1

▶ Au bout de mes rêves : Kimi no Nikki (octobre 2022)

Octobre : un mois très festif ! Si on est pas au courant que c’est Halloween ce mois, c’est que l’on reste trop enfermé chez soi ! Au Japon, les boutiques et magasins sont tout de suite à l’affut à chaque grand événement ou période importante du calendrier ! Octobre commence à peine que tous les produits en lien avec Halloween, les bonbons, les costumes, les décorations, sont aussitôt mis en vitrine ! Pour certains, cela commence même dès la fin de l’été. Toujours très ponctuels les Japonais, voire même un peu TROP ? En tout cas pour celles et ceux qui aiment cette fête, cela a de quoi les ravir !

Et puis ça y est, il commence à faire plus froid et moins beau. Certaines régions du pays se voient enchaîner deux-trois jours consécutifs de pluie non-stop, ce qui a de quoi rafraîchir et plomber un peu le moral. A vrai dire, la météo est assez capricieuse et on peut parfois encore bénéficier de journées ensoleillées et très douces, rappelant l’été normand pour que dès le lendemain, cela chute aux températures hivernales.

📔 Articles à consulter

• 健康・Santé •

⚕️ Effectuer un bilan de santé (健康診断) ⚕️

• 飲食・Manger & Boire •

🍵 Restaurant 1899 🍵

🍜 Ramen Ichiyu (ラーメン 一遊), le ramen perdu d’Ibaraki 🍜

• 極楽・S’amuser •

🎢 Universal Studios Japan (ユニバーサルスタジオジャパン) 🎢

• イベント・Évenements •

🏫 Les événements scolaires (学校行事) 🏫

🎃 Halloween au Japon (日本でのハロウィン) 🎃

• 旅行・Voyages •

🦪 Hiroshima – Nourriture et Restaurants 🦪

📷 Galeries photos à admirer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

☘️️ Fukui (福井) ☘️️

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kobe (神戸)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎎 Kyoto (京都) 🎎

Ce diaporama nécessite JavaScript.

🎊 Kyoto Jidai Matsuri (京都時代祭り) 🎊

🎥 Vidéos à visionner

🍜 本日のレストラン・Le restau du jour「ラーメン 一遊」🍜

@kimi_no_blue_travel

Déjeuner sain et léger et dégustation d’un magnifique plateau de desserts salé-sucré avec le matcha comme ingrédient phare chez le restaurant 1899 à Ochanomizu (レストラン1899御茶ノ水) ! Un plaisir pour les yeux et un régal pour les papilles ! #lunch #ランチ #東京 #サラダ #食事 #アフタヌーンティー #Tokyo #Ochanomizu #video #ビデオ #teatime #restaurant #抹茶 #お菓子 #sweets #matcha #御茶ノ水 #レストラン #抹茶パフェ #キーマカレー #うまい #Japan #yummy #日本 #foodporn #外国人 #関東 #Kanto #blogger #キミのブルートラベル

♬ Delicious Food – Mdstocksound
@kimi_no_blue_travel

Ascension du mont Kunimi (国見山) à Hirakata ! Une petite randonnée sympa et tranquille sous un beau soleil ! #japan #osaka #travel #日本 #登山 #kansai #大阪

♬ Happy Up Beat (Medium) – TimTaj
@kimi_no_blue_travel

Ascension du mont Kunimi (国見山) à Hirakata. Tout ce qu’on peut voir sur le circuit menant au sommet. #大阪 #kansai #登山 #日本 #travel #osaka #japan #nature

♬ LA LA LAND (Part 1) – Official Sound Studio
@kimi_no_blue_travel

Une journée ensoleillée à #Nara Balade au calme aux temples de Yakushiji #薬師寺 et Toshodaiji #唐招提寺 puis le palais Heijo #平城宮跡 #japan #日本 #travel #奈良

♬ The Weekend (Funk Wav Remix) – SZA & Calvin Harris

🇯🇵 Dans ma vie Nippone

• Les difficultés c’est du passé・困難はすぐに通り過ぎる •

On passe par beaucoup de bons moments, mais aussi des moments très difficiles dans notre vie, pouvant nous laisser croire qu’on est au bout du rouleau, au fond du trou, que le sort s’acharne et qu’on arrivera jamais à trouver le bonheur et la stabilité.
Lorsque nous regardons la vie avec du recul, nous pouvons voir que même les difficultés que nous pensions ne jamais voir disparaitre ont pris fin, et que nous pouvons sortir de chacune de ces difficultés en créant un tout nouveau « nous ». À travers les chemins cabossés de la vie, nous pouvons parfois céder au désespoir en nous concentrant sur les aspects négatifs. Mais nous devons nous rappeler ceci : le moment le plus sombre de la nuit est juste avant l’aube. Chaque difficulté que nous rencontrons passera bientôt.

Oui, ces moments difficiles sont derrière moi désormais. D’autres m’attendent sans doute mais pour l’instant, la seule chose à faire est de profiter du bonheur présent. Chaque moment présent est unique, il faut donc saisir au mieux chacun d’eux. Ne pas prendre les choses trop à cœur non plus, relativiser, et tout paraîtra beaucoup moins grave qu’on peut le penser.

• Et dédé nous emmena à Fukui !・サイコロ旅で福井に行ってきた! •

Pourquoi j’irais gratter des dés (Dédé) ? Parce que Dédé, il peut nous emmener à prix réduits dans divers endroits du Japon le temps d’un petit voyage le weekend ! C’est la compagnie de train JR West (JR西日本) qui a proposé cette initiative.

Cette campagne s’est tenue de juillet à septembre et offrait aux personnes désireuses de voyager la possibilité de recevoir un ticket aller-retour au prix de 5 000 yens en train, soit un tarif normal avec une rédution de 45 à 80% selon les destinations tirées au hasard parmi : Fukui / Awara Onsen (福井・芦原温泉), Hakata (博多), Onomichi (尾道), Okayama / Kurashiki (岡山・倉敷), Higashi Maizuru (東舞鶴), Amarube (餘部) et Shirahama (白浜) ! C’est la première fois que ce genre de campagne était réalisée par la compagnie JR West (JR西日本). Le principe était très simple : il suffisait de lancer les dés et c’est eux qui déterminaient la destination pour jusqu’à maximum 6 voyageurs !

Nous avons lancé des dés et Dédé nous a emmené jusqu’à… Fukui / Awara Onsen (福井・芦原温泉) ! Je m’y étais rendue pendant mon PVT alors que je parcourais un peu le Japon. Je ne pensais pas y remettre les pieds 6 ans plus tard accompagnée. Niveau météo, c’était pareil ! C’est-à-dire, de la pluie ! Niveau programme, en plus de retourner à Tojinbo (東尋坊), nous avons pris la voiture et parcouru les routes pour aller jusqu’au temple de Eihei-ji (永平寺) et au grand Bouddha Echizen (越前大仏), se réchauffer et se relaxer au onsen, manger un bon sauce katsudon (ソースカツ丼) et des fruits de mers frais sur un bol de riz (海鮮丼) dans des restaurants bien notés. Je n’avais pas visité les mêmes endroits la première fois mis à part Tojinbo (東尋坊), mais je me suis rendue compte que cette préfecture du Japon cachait beaucoup plus de beaux endroits ! Et d’autant plus beaux par temps ensoleillé !

• Concert de MAN WITH A MISSION・MWAMコンサート •

3 ans ! C’est le temps que j’ai attendu avant de pouvoir enfin refaire un concert. C’est le temps que j’ai attendu avant de revoir mon groupe japonais préféré sur scène ! Mes loups adorés ! Ils m’avaient manqué depuis le concert au Yokohama Arena de 2019 ! Le COVID-19 et leur popularité qui ne cessent de grandir ne m’auront laissé aucune chance de les revoir jusqu’à ce soir-là, le 30 octobre 2022. Enfin !! Après plusieurs loteries (oui, ça marche comme ça les concerts au Japon, on joue au loto pour gagner le droit d’acheter sa place), il y en a enfin une qui était pour moi ! Et qui plus est, le concert se tenait à Osaka, la veille de mon anniversaire. Je ne pouvais pas rêver mieux comme cadeau ! D’autant plus que j’ai pu me rendre au concert en très bonne compagnie et pas seule comme je l’ai souvent fait !

On était placés assez loin mais la vue était top quand même, on pouvait profiter des jeux de lumières, des animations et de la pyrotechnie dans leur ensemble. Sauf que des fois, j’avais du mal à capter quand les musiciens se déplacaient sur les côtés. Quand l’écran géant s’est ouvert au lancement du concert, je ne réalisais pas que je les revoyais enfin ! C’était un concert de dingue comme ils savent si bien les faire. La set list manquait de titres incontournables mais beaucoup de mes chansons favorites y figuraient. J’avais oublié que dans les concerts japonais, le public a une façon bien différente de profiter et de mettre l’ambiance, et que le groupe délivre de long speech dont je ne comprends pas tout. Le concert a été court, 1h30 environ et le rappel ne comptait que 2 chansons. Néamoins, ce fut de belles retrouvailles avec mes loups !

• Happy Birthday・お誕生日おめでとう •

J’avais passé un triste anniversaire l’année dernière. Il était hors de question que la même chose se reproduise cette année. Je me suis donc bien rattrapée le dernier weekend d’octobre. Chaque moment présent est unique il faut donc profiter de chacun d’eux. Ce n’est pas tous les jours que nous fêtons nos 22 ans (oups je crois que je me suis trompée de chiffre 🤣).

Une soirée au restaurant entre amis qui s’est poursuivie au bar en étant déguisé pout Halloween, un concert de mon groupe préféré, un dîner au restaurant avec mon keum. Et aussi un moment simple mais magique en soufflant ma bougie (parce que y en avait qu’une) sur un mignon petit gâteau monstrueux. J’ai un petit ami tellement adorable 🥰 ! J’ai eu 3 ans ! Cette fois j’ai eu de belles surprises et étais bien entourée. Merci à toutes ces personnes pour m’avoir permise de passer un bel anniversaire et pour avoir été à mes côtés. Je n’oublierai pas de si tôt ce superbe weekend ! Une année de plus. Une année avec laquelle je vais continuer d’avancer pour me rapprocher de mes rêves !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Novembre ne sera pas aussi festif mais pour Kimi,
il réservera d’autres sympathiques activités.
Vous en saurez plus dans le prochain numéro de Kimi no Nikki !


♫ Un article = Une chanson ► Jean-Jacques GoldmanAu bout de mes rêves

3

▶ Hiroshima Travel – Nourriture et Restaurants

Bien sûr, en voyage à Hiroshima, et comme pour tout voyage d’ailleurs, il est indispensable de tester les spécialités ! Niveau nourriture, si on dit Hiroshima, on pense en premier à l’Okonomiyaki (お好み焼き). Comment ? Mais l’Okonomiyaki n’est pas censé venir d’Osaka ? Si c’est vrai, mais selon les régions il y a plusieurs variantes. Et Hiroshima a la sienne. C’est pour cela qu’il ne va pas s’appeler simplement Okonomiyaki mais Hiroshima-fū Okonomiyaki (広島風お好み焼き, Okonomiyaki au style d’Hiroshima) ou Hiroshimayaki (広島焼き).

Quelle est la différence ? On retrouve les mêmes ingrédients que l’Okonomiyaki classique soit : la pâte (faite de farine de blé 小麦粉 et d’eau 水), du chou (キャベツ), des pousses de soja (もやし), du porc (豚肉), du tenkasu (天かす), un œuf (玉子), des oignons verts (ネギ)… Cependant la préparation est différente. Pour faire un Hiroshimayaki, les ingrédients sont disposés en couches individuelles sur une plaque chauffante teppan (鉄板), en plus d’ajouter une couche de udon ou de soba. Comparée à celle du Kansai, la quantité de chou est supérieure, et la présence des nouilles en fait un repas consistant mais incroyablement délicieux !
Pour rappel, l’Okonomiyaki « classique » d’Osaka, est préparé en mélangeant les ingrédients ensemble avant de les cuire sur la plaque et ne sont pas accompagnés de nouilles.

Puis, à Hiroshima, l’autre aliment phare, c’est l’huître ! Hiroshima est l’une des quatre régions du Japon réputées pour la culture de délicieuses huîtres. Elles sont connues pour être petites, mais incroyablement charnues et savoureuses. Pour les amateurs d’huîtres, Hiroshima est l’endroit idéal pour en déguster de différentes façons : en barbecue de fruits de mer, dans un Okonomiyaki, grillées, avec du riz…

Kimi, elle ne raffole pas des huîtres. En revanche elle adore les Okonomiyaki et pour avoir déjà goûté au Hiroshimayaki lors de festivals d’été, elle s’est orientée vers un restaurant qui en prépare. Et elle en a trouvé un qui en prépare vraiment de très bons ! Pire, ce restaurant va vous faire aimer davantage ce plat et vous donner envie d’y revenir !

Kimi teste le Onokomiyaki au style d’Hiroshima (広島風お好み焼き) chez Nagataya (長田屋)

Pour goûter au fameux Hiroshimayaki, direction Nagataya (長田屋), un restaurant parmi tant d’autres mais assez bien réputé. Il n’y a qu’à voir à l’heure du déjeuner ! Le restaurant est bondé, il faut parfois faire la queue à l’extérieur jusqu’à ce qu’une table se libère. La maison propose divers Okonimiyaki au style d’Hiroshima, à des prix et des accompagnements différents. On va en trouver avec du fromage, avec beaucoup d’oignons verts, du mochi, du kimchi, des huîtres et autres fruits de mer… À partager à plusieurs ou pour une personne, le prix d’un Hiroshimayaki varie de 750 ¥ à 1 680 ¥. On choisit soit soba soit udon pour la couche de nouilles et enfin on peut ajouter à l’unité les accompagnements de son choix. Pour les végétariens, les mêmes Hiroshimayaki sont proposés sans viande. Le menu est disponible en anglais et il y a à la fois des tables et des comptoirs pour les clients venant seuls.

Les clients étant placés aux comptoirs se retrouvent aux premières loges pour admirer le spectacle : la préparation de leur Hiroshimayaki en direct live ! Et ça reste fascinant à regarder ! Les cuisiniers, dans un timing toujours aussi bon, organisés, préparent entre trois et cinq Hiroshimayaki en même temps, disposant les ingrédients les uns après les autres. Des gestes répétés et rapides pour réaliser des plats très appétissants. À regarder, cela semble simple à cuisiner ! Leur préparation demande quand même du temps ; entre 10 et 20 minutes. Eh oui, les ingrédients n’étant pas mélangés mais empilés, il faut leur laisser le temps de cuire avant d’être retourné et disposé sur la couche inférieure.

Admirons en détail cette préparation ! Le plat se prépare en couches successives sur un teppan (plaque chauffante) avec tout d’abord la pâte. Ensuite on y place le chou coupé en lamelles, des crevettes, du poulpe, du calamar, etc. selon le Okonomiyaki choisi, les pousses de soja, le tenkasu, et les morceaux de viande (porc en lamelles) et on retourne le tout.

Puis viennent les nouilles (soba ou udon) sur lesquelles on va venir disposer les couches précédentes. Après cela, on dispose l’ensemble sur un œuf battu et étalé comme une crêpe sur la même plaque et on laisse le tout cuire jusqu’à ce que le chou soit tendre et la viande bien cuite. On retourne une dernière fois et enfin, on étale une couche généreuse de sauce okonomi faite d’un mélange de vinaigre de saké, de miel et de purée de légumes, et selon les envies du client, de la sauce mayonnaise et /ou de la sauce épicée… Bon appétit !

L’avantage de ce plat est que étant donné qu’il reste sur la plaque chauffante, il ne refroidit pas. Par contre en été, il vaut mieux éviter d’en manger !

Premier test, Kimi a opté pour le Hiroshimayaki Special avec du fromage et des soba à 1 400 ¥. Pour sa deuxième visite, elle a choisi le Hiroshimayaki Seafood avec des udon à 1 100 ¥ et y a inclu du fromage et du mochi.

On se sert de petites portions qu’on découpe et accompagne de sauce ou non et on profite du goût de chaque bouchée, de l’ambiance et l’animation du restaurant. Un pur moment de bonheur qui vaut autant que des repas dans des restaurants de luxe ou de haute gastronomie. Il en faut peu pour être heureux ! On quitte le restau avec le sourire et l’envie d’y revenir (encore) très vite !

Adresse : Shigeishi Building 1F, 1-7-19 Otemachi, Naka-ku, Hiroshima (広島県広島市中区大手町1-7-19 重石ビル1F)
Accès : Hondori Station (Astramline, Hiroden Street Car)
Site internet : http://nagataya-okonomi.com/

Retrouvez la préparation et la dégustation de cette spécialité en vidéo sur
Kimi no Terebi (キミのテレビ) et aussi TikTok !


Avez-vous testé le Hiroshimayaki ? Préférez-vous les huîtres ou le Hiroshimayaki ?


♫ Un article = Une chanson ► Le Livre de la Jungle – Il en faut peu pour être heureux