien mangé, j’ai bien bu, comme à l’époque. J’ai redécouvert un Harajuku et un Shibuya animés et bondés comme lors de mes premiers voyages. J’avais l’impression d’être redevenue la touriste, la voyageuse qui découvrait son tant aimé Japon ! Ce fut un weekend court et chargé mais absolument génial et relaxant ! Même si me retrouver dans un train bondé sans pouvoir m’asseoir, voir des gens partout, finit par me stresser, trop habituée à la tranquilité de Hirakata, j’aime toujours Tokyo et y venir de temps en temps me fait du bien ! Vivement la prochaine fois !

A bientôt pour le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► SCANDAL – 少女S

2

▶ Hero : Kimi no Nikki (mars~avril 2022)

Kimi no BLUE TRAVEL a été peu actif ces dernières semaines. Beaucoup de choses se sont enchaînées et peu de temps libre pour maintenir une activité régulière. C’est pourquoi ce nouveau numéro arrive un peu tard.

En mars, l’année scolaire se termine et il y a beaucoup d’événements culturels et que l’on attend avec impatience. L’arrivée du printemps, la floraison des fleurs de cerisiers qui donne lieu au Hanami (花見), le Hina Matsuri (ひな祭り)…

Puis il y a une journée assez drôle que l’on fête au Japon le 2 mars. Il s’agit du Mini no Hi (ミニの日) ! Alors non, il ne s’agit pas de la journée consacrée à la copine de Mickey, mais une journée où on célèbre les petites choses (小さいもの) et les choses en miniatures (ミニチュア). L’homme le plus petit du monde, le chat le plus petit du monde, le pays le plus petit du monde… On en parle pendant cette journée ! La date choisie vient d’un jeu de mot, le chiffre 3 pouvant se lire « mi » et le chiffre 2 « ni ». Et puis on dit aussi que tout ce qui est petit est mignon ! Alors le 2 mars, profitons-en pour célébrer tout ce que nous avons de petit autour de nous et faisons les choses en petit !

Et puis bien sûr, place enfin à une belle saison ; le printemps ! L’équinoxe de printemps est un jour férié au Japon et ce 21 mars était une belle journée pour accueillir le printemps et célébrer Holi (होली, fête des couleurs) qui, non, n’est pas une fête japonaise mais hindoue originaire de l’Inde. Les gens, habillés généralement en blanc se jettent l’un à l’autre des pigments de couleurs. Ces pigments ont une signification bien précise : le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour.

Les cerisiers ont fleuri, avec le full bloom le premier weekend d’avril, révélant toute l’étendue de leur beauté. Dans tous les coins du Japon, le blanc et le rose des fleurs de cerisiers coloraient les parcs et les bords des cours d’eau lors de journées plus douces et ensoleillées. Idéal pour célébrer Hanami, reprendre les activités et les loisirs en extérieur, se reposer au soleil avant de reprendre le chemin de l’école et entammer une nouvelle année scolaire début avril.

Ces belles journées de printemps apportent la bonne humeur, la motivation et surtout l’envie de sortir et de passer ses weekends à l’extérieur ou loin de chez-soi à l’occasion d’un court séjour. Kimi no BLUE TRAVEL en a notamment profité !

📔 Articles à consulter

• 日常生活・Vie quotidienne •

🏦 Ouvrir un compte en banque chez Mizuho 🏦

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

🤍 Le White Day (ホワイトデー) 🤍

• 文化&伝統・Culture & Traditions •

🎎 Hina Matsuri (ひな祭り) 🎎

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kobe (神戸)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🏙️ Hirakata (枚方市) 🏙️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🌸 Hanami (花見) 🌸

🎥 Vidéos à visionner

🍜 本日のレシピ・La recette du jour「尾キミ道醤油ラーメン」🍜

@kimi_no_blue_travel

Le Hanami, ça ne se fête pas seulement au parc. Ça se fête aussi chez #Starbucks ! Le #Sakura au cœur des boissons et desserts gourmands 🌸 #foodporn

♬ Coffee – beabadoobee

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Sayonara l’hiver !・さよなら冬! •

J’ai cru que cet hiver n’allait jamais prendre fin… Je ne me souviens pas qu’il ait été si rude mes deux premières années dans le Kansai. Mes mains n’en pouvaient plus, entre la sécheresse et les crevasses. J’avais de plus en plus de mal à supporter le froid et donc à garder le moral.

• Et bonjour le printemps !・こんにちは春! •

Le jour de l’arrivée du printemps ne pouvait pas être une meilleure journée cette année ! Certes encore un peu fraiche mais ensoleillée et durant laquelle j’ai expérimenté la fête Holi grâce à mes amis indiens. Avec toute ma bande d’amis d’Osaka (japonais, vietnamiens, malaisiens, indiens…), nous nous sommes rassemblés pour colorer cette belle journée ! Des pigments de couleurs pleins le visage et les cheveux, nous avons dansé sur des musiques indiennes et mangé de la bonne nourriture ! Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas autant amusée en leur compagnie ! Quel bonheur de pouvoir être entouré de ceux qu’on apprécie et qui nous font du bien !

• C’est la rentrée !・学校新年度が始まる! •

J’ai bien profité de mes courtes vacances de printemps pour voyager un peu. Ce qui fait que j’ai un peu délaissé le blog. Car entre les voyages et les préparatifs de la rentrée, j’avais d’autres priorités. Notamment celle de profiter de la vie car on en a qu’une. Ces derniers mois je n’avais pas vraiment pris soin de moi ni consacré de temps à autre chose que le travail ou à rester à la maison par flemme de faire quoi que ce soit. J’ai repris une vie sociale et des activités me permettant de me détacher un peu du monde professionnel et me changer plus souvent les idées. J’avais oublié comment on se sentait bien mieux dans sa tête comme ça.

Cela m’a permis de faire la rentrée des classes dans de bonnes conditions. Nouveaux horaires, élèves avec un an de plus mais toujours aussi adorables. C’est bien plus agréable et efficace de travailler dans ces conditions.

Mais voilà, j’ai décidé de profiter de cette nouvelle année scolaire pour mettre ma vie et mes loisirs en priorité. Et réduire le temps passé sur ce blog. Ce qui implique donc, moins d’activités, moins d’articles Journal comme celui-ci, moins de mises à jour. Ce qui se passe déjà en réalité. Maintenir un rythme régulier n’est pas possible avec la vie que je mène au Japon désormais. Il y a d’autres priorités. Même si il reste important pour moi. Je l’ai créé pour partager mon aventure nippone, puis je l’ai développé davantage pour qu’il puisse m’aider et aussi aider celles et ceux souhaitant voyager ou s’installer au Japon. Cependant, il faut voir la réalité en face, il n’a jamais atteint et n’atteindra jamais une renommée digne d’autres sites et blogs gérés par une équipe disponible et suivis par une communauté active. À ce niveau-là, je n’ai jamais réussi, que ce soit sur ce blog, Youtube ou les réseaux sociaux et je ne veux plus perdre mon temps à persévérer. Je continuerai à l’écrire par plaisir quand le temps et la motivation me le permettront, pour moi. Pour me rappeler plus tard ce que j’ai accompli. Et que ce n’est pas rien.

Sur ce, rendez-vous dans le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► Skillet Hero

5

▶ Awaji Island Travel : Le Guide de Kimi

L’île d’Awaji (淡路島) est une île située entre Shikoku (四国) et Honshu (本州). Elle fait la liaison facilement entre ces deux îles principales de l’archipel grâce à l’autoroute 28 qui la traverse. Mais Awaji n’est pas qu’une île qui permet de rejoindre facilement Shikoku ou Honshu, elle cache aussi de belles choses à voir et donc cela vaut le coup d’y faire un arrêt pour une journée ou deux et pas seulement la traverser !

Dans cet article, Kimi vous emmène découvrir cette île surprenante !

Se rendre à l’île d’Awaji (淡路島へ行き方)

L’île d’Awaji (淡路島) se situe entre Shikoku et Honshu et fait partie de la préfecture de Hyogo (兵庫県). On peut donc facilement s’y rendre depuis Kobe. Cependant, une fois sur l’île, il est préférable d’avoir une voiture pour se déplacer plus facilement.

• En voiture (車で)

De Kobe, prendre la l’autoroute Kobe / Awaji / Naruto (神戸淡路鳴門自動車道) sur une distance de 34 km environ.
Temps de trajet : 45 minutes environ
Péage : 1 940 ¥.

• En bus (バスで)

Shin-Kobe Station
Highway Bus Kobe~Awaji Yumebutai/Higashiura (direction Higashiura) ↓
Awaji Yumebutai Bus Stop
Coût : 950 ¥
Temps de trajet : 1 heure environ

Visites (観光)

Arrivée sur l’île, en longeant la route nationale 28 le long de la côte, on découvre les petites plages, la mer turquoise, les hauts palmiers, donnant l’impression d’avoir atterri sur une île tropicale perdue au milieu de l’océan. Et pourtant, on se situe toujours au Japon.

C’est par hasard qu’on découvre le temple Awaji Kannon avec l’immense statue de la paix de Kannonji (平和観音寺), visible de loin, y compris depuis la baie d’Osaka. En effet, avec une hauteur de 100 mètres, il s’agit de la statue la plus haute du monde. Possédant un observatoire et un musée, l’envie de visiter de plus près ce lieu se fait immédiatement ressentir. Malheureusement, une mauvaise gestion et de nombreux problèmes ont réduit l’ensemble à l’état de ruine. L’édifice en faillite a fermé en 2006. Son propriétaire décédé sans héritier, la statue a alors été nationalisée le 30 mars 2020. Le ministère des finances a annoncé son intention de démolir tout le complexe pour 2022. Triste nouvelle pour ce si bel édifice !

En poursuivant la route un peu bredouille, c’est une autre trouvaille qui redonne satisfaction : le temple Hachioji (八浄寺). Situé près de la route nationale, le temple est facilement repérable grâce à son imposante pagode vermillon. Et pourtant, peu de visiteurs prennent le temps de s’y arrêter ! Il est fort dommage de passer à côté du petit jardin paisible, des statues de Bouddha, sans oublier la pagode abritant les sept divinités du bonheur (七福神, Shichi Fukujin) faisant du temple Hachioji le temple principal de ces sept divinités de la bonne fortune dans la mythologie japonaise.

L’endroit à ne pas manquer est en tous les cas Uzu Hill (うずの丘). Attirant beaucoup de touristes, du haut de cette colline, la vue est impressionnante. On peut s’y balader pour profiter du paysage et prendre une photo souvenir avec Ottamanegi (#おっ玉葱), faire un petit tour au musée des sciences et dans les boutiques pour se procurer entre autres de l’oignon, 95% de la production de la préfecture de Hyogo étant réalisée sur l’île.

Si on reste sur l’île pour une journée supplémentaire, le deuxième jour peut-être consacré à une balade matinale dans Ura Seaside Park (浦海浜公園) et sur la plage d’où on peut admirer un beau lever de soleil. Rien de mieux que de marcher tout en écoutant le son des vagues pour bien débuter une nouvelle journée d’aventures !

Puis pourquoi pas se rendre au parc gouvernemental Akashikaikyo (国営明石海峡公園). La visite prend deux bonnes heures tant le parc est vaste. Pour les plus pressés (et fainéants ?), un petit train relie les deux entrées principales du parc et permet de faire le grand tour. Le trajet coûte cependant 300 ¥. Même si le train est mignon, à ce prix-là, autant marcher et admirer tranquillement les plantes, les palmiers, les petits cours d’eau et les petites cascades. D’autant plus qu’il a de nombreux spots à ne pas louper pour de belles photos ! De l’Octopus Topiary qui accueille les visiteurs à l’entrée, puis Hanahidori, un phénix tout en fleur d’une hauteur de 4 mètres et d’une longueur de 30 mètres, la colline de peupliers pour finir sur Sky Terrace et Marine Terrace en profitant des brises agréables et de la vue sur la baie d’Osaka. Pour les plus petits, il y a également l’aire de jeux Yumekko Land, dont le thème reste bien entendu… les fleurs !

Très beau parc permettant une agréable balade avec les fleurs de saison tout au long de l’année. Attention cependant à bien choisir la saison si on souhaite le voir entièrement fleuri et coloré (début avril par exemple).

Pour les grands fans d’animation et qui veulent s’amuser avant de quitter l’île, à découvrir également : le parc à thème Nijigen no Mori (ニジゲンノモリ). Situé dans le parc préfectoral de Parc à thème consacré à l’animation japonaise, les visiteurs peuvent rencontrer les héros de Naruto et Boruto, parcourir le monde de Crayon Shin-chan, affronter l’effrayant Godzilla ou devenir un membre à part entière de Dragon Quest !

• Heiwa Kannonji (平和観音寺)
Adresse : Kamaguchi, Awaji, Hyogo (兵庫県淡路市釜口)

• Temple Hachioji (八浄寺)
Adresse : 834 Sano, Awaji, Hyogo (兵庫県淡路市佐野834)
Site internet : https://www.awaji-web.com

• Uzu Hill (うずの丘)
Adresse : 936-3 Fukura Hei, Minamiawaji, Hyogo (兵庫県南あわじ市福良丙936-3)
Site internet : https://kinen.uzunokuni.com/

• Ura Seaside Park (浦海浜公園)
Adresse : 670 Ura, Awaji, Hyogo (兵庫県淡路市浦670)

• Akashikaikyo National Government Park (国営明石海峡公園)
Adresse : 8-10 Yumebutai, Awaji, Hyogo (兵庫県淡路市夢舞台8-10)
Accès : Awaji Yumebutai Bus Stop (Highway Bus Kobe~Awaji Yumebutai/Higashiura)
Tarifs : 450 ¥ (adultes), 210 ¥ (seniors), 80 ¥ (enfants)
Site internet : https://awaji-kaikyopark.jp/

• Nijigen no Mori (ニジゲンノモリ)
Adresse : 2425-2 Kusumoto, Awaji, Hyogo (兵庫県淡路市楠本2425-2)
Accès : Nijigen no Mori Bus Stop (Highway Bus Osaka/Kobe~Nijigen no Mori/Sumoto (direction Sumoto)
Tarifs : entre 2 500 et 4 000 ¥ selon les zones du parc
Site internet : https://nijigennomori.com/

Nourriture et Restaurants (名物とレストラン)

À Awaji, on va trouver beaucoup de restaurants servant des udon ou des soba, plats raisonnables financièrement et qui se dégustent soit chauds ou froids. On peut donc en manger toute l’année. Etant une île, on va évidemment trouver aussi du poisson et des fruits de mer, et en particulier de l’oursin.

L’aliment phare que l’on va trouver facilement puisque l’île en produit 95% pour sa préfecture, c’est l’oignon. Et il n’est pas rare de le voir apparaître dans divers plats dont les recettes sont revisitées pour l’incorporer, que ce soit dans un hamburger ou un bol de nouilles !

Kimi retient deux bonnes adresses à présenter pour profiter des spécialités d’Awaji.

• Zekkei Restaurant Uzu no Oka (絶景レストラン うずの丘)

Uzu Hill étant un lieu touristique très fréquenté en été, ce restaurant qui y est implanté est par conséquent lui aussi envahi de visiteurs ! Il y a une longue file d’attente jusqu’à la fermeture du restaurant à 15h, ouvert pour le déjeuner uniquement. Il faut prendre son mal en patience mais en attendant on peut admirer la vue sur l’oignon Ottamanegi (#おっ玉葱) et le pont Naruto qui mène jusqu’à la ville du même nom sur Shikoku. Ou bien faire un petit tour des boutiques.

Car oui, on comprend très bien pourquoi ce restaurant a si bonne réputation ! En premier, le cadre paradisiaque et surprenant dans lequel il se trouve ! Installé à table, à travers la grande baie vitrée, on peut profiter du magnifique paysage que l’on peut voir depuis la colline et qui s’étend jusqu’au détroit de Naruto (d’où le nom du restaurant, « zekkei » signifiant « superbe vue »). Il va sans dire que les tables proches de la baie vitrée sont très rarement libres ! En contrepartie, il y a aussi des tables appelées Onion Box (たまねぎBOX席) en clin d’œil au légume produit en très grande quantité sur l’île.

Ensuite, la cuisine, faite d’ingrédients locaux et qui propose de très bons et beaux plateaux repas. Les spécialités de la maison : le seafood unishabu (海鮮うにしゃぶ) et le Awaji beef unishabu (淡路牛うにしゃぶ). Le shabu-shabu (しゃぶしゃぶ, onomatopée correspondant au bruit de la viande trempée dans le bouillon chaud) étant la variante japonaise de la fondue chinoise, consistant à tremper de fines tranches de bœuf ou de porc dans un bouillon à base de bœuf et de légumes. L’un comme l’autre des plats du restaurant suit le même principe sauf que pour le premier, on va tremper des fruits de mer et des sashimis dans un bouillon à base d’oursin cru de l’île d’Awaji, et pour le second, des tranches de bœuf d’Awaji. Servi avec de l’oursin cru, des légumes aromatisés et du riz, il y a un ordre et une façon spécifique de déguster ce luxueux repas :

  1. d’abord le bœuf ou les fruits de mer à tremper dans le bouillon
  2. puis l’oursin cru, sur une cuillère ou enroulé dans une tranche de bœuf à tremper dans le bouillon
  3. suivent les légumes aromatisées à ajouter dans le bouillon avant de déguster le tout
  4. enfin, un petit unidon (うに丼) ; disposer l’oursin cru sur le bol de riz et savourer
  5. avec le reste de bouillon et de riz, mélanger ensemble, ajouter un peu d’algues et de wasabi pour terminer en beauté

Un délicieux repas (à condition d’aimer l’oursin bien sûr) mais qui coute tout de même un certain prix : 4 400 ¥ pour le unishabu aux fruits de mer, 6 600 ¥ pour celui au bœuf !

Envie d’une touche sucrée ? Alors il faut gouter à la délicieuse patate douce de Naruto (鳴門金時いも, Naruto kintoki imo) cuite au four et accompagnée de glace à la patate douce. Ou bien une petite tranche de tarte aux œufs de l’île.

Il n’y a pas de doute que le menu est riche et varié ! Si l’oursin ne s’avère pas appétissant, il y a d’autres plats comme des nouilles, du curry, des tempura… Mais le cadre, la qualité des ingrédients produits localement et des plats esthétiques et typiques de l’île font grimper les prix. Les voyageurs à petit budget préféreront se rabattre sur le petit restaurant voisin, Awajishima Onion Kitchen (淡路島オニオンキッチン), qui sert des hamburgers à l’oignon d’Awaji (あわじ島バーガー) pour 660 ¥ et se poser aux côté de Ottamanegi (#おっ玉葱) pour admirer le paysage paradisiaque.

Zekkei Restaurant Uzu no Oka (絶景レストラン うずの丘)
Adresse : 936-3 Fukura Hei, Minamiawaji, Hyogo (兵庫県南あわじ市福良丙936-3)
Site internet : https://rest.uzunokuni.com/

• Izumoan (いづも庵)

Pour goûter aux délicieux udon et soba d’Awaji, Izumoan (いづも庵) est l’endroit à tester ! Restaurant de udon très populaire, il a d’ailleurs fait parler de lui dans divers médias. Il est donc souvent bondé aux heures de pointe, il faut faire la queue avant de pouvoir avoir une table.

Mais pourquoi tant d’intérêt pour ce restaurant en particulier ? C’est parce qu’on y sert le fameux Tsukemen à l’oignon (玉ねぎつけ麺), spécialité de l’île d’Awaji, et les clients viennent ainsi en particulier pour le manger au prix de 900 ¥. Ça ou bien le Ishiyaki Gyudon d’Awaji (淡路石焼牛丼), ou les deux… ! Oui certains Japonais sont très gourmands !

Comme un Tsukemen classique, le plat se compose de deux éléments : les nouilles udon froides dans un premier bol et le bouillon contenant l’oignon dans un deuxième bol. L’oignon cuit et frit comme un tempura ressemble à une petite fleur sur le point de s’épanouir. Pour manger, découper l’oignon avec une fourchette et un couteau, mélanger et y tremper les udon. Très bon mais pas simple à manger, que ce soit la découpe de l’oignon ou attraper les udon collants pour les tremper… Attention aux éclaboussures !

Le menu propose d’autres plats populaires et locaux de udon comme le nabe yaki udon (鍋焼きうどん), le curry udon (カレーうどん), bukkake udon (ぶっかけうどん), tempura udon (天ぷらうどん) pour des prix allant de 600 à 1 200 ¥. On peut choisir les plats seuls (単品, tanpin) ou en menu (定食, teishoku) accompagné d’un bol de riz.

Ce restaurant de udon fabriqués et préparés à l’ancienne et de façon artisanale accueille les clients depuis une centaine d’année. À l’intérieur, la déco est sobre et simple, il y a au choix des tables occidentales ou des tables basses sur le sol en tatami. Confortable, convivial, bon rapport qualité/prix, ne passez pas à côté de ce restau sans vous y arrêter au moins une fois !

Izumoan (いづも庵)
Adresse : 3522-1 Shizuki, Awaji, Hyogo (兵庫県淡路市志筑3522-1)
Site internet : https://www.izumoan.info/

Budget approximatif (予算)

Combien prévoir pour voyager à Awaji ? En se basant sur un séjour de deux jours avec la location d’un mini-van, une partie du trajet sur autoroute payante, en mangeant dans des restaurants, voici les chiffres approximatifs pour une personne partant de Kobe. Le prix de location du véhicule, l’essence et le péage peuvent être partagés à plusieurs.

  • Transport : 16 689 ¥
  • Essence : 2 732 ¥
  • Péage : 3 880 ¥
  • Nourriture / Restaurants : 6 290 ¥
  • Visites / Activités : 8 450 ¥
  • Achats / Souvenirs / Cadeaux : 2 876 ¥

Total : 40 917 ¥ (~ 315 €)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

📷 Toutes les photos sur Flickr 📷


♫ Un article = Une chanson ► Flo RidaRight Round