1

► Bon Voyage : Le Franponais

La perle de Daiso, Busan (Corée du Sud)

La perle de Daiso, Busan (Corée du Sud)

C’est bien connu, le franponais (mot-valise composé de français et japonais, désignant l’utilisation souvent malencontreuse de mots français par les japonais) est très présent ! On le retrouve énormément dans des domaines relatifs à l’image de la France, que ce soit la mode, la cuisine, la coiffure ou la pâtisserie. Le français apparaît surtout à l’écrit sur les enseignes des magasins, les T-shirts, les menus des restaurants…

Coucou, Nagoya

Coucou, Nagoya

Pause Café, Kyoto

Pause Café, Kyoto

Je me rappelle qu’une amie m’avait refilée un bouquin contenant certaines « perles » de franponais, et pour certains, c’était bien drôle ! En habitant ici, j’ai bien remarqué que je voyais pas mal de franponais un peu partout où j’allais. Et pas qu’au Japon, mais aussi en Corée (on dit du franréen ou du coréçais dans ce cas-là ? -pan-) C’est pourquoi à mon tour, j’ai décidé d’en capturer des clichés et de vous les montrer ici. Certains sont drôles d’autres moins, certains ont de belles fautes, d’autres non, bref, voici tout ce que j’ai pu trouver :D !

Dans un restaurant, Matsumoto

Dans un restaurant, Matsumoto

Rafraîchir, c’est se sentir comme une toute nouvelle personne ! Si je l’enseigne à mes étudiants, comprendront-ils ?

Ton ami, entre Tokyo et Nagano

Ton ami, entre Tokyo et Nagano

Sur la route, tu n’es jamais seul(e) ! TON AMI est toujours là pour toi !

Grande Dieu Poule, Osaka

Grande Dieu Poule, Osaka

Ou Grand Déesse Coq ?! Ici on a encore du mal à différencier masculin et féminin…

/!\ Cet article sera régulièrement mis à jour ;) !

Ce diaporama nécessite JavaScript.


♫ Un article = Une chanson ► ONE OK ROCK – Bon Voyage

Publicités
0

► Busan Travel : Mon Top 3 pour bien manger !

26

J’ai eu l’occasion d’aller à Busan deux fois jusqu’à maintenant ! Dans cet article, je vous propose mon Top 3 pour bien manger à Busan et goûter les spécialités locales !

/!\ Cet article sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure de mes voyages, ça deviendra peut-être un top 10 xD !

Ssamdak House (쌈싸먹는 닭집)

Testé en janvier 2017 lors de mon Global Leading Week-end après avoir été au fanmeeting de CNBLUE au LOTTE Hotel.

22

On le devine rien qu’en voyant sa façade avec sa mascotte ; ce restaurant aux allures d’Izakaya vous propose du poulet, du poulet et… encore du poulet cuisiné de toutes les façons et accompagné de diverses saveurs ; grillé ou frit, doux ou épicé… Les prix sont plutôt corrects et certains menus proposent un combo de deux plats pour au final le prix de quasiment un seul ! Tout ça avec une bonne bière et vous passez une bonne soirée entre amis ! Beer & Chicken = 😍👍

23 24

Ssamdak House (쌈싸먹는 닭집)
Adresse : Yeosong Building 1F, 502-23 Bujeon-2-dong, Busan Jingu, Busan
Accès : Seomyeon Station (Busan Line 1 & 2), sortie 7
Site Internet : http://busanssamdak.modoo.at/

Babsang (밥상)

Testé en janvier 2017 lors de mon Global Leading Week-end.

30

Ce restaurant nous avait été recommandé par le réceptionniste de notre hôtel. Et je le remercie encore ! C’était un restaurant sympa. Décor sympa, spacieux, charmant (même les toilettes étaient classes). Dans ce restaurant, pas besoin de menu ! On vous sert tous la ou plutôt les mêmes plats, seules les portions varient en fonction du nombre de personnes ! Chaque personne paye 8000 wons (soit environ, 6.39 euros) pour recevoir un plat de porc, de poisson et du tofu, accompagné de riz, de nouilles, de kimchi, de pancake de légumes et… regardez la photo et constatez !

3432

On comprend pourquoi en heure de pointe, les clients envahissent les lieux ! Vous êtes servis très rapidement. A peine installé les serveurs apportent tous les plats sur un chariot, et vous n’avez plus qu’à vous régaler et croyez-moi, vous êtes bien remplis après un repas comme ça ! Je vous le recommande à coup sûr !

Babsang (밥상)
Adresse : 232-45, Bujeon-dong, Busan Jingu, Busan
Accès : Seomyeon Station (Busan Line 1 & 2), sortie 1

Manger au marché Bupyeong (부평시장)

Je remonte à ma première escapade à Busan, en janvier 2015. Si vous vous rendez à Busan, passez absolument par ses marchés, et en particulier le marché Bupyeong (부평시장), appelé aussi le marché de Kkangtong ! Pour y goûter ce truc !!!

20150202_132452

C’est du de Halmae Yubu Jeongol (할매 유부전골), une spécialité du marché ! C’est un bol de soupe contenant du japchae (plat coréen à base de dangmyeon, des nouilles de fécule de patates douces coréennes, et de légumes variés) enveloppé dans une poche de tofu frit (en japonais c’est du abura-age) et accompagné de gâteaux de poisson et de légumes. On vous remplit votre bol (à ras bord) sous vos yeux et avec vote plateau vous pouvez prendre place à une petite table et déguster. C’est pas du luxe (même un fast food est plus luxueux) mais vous y découvrez tout l’art de la street food, et c’est de la bouffe bien bonne et fraîche ! Pour 3800 wons (~ 3 euros !!!) vous l’appréciez !

img_5651

En vous baladant dans les nombreuses ruelles du marché, vous pouvez aussi profiter de goûter du Ssiat Hotteok, un des genres de Hotteok, le pancake coréen, pour 1000 wons (82 cts). La pâte est faite à partir de farine de blé, d’eau, de lait, de sucre et de levure. On laisse la pâte s’élever pendant plusieurs heures. Les boulettes de cette pâte raide sont remplies d’un mélange sucré, qui peut contenir du sucre brun, du miel, des arachides hachées et de la cannelle. La pâte remplie est ensuite placée sur une grille graissée, et pressée à plat. Le Ssiat Hotteok, spécialité de Busan, contient pour sa part du sucre brun !

20150202_135127 img_5652

Enfin, laissez-vous juste guider par vos pieds, par les odeurs de nourriture et vous pourrez découvrir pleins d’autres variétés de street food à petits prix, entre 1000 et 2000 wons en moyenne !

20150202_144729 img_5648 img_5660

Marché Bupyeong (부평시장)
Adresse : Bupyeong-dong, Jung-gu, Busan
Accès : Jagalchi Station (Busan Line 1), sortie 5, aller vers le nord

Voilà, régalez-vous pendant votre prochain séjour à Busan ! N’hésitez pas à me partager vos bons plans si vous en avez aussi :) !


♫ Un article = Une chanson ► Block B닐리리맘보(NILLILI MAMBO)

2

► You’re so Fine : Fanmeeting de CNBLUE à LOTTE Hotel Busan

1

Première escapade de l’année, direction la Corée et plus précisément Busan ! Le temps d’un week-end pour assister au fanmeeting de CNBLUE, Global Leading, pour célébrer leur collaboration avec la compagnie hôtelière LOTTE pour qui les garçons sont les ambassadeurs cette année. D’autres artistes et groupes coréens l’ont aussi fait les années précédentes et cet événement est tout particulièrement réservé aux personnes résidentes au Japon ! Le programme comprend en effet le fanmeeting ainsi que le séjour à l’hôtel et pour ceux qui le souhaitent, le billet d’avion aller-retour inclus.

L’aventurière que je suis a donc souhaité sa présence au fanmeeting ! Vendredi soir, boulot fini, je partais en direction de la gare de Tokyo pour prendre le bus à destination de Narita à 1h20… Parce que mon avion décollait à 6h00 du matin… Oui le Japon a beau avoir un réseau ferré très développé les horaires restent assez restreints. Obligé de prendre un bus de nuit pour 2000 yens. C’est toujours moins cher que le taxi 😉.

Le voyage fut long. Narita, escale à Fukuoka, Busan. Je n’aurais vu qu’un aperçu de la ville de Fukuoka depuis le ciel mais à l’aéroport j’ai rencontré une japonaise qui prenait le même avion que moi pour se rendre au fanmeeting. Arrivée à Busan vers midi, je prends le train puis le métro jusqu’à Yeonsan station où se trouve mon hôtel. Je suis contente d’être là, entendre à nouveau du coréen, voir Lee Minho sur des affiches publicitaires, entendre les petites musiques qui signalent l’arrivée du train. La Corée m’avait manquée.

Je suis arrivée à l’hôtel vers 13h15 et mon amie June était déjà là. Ouf. Le staff qui nous accueillait parlait coréen, japonais, chinois, mais anglais, euh… y avait encore du progrès. Nous avons reçu nos badges et nos tickets pour le bus et le high touch. Nous avons eu le temps de nous installer et de nous préparer pour le fanmeeting. La chambre était plutôt basique, nous avions pris le tarif le moins cher. A 14h50, nous nous sommes réunies à la réception pour prendre le bus. Il y avait écrit en gros CNBLUE sur chaque bus, quelle classe 😂. Pendant le trajet, le staff expliquait le déroulement de l’event et si on voulait ensuite suivre un programme en plus (repas, retour en bus à l’hôtel) ou non, il fallait prévenir.

4

Une fois à l’hôtel LOTTE, nous avons rejoint les autres nombreuses participantes qui logeaient dans d’autres hôtels (honnêtement il y avait très très peu de mecs xD). Nous étions 1000 personnes environ. La queue était longue, elle faisait des milliers de détours dans l’immense hôtel. On aurait dit qu’on faisait une visite guidée d’une exposition ! LOTTE Hotel est un véritable hôtel de luxe pour moi, je pense que je n’irai qu’une seule fois dans ma vie dans un tel endroit !

6

Après la longue queue, nous avons donné le ticket du high touch et pioché un ticket avec un numéro qui sera tiré au sort par les garçons. Puis notre ticket pour le fanmeet et pour récupérer note numéro de siège. Tout au hasard. C’est June qui a pioché pour nous et malgré qu’elle ait plus de chance que moi, on a eu des sièges de merde… L’avant dernière rangée 😂😂😂. Tu peux pas test ! Pour finir, on remettait aussi nos ticket pour notre voeux que CNBLUE réalisera pendant le fanmeeting si on est choisi. Enfin, si on en avait, on pouvait déposer des cadeaux pour chaque membres dans des boites dédiées à chacun. La boîte de Yonghwa débordait… 😣

Il était encore tôt avant le commencement du fanmeeting. La salle aurait pu être plus immense, ça restait loin mais visible, j’étais rassurée. J’ai eu le temps de prendre des photos, saluer mes amies japonaises qui avaient aussi fait le déplacement, Hiroko, Emiko et Kanae, j’ai revu aussi la japonaise rencontrée à Fukuoka.

8 9 11 14

Le fanmeeting a débuté à environ 17h15. Une vidéo a d’abord démarré pour introduire le groupe avec des images des clips de Glory Days et Supernova accompagnée d’une musique instrumentale rock et dynamique. Puis la présentatrice est entrée pour présenter le déroulement du fanmeeting. Elle parlait uniquement en japonais, parfois en coréen quand les garçons étaient perdus avec le japonais (notamment la lecture de kanji 😂). Pour moi ça restait encore assez difficile à comprendre, mais si ça avait été du coréen, je n’aurais littéralement rien compris !

La présentatrice nous a demandé d’hurler fort pour accueillir les garçons et ils sont arrivés tous les quatre vêtus de costumes noirs, Yonghwa portant en plus un manteau rouge. Ils se sont présentés et ont tous dit qu’ils étaient contents de nous voir. Puis la présentatrice les a invités à s’asseoir pour démarrer la partie Interview. A ce moment, Yonghwa a fait son Superman et a agité son manteau pour s’asseoir, nous étions toutes mortes de rire 😂.

① Interview

Je n’ai pas tout retenue de l’interview et pas tout compris non plus. La présentatrice a posé diverses questions comme ce qu’ils recommandaient ou ce qu’ils aimaient à Busan. Comme d’habitude, la première chose qu’ils ont mentionné c’était la nourriture 😂. Ensuite ils ont fait un rapide retour sur leur victoire au Golden Disk Awards et ils ont reçu des félicitations de la part de tout le monde. La dernière chose dont je me rappelle est la question concernant leurs souhaits et projets de l’année 2017. Ils ont beaucoup parlé de leur carrière solo et en tant que groupe. Jungshin a dit vouloir continuer à faire de bons albums. Yonghwa a déclaré qu’il voulait continuer à travailler dur, encore plus dur (c’est un malade du travail) et qu’il voulait voyager dans l’Hokkaido et y faire du snowboard.

② Game

Les garçons ont fait une série de duels et le public devait à chaque duel parier sur qui allait gagner. Les personnes qui pariaient juste continuaient, les autres étaient éliminées. Ils ont d’abord fait un jankenpon (version coréen ce qui donne « 가위, 바위, 보 » gawi, bawi po 😂) pour désigner l’ordre de passage. Chaque membre piochait un duel et choisissait son adversaire. Ce fut Jungshin VS Yonghwa, Jonghyun VS Jungshin, Yonghwa VS Jonghyun, et Minhyuk VS Yonghwa. Jungshin et Yonghwa se sont affrontés pour savoir qui faisait le plus de jonglages avec son pied. Jungshin a été le plus fort. Le duel de Jonghyun et Jungshin c’était celui qui pouvait gonfler un ballon le plus vite, Jungshin a encore gagné. Le duel de Yonghwa et Jonghyun j’ai rien compris xD. Chacun avait un drapeau d’une couleur différente, bleu pour l’un et rouge pour l’autre. Puis Minhyuk et Jungshin devaient dire des phrases contenant une des couleurs des drapeaux très vite. Quand un entendait la couleur de son drapeau, il devait l’agiter. Je ne sais pas ce que voulaient dire les phrases mais le rythme et l’intonation étaient à mourir de rire ! Là Jonghyun l’a remporté. Enfin, le duel entre Minhyuk et Yonghwa était bien drôle aussi. Ils devaient se tenir droit et se pousser avec les mains en gardant l’équilibre. Le duel fut long, ils résistaient tous les deux. J’avais parié que Yonghwa gagnerait mais finalement non ! C’est un mauvais perdant, il faisait son mec frustré, il a quitté la scène en disant ce que nous on dirait en français dans cette situation : « c’est bon je vais me coucher » 😂 J’avais bien parié pour les trois premiers duel mais à cause de Yonghwa j’ai été éliminée. Pour celles qui avaient fait un sans faute, elles devaient faire un « 가위, 바위, 보 » (gawi, bawi po) contre les garçons pour gagner des cadeaux offerts par eux-mêmes.
Cette partie était vraiment drôle. Les garçons se sont amusés et nous ont bien fait rire. 😊 Pour clôturer cette partie, quelques cadeaux supplémentaires ont été offert à des fans en faisant un tirage au sort des numéros de sièges.

③ Onegai Ticket : Les CNBLUE réalisent votre vœu !

Avant le fanmeeting, nous devions écrire un vœu que les garçons réaliseraient sur scène (dans la mesure du possible, fallait pas aller demander la Blue Moon non plus 😂). Moi j’avais souhaité une photo avec eux et qu’ils disent quelque chose en français. Hélas je n’ai pas été tirée au sort mais les vœux sélectionnés étaient plutôt marrants. Par exemple : une photo avec le groupe, une chanson d’anniversaire chantée par les garçons, un câlin avec chaque membre, un 다죽자 (Dajukja) ensemble (le « cri de guerre » des garçons avant chaque concert). Une fan âgée a souhaité que les garçons l’appellent « Obaa-chan » 😂 chacun son délire ! Ils l’ont dit de façon trop mignonne que même moi j’aurais aimé qu’on m’appelle comme ça pour le coup mdr ! La japonaise rencontrée à Fukuoka a aussi été choisie. Elle a souhaité que les garçons lui disent お疲れ様です (Otsukaresama desu, chez nous ça équivaut à « Bon travail » je dirais). Yonghwa était trop mignon, quand il lui a dit il caressait sa tête en même temps 😂😂 (vieux scénario de drama hahaha). Ce soir, les membres de CNBLUE étaient vos génies qui faisaient de vos rêves une réalité.

④ Distribution d’objets personnels

Les garçons ont chacun apporté un objet personnel à offrir à une fan tirée au sort par numéro de tickets. Jungshin avait des lunettes, Jonghyun un livre, Yonghwa une casquette rouge, et Minhyuk des baguettes. Ils ont parlé en anglais pour présenter leurs objets, commençant par « This is my… » et Jonghyun s’est bien foiré dans sa prononciation, ça a fait rire tout le monde 😂. Comme d’habitude, la chance n’était pas mon amie et je n’ai pas été choisie. Personne dans ma zone (la zone C) n’a été sélectionnée. Je dis ça, je dis rien 😇.

⑤ Annonce des gagnants du High Touch

Le moment était venu d’annoncer les gagnants du High Touch qui allait avoir lieu après le mini-concert. On avait tous un numéro de ticket tiré au sort avant le fanmeeting entre 0 et 9 je pense pour 600 gagnants au total. Les garçons ont pioché cinq numéros : 0, 3, 4, 6 et 9 il me semble. Devinez quoi ? J’avais le numéro 5 !! Vous me croyez maintenant quand je dis que je n’ai pas de chance !!! J’étais dég franchement. June avait le numéro 4, elle pouvait donc faire le High Touch, mais elle a décidé d’échanger son ticket avec le mien pour que j’y aille. J’ai hésité et lui ai demandé plusieurs fois si elle était sûre de son choix. Elle a été vraiment généreuse ! Ça me tenait vraiment à cœur de pouvoir les approcher et leur dire quelques mots, je n’ai pas cette occasion tous les jours ! Je n’avais plus qu’à préparer mes phrases… Et merde ! Je n’avais pas mes cours de coréens sur moi !

⑥ Séance photo

C’était interdit de prendre des photos pendant le fanmeeting. Nous avons été autorisé à le faire vers la fin pendant quelques minutes. Les garçons se sont placés de chaque côté de la scène et prenaient différentes poses. J’avais oublié ce détail… Et je n’avais pas emmené mon appareil avec mon gros objectif, les boules 😑. A la fin, le staff a fait une photo du groupe avec le public. Comme d’habitude, j’ai bien brandi mon drapeau, en espérant qu’il soit visible !

Voilà quand on a pas son réflex : une photo très moche !

Voilà quand on a pas son réflex : une photo très moche !

♫ Mini concert

Petit entracte et les garçons sont revenus sur scène pour un petit concert. Les instruments étaient déjà en place. Chacun a pris place derrière le sien et Yonghwa, au clavier, a annoncé « I can’t stop loving you ». Quelques fans ont allumé leur lightstick et la salle a plongé dans l’obscurité. LOVE a suivi et Yonghwa a introduit le morceau par le traditionnel « Say Love Love Love. Say Clap clap clap » en ajoutant un petit enchaînement de beatbox et en demandant de répéter (mec t’as toujours pas compris que ça, ça ne fait pas partie de nos talents ?! 😂).

Pendant un court MC les garçons nous ont demandé si on s’amusait. Donc en japonais, ça donne « Tanoshii desu ka? » Et c’était le retour du fameux « Hontouni Ta-no-shii » 😂😂😂 Ça ! Vous vous rappelez ? Très vite il a repris son sérieux (ou presque) en ajoutant « oh I’m sorry » et le téléphone a sonné pour I’m sorry, suivi de Cinderella.

C’était les grands classiques coréens. J’étais un peu déçue mais heureusement Radio était là pour relever le niveau, surtout qu’ils l’ont chantée en japonais 😁 !! Avant Radio, Yonghwa, toujours derrière le clavier, a commencé à dire « La prochaine chanson est… ». June et moi du fin fond de la salle on a gueulé « RADIOOO!!!! » Je pense qu’il nous a entendu parce qu’il regardait avec un air surpris sans rien dire la foule avant de répéter sa phrase. On a continué à réclamer Radio, d’autres fans nous ont suivies dans le mouvement et Yonghwa rétorquait « No… no… no… I’m searching for… » puis finalement il a déclaré « Ok.. I’m searching… Radio! »

Même si c’était dans une salle de conférence dans un hôtel, la performance était la même que dans une salle de concert. Les garçons ont donné autant d’énergie, au point d’être trempé de sueur parce qu’ils portaient des vêtements chauds. Les pauvres. Le mini concert s’est terminé par You’re so Fine et les garçons nous ont remercié avant de quitter la scène.

SET LIST

Can’t Stop
LOVE
I’m Sorry
Radio
You’re so fine

Pendant que le groupe se ressourçait en coulisses, une vidéo du making of de l’événement a été diffusée, incluant un petit message de la part de chaque membre.

👏 High Touch

Enfin le moment du high touch était arrivé ! 😍🎉 Le staff appelait chaque numéro gagnant pour faire la queue. 600 gagnants ça faisait un gros bordel dans la salle. Ce fut très rapide mais « hontouni ta-no-shii » 😂😍. Cela me stressait mais j’ai évité d’y penser car c’était des secondes précieuses à savourer à 100% car ce n’est pas demain que ce genre de chose se reproduira. Du coup j’ai du passer pour une pauvre fan folle et excitée… Si c’était vraiment le cas, je souhaite qu’ils ne se rappellent que de mon visage souriant 😂 !

Yonghwa était le premier et il donnait en même temps un poster dédicacé aux gagnants. Quand je suis arrivée face à lui, il était surpris de me voir et sa réaction fut « Oh ? France ? » Je pensais avoir à le dire moi-même que j’étais française mais à ma grande surprise, il a deviné tout seul (ou alors mon visage a fini par lui être familier…) J’avais aussi mon drapeau autour du cou mais fallait bien regarder pour savoir de quel pays il s’agissait. En tout cas j’étais plus qu’heureuse ! Quand je lui ai confirmé que j’étais française, il m’a rendue un sourire sincère et après notre high touch il a posé sa main sur son cœur. Je lui ai dit rapidement en japonais « Je suis heureuse de te rencontrer ! » (je ne savais plus le dire en coréen 😂) et je l’ai remercié en coréen et en français. Quand je suis arrivée devant Minhyuk, il a affiché un sourire tellement adorable que je lui aurais bien fait un câlin 💕 son sourire m’a tellement perturbée que j’ai dit « merci » en japonais avant de me rattraper et de le dire en coréen. Jungshin était aussi surpris de voir ma tête de Gaijin. Je lui ait dit que le fanmeeting était amusant et je l’ai remercié en français et là il avait capté d’où je venais. Le dernier, Jonghyun, m’attendait avec un grand sourire et avec ses mains levées, prêt pour faire le high touch. J’ai tapé dans ses mains plusieurs fois en disant « merci » dans toutes les langues que je connaissais.

Et merde, ce moment de bonheur était déjà terminé ! C’était la première fois que je pouvais participer à ce genre d’événements. Voir leurs visages souriants si près a fait mon bonheur !

Le précieux que Yonghwa m'a remise en main propres ! *^*

Le précieux que Yonghwa m’a remise en mains propres ! *^*

Le fanmeeting se terminait sur ça. Au moment de quitter les lieux, les garçons se tenaient près de la sortie et saluaient les fans. C’était ma dernière occasion de les approcher et de pouvoir leur dire au revoir. Malgré la fatigue, ils gardaient le sourire et Yonghwa était encore très dynamique, il faisait coucou à tout le monde avec enthousiasme 😂. En arrivant devant Minhyuk, Jungshin et Jonghyun, j’ai dit encore « merci » en français et coréen et quand Yonghwa m’a vue, il m’a à nouveau fait un grand sourire et m’a dit… « merci » ! Merci en français siouplé, sans faire de faute de prononciation !! J’ai aussitôt répondu et envoyé un flying kiss 😂. Il est tellement adorable ce garçon !

Une fois sortie de la salle, le staff remettait à tous les participants, une mignonne carte postale et un mug dans lequel j’adore boire mon matcha au lait ou mon royal milk tea !

21

Ce fanmeeting était semblable à ceux que j’ai connu au Japon. Le temps est passé trop vite mais ce n’était que du bon ! Les différentes activités étaient amusantes. Pouvoir les voir si près, leur sourire, je n’oublierai jamais ce précieux moment. Le lendemain, en quittant l’hôtel nous avons pu recevoir la photo de groupe prise la veille. Il y en avait une petite gratuite et une plus grande pour 2000¥. J’étais fière de me reconnaître sur la photo grâce à mon drapeau, car comme je l’ai mentionné plus haut, j’étais très loin 😂. Finalement, si mes vœux n’ont pas été choisis, c’était presque comme si ils s’étaient réalisés. Merci les gars, je vous aime. 💞

18


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUE이렇게 예뻤나 (YOU’RE SO FINE)

2

► Can you see me? Visite du Trick Eye Museum de Séoul

Durant ma semaine de vacances en Corée, j’ai visité avec mon amie June (et Yong-Yong Kuma kkk) le Trick Eye Museum de Séoul. J’y consacre un article à part pour y partager toutes les photos funs qu’on a pu y faire (car on en a fait beaucoup haha). C’est plutôt marrant de réaliser ce genre de clichés en s’implantant dans les décors de ce musée de l’illusionnisme ! Une attraction vraiment intéressante pour la photographe amateur que je suis ! Ce musée est implanté en Corée (Séoul, Busan et Jeju), mais aussi à Singapour et Hong Kong, donc si vous passez par ces pays-là, n’hésitez pas à vous offrir cette petite sortie amusante entre amis, surtout si votre guest house ou votre hôtel vous offre un petit bon de réduction :) ! C’est mieux d’y aller entre amis pour les photos. J’y ai d’ailleurs vu des groupes scolaires je crois et pas mal de jeunes coréens en groupe d’amis. L’un d’eux a d’ailleurs voulu faire une photo… avec moi haha. Je ne faisais pas partie des décors du musée pourtant o_ô. Je n’ai pas trop compris pourquoi mais ils étaient mignons alors je leur ai fait plaisir en disant oui ^^’.

Adresse : Seogyo Plaza B2, 3-20 Hongik-ro, Mapo-gu, Seoul
Accès : Hongik University Station (Ligne 2) sortie 9
Aller tout droit, tourner à gauche au McDo, et prendre la deuxième rue à droite.

Je vous invite donc à découvrir l’intérieur de ce musée à travers mes photos~

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sans oublier… Les toilettes, car la déco m’a fait mourir de rire ! Voyez un peu pourquoi xD.

Oui, oui, quand vous êtes sur le trône, vous avez ça face à vous !

En bonus, il nous a aussi été possible d’aller dans le Ice Museum, le musée de glace. Beaucoup plus petit mais de toute façon, il fait teeeellement froid (même avec un manteau fourni par le staff) qu’on y reste à peine cinq minutes !

Quelles photos vous ont fait mourir de rire ? 8D Lesquelles vous ont surprises ?

Vous vous êtes déjà rendus dans ce musée ? N’hésitez pas à me montrer vos clichés ;).


♫ Un article = Une chanson ► The ScriptIf You Could See Me Now

3

► Go your way : Kimi est allée en vacances en Corée

Gwanghwamun, Séoul - Février 2015

Gwanghwamun, Séoul – Février 2015

Après quatre mois de travail acharné (je dois cumuler environ 150 heures/mois), j’ai enfin pris une semaine de vacances ! Et j’ai décidé de retourner en Corée, précisément Séoul. C’est un coin que je connais bien puisque j’y suis déjà allée trois fois avant. Mais c’est un pays que j’affectionne autant que le Japon et dans lequel j’aime passer du temps. C’est aussi dans ce pays que sont mes petits CNBLUE hahahaha et leur double-concert à Séoul était une raison de plus de venir, puisque je me suis offert les places pour mon anniversaire… Oui Kimi elle aime s’offrir des cadeaux !

21 octobre 2015 ; munie de ma petite valise, de mon sac acheté à Busan et de YongYong Kuma (je n’allais pas partir sans lui), j’ai quitté ma petite maison vers 8 heures. Ce qui est bien c’est que cette fois, le voyage ne sera pas aussi long vu que maintenant je suis à côté. J’ai pris la Yamanote Line, blindée comme tous les matins jusqu’à Shinagawa. Je pensais etre dans les temps mais avec ma valise je traîne un peu. Je pensais aussi trouver la Keisei Line rapidement pour m’emmener à Narita sauf qu’a Shinagawa c’est le bordel pour trouver le bon train, plusieurs lignes se partagent le même quai, y en a des express, rapid, local… J’ai du demander confirmation car je comprenais rien. Le prochain train était prévu pour 9h22 seulement. Vu qu’il était que 8h55, j’ai au cas ou été voir les horaires du Narita Express (plus cher, mais plus rapide) et là, pire, il partait qu’à 9h50 !! J’aurais du consulter les horaires avant… Très organisée Kimi, comme d’habitude 8D. Du coup, je me suis posée sur le quai où la Keisei Line passe, regardant défiler tous les trains allant à différentes destinations.

(51)

J’étais partie plus sereine que les autres fois mais finalement, le stress s’est un peu fait ressentir ! Et quel stress ! Le train a mis plus d’une heure pour arriver à l’aéroport. La Keisei Line ou la ligne la plus lente du monde… Ce n’était pas la première fois que je la prenais en plus. Comment ai-je pu oublier ce détail ? De Asakusa, ça prend environ une heure. Mais cette fois je partais de Shinagawa, il a fallu se taper toutes les stations de la ligne ! Ahah j’étais en panique xD. Je suis arrivée au Terminal 2 de Narita a 10h50… Une heure avant le décollage ! Et le check-in se faisait jusqu’à une heure avant le départ. J’ai eu peur qu’ils me refusent. J’ai foncé jusqu’au check-in et dieu merci, ils m’ont enregistrée sans soucis ! Rassurée, j’ai pu aller à ma porte d’embarquement et monter dans l’avion. Je suis partie avec Eastar Jet, compagnie low-coast qui fait la liaison Narita-Incheon.

Alors, question qui se pose, je suis en working holiday au Japon mais je quitte le pays temporairement. Comment ça se passe pour mon visa et mon statut de résident ? Dites bonjour au Re-entry Permit ! C’est un document nécessaire pour pouvoir à nouveau rentrer sur le territoire japonais que l’on obtient au moment de passer à l’immigration. Avant, ce document ne s’obtenait qu’avant son arrivée au Japon et les démarches étaient moins pratiques. Mais depuis juillet 2012, le système a changé. Plus d’infos à la fin de cet article.

L’avion a décollé un peu en retard, environ 12h20 mais a quand même atterri avec de l’avance vers 14h20. Je n’ai fait que dormir (ne dormir que entre 4 et 6h/nuit à force mon corps tient plus haha). Le temps à Séoul était plutôt couvert à mon arrivée, bof bof quoi. Il y a eu des journées avec un super soleil comme des journées d’averses torrentielles. Dès que la nuit tombait, il faisait plutôt froid, on tombait facile en dessous des 10°C… J’ai eu un drôle de sentiment en revenant en Corée. Ce n’était pas comme les autres fois où je suis venue car cette fois, je ne partais pas en Corée depuis la France, et ne quittait pas le Japon pour rentrer en France. Pas de jet lag ni de long vol de nuit où à l’arrivée tu te sens dégueulasse parce que t’as pas pu te laver !

Je ne suis pas sûre, mais il me semble que c’est Fuji-san :)

De l’aéroport, je suis allée à Séoul avec le Airport Railroad. Il y a des trains Express (direct jusqu’à la gare de Séoul, 43 minutes) et des Local (qui s’arrête à toutes les stations, 56 minutes). Le prix : environ 4000 wons (3.20 €). Pratique, pas trop long ni trop cher ! Ceci dit, d’autres possibilités s’offrent à vous selon vos moyens, comme le bus, le KTX, le taxi, etc… Comme à chacun de mes voyages en Corée, j’ai séjourné dans mon quartier préféré, Hongdae ! Ce quartier, j’en suis tombée amoureuse la première fois que je suis venue ! Avec l’université Hongik, ce quartier est majoritairement fréquenté par des étudiants. Il est notamment connu pour ses cafés et clubs branchés ainsi que ses nombreuses performances de rues et ses animations nocturnes. Bref, c’est un quartier très animé et nombreuses sont les fois où j’y suis allée me balader le soir.

Hongdae by night, Seoul

Street live at Hongdae, Seoul

A mon arrivée à Hongdae, je n’ai eu que 10 minutes environ de marche de la station jusqu’à ma guest house, Kimchee. J’étais dans un dortoir de 10 personnes, assez grand, mais franchement, j’ai jamais vu une guest house aussi…. dégueulasse. Haha hélas le prix pour 7 nuits était alléchant (76 800 wons, soit environ 60€, eh oui je voulais économiser). Bref, j’étais déçue et si j’avais su je serai retournée à Stay Korea, là où je suis souvent restée durant mes séjours ! Je vous montre au moins une photo de mon lit. J’ai pas pris le reste en photos, j’avais un peu honte xD.

(57)

Pour mon premier soir, je n’ai pas fait grand chose, je suis juste allée au Sulbing Cafe (설빙) à Sillim, celui de Jonghyun (CNBLUE, hahahahah, ça vous étonne ?). C’est ce qu’on appelle un Korean Dessert Cafe, décoré de photos de Jonghyun et de cadeaux de fans, et une TV qui diffusait l’émission We Got Married à laquelle il a participé.
Accès : Sillim Station (Ligne 2) sortie 6
Aller tout droit, le café se situe au-dessus d’un TOM N TOMS COFFEE.

Un endroit idéal pour se poser avec un bon Vanilla Latte accompagné d’un fresh strawberry chocolate snow ice, un imjeolmia ice cream ou un injeolmi cheese toast. 맛있어요! Délicieux !

Fresh strawberry & chocolate snow ice at Sulbing Cafe, Seoul

Imjeolmia Ice Cream at Sulbing Cafe, Seoul

(58)

Les desserts et boissons coûtent environ 5000 wons (~4 €), ici ça fait un peu élevé mais ça vaut son prix quand on voit la taille de certains desserts. J’étais venue ici le dernier jour de mon précédent séjour et j’ai débuté ces vacances en y revenant. Je suis restée posée tranquilou, avant d’aller me balader aux alentours et manger. Comme j’avais envie de odaeng et de tteokbokki je me suis arrêtée à un pojangmacha. Les pojangmacha sont des bars de rues ouverts tous les soirs jusqu’au petit matin. Ce sont généralement des tentes qui sont plantées un peu partout dans les rues de Séoul où des petites tables et chaises sont mises à disposition pour ceux qui veulent manger sur place, mais il existe aussi des petits restaurants / bars qui offrent ce type de service, vous pouvez manger sur place ou prendre à emporter. Je me suis posée dans l’un d’eux, je me suis fait plaisir pour 5000 wons et ça m’a fait un sacré dîner xD.

(68)

(72)

J’ai finalement terminé ma soirée par une petite marche nocturne. En prenant le métro j’ai retrouvé la petite musique qui annonce l’arrivée du métro qui me manquait tant et qui me fait sourire, les coréens qui poussent sans scrupule pour monter dans le train, les ajumma qui se jettent sur les sièges de libre… Je me suis trop adaptée à la gentillesse des japonais, je n’étais plus habituée aux coréens un peu moins polis haha. Et puis, j’ai aussi vu ça, et j’étais toute euphorique ! J’étais bien de retour en Corée !

(55)

Je suis donc restée une petite semaine et suis rentrée au Japon le 28 octobre au matin, pour reprendre le boulot direct le soir 8D ! J’ai pris le premier train pour aller à l’aéroport qui était déjà bien rempli ! J’ai quand même quitté la Corée un peu la larme à l’œil ! Ces bonnes vacances m’ont fait du bien ! Je vous raconte tout en détail dans les prochains articles ;) !

Obtenir un Re-entry Permit

(52)

Le Re-entry Permit est, comme son nom l’indique, un document vous autorisant à quitter et à revenir au Japon dans le cas où vous avez un visa de longue durée autre que le visa touriste. Quand vous vous présentez à l’immigration, vous dites que vous quittez le pays temporairement. L’agent vous remet alors ce document à remplir sur place. Il y a deux parties. Au départ, vous remplissez celle de droite « Embarkation card for reentrant » et vous cochez la case 2. L’agent tamponne et récupère cette partie et agrafe l’autre dans votre passeport et le tamponne également. A votre retour au Japon, vous remplissez la partie gauche « Disembarkation card for reentrant » (et donc il n’est pas nécessaire de remplir la carte classique que l’on vous donne dans l’avion) et au moment de passer l’immigration, vous vous rendez dans la file réservée aux personnes ayant un Re-entry Permit (et vous passez plus vite que les autres voyageurs venus en touriste 8D). Vous présentez votre passeport avec la carte remplie, l’agent vérifie le tout, prend vos empreintes digitales et votre photo, récupère la carte et tamponne votre passeport ! Et vous pouvez à nouveau rentrer sur le territoire japonais !


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUEGo your way

1

► FREEDOM : Kimi s’amuse à Tokyo #1

Yong-Yong Kuma, mon doudou que tout le monde trouve kawaii !

Yong-Yong Kuma, mon doudou que tout le monde trouve kawaii !

こんにちは!Comme je n’ai pas le temps d’écrire au jour le jour, je vais raconter dans cet article quelques sorties que j’ai faite la semaine dernière, dans le peu de temps libre que je me suis accordée.

26 juin : 신오오쿠보에 가자!

Why du coréen right now?! Eh bien parce que ce jour-là je me suis rendue à Shin-Okubo avec mes amies japonaises Hiromi, Emiko et Tomo que j’ai rencontré à Taïwan. Shin-Okubo, c’est le quartier qui vous transporte en Corée (et aussi en pleins dans la vague Hallyu). Sur toute une rue, vous avez des restaurants, des cafés et des magasins de K-pop, vendant pleins de CDs et de goodies en tout genre. Pour s’y rendre, c’est avec la JR Yamanote Line, station Shin-Okubo.

Comme elles habitent aussi à Tokyo ou à côté, on voulait absolument se revoir et comme Hiromi prend des cours de coréen à Shin-Okubo on a décidé de s’y voir. J’avais déjà été à Shin-Okubo pendant mes précédents voyages et je ne me lasse pas de ce quartier, même si la K-pop, ce n’est plus tellement mon délire. On a un peu galéré à se rejoindre car je ne les voyais pas à la gare et que je ne captais pas le wifi. Je ne pouvais pas les contacter ! En plus il pleuvait comme vache qui pisse ce jour-là. J’ai du aller dans un 7 eleven pour capter difficilement leur réseau wifi et envoyer un message aux filles. « wi-fiがないから、7-elevenで待っている;_;! » Voyez comment c’est dur sans internet haha. Comment faisaient-ils à l’époque ??

Une fois que nous avons réussi à nous retrouver, nous sommes allées manger dans un restaurant qui au menu proposait du BBQ coréen. Voilà comment ça se présentait : on choisissait la viande (poulet, bœuf, porc, etc… épicé ou pas) et ils venaientt cuire sur une plaque chauffante directement à notre table. On rajoutait légumes, kimchi, sauce, ce qu’on voulait et on enroulait le tout dans une feuille de salade. Et hop dans la bouche ! Et c’est trop 맛있어요 (délicieux) ! Par contre tu manges un peu comme un porc et tu t’en mets partout \o/. C’est pour ça que l’on nous refile un bavoir, c’est trop sexy !

On a en plus de ça pris du cheese tteokbokki. Tteokbokki + cheese = tuerie ! 한 번 더 주세요! もう一度ください!

Je suis ressortie du restaurant aussi gavée qu’une oie et les filles ont voulu terminer en beauté en allant dans un Coffee Prince. J’ai pris un Caramel Latte et on m’a dessiné la tête de Tony Tony Chopper de One Piece. C’était tellement mignon que je voulais plus boire mon café xD.

Les filles ont pris en plus des petits (gros) desserts que nous nous sommes partagés. J’avais plus faim mais comment résister à ça…

J’avais rien mangé de la journée, je me suis plus que rattrapée, + 10 kg T.T. On est resté un moment à parler. De CNBLUE, et de tout en fait, moi en faisant l’effort d’utiliser un maximum de mots japonais, Hiromi en anglais quand je comprenais pas et Tomo qui s’essayait en français avec l’aide de Google trad. C’est marrant, grâce à un intérêt commun, on se lie d’amitié avec des gens sans forcément faire attention à l’âge ou à la situation sociale. Elles sont plus âgées que moi et pourraient très bien être… ma mère ! Surprise j’étais quand Emiko m’a dit qu’elle avait un fils du même âge que moi °_°. Et comme des mamans, elles me conseillent et en cas de problème, elles sont là pour m’aider ^__^.

Nous, et le prince du café ㅋㅋ

Après le coffee prince, on a fait un petit tour des boutiques K-pop et en retournant à la gare, on a vu ça !

(40)

Et moi j’y vaiiiiiis \o/ 楽しみですよ!
어느 멋진 날이었어요!

28 juin : les Jedis à Roppongi – Exposition Star Wars

Ce jour-là, j’avais prévu de rester au dortoir pour réviser un peu mon japonais. Mais dans l’aprem, Natha, ma collègue et colloc’ française, m’a proposée d’aller voir l’expo sur Star Wars au Tokyo City View dans la Mori Tower de Roppongi Hills. Comme c’était le dernier jour de l’expo, je me suis laissée tenter. Pour y aller, vous avez le choix entre la Hibiya Line ou la Oedo Line, station Roppongi (sortie menant à Roppongi Hills). Roppongi Hills est un centre urbain comprenant la Mori Tower (un building de 54 étages) et d’autres buildings où on peut trouver restaurants, cafés, boutiques, de temps en temps des animations, des expositions et des performances selon les périodes. Et à Roppongi Hills, il y a aussi…. Ça !

La fameuse araignée géante ! Haha vous avez eu peur :p ?

Nous sommes arrivées au pied de la Mori Tower pour nous rendre à l’expo et là… Omg pleins de monde. Ce n’était pas seulement le dernier jour de l’expo Star Wars, mais aussi celui d’une expo sur Naruto, donc il y avait une file d’attente pour Naruto, une autre pour Star Wars. Il y avait soit disant deux heures d’attente, mais au final en 3/4 d’heures on y était. L’expo était au 52ème étage de la Mori Tower, de ce fait en payant 1 800 yens (environ 13€), on accédait à l’expo Star Wars, le musée Mori Art (art contemporain, j’aurais préféré pouvoir aller aussi à l’expo sur Naruto, m’enfin xD), et à l’observatoire qui offre une vue à 360° sur tout Tokyo et où vous pouvez repérer les endroits et monuments incontournables : la Tokyo Tower, la Sky Tree, Odaiba, Tokyo Midtown, le parc Yoyogi, le Rainbow Bridge… et même le Mont Fuji quand le ciel est bien dégagé !

L’expo Star Wars était à l’endroit où durant l’été dernier une expo Pokémon avec un Pikachu café avait ouvert. En arrivant, on entend la traditionnelle musique des films, des bruits de sabres lasers et la respiration de Dark Vador… avec qui on peut faire une photo ! Les gens sont nombreux à faire la queue pour obtenir leur photo souvenir.

Ce sont les seules photos que j’ai pu faire car c’était interdit. En tout cas c’était vraiment intéressant, et je ne suis pas une grande fan comme il en existe. Des passages de film, une biographie complète de Georges Lucas, des figurines, des maquettes, des costumes et également des tableaux. Il y avait de véritables œuvres d’art. J’ai eu le coup de cœur notamment pour Shadows of Tatooine par Raymond Swaland, représentant Han Solo et Chewbacca. La boutique proposait aussi tout et n’importe quoi comme produits dérivés. Beaucoup se font plaisir, la boutique en est blindé. On aura aussi profité d’être dans l’observatoire pour admirer la ville qui semble infinie. Je ne me lasse pas de l’admirer cette ville.

Et à défaut de ne pas avoir fait l’expo Naruto, en passant par une des boutiques, j’ai craqué pour des gâteaux Naruto, parce que ce sont « Des gâteaux au parfum de la Terre » ! Ils sont délicieux en tout cas !

29 juin : Harajuku & concert de The Rabbit’s Foot

J’ai revu ma baka Mitsu après le boulot et nous sommes allées faire un tour à Harajuku, célèbre quartier non loin de Shibuya, très fréquenté par les jeunes, par des cosplays le week-end et où on peut trouver le grand parc Yoyogi avec l’un des sanctuaires shintoïste les plus connus, le Meiji Jingū. La première fois que je suis venue au Japon, c’est l’un des premiers endroits où j’ai voulu aller, pour sa Takeshita Street, cette ruelle au côté décalé et excentrique, blindée de magasins proposant vêtements et chaussures chics, des trucs tout kawaii (j’ai pleins d’idées cadeaux :D) et ses 36 000 stands de crêpes. OMG leurs crêpes ! On a pas pu résister, on s’en est enfilé une pour 500 yens (3.60€) ! 美味しかった!

On s’est aussi aventuré dans le magasin LINE (c’est genre WhatsApp, mais en japonais et en mieux) qui vend pleins de produits dérivés des personnages. Trop mignon, on a fait pleins de photos mais on a rien acheté xD trop cher ! Y avait un Brown géant, trop cute ! Merci Mitsu pour les photos *_*.

(78)

En fin de journée, nous avons retrouvé un ami français à Mitsu, lui aussi en Working Holiday, et sa copine japonaise. Ensemble nous avons fait une activité que j’aime faire ici, et que les japonais aiment aussi : les purikura ! Mais si vous savez, les photomatons japonais, où tu as la peau lisse sans boutons, des yeux énormes et où tu peux ajouter pleins de petites décos. J’adore ceux qu’on a fait ♥.

Ensuite… お腹がすいた!On avait un peu faim, alors on est allé dans un petit restau manger un « petit » bol de ramen. Miam, miam.

Et pour finir, direction Kouenji, au Club Mission pour le petit concert de The Rabbit’s Foot, un groupe encore peu connu mais bien sympa. Ils figurent parmi les groupes d’un petit event dans un tout petit bar. Vu l’heure à laquelle on est arrivé, on aura vu qu’eux jouer. Dans les petits live houses comme celui-là, on est par contre obligé de payer l’entrée + 500 yens pour une boisson. Bah du coup, trinquons en cette petite soirée entre amis. Le son était affreusement fort, j’ai regretté d’avoir perdu mes boules quiès à Taipei T_T. Autorisé à faire des photos, je suis venue avec mon réflex pour tenter quelques clichés. Mais la salle, l’éclairage et le trop de fumée sur scène (merci les gens qui fument) n’ont pas trop joué en ma faveur xD. M’enfin ça m’entraîne pour de prochains concerts si jamais j’ai des opportunités. Et ça m’a permis de passer une bonne soirée entre tomodachi !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ecoutez aussi The Rabbit’s Foot, c’est sympa ^_^ !


♫ Un article = Une chanson ► FTISLAND – FREEDOM