0

► Not today : Kimi no Nikki (mars 2018)

Bientôt terminé l’air conditionné qui tourne sans cesse, le comatage sous le kotatsu, les pulls et le gros manteau… Mars, c’est l’arrivée tranquille du printemps et des beaux jours ! Il y a aussi le pollen (花粉) et ses allergies, appelées 花粉症 (kafuncho) auxquelles beaucoup de japonais sont allergiques. Pour ma part ça va, pour l’instant ! Mais il parait que dans deux ou trois ans, j’y aurai droit aussi 😅.
En tout cas ça me rappelle toujours cette pub que j’ai vu à la télé japonaise. Des médicaments pour combattre ces allergies. 花粉さん est tout mignon quand même !

En mars, je me suis remise à écrire, à « philosopher » un peu sur la vie, ma vie au Japon. En effet avec le staff de エコールサンパ où je travaille, nous avons lancé un blog (traduit en japonais) où les profs écrivent divers articles sur la vie au Japon, le mode de vie des Français, le travail, les activités, les vacances… pour nos étudiants et les Japonais intéressés par la France en général.

Donc désormais, vous pourrez retrouver mes articles en japonais sur http://ecolesympa.hatenablog.com, et je publierai la version française ici. Bon, ça fait longtemps que je n’ai pas écrit donc le niveau d’écriture est certainement moyen ^^ ». Je vais me remettre petit à petit à ça. Vous pouvez déjà retrouver cet article : Qu’est-ce qui est le plus important dans la vie ? (人生において一番大切なものは?). Bonne lecture !

Après le mois de février un peu pourri et malgré que je sois toujours un peu occupée à cause du travail, je suis quand même sortie. Avec la troupe サンパ, nous avons passé un bon dimanche à Shibuya.

J’ai emmené tout le monde au restaurant indien que j’adore pour le déjeuner. Comme c’était le midi, les menus étaient un peu différents du dîner mais tout était moins cher et on pouvait prendre des naan à volonté. J’ai payé la moitié de ce que je paye quand je viens le soir, soit 1100¥ (un menu à 800¥, contre 1200¥ le soir, un mango lassi à 100¥ contre 400¥ le soir et un cheese naan à 200¥) ! Heureusement qu’on avait une réservation car le restau était bondé. Mais pour les clients qui devaient attendre qu’une table se libère, les serveurs offraient un verre de lassi pour patienter. Je vous dis, c’est un bon restau ! Validé par mes potes également :) !

Shib Mahal Shibuya (インド料理 SHIB MAHAL)
Adresse : Minatsu Building 2F, 2-6-2 Dogenzaka, Shibuya-ku, Tokyo
Accès : Shibuya Station (JR Line, Ginza Line, Hanzomon Line, Fukutoshin Line, Keio Inokashira Line) sorties 3 ou 6

L’après midi, nous sommes allés faire une partie de fléchettes et de ping-pong. Je n’y avais pas joué depuis longtemps donc j’étais une vraie merde au début. Mais petit à petit c’est revenu ! J’ai gagné aux fléchettes mais Flo-chan m’a battue au ping-pong. C’était crevant mais ça m’a fait du bien de me défouler !

Si vous voulez jouer aux fléchettes, au ping-pong ou au billard, allez à Bagus ! Les frais d’utilisation coûtent 480¥ par personne et il faut également payer au moins une boisson à consommer. C’est moins cher si vous y allez en semaine. Comme dans un karaoké, on peut commander à manger et à boire. Une partie de fléchettes coûte 100¥ par personne. C’était dimanche après-midi alors il y avait peu de monde. On était tranquille.

Bagus (バグース)
Adresse : Saint Louis Building 4F, 26-3 Udagawa machi, Shibuya-ku, Tokyo (東京都渋谷区宇田川町26-3 サンルイビル4階)
Accès : Shibuya Station (JR Line, Ginza Line, Hanzomon Line, Fukutoshin Line, Keio Inokashira Line) sortie 3
Site Internet : http://www.bagus-99.com/shops/b_shibuya

Comme le sport ça creuse, nous avons cherché un endroit pour nous poser et prendre un café et un dessert. Au hasard, on s’est posé au restaurant Tojiro dans Hikarie. On peut déjeuner ou juste prendre une boisson et un dessert. Les desserts ne sont pas mauvais mais pour ce qui est du café, moins. Allez-y plutôt pour un repas ^^ ».

Saryo Ise Tojiro (茶寮伊勢藤次郎)
Adresse : Shibuya Hikarie 7F, 2-21-1 Shibuya, Shibuya-ku, Tokyo (東京都渋谷区渋谷2-21-1 渋谷ヒカリエ7階)
Accès : Shibuya Station (JR Line, Ginza Line, Hanzomon Line, Fukutoshin Line, Keio Inokashira Line) sortie 15

Le retour des beaux jours m’a convaincue de enfin faire réparer mon vélo, crevé et en train de rouiller depuis le début de l’hiver. Ça fait du bien de refaire du vélo au soleil ! Pour la réparation, je suis allée chez Olympic. C’est un magasin spécialisé dans les vélos mais pas que ! On peut aussi acheter du nécessaire pour la maison, des vêtements, des chaussures, des sacs… Et bien sûr des mécaniciens sont là pour réparer votre vélo ! C’est l’endroit le moins cher que j’ai trouvé pour ça. D’ailleurs, je ne comprends toujours pas comment j’ai fait pour ne payer que 1 000¥ le changement de mes deux pneus de vélo en une heure précise. J’ai précisément payé deux nouveaux pneus de vélos avec la chambre à air mais pas la réparation. Il y a deux ans et demie, quand j’étais allée à Olympic à Omotesando / Aoyama, un changement de pneu m’avait coûtée 2400¥ et ça avait pris 1h30 ! Finalement j’ai décidé de garder mon mamachari encore un peu avant d’envisager l’achat d’un vélo tout terrain où j’espère éviter de trop faire changer mes pneus de vélo xD.

Olympic Chuo Rinkan (オリンピック中央林間店)
Adresse : 4-14-10 Chuo Rinkan, Yamato-shi, Kanagawa-ken (神奈川県大和市中央林間4-14-10)
Accès : Chuo Rinkan Station (Tokyu Den-en-toshi Line, Odakyu Enoshima Line) sortie principale
Site Internet : https://www.olympic-corp.co.jp/shop/25

Olympic Aoyama (オリンピック青山店)
Adresse : First Aoyama Building, 3-3-7 Kita Aoyama, Minato-ku, Tokyo (東京都港区北青山3-3-7 第一青山ビル)
Accès : Gaien Mae Station (Ginza Line) sortie 3, Omotesando Station (Ginza Line, Chiyoda Line, Hanzomon Line) sortie A3
Site Internet : https://www.olympic-corp.co.jp/shop/60

Ma découverte du mois de mars : The Alley. C’est une chaîne de salon de thé venue de Taiwan et existante déjà dans plusieurs pays qui a récemment ouvert à Jiyugaoka. Vous pouvez y boire diverses saveurs de thé et bubble tea. Une de mes étudiantes m’a laissé un bon de réduction de 50% pour que je puisse tester. Aux heures de pointe, le salon est bondé ! Et je comprends pourquoi : leur thé est excellent ! J’ai opté pour le Royal No.9 Tapioca Milk Tea (ロイヤル No.9 タピオカミルクティー taille M 500¥, taille L 600¥) froid et c’était un pur délice ! Pourtant je ne suis pas très fan du bubble tea. Les prix sont dans la moyenne et vraiment c’est très bon. La déco du salon est originale également.

The Alley (鹿角巷 ジ・アレイ)
Adresse : 1-7-11 Jiyugaoka, Meguro-ku, Tokyo (東京都目黒区自由が丘1-7-11)
Accès : Jiyugaoka Station (Tokyu Toyoko Line, Tokyu Oimachi Line) sortie sud
Site Internet : http://www.the-alley.jp/

Direction ensuite les US ! On a testé : Shake Shack ! Cette chaîne de restauration rapide sert des hamburgers, des hot-dogs, des crèmes glacées accompagnés de bières, de vins et bien plus encore. Il parait qu’on y mange les meilleurs hamburgers américains et que cette chaîne est populaire. Je me rappelle qu’à l’ouverture, il y avait souvent la queue. J’avais aussi entendu que les hamburgers étaient vraiment délicieux !

Si vous voulez mon avis, eh bien il est très différent ! Et je dirais même : je suis déçue ! Sérieusement ! Le hamburger n’est pas mon gros kiffe, donc je fais peut-être ma difficile, mais ceux de Shake Shack sont loin d’être une tuerie. Surtout que j’ai choisi celui recommandé par le staff ! Je crois que je préfère encore le Chicken Mythic de McDo. La taille mini coûte pas moins de 600¥ ! Et la grosse blague du siècle, les menus, ça n’existe pas ! Alors rajoutez une petite barquette de frites à 300¥ (400¥ pour des frites avec du fromage) et votre boisson « à la carte » toujours en version mini parce que 500¥ en plus ça fait mal. Vous payez presque 2000 ¥ un petit menu ! Et vous avez que dalle sur votre plateau !

Il y a déjà plusieurs Shake Shack dans différents quartiers de Tokyo comme Ebisu ou Shinjuku. Je suis allée à celui de Gaien Mae mais, franchement, je ne vous recommande pas d’y aller 😅.

Shake Shack (シェイクシャック)
Adresse : 2-1-15 Kita Aoyama, Minato-ku, Tokyo (東京都港区北青山2丁目1-15)
Accès : Gaien Mae Station (Ginza Line) sortie 3
Site Internet : https://www.shakeshack.com

Au Japon, le 21 mars, jours de l’équinoxe de printemps, c’est un jour férié. On l’appelle 春分の日. Mais quand on travaille à エコールサンパ, c’est un jour de cours intensifs. C’était crevant comme un marathon mais j’ai pu revoir des étudiantes que j’adore. J’ai enseigné un cours des plus chiants grammaticalement pour des japonais et dont j’ai réalisé 90% du livret. Donc j’avais la pression (ma propre pression surtout xD) mais heureusement, tout le monde était très content ! J’ai reçu beaucoup de commentaires très positifs des étudiants mais aussi des collègues. Ça fait plaisir à entendre après avoir fourni beaucoup d’efforts pour ça ! Merci tout le monde, car vous aussi, vous avez bien travaillé 😉💖. お疲れ様です👍

Le dimanche 25 mars était une journée parfaite pour admirer les cerisiers en fleurs. La saison du Hanami (花見) a officiellement commencé. Je suis allée me promener à Naka Meguro où on peut voir de belles fleurs de cerisers le long de la rivière et profiter du Meguro Kawa Sakura Matsuri (目黒川桜祭り). Un très bon spot pour les admirer en dégustant street food et diverses boissons à base de sakura mais aussi un des plus populaires, voire trop populaire ! De la station jusque dans les petites ruelles, c’est noir de monde. Difficile de bien profiter dans ces conditions. Un petit tour pour prendre quelques photos, manger et je suis vite rentrée 😅. En tout cas, j’apprécie toujours autant admirer ces merveilles de la nature !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, pour finir le mois en beauté, avec エコールサンパ nous avons aussi notre journée Hanami ! C’était au parc Kinuta (砧公園), un parc immense et très bien pour faire des journées pique-nique tout au long de l’année et pour admirer les fleurs de cerisiers également !

C’était finalement mon premier vrai Hanami ! Je veux dire par là, la journée que tu passes dans un parc avec la famille ou les amis, posé pour admirer les fleurs de cerisiers en mangeant, en buvant, en s’amusant… C’est une tradition au Japon et quand les fleurs de cerisiers apparaissent, les parcs se retrouvent énormément bondés le week-end ! Mais c’est vraiment un moment super agréable !

Donc je l’attendais avec impatience, ce Hanami ! Et on s’est très bien amusés ! A peu près une centaine de nos étudiants sont venus avec leurs proches. J’ai passé du bon temps avec mes étudiants, j’ai pris beaucoup de photos, j’ai beaucoup mangé xD et on a animé des jeux amusants, dont un jeu de mimes bien bruyant (les gens dans un périmètres de 10 km ont du bien nous entendre…). Et quelle chance, on a eu un magnifique soleil toute la journée ! Il faisait même assez chaud ! Une super journée !! 🌸🍶

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un mois un peu difficile aussi mais… ce n’est pas encore aujourd’hui que j’abandonnerai. Not today, comme le dis la chanson de BTS 😁.


♫ Un article = Une chanson ► BTS – Not Today

6

► In the End : Passer le JLPT au Japon

Le fameux examen qui évalue votre niveau en japonais : le JLPT ! Il peut vous être utile si vous souhaitez travailler au Japon ou pour vos études ou tout simplement si vous êtes curieux de savoir à quel point vous pouvez parler japonais.

Qu’est-ce que c’est ?

JLPT signifie Japanese Language Proficiency Test. C’est le test qui évalue votre niveau de langage dans la langue japonaise, dans trois domaines : vocabulaire, grammaire/lecture et écoute. Il y a quatre niveaux allant du N5 au N1.

  • N5 : Être capable de comprendre un peu de japonais basique (lire et comprendre des phrases et expressions écrites en hiragana et katakana et en kanji simples, écouter et comprendre des courtes conversations de la vie quotidienne parlées à un rythme lent)
  • N4 : Être capable de comprendre les bases du japonais (lire et comprendre des phrases avec du vocabulaire basique et en kanji, écouter et comprendre des conversations de la vie quotidienne parlées à un rythme lent)
  • N3 : Être capable de comprendre le japonais utilisé dans les situations de tous les jours jusqu’à un certain degré (lire et comprendre des documents au contenu spécifique de la vie quotidienne, saisir les informations importantes d’un document, écouter et comprendre des conversations cohérentes dans la vie de tous les jours parlées à un rythme naturel)
  • N2 : Être capable de comprendre le japonais utilisé dans les situations de tous les jours et dans une variété de circonstances jusqu’à un certain degré (lire et comprendre des articles de presse, des magazines et autres articles divers, écouter et comprendre des conversations cohérentes dans la vie de tous les jours, les informations télévisées parlées à un rythme naturel)
  • N1 : Être capable de comprendre le japonais utilisé dans une variété de circonstances (lire et comprendre du contenu logique ou abstrait sur divers sujets, des articles de presse, des chroniques, écouter et comprendre des conversations cohérentes, des informations, les points essentiels d’un discours oral)

Le test a lieu deux fois par an au Japon. La première session se passe le premier dimanche de Juillet et la deuxième le premier dimanche de Décembre.

Inscription et préparation

L’inscription s’effectue par Internet, sur le site JEES ou bien par courrier (attention à la date butoire). Il faut avoir un compte sur le site pour pouvoir s’inscrire.
Il est possible de s’inscrire en individuel ou en groupe. Il faut remplir le formulaire avec les coordonnés, joindre une photo et payer. Le coût de l’examen est de 5 000¥ (+ taxes). Il est possible de régler au konbini ou par carte bancaire.

Un mois avant l’examen, un récépissé (Test Voucher) est envoyé à l’adresse indiquée pendant l’inscription. Il est très important de le garder précieusement car il contient toutes les infos nécessaires le jour de l’examen : date, heure et durée du test, l’adresse du campus où l’examen aura lieu, numéro de candidat, le numéro de salle et le règlement. A ne surtout pas oublier le jour J !

Entre la période d’inscription et le jour du test, il n’y a plus qu’à bosser pour être le mieux préparé possible. Il est parfois arrivé que des sessions d’entraînements aient lieux un mois avant l’examen pour les inscrits au test officiel. Ces sessions se déroulent dans les mêmes conditions et les participants peuvent en cadeau recevoir 2 000¥ !

Lieux où se passe l’examen

Selon le lieu de résidence et le niveau choisi, les lieux de l’examen varient. Mes trois tests déjà passés étaient dans trois lieux différents. Les examens se passent dans différentes universités, dans toutes les préfectures du Japon.

Quelques adresses

Keio University Hiyoshi Campus
Adresse : 4-1-1 Hiyoshi, Kohoku-ku, Yokohama-shi, Kanagawa-ken
Accès : Hiyoshi Station (Tokyu Toyoko Line, Tokyu Meguro Line, Yokohama Municipal Subway Green Line) sortie est

Senshu University Ikuta Campus
Adresse : 2-1-1 Higashimita, Tama-ku, Kawasaki-shi, Kanagawa-ken
Accès : Mukougaoka-Yuen Station (Odakyu Line) sortie sud

Aoyama Gakuin University Sagamihara Campus
Adresse : 5-10-1 Fuchinobe, Chuo-ku, Sagamihara-shi, Kanagawa-ken
Accès : Fuchinobe Station (JR Yokohama Line) sortie nord

L’accès aux universités est indiqué sur le Test Voucher reçu. Aucun risque de vous perdre pour y aller : suivez les troupeaux de Chinois. Ils sont toujours très nombreux. 😂

Déroulement de l’examen

Les salles d’examens ouvrent 30 minutes avant le début du test, à partir de midi et les premières épreuves commencent à 12h30. Et l’heure, c’est l’heure ! Arrivez en retard et vous pouvez abandonner l’idée de passer le test. Les règles sont très strictes. Il y a trois surveillants par salle de classe. Les épreuves durent entre 30 et 110 minutes et entre chaque il y a 30 minutes de pause pour s’aérer, boire ou aller aux toilettes.
Le jour de l’examen, il faut se présenter muni de votre carte de résident ou autre papier d’identité, du Test Voucher, du matériel nécessaire pour écrire (un crayon papier HB ou à mine et une gomme à laquelle il faut retirer l’étui en carton) et une montre sans option mémoire. Il faut se placer à la table contenant le même numéro de candidat que sur le Test Voucher.
La même annonce avec les règles ainsi que la vérification du visage et de la photo est répétée quinze minutes avant chaque épreuve. Le JLPT c’est comme le foot ! Il y a des règles à respecter et toute infraction est sanctionnée soit par un carton jaune ou un carton rouge. Tentez de tricher et vous êtes hors-jeu !

Résultats

Les résultats sont annoncés par envoi d’un courrier avec le certificat si le test est validé deux mois plus tard. Il est possible de les connaitre en avance par Internet, toujours sur le site JEES, vers la fin du mois suivant l’examen. Il faut avoir minimum entre 80 et 100/180 pour passer selon le niveau.

Mes impressions

Le JLPT au Japon, c’est militaire 😂. Les examinateurs et surveillants sont stricts et sévères. Mon premier examen en particulier, l’examinatrice nous parlait comme à des soldats, très sèche et sans le moindre sourire.
Les universités sont immenses et j’aime beaucoup l’architecture pour certaines ! J’avais vraiment l’impression de redevenir étudiante, mais limite une étudiante dans une université prestigieuse xD.
Concernant le test en lui-même, je n’ai passé que le N5 et le N4 et je trouve déjà le N4 bien difficile… La partie vocabulaire est vicieuse avec parfois des kanji très ressemblant, la partie grammaire/lecture demande beaucoup de concentration et la partie écoute je dirais que c’est la plus facile alors que ça a toujours été mon point faible dans l’apprentissage d’une langue o_o.


♫ Un article = Une chanson ► Linkin Park – In the End