1

► Money, money : Ouvrir un compte en banque au Japon (2)

En arrivant en working holiday, j’avais ouvert un compte en banque chez Shinsei Bank (新生銀行). C’était la plus simple et accessible pour moi et de plus, retirer de l’argent sans frais était possible dans les konbinis. Je n’avais besoin de rien de plus à ce moment. Mais une fois un travail à temps plein, j’ai du ouvrir un compte chez la banque Mizuho (みずほ銀行), imposée par mon employeur. Voilà donc une occasion de vous parler des banques japonaises et de la démarche à effectuer pour ouvrir un compte en banque chez Mizuho !

Les banques japonaises : généralités

Au Japon, les banques sont en général ouvertes de 9h00 à 15h00 et ferment les week-ends et jours fériés. Les taux d’intérêts sont très très bas… De l’ordre de 1 yen, soit vraiment rien du tout ! Les distributeurs ferment également le soir et ne sont donc pas disponibles 24h/24.

Sachez que des frais s’ajoutent aux retraits dans votre banque et aux opérations de transferts (virement, prélèvement). Pour retirer de l’argent aux ATM sans frais, il faut y aller en semaine aux heures de bureau et pas en dehors ! Surtout pas les week-ends ni les jours fériés car les frais sont plus élevés. Il est aussi très compliqué pour un étranger de recevoir une carte de crédit.

Dans la plupart des banques, vous avez aussi ce qu’on appelle un Passbook (通帳), soit un livret de banque dans lequel sont notées vos coordonnées bancaires et toutes les opérations effectuées et votre solde de compte. Bien sûr, vous pouvez aussi consulter votre compte en ligne à l’aide d’une carte d’accès mais les différents codes, les mots de passe, les questions secrètes rendent l’accès assez chiant au final ! D’où ma préférence pour le Passbook. De plus, on vous le demande lorsque vous commencez à travailler pour recevoir votre salaire.

Les principales enseignes sont les suivantes et se démarquent par différentes fonctions et avantages :
Shinsei Bank (新生銀行)
Avantages : facile d’accès, choix du design de la carte, personnel anglophone, inkan non-requis pour l’ouverture du compte
Inconvénients : pas de passbook
Site Internet : http://sp.shinseibank.com/english/
Mizuho Bank (みずほ銀行)
Avantages : faible frais de transfert, passbook, service internet
Inconvénients : inkan requis pour l’ouverture du compte, impossible de recevoir une carte de crédit
Site Internet : https://www.mizuhobank.com/index.html
Sumitomo Mitsui Bank (SMBC / 三井住友銀行)
Avantages : service internet, passbook
Inconvénients : inkan requis pour l’ouverture du compte
Site Internet : http://www.smbc.co.jp/global/
Mitsubishi UFJ Bank (MUFJ / 三菱UFJ銀行)
Avantages : facile d’accès, passbook, faible frais de transfert, service internet, possible de recevoir une carte de crédit
Inconvénients : inkan requis pour l’ouverture du compte
Site Internet : http://www.bk.mufg.jp/global/sp/
Japan Post Bank (ゆうちょ銀行)
Avantages : facile d’accès, passbook, inkan non-requis pour l’ouverture du compte
Inconvénients : impossible d’effectuer des virements (振込) vers des comptes d’une autre banque
Site Internet : https://www.jp-bank.japanpost.jp/en_index.html
Resona Bank (りそな銀行)
Avantages : possible de recevoir une carte de débit, inkan non-requis pour l’ouverture du compte, passbook
Site Internet : http://www.resonabank.co.jp/sp/
Seven Bank (セブン銀行)
Avantages : service internet, possible de recevoir une carte de débit, l’utilisation de la carte de débit dans les magasins du groupe Sevent & I peut rapporter des points Nanaco
Inconvénients : une limite est fixée par sécurité à chaque dépense
Site Internet : https://www.sevenbank.co.jp/

Le choix du compte Mizuho par mon employeur s’est porté sur les faibles frais de transfert entre les titulaires d’un compte Mizuho. Donc dans cet article, je vous présente cette banque en détails.

Ouverture d’un compte Mizuho

Pas besoin de prendre rendez-vous pour demander l’ouverture d’un compte, allez directement dans une des branches Mizuho. Lorsque j’ai ouvert mon compte, je me suis rendue à la branche de Koenji Nord mais sachez que, comme Mizuho est l’une des plus grosses banques japonaises, il y a des branches partout dans le pays !

Mizuho Bank Koenji Kitaguchi Branch (みずほ銀行高円寺北口)
Adresse : 3-45-14 Koenji Kita, Suginami-ku, Tokyo (東京都杉並区高円寺北3丁目45−14)
Accès : Koenji Station (JR Chuo Line) sortie nord

Pour ouvrir un compte chez Mizuho, vous avez besoin de :

  • Carte de résident (avec votre adresse)
  • Inkan (印)
  • Un peu d’espèces pour le premier dépôt sur votre compte

Vous remplissez d’abord un formulaire de demande (ご新規申し込書). Il faut s’accrocher, car beaucoup d’informations sont demandées. N’hésitez pas à demander de l’aide si c’est difficile mais attention, le personnel parle à peine anglais !

Dans la première partie, écrivez la date du jour (申込日), renseignez vos coordonnées (attention, écrivez bien votre nom en romaji et en furigana), celles de votre employeur et votre situation professionnelle (ご職業). Complétez aussi le nom et le numéro de la branche (店名, 店番号) dans laquelle vous effectuez votre demande et le montant de votre premier dépôt (預入金額). Choisissez si vous voulez une carte de crédit : si non, cochez カード発行不要, si oui, cochez le type de carte souhaité. Prenez en compte que sa création implique des frais. Choisissez aussi si vous voulez en plus le service internet (lancement gratuit).

Dans la deuxième partie du formulaire, on vous demande des infos sur votre employeur (勤務先関係情報欄) comme :

  • votre date de début (入社)
  • le nombre d’employés (従業員)
  • le capital (資本金)
  • le domaine (事業内容)

Pour les deux derniers si vous n’êtes pas sûrs, cochez « autres » (その他).

Suivent les infos sur votre famille et votre logement (家族、住居関係情報欄) avec :

  • votre situation familiale (婚否) : marié (既婚) ou célibataire (独身)
  • le nombre de personnes à charge (同一生計者)
  • le type de logement (住居) : seul dans une maison individuelle (自己特家), maison individuelle avec la famille (家族特家), logement d’entreprise (社宅), logement en location (賃貸住宅)
  • la date d’emménagement (居住開始年月)
  • le coût du logement (住宅費用) : avec (あり) ou sans (なし)

En dernier, restent votre statut financier (資産、負債の状況、他) ; votre revenu annuel (本人年収) et le montant total de votre prêt (現在のお借入総額) si vous en avez un actuellement.

Pour terminer, écrivez votre nom en romaji comme vous voulez le voir apparaître sur votre future carte (カード氏名). Et bravo ! Cette étape est terminée !

Prenez un ticket au comptoir et attendez qu’on appelle votre numéro pour finaliser votre inscription, choisir votre code confidentiel et récupérer documents et brochures explicatifs ainsi que votre Passbook avec votre nom, votre branche et votre numéro de compte.

Environ deux semaines plus tard, vous recevez un premier courrier disant si votre demande de carte de crédit a été acceptée ou non. Bien entendu, comme pour beaucoup, c’est non. Donc quelques jours après, vous recevez votre carte de retrait et votre carte d’accès au service internet.

Opérations aux bornes ATM

Les bornes ATM Mizuho (et même celles des autres enseignes) se trouvent facilement partout, près d’une branche de la banque ou d’une station. Elles sont disponibles en japonais et en anglais. Attention ; il y a des horaires d’ouverture (de 6:00~8:00 à minuit~1:00 du matin) et en dehors des heures de bureau, il y a des frais supplémentaires.

• Retrait (引出し)
– Choisissez Withdrawal (お引出し)
– Insérez votre carte (カード Card)
– Entrez votre code confidentiel (ID number)
– Entrez le montant souhaité
– Choisissez si vous voulez plutôt des gros billets (cette option est choisie automatiquement, vous avez juste à valider avec le bouton Confirm) ou des billets de 1000 ¥ (bouton Mixed Bills)
– Récupérez votre argent (紙幣 Bills), votre carte (カード Card) et votre reçu (レシート Receipt)

• Solde de compte (残高照会)
– Choisissez Balance inquiry (残高照会)
– Insérez votre carte (カード Card)
– Entrez votre code confidentiel (ID number)
– Récupérez votre carte (カード Card) et votre reçu (レシート Receipt)

• Dépôt (預金)
– Choisissez Deposit (お預入れ)
– Insérez votre Passbook (通帳) ou votre carte (カード Card) si vous n’avez pas votre Passbook
– Insérez l’argent (紙幣 Bills), attention la somme maximale autorisée est 2 000 000 ¥, et appuyez sur le bouton Close (閉じる)
– Confirmez la somme déposée en appuyant sur le bouton Confirm
– Récupérez votre Passbook (通帳) ou le reçu (レシート Receipt)

• Transfert (振込)
Cette opération sert pour les transferts d’argent vers des comptes extérieurs. Il faut votre carte pour effectuer l’opération et il y a des frais supplémentaires.
– Choisissez Transfer (お振込)
– Choisissez de payer en espèces (by cash) s’il s’agit seulement d’une somme inférieure à 100 000 ¥ ou bien en utilisant votre carte (カード Card)
– Insérez votre carte et entrez votre code confidentiel (ID number)
– Entrez manuellement les infos (banque, branche, numéro de compte à transférer, sélectionnerz payee) ou à l’aide de la carte de transfert à insérer
– Entrez votre nom et votre numéro de téléphone manuellement ou à l’aide de votre carte
– Entrez le montant à transférer
– Confirmez (vous pouvez en plus choisir d’imprimer le reçu (レシート Receipt) et enregistrer les coordonnées bancaires de la personne ou l’entreprise à qui vous avez transféré l’argent)
– Récupérez votre carte (カード Card) et votre reçu (レシート Receipt)

• Mise à jour du Passbook (通帳記入)
– Choisissez Passbook Update (通帳記入)
– Insérez votre Passbook (通帳)
– Patientez quelques secondes
– Récupérez votre Passbook une fois l’opération finie

• Virement (振替)
Cette opération sert pour les transferts entre les comptes dans une même banque. Il n’y a pas de frais. Cela peut-être utilisé si vous avez plusieurs comptes (courant, épargne…). Cette opération n’est disponible qu’en japonais.
– Choisissez お振替
– Insérez votre Passbook (通帳)
– Insérez votre carte (カード Card)
– Suivez la suite des indications comme pour l’opération de transfert (振込)

• Changement de Passbook
Lorsque toutes les pages de votre Passbook sont remplies, vous pouvez en demander un nouveau. Cette opération s’effectue sur une borne spéciale (通帳記入 通帳繰越). Si vous n’êtes pas sûr, demandez à un employé en disant « 新しい通帳が欲しいんですが、どうしたらいいですか。 » (Atarashii tsuuchou ga hoshii ndesu ga, dou shitara ii desu ka? = Je voudrais un nouveau passbook, comment dois-je faire ?).

– Insérez votre Passbook (通帳)
– Patientez
– Récupérez votre nouveau et ancien Passbook (通帳)

Le service en ligne

Il permet de consulter son compte en ligne et de faire aussi des transferts (avec des frais moins chers).
Allez sur https://www.mizuhobank.co.jp et cliquez sur みずほダイレクトログイン.

• Première consultation
Vous enregistrez tous les codes et choisissez votre mot de passe. Attention, mémorisez-les bien.
① Entrez le numéro de la carte d’accès à internet (お客さま番号) et cliquez sur 次へ (suivant).
② Entrez à nouveau le numéro de la carte d’accès à internet (お客さま番号) votre code confidentiel (第1暗証番号) et le code de la carte d’accès (第2暗証番号). Puis choisissez votre mot de passe et renseignez une adresse mail.
③ Choisissez un avatar et 3 questions de sécurité ainsi que les réponses (attention il n’est pas possible d’écrire en romaji).

• Consultation en ligne
Munissez-vous toujours de votre carte d’accès !
① Entrez le numéro de la carte d’accès à internet (お客さま番号) et cliquez sur 次へ (suivant).
② Entrez votre mot de passe et cliquez sur ログイン.
③ Attention ! Parfois il arrive que le système vous pose une des trois questions ! Répondez bien 😉.

Modifier vos informations personnelles

Déménagement, changement de numéro de téléphone, de lieu de travail… Il faut prévenir votre banque.

Rendez-vous dans une des branches Mizuho (pas besoin que ce soit celle où vous avez fait votre ouverture de compte), présentez votre Passbook, prenez un ticket et effectuez le changement via un ordinateur avec un employé. Signez et tamponnez ensuite le papier imprimé.
Remettez le papier au guichet avec votre Passbook lorsque votre numéro est appelé. Patientez quelques minutes. Une fois les changements confirmés, récupérez votre Passbook.

Mes impressions

Je n’ai pas grand chose à dire quant aux services de Mizuho puisque je n’ai pas vraiment eu le choix ^^ ». Je n’ai pas trop galéré à faire des transferts ou à donner les infos nécessaires pour recevoir de l’argent. C’est assez facile d’utiliser les bornes ATM et le service internet. Le Passbook est très pratique. Le seul truc qui me dérange, c’est de payer des frais. Du coup, je dois toujours prévoir assez d’argent en avance à l’approche du week-end. Puis ne pas avoir de carte de crédit est aussi contraignant, ne serait-ce que pour acheter un billet d’avion sur Internet (sauf quand il y a moyen d’aller payer au konbini, mais ce n’est pas toujours le cas 😅). Cela m’oblige à utiliser ma carte de crédit française et par conséquent mon argent français qui lui n’est plus alimenté…

J’espère que cet article a pu ou pourra vous aider. Et bon courage pour le choix de votre banque et l’ouverture de votre compte :D.

Un peu de vocabulaire

Banque = 銀行 (ぎんこう – ginkou)
Branche, filiale = 支店 (してん – shiten)
Formulaire de demande = 申込書 (もうしこみしょ – moshikomisho)
Carte = カード (kaado)
Livret de banque / Passbook = 通帳 (つうちょう – tsuuchou)
Dépôt ordinaire = 普通預金 (ふつうよきん – futsuu yokin)
Compte bancaire = 口座 (こうざ – kouza)
Numéro de compte = 口座番号 (こうざばんごう – kouza bangou)
Billet = 紙幣 (しへい – shihei)
Monnaie = 硬貨 (こうか – kouka)
Espèces = 現金 (げんきん – genkin)
Intérêts = 利息 (りそく – risoku)
Transfert = 振込 (ふりこみ – furikomi)
Virement = 振替 (ふりかえ – furikae)
Retrait = 引出し (ひきだし – hikidashi)
Dépôt = 預金 (よきん – yokin)
Epargne = 貯金 (ちょきん – chokin)
Solde de comptes = 残高照会 (ざんだかしょうかい – zandaka shoukai)
Montant de l’acompte = 預入金額 (よにゅうきんがく – yonyuu kingaku)


Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à faire un don pour me remercier ^_^.

Donate Button with Credit Cards


♫ Un article = Une chanson ► Jessie J – Price

0

► Boulevard of (un)broken dreams : Chercher un logement au Japon

Ma future maison… Un jour peut-être !

Je donne une suite à cet article, car après avoir trouvé un travail et obtenu mon visa travail, il était temps pour moi de… déménager ! Un salaire bien mieux que trois baito cumulés, le sentiment de me sentir de plus en plus à l’étroit dans ma share house… Oui, là il fallait que je passe à l’étape suivante : déménager… Précisément, avoir un appartement, un vrai, rien que pour moi !

Chercher un logement au Japon ; le guide par Kimi, basé sur sa propre expérience !

De ce que j’avais entendu, chercher un logement au Japon quand on est étranger relève d’un véritable parcours du combattant, et après être passé par là, je ne déconne pas xD. Et ce n’est pas la peine de vous lancer là dedans si vous n’avez pas les choses suivantes : un statut de résident, un travail (et PAS un baito) et beaucoup, beaucoup d’argent ! Car oui, il faut savoir que se procurer un logement au Japon demande des économies énormes (qui pour moi pouvaient être jusqu’à l’équivalent de trois fois mon salaire, haem…).

► First Step : recherches, critères & frais

Ne sachant pas trop comment procéder et ne connaissant aucune agence qui pouvait accepter des étrangers, j’ai commencé mes recherches au même endroit où j’ai commencé mes recherches de boulot : sur le site GajinPot, qui possède aussi une section pour les logements. Par GaijinPot, j’ai pu trouver plusieurs annonces de diverses agences et directement envoyer une demande de visite. Ensuite c’est directement l’agence en question qui répond pour fixer un rendez-vous pour une visite, voir proposer d’autres logements selon vos critères. Les choses à préciser et que les agences vous demanderont toutes :

  • La surface désirée, le type de logement et votre budget
  • La station de train la plus proche de votre zone de recherche (et éventuellement la distance maxi entre le logement et la station)
  • La date à laquelle vous souhaitez emménager (évitez de dire que vous souhaitez emménager dans deux ou trois mois et soyez prêt à signer dans l’immédiat si un appartement vous plait, les agences japonaises ne traînent pas, et puis il y a toujours de nombreux logements de disponibles à tout moment !)
  • Combien de temps vous comptez rester
  • Votre nationalité
  • Votre niveau de japonais
  • Votre type de visa

Les types d’appartements au Japon sont nommés comme suit :

  • 1R : R pour Room, une seule pièce avec la cuisine et la salle de bain comprises
  • 1K / 2K / 3K : K pour Kitchen, une/deux/trois chambre(s) (se référer au chiffre), une salle de bain, une cuisine très petite souvent disposée dans l’entrée et faisant la liaison avec la pièce à vivre
  • 1DK / 2DK / 3DK : D pour Dining, K pour Kitchen, une/deux/trois chambre(s), une grande salle à manger avec la cuisine, une salle de bain
  • 1LDK / 2 LDK / 3 LDK : L pour Living, D pour Dining, K pour Kitchen, une/deux/trois chambre(s), une grande salle à manger/pièce à vivre avec la cuisine, une salle de bain

Ensuite pour les surfaces et prix, c’est comme partout : plus vous vous éloignez du centre, plus vous pouvez avoir un logement plus grand pour moins cher. Le loyer varie aussi selon si vous êtes situés dans une zone bruyante ou pas, près de la gare ou de divers commerces… Pour vous donner un exemple, je me base sur un studio que j’ai visité dont le loyer était de 55 000 yens. Les frais d’entrée dans un appartement comprennent :

  1. Le loyer de base : 55 000 yens
  2. Les charges : 6 500 yens
  3. La caution 敷金 : qui la plupart du temps n’est pas remboursable car elle est utilisé pour réparer les éventuels dommages causés dans l’appartement (un peu comme chez nous au final). Équivalent à un mois de loyer : 55 000 yens
  4. Le « cadeau » au propriétaire 礼金 : ce système vient de la seconde guerre mondiale, alors que Tokyo était en reconstruction, les logements se faisaient très très rare et afin de pouvoir acquérir un logement, les locataires offraient de l’argent en plus aux propriétaires, et depuis, ce supplément existe toujours (hahaha chouette pour le porte monnaie). Équivalent à un mois de loyer, parfois deux mois : 55 000 yens
  5. Les frais d’agence, environ un mois de loyer ou selon l’agence : 59 400 yens
  6. L’assurance incendie (valable pour la durée du contrat, soit un an ou deux ans), varie selon l’agence et la compagnie d’assurance : 16 200 yens
  7. Les frais de nettoyage avant l’entrée, varie selon la surface et l’agence : 35 000 yens
  8. Les frais de garant, comme vous êtes étrangers, l’agence se porte automatiquement garant, le montant varie selon l’agence ou parfois c’est l’équivalent d’un mois de loyer : 30 750 yens
  9. D’autres frais peuvent s’ajouter selon les agences (frais pour le changement de la clef et du système de verrouillage, service assistance 24h…)

Ce qui fait un total de : 312 850 yens, soit 2 760 euros ! Pour informations, il s’agissait d’un studio 1R de 16 m² sans AUCUN meuble, même pas un frigo, sans internet (donc forfait à souscrire à part pour en moyenne 5 000 yens par mois) situé à 30 minutes de Shibuya dans l’arrondissement de Setagaya.

Au début, je n’avais pas de critères particuliers, mais après la visite de deux appartements de 16 m² (que j’ai jugé trop petit ><) sans meubles avec des frais énormes, je me suis imposée mes critères et j’ai décidé d’être plus sélective : pas de cadeau (ils vont se faire f****** je ne suis pas riche), des meubles, un garage à vélo, du rangement, pas un loyer dépassant 70 000 yens, minimum 23 m², et internet.

► Second Step : agences & visites

Je suis entré en contact avec cinq agences différentes et j’ai visité 4 appartements. Je vous donne leurs noms car ils parlent anglais, leurs logements sont propres et ils répondent assez rapidement. Mais notez que toutes ces agences peuvent vous proposer le même logement ! A vous de voir celle qui fera la meilleure offre !

L’organisation d’une visite fonctionne comme suit : vous avez rendez-vous à l’agence pour commencer à établir un dossier avec vos critères. Ensuite vous allez visiter les appartements qui ont attiré votre attention. Dans le cas de AghartA, ils m’ont envoyée seule visiter les appartements en me donnant le code d’entrée par téléphone (je devais donc leur téléphoner une fois arrivée et juste avant de partir pour verrouiller à nouveau la porte). Si je choisissais un de leur appartements, un nouveau rendez-vous était fixé pour signer le contrat. Dans le cas de BALLEGGS, l’agent vous emmène en voiture visiter et si c’est le coup de cœur, vous retournez à l’agence pour signer. Pour les autres agences, je n’ai pu échanger que quelques mails avec eux seulement.

► Third Step : le bon choix, ou le coup de cœur

J’ai commencé mes recherches début juin. Entre les rendez-vous, les e-mails à envoyer, le temps filait rapidement. Et il fallait absolument que je quitte ma share house avant fin août, date de fin de mon contrat car un renouvellement impliquait le paiement de l’assurance pour une nouvelle année… Non et non. Je devais partir avant !

Puis je suis finalement tombée sur une annonce pour un logement meublé situé vers Nerima (au nord ouest de Tokyo) et avec un loyer abordable, proposé par l’agence Leopalace 21. Hélas, une fois entré en contact avec l’agence, on m’annonce que cet appartement vient d’être réservé, mais qu’il y en a d’autres de disponibles à d’autres endroits. Et c’est finalement un de leurs appartements que j’ai choisie après la visite !

Le coup de cœur a été immédiat. J’avais pu voir en vidéo comment était l’appartement. J’étais quasi sûre de le choisir car le temps était compté, que je ne trouverais peut-être pas mieux à un meilleur prix, et aussi parce que Leopalace 21 faisait une promotion pour le mois de juillet : pas de cadeau, pas de caution, pas de frais d’agence, pas de facture d’eau, et les loyers d’août et de septembre offerts ! Une offre bien alléchante, si alléchante que j’avais peur de me faire avoir ! Mais Leopalace 21 est un grand et bon groupe, et j’ai bien posé le maximum de questions pour avoir le plus d’informations possible ! Je trouve que c’est une bonne agence, puisqu’elle répond surtout aux demandes des étrangers résidant au Japon, grâce à la présence d’un personnel parlant anglais, coréen et chinois. On peut trouver des logements de tout type partout au Japon. Il y a également des logements pour les étudiants et les personnes en voyages d’affaires cherchant un endroit où loger sur le court-terme. Il y a un forfait Internet (optionnel) et les logements sont meublés et sécurisés.

J’ai visité l’appartement un 24 juillet et j’étais convaincue ; je voulais finalement celui-là ! Aussitôt dit, aussitôt fait ! Immédiatement, je me suis rendue en compagnie de l’agent à la branche de Leopalace 21 située à Yokohama pour établir et signer le contrat !

► Fourth Step : signature du contrat

Le logement est trouvé, il faut maintenant passer à la partie administrative : création du contrat et sa signature ! Pour établir votre dossier, vous devez impérativement fournir les documents et informations suivantes :

  • Votre carté de résident et votre passeport
  • Votre numéro de téléphone (japonais)
  • Votre adresse actuelle
  • L’adresse et le numéro de téléphone de votre employeur
  • Document(s) justifiant de votre statue d’employé (contrat de travail, fiche de paie)
  • Vos coordonnés bancaires (passbook ou carte de crédit) pour le paiement mensuel de votre loyer
  • Les coordonnés d’une personne (membre de votre famille) résidant dans votre pays d’origine en cas d’urgence
  • Les coordonnés d’une personne résidant au Japon en cas d’urgence, en précisant quelle relation vous entretenez

Chez Leopalace 21, vous remplissez en premier lieu un formulaire d’application avec toutes les informations demandées ci-dessus. Il est en japonais mais une traduction en anglais est fournie pour vous aider à le remplir. Il y en a un exemplaire pour l’agence et un exemplaire pour vous.

Ensuite c’est la pluie de documents : une fiche descriptive de votre appartement avec le plan et la liste des utilités, les numéros de téléphone utiles (service en anglais disponible), une notice avec ce qu’il faut faire le jour de l’emménagement (en anglais), le règlement intérieur de la résidence (en anglais), l’organisation des poubelles, une notice expliquant comment démarrer internet (en anglais), un justificatif pour récupérer les clefs, un formulaire pour l’était des lieux d’entrée, un formulaire de départ, et pleins d’autres documents avec pleins d’informations, et les plus importants, votre contrat d’assurance et votre bail ! La durée d’un contrat sur le long-terme est de deux ans. Dans le cas d’un départ avant la fin du contrat, le petit formulaire de départ est à remplir et il faut payer l’équivalent d’un mois de loyer plus des frais de nettoyage. Dans le cas d’un renouvellement du contrat, il faut payer des frais (moi ça sera environ 28 500 yens).

Puis c’est le moment de payer ! Le premier paiement se fait par carte de crédit ou espèces. J’ai vidé une bonne partie de mon nouveau compte en banque fraîchement créé mais grâce à la promotion, j’ai pu échapper au découvert xD. Voici ce que comprenaient mes frais d’entrée :

  • L’assurance incendie (valable deux ans) : 15 850 yens
  • Les frais d’entretien de la résidence pour les mois d’août et septembre : 1 080 yens
  • Internet pour les mois d’août et septembre : 4 536 yens
  • Les frais de nettoyage : 23 328 yens
  • Les frais de garant : 63 308 yens

Total : 108 102 yens (soit environ 955 euros). L’électricité et le gaz seront payés à part tous les mois (compter environ 10 000 yens par mois d’après l’agence). Grâce à la promotion, je suis épargnée de la facture d’eau.

Je peux donc annoncer que je quitte ma share house ! Pour ça pas grand chose à faire. Juste à remettre le formulaire de départ en précisant à quelle date vous quitterez définitivement votre logement et les coordonnés bancaires pour être remboursé de la caution.

J’espère que ce petit guide vous aidera à comprendre un peu comment marche la recherche de logement au Japon. N’hésitez pas si vous avez des questions ^^.


♫ Un article = Une chanson ► Green Day – Boulevard Of Broken Dreams