3

▶ Attrapez-les tous : Pokémon Cafe (ポケモンカフェ)

Vous avez toujours eu envie de manger aux côtés de Pikachu et Evoli ? De goûter à des plats mignons à l’effigie des Pokémons qui ont marqué plusieurs générations ? Au Japon il y a bien sûr un endroit pour ça : le Pokémon Cafe !

Il aurait été étonnant qu’il n’y ait pas de Pokémon Cafe au Japon, le pays natal de ces créatures mignonnes, attachantes et parfois effrayantes ! Et à l’heure actuelle au Japon deux cafés existent : un à Tokyo et un à Osaka.

Attrapez-les tous ! Ou plutôt, mangez-les tous ?! Dans cet article, Kimi vous emmène goûter à la cuisine et à l’ambiance bon enfant du Pokémon Cafe !

🤗 Bienvenue au Pokemon Cafe (ポケモンカフェへようこそ)

Il n’est pas possible de se rendre au café en mode touriste sur un coup de tête. Une réservation en ligne est obligatoire. On peut réserver jusqu’à un mois en avance ce qui garantie le choix de l’horaire. Les réservations sont très vite complètes. On ne peut obtenir (difficilement) qu’une table le mois suivant et pas plus tôt. L’annulation est possible à tout moment et un dernier mail de confirmation est envoyé deux jours avant. Avec la pandémie, ce fut une galère de enfin pouvoir y aller à cause des réservations souvent complètes et des États d’urgence pendant lesquels le café était fermé.

Il est préférable de se présenter 10 minutes avant l’heure de sa réservation. En cas de retard de plus de 15 minutes sans prévenir, la réservation est automatiquement annulée. Comme le café est bondé à quasiment toutes les plages horaires, chaque réservation permet de rester 1h30 dans le café seulement. La dernière commande (last order) est passée 30 minutes avant.

C’est spacieux, Pikachu et ses amis sont partout. Les tables et les sièges sont assez larges et confortables. Chaque client dispose d’un napperon en papier sur lequel sont déposés les plats et boissons commandés et qu’il peut emporter en guise de souvenir. On mange entouré de nos Pokémons préférés, il y en a toujours au moins un à proximité pour nous tenir compagnie quand on vient seul(e). Il y règne une ambiance bon enfant et détendue, la déco mignonne avec les peluches de Pikachu et des statues de Pokémons permet de se créer de beaux souvenirs en photos librement. Les serveurs sont vêtus de jolis uniformes et très chaleureux.

Pas seulement de la nourriture, le client peut s’offrir des goodies exclusifs au café. Il peut effectuer ses achats sur place mais aussi lors de sa réservation en ligne et les récupérer le jour de sa venue.

📜 Le menu (メニュー)

On effectue la commande par le biais d’une tablette. Le menu est disponible dans plusieurs langues (anglais, coréen, chinois…) et propose des plats, des desserts, des boissons. On peut donc y venir aussi bien pour le déjeuner que pour la petite collation de l’après-midi ou juste pour boire un café. La liste n’est cependant pas très longue ! Trois plats principaux à l’effigie de Pikachu, Evoli et Ronflex mêlant à la fois cuisine japonaise et occidentale. Pour le dessert il y a le choix entre pancake souffé, parfait au chocolat, et un dessert surprise enfermé dans une Pokéball ! Enfin pour les boissons, c’est plus large avec du thé, du café, des jus et des soda à plusieurs saveurs… Les prix sont assez élevés, entre 1 000 ¥ et 3 000 ¥ qui incluent la cuisine bien sûr, mais sans doute en plus le service, les décorations et la vaisselle spéciale utilisée. D’ailleurs, cette vaisselle exclusive est aussi en vente à la boutique ! Chaque commande de boisson effectuée permet d’obtenir en cadeau un dessous de verre en plastique.

Il y a également un menu spécial en édition limitée renouvelé régulièrement. Il s’agit la plupart du temps de deux plats et un dessert. Leur consommation permet de recevoir des petits cadeaux comme des autocollants par exemple.

🍱 Place à la dégustation ! (さあ、試飲するぞ)

Pourquoi ne pas commencer par un bon smoothie aux raisins avec un petit cookie ? Rafraîchissant et doux, chaque gorgée se savoure avec plaisir et offre une tres bonne mise en bouche pour la suite du dejeuner ! Le verre à l’effigie du Pokémon Ectoplasma est très stylé avec la led à l’intérieur. Sans doute la boisson à tester !

Place ensuite aux plats qui sont joliment bien présentés. C’est très mignon si bien qu’on ne sait pas vers quel plat porter son choix pour ensuite hésiter à entammer la dégustation ! Et surtout, est-ce aussi bon que beau ?

Pour une première visite, on profite du plat spécial Pikachu’s Makeup composé de riz au poulet, steak de Hambourg, boulette de viande, fromage, jambon, omelette, soupe à l’oignon avec macaronis, sauce blanche au fromage et salade. Une Pikachu en omurice toute coquette avec des rubans et des cœurs en jambon ! Oui l’esthétique est aussi de mise ! C’est mignon à regarder et bien bon à manger. Les portions sont correctes et régalent. Certains plats peuvent sembler petits pour les gros mangeurs mais ils contiennent divers aliments en quantité normale qui convient aux Japonais. Dommage qu’il manque cependant d’un couteau pour couper le steak !

Après le régal du plat et du smoothie, on termine par le dessert spécial du moment : le tiramisu au matcha ! Il arrive dans une large assiette entouré de chiffon cake au matcha en miettes et du mignon Pokémon en marshmallow. Le bouquet final de cette expérience qui nous replonge en enfance !

❣️ Verdict ? (結論は?)

Rare que le client ressorte déçu, bien que la note finale soit salée ! Compter en moyenne 6 000 ¥ par personne pour un menu complet incluant boisson, plat et dessert. Ambiance conviviale et joyeuse, plats mignons et bons. On passe un bon moment avec nos Pokémons préférés !

💡 Infos pratiques (住所・アクセス)

Pokémon Cafe Tokyo-Nipponbashi (ポケモンカフェ 東京・日本橋)
Adresse : Nipponbashi Takashimaya SC East Building 5F, 2-11-2 Nipponbashi, Chuo-ku, Tokyo (東京都中央区日本橋二丁目11番2号 日本橋髙島屋S.C.東館 5階)
Accès : Nipponbashi Station (Tozai Line, Ginza Line) sortie B2

Pokémon Cafe Osaka-Shinsaibashi(ポケモンカフェ 大阪・心斎橋)
Adresse : Daimaru Shinsaibashi Main Building 9F, 1-7-1 Shinsaibashisuji, Chuo-ku, Osaka (大阪府大阪市中央区心斎橋筋1-7-1 大丸心斎橋店 本館9階)
Accès : Shinsaibashi Station (Midosuji Line) sortie 4

Site internet : https://www.pokemoncenter-online.com/cafe/
Facebook : Pokemon Co Jp | Instagram : @pokemon_jpn | Twitter : @Pokemon_copjp
Youtube : PokemonCoJp

Retrouvez la visite du Pokémon Cafe en vidéo sur Tik Tok !

@kimi_no_blue_travel

Déjeuner au #Pokemon Cafe d’Osaka ! Ambiance bon enfant, plats mignons et bons. Un bon moment avec nos Pokémons préférés. #関西 #japan #日本 #delicious

♬ son original – Kimi – Kimi

♫ Un article = Une chanson ► Pokémon ! Attrapez-les tous !

2

▶ Hiroshima Travel – Nourriture et Restaurants

Bien sûr, en voyage à Hiroshima, et comme pour tout voyage d’ailleurs, il est indispensable de tester les spécialités ! Niveau nourriture, si on dit Hiroshima, on pense en premier à l’Okonomiyaki (お好み焼き). Comment ? Mais l’Okonomiyaki n’est pas censé venir d’Osaka ? Si c’est vrai, mais selon les régions il y a plusieurs variantes. Et Hiroshima a la sienne. C’est pour cela qu’il ne va pas s’appeler simplement Okonomiyaki mais Hiroshima-fū Okonomiyaki (広島風お好み焼き, Okonomiyaki au style d’Hiroshima) ou Hiroshimayaki (広島焼き).

Quelle est la différence ? On retrouve les mêmes ingrédients que l’Okonomiyaki classique soit : la pâte (faite de farine de blé 小麦粉 et d’eau 水), du chou (キャベツ), des pousses de soja (もやし), du porc (豚肉), du tenkasu (天かす), un œuf (玉子), des oignons verts (ネギ)… Cependant la préparation est différente. Pour faire un Hiroshimayaki, les ingrédients sont disposés en couches individuelles sur une plaque chauffante teppan (鉄板), en plus d’ajouter une couche de udon ou de soba. Comparée à celle du Kansai, la quantité de chou est supérieure, et la présence des nouilles en fait un repas consistant mais incroyablement délicieux !
Pour rappel, l’Okonomiyaki « classique » d’Osaka, est préparé en mélangeant les ingrédients ensemble avant de les cuire sur la plaque et ne sont pas accompagnés de nouilles.

Puis, à Hiroshima, l’autre aliment phare, c’est l’huître ! Hiroshima est l’une des quatre régions du Japon réputées pour la culture de délicieuses huîtres. Elles sont connues pour être petites, mais incroyablement charnues et savoureuses. Pour les amateurs d’huîtres, Hiroshima est l’endroit idéal pour en déguster de différentes façons : en barbecue de fruits de mer, dans un Okonomiyaki, grillées, avec du riz…

Kimi, elle ne raffole pas des huîtres. En revanche elle adore les Okonomiyaki et pour avoir déjà goûté au Hiroshimayaki lors de festivals d’été, elle s’est orienté vers un restaurant qui en prépare. Et elle en a trouvé un qui en prépare vraiment de très bons ! Pire, ce restaurant va vous faire aimer davantage ce plat et vous donner envie d’y revenir !

Kimi teste le Onokomiyaki au style d’Hiroshima (広島風お好み焼き) chez Nagataya (長田屋)

Pour goûter au fameux Hiroshimayaki, direction Nagataya (長田屋), un restaurant parmi tant d’autres mais assez bien réputé. Il n’y a qu’à voir à l’heure du déjeuner ! Le restaurant est bondé, il faut parfois faire la queue à l’extérieur jusqu’à ce qu’une table se libère. La maison propose divers Okonimiyaki au style d’Hiroshima, à des prix et des accompagnements différents. On va en trouver avec du fromage, avec beaucoup d’oignons verts, du mochi, du kimchi, des huîtres et autres fruits de mer… À partager à plusieurs ou pour une personne, le prix d’un Hiroshimayaki varie de 750 ¥ à 1 680 ¥. On choisit soit soba soit udon pour la couche de nouilles et enfin on peut ajouter à l’unité les accompagnements de son choix. Pour les végétariens, les mêmes Hiroshimayaki sont proposés sans viande. Le menu est disponible en anglais et il y a à la fois des tables et des comptoirs pour les clients venant seuls.

Les clients étant placés aux comptoirs se retrouvent aux premières loges pour admirer le spectacle : la préparation de leur Hiroshimayaki en direct live ! Et ça reste fascinant à regarder ! Les cuisiniers, dans un timing toujours aussi bon, organisés, préparent entre trois et cinq Hiroshimayaki en même temps, disposant les ingrédients les uns après les autres. Des gestes répétés et rapides pour réaliser des plats très appétissants. À regarder, cela semble simple à cuisiner ! Leur préparation demande quand même du temps ; entre 10 et 20 minutes. Eh oui, les ingrédients n’étant pas mélangés mais empilés, il faut leur laisser le temps de cuire avant d’être retourné et disposé sur la couche inférieure.

Admirons en détail cette préparation ! Le plat se prépare en couches successives sur un teppan (plaque chauffante) avec tout d’abord la pâte. Ensuite on y place le chou coupé en lamelles, des crevettes, du poulpe, du calamar, etc. selon le Okonomiyaki choisi, les pousses de soja, le tenkasu, et les morceaux de viande (porc en lamelles) et on retourne le tout.

Puis viennent les nouilles (soba ou udon) sur lesquelles on va venir disposer les couches précédentes. Après cela, on dispose l’ensemble sur un œuf battu et étalé comme une crêpe sur la même plaque et on laisse le tout cuire jusqu’à ce que le chou soit tendre et la viande bien cuite. On retourne une dernière fois et enfin, on étale une couche généreuse de sauce okonomi faite d’un mélange de vinaigre de saké, de miel et de purée de légumes, et selon les envies du client, de la sauce mayonnaise et /ou de la sauce épicée… Bon appétit !

L’avantage de ce plat est que étant donné qu’il reste sur la plaque chauffante, il ne refroidit pas. Par contre en été, il vaut mieux éviter d’en manger !

Premier test, Kimi a opté pour le Hiroshimayaki Special avec du fromage et des soba à 1 400 ¥. Pour sa deuxième visite, elle a choisi le Hiroshimayaki Seafood avec des udon à 1 100 ¥ et y a inclu du fromage et du mochi.

On se sert de petites portions qu’on découpe et accompagne de sauce ou non et on profite du goût de chaque bouchée, de l’ambiance et l’animation du restaurant. Un pur moment de bonheur qui vaut autant que des repas dans des restaurants de luxe ou de haute gastronomie. Il en faut peu pour être heureux ! On quitte le restau avec le sourire et l’envie d’y revenir (encore) très vite !

Adresse : Shigeishi Building 1F, 1-7-19 Otemachi, Naka-ku, Hiroshima (広島県広島市中区大手町1-7-19 重石ビル1F)
Accès : Hondori Station (Astramline, Hiroden Street Car)
Site internet : http://nagataya-okonomi.com/

Retrouvez la préparation et la dégustation de cette spécialité en vidéo sur
Kimi no Terebi (キミのテレビ) et aussi TikTok !


Avez-vous testé le Hiroshimayaki ? Préférez-vous les huîtres ou le Hiroshimayaki ?


♫ Un article = Une chanson ► Le Livre de la Jungle – Il en faut peu pour être heureux

3

▶ Under the Sea : Kani Douraku (かに道楽)

Dans le Kansai, si on dit nourriture, on pense tout de suite à Okonomiyaki (お好み焼き) et Takoyaki (たこ焼き). Mais il n’y a pas que ces deux plats populaires. Il y a aussi le crabe 🦀 ! Et si on vous dit crabe, on pense directement à un restaurant en particulier : Kani Douraku (かに道楽) !

Le nom ne vous dit peut-être rien et pourtant, la façade de cette grande chaîne est facilement repérable grâce à son crabe géant sur le toit !

Namba, Osaka (1)

Oui, celle-ci, vous l’avez déjà vu au moins à Dotonbori, là où a ouvert le premier restaurant de cette grande chaîne. N’est-ce pas ? Eh bien retenez le nom, Kani Douraku ! D’abord devenu familier à Dotonbori (道頓堀), qui compte pas moins de trois restaurants, le crabe géant dont les pâtes remuent lentement s’est très vite répandu à l’échelle nationale, que ce soit dans le Kansai, le Kanto ou encore vers l’ouest du pays.

Dans cet article, Kimi vous emmène manger du crabe de qualité
dans une ambiance zen et luxueuse.

Un environnement traditionnel et une atmosphère détendue

Kani Douraku (かに道楽) s’implante dans un décor à la fois traditionnel et luxueux. En plus d’être très calme. On entendra ni le brouhaha du service rapide des chaînes de restauration rapide ni le bruit résonnant dans la cuisine. Chez Kani Douraku (かに道楽) on prend le temps de poser en toute tranquillité.

IMG_20200807_112332314

Le restaurant situé à Hirakata est spacieux, une musique zen et relaxante résonne dès l’entrée et des serveuses vêtues de kimono accueillent chaleureusement le client. On se croirait dans une ancienne maison traditionnelle avec le sol en tatami (obligation donc de retirer ses chaussures) et les portes coulissantes. Et dans chaque pièce on retrouvera une table basse. Chaque client ou groupe de clients bénéficie de sa petite salle privée sans voir ni entendre ses voisins.

IMG_20200807_122558567

Un menu riche et des plats esthétiques 

Pour un déjeuner, il y a trois menus proposés pour des prix allant de 2 310 ¥ à 3 080 ¥. À côté d’un bol de ramen ou de gyudon à 500 ¥, c’est sûr on peut manger pour moins cher ailleurs, mais rappelons-nous aussi du rapport qualité-prix, du confort et de l’esthétique des lieux et de la cuisine servie. Là ça ne se compare pas.

IMG_20200807_112730972

Chez Kani Douraku (かに道楽), le crabe est donc l’aliment phare et fait l’objet de tout un art culinaire ! Il est cuisiné de différentes façons et incorporés dans divers plats. L’esthétique étant aussi très travaillé, les plats sont servis dans de la vaisselle traditionnelle et le crabe y est toujours très bien mis en valeur.

Une fois le client installé, les serveuses se chargent d’apporter les plats du menu les uns après les autres dans un timing précis sur des plateaux bien présentés. Précisément, quels sont ces plats ? Le menu du midi (お昼のかに御膳) Hatsuhime (初姫) à 2 750 ¥ comprend par exemple :
◆ crabe vinaigré, bol de crabe cuit à la vapeur, plat de saison, servis dans un panier en bois (籠盛り, かに酢・かに茶碗蒸し・季節の一品)
korokke de crabe (かにコロッケ)
◆ riz au crabe (かに釜飯)
◆ cornichons & tsukemono (香の物)
◆ soupe (吸物)

On mange dans le calme et la sérénité, appréciant chaque bouchée. Même les personnes appréciant peu le crabe savourent cette cuisine saine et légère. Les gros estomacs reprendraient bien un menu !

Si le prix peut rebuter les plus modestes, ne pas oublier qu’il inclut aussi bien la qualité de la cuisine servie, mais aussi l’espace luxueux, l’environnement zen et le service irréprochable offert aux clients. Chez Kani Douraku (かに道楽), vous profitez d’un très bon moment et d’un délicieux repas en accord avec le prix. Et certainement que la maison vous fera apprécier le crabe si vous n’êtes pas un amateur !

Infos pratiques

Kani Douraku Hirakata (かに道楽枚方店)
Adresse : 2-3-7 , Hirakata-shi, Osaka (大阪府枚方市出屋敷元町2-3-7)
Accès : Deyashiki Bus Stop (Keihan Bus)
Site internet : https://douraku.co.jp/kansai/hirakata/

Kani Douraku Dotonbori (かに道楽道頓堀本店)
Adresse : 1-6-18 Dotonbori, Chuo-ku, Osaka (大阪府大阪市中央区道頓堀1-6-18)
Accès : Namba Station (Sennichimae Line, Yotsubashi Line, Midosuji Line), Osaka-Namba (Kintetsu Line, Hanshin Line) sortie 14
Site internet : https://douraku.co.jp/kansai/honten/

Instagram : @kani_douraku


♫ Un article = Une chanson ► The Little MermaidUnder the Sea