0

► Can you hear me : Aller chez le médecin au Japon (1)

(1) parce que il y aura peut-être une partie (2) si je choppe un jour l’Influenza 😷

Pour la première fois en dehors de mes visites médicales annuelles, j’ai du consulter un médecin. Pas pour un rhume ou une maladie qui peut-être soignée par un médecin généraliste, mais pour un problème auditif.

Je déteste aller chez le médecin et je préfère éviter cette option quand je suis malade mais là, avoir les oreilles bouchées et parfois douloureuses commençait à devenir inquiétant. Je me suis donc rendue dans une clinique ORL.

Le système médical japonais est assez complexe pour moi car très différent de la France. Au Japon, on va à l’hôpital (病院) ou à la clinique (医院 ou クリニック). Les traitements et services proposés sont différents selon les hôpitaux et certains sont plus spécialisés dans un domaine que d’autres. Donc vérifiez avant de vous rendre dans un hôpital qu’il pourra vous recevoir en consultation avec ou sans rendez-vous. Voilà une autre raison pour laquelle je n’aime pas aller chez le médecin 😂.

Je me suis rendue à la clinique ORL Shimada (島田耳鼻咽喉科医院) dans le quartier de Okusawa. Après cette expérience, je vous explique comment ça se passe !

D’abord à l’entrée, si vous voyez des chaussons, enlevez vos chaussures et mettez des chaussons ! Puis allez à l’accueil (受け付け), donnez la raison de votre visite et les symptômes, votre carte d’assurance (被保険者証) et remplissez un formulaire avec votre nom, adresse et numéro de téléphone. On vous enregistre dans la liste des patients et vous recevez une carte que vous devez présenter à chacune de vos visites (plus besoin de remontrer votre carte d’assurance).

Dans cette clinique, sans rendez-vous c’est possible. Mais pour d’autres il est nécessaire de prendre rendez-vous par téléphone ou via le site internet.

Vous patientez, le médecin appelle votre nom, ça donne par exemple ストロ 様 😂 (Stro-sama, 様 étant un suffixe pour s’adresser de façon très polie à quelqu’un comme un client ou un supérieur) et vous vous rendez en salle de consultation (診察室).
La secrétaire a transmis avant vos symptomes donc le médecin n’a plus qu’à faire son travail.
À la fin de la consultation, le médecin dit toujours お大事に (Odaiji ni, soignez vous bien / prenez soin de vous). Vous retournez à l’accueil pour payer. En étant assuré (c’est obligatoire et ça peut-être avec l’assurance maladie (健康保険) de votre mairie ou celle de votre employeur) vous ne payez que 30% de la consultation.

J’ai du m’y rendre trois matins d’affilée donc j’ai payé 920¥ la première consultation, 530¥ la deuxième et la troisième. Le personnel de cet hôpital est très gentil et patient ! Malgré mon niveau de japonais, on a réussi à se comprendre et le médecin ainsi que la secrétaire parlaient lentement. J’ai pu être rassurée et pas trop stressée. Mais bon malgré ça, j’espère ne pas avoir à y retourner si tôt 😂.

Clinique ORL Shimada (島田耳鼻咽喉科医院)
Adresse : Shimada Mansion 1F, 3-35-14 Okusawa, Setagaya-ku, Tokyo (東京都世田谷区奥沢3丁目35−14 島田マンション 1F)
Accès : Okusawa Station (Meguro Line) sortie 1
Site Internet : http://www.tamagawa-med.or.jp

Un peu de vocabulaire

Hôpital = 病院 (びょういん – byouin)
Clinique = クリニック (kurinikku)
ORL = 耳鼻咽喉科 (じびいんこうか – jibiinkouka)
Accueil = 受け付け (うけつけ – uketsuke)
Médecin = 医者 (いしゃ – isha)
Assurance = 保険 (ほけん – hoken)
Assurance maladie = 健康保険 (けんこうほけん – kenkou hoken)
Carte d’assuré = 被保険者証 (ひほけんしゃしょう – hihokensha shou)
Oreille = 耳 (みみ – mimi)
Consultation = 診察 (しんさつ – shinsatsu)
Salle de consultation = 診察室 (しんさつしつ – shinsatsu shitsu)
Médicament = 薬 (くすり – kusuri)
Ausculter = 診る (みる – miru)
J’ai mal aux oreilles. = 耳が痛いんです。(みみがいたいんです。- Mimi ga itai ndesu.)
J’ai les oreilles bouchées. = 耳がつまるんです。(Mimi ga tsumaru ndesu.)
Est-ce qu’une consultation est possible maintenant ? = 今診察ができますか。(いましんさつができますか。- Ima shinsatsu ga dekimasu ka ?)
Soignez-vous bien. = お大事に (おだいじに – Odaiji ni)


Plus de vocabulaire dans Cours de Japonais.
Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à faire un petit don pour me remercier ^_^.

Donate Button with Credit Cards


♫ Un article = Une chanson ► Enrique Iglesias – Can You Hear Me

0

► Feel good : choix de l’assurance PVT

Un des derniers éléments importants pour partir en toute sécurité à l’étranger dans le cadre d’un PVT ; l’assurance. La sécurité sociale française ne vous prend pas en charge lors de votre séjour à l’étranger. Les accords ne prévoient pas non plus que le pays où vous allez vous prenne en charge.

Concernant le Japon, l’assurance n’est pas obligatoire pour obtenir son PVT MAIS il est fortement recommandé d’en avoir une pour le simple fait que vous pourrez partir en sécurité et éviter de vous endetter en cas de gros gros pépin. Les frais de santé en Asie ou en Océanie sont extrêmement élevés.
Il est donc primordial de souscrire à une assurance et ce avant son départ et pendant toute la durée du séjour. Plusieurs s’offrent à vous, il vous suffit de choisir celle qui pourra s’adapter le mieux à vos besoins. Pour ce fait, vous pouvez combiner votre assurance voyage avec l’assurance offerte par votre carte bancaire. Cependant cette dernière a ses limites. Vivement conseillé également en ce qui concerne les consultations et achats de médicaments : souscrire en plus à l’assurance maladie locale (de ce que j’ai pu lire dans certains témoignages, on vous la recommande vivement à votre arrivée au Japon).

Avantages de la carte bancaire

Pour ma part je possède une Visa Classic, voici ce qu’elle propose.

  • Transfert et rapatriement.
  • Remboursement des frais médicaux : plafond de 11 000 €, franchise de 50 à 75 €.
  • Assistance juridique à l’étranger.
  • Frais de secours sur piste de ski.
  • Accidents de voyage.

/!\ Les services d’assistance s’appliquent à partir du moment où l’on est titulaire de la carte. Les services d’assurance s’appliquent à partir du moment où l’on règle au moyen de la carte. Attention également à la durée : 3 premiers mois !

Avantages d’une assurance voyage

Avec une assurance internationale vous bénéficiez d’une couverture bien meilleure que les cartes bancaires :

  • Assuré pour les séjours de plus de 3 mois.
  • Couverture santé avec des plafonds élevés (150 000 à 500 000 € / an) et des franchises sont plus basses (30 €), voire inexistantes.
  • Garantie annulation, vous êtes couvert pour un très grands nombre de cas d’annulation de voyage et les plafonds de garanties sont beaucoup plus élevés. De même, l’environnement familiale et accompagnant couvert est beaucoup plus large.
  • Garantie d’assurance bagages, vous êtes garanti en cas de vol, perte ou destruction.
  • En souscrivant une garantie de responsabilité civile, vous êtes assuré pour les dommages causés à autrui et pendant le séjour pour les mêmes causes.

/!\ Les assurances voyage ne couvrent pas les frais médicaux de contrôle ou de confort. Il faut être vigilent sur les conditions de chacune, en particulier sur les plafonds, les pourcentages de prises en charges et les franchises.

Si vous ne savez pas quelle assurance choisir, je vous recommande le comparatif réalisé par PVTistes : ici. Il m’a été très utile :)

J’ai fait le point sur les avantages, comparé, et j’ai finalement opté pour Globe PVT. Etant membre du forum PVTistes, j’ai pu bénéficier de 10% de réduction. J’ai longtemps hésité entre cette assurance et Chapka. Mais d’après plusieurs témoignages, Globe PVT me semble une assurance sérieuse et disponible. Je leur accorde ma confiance en souhaitant qu’il ne m’arrive rien de grave !

Voici leurs conditions (à retrouver en détails ici).

  • Frais médicaux en illimité et dès le 1er euro
  • Prise en charge directe en cas d’hospitalisation
  • Assistance rapatriement à 100% des frais réels
  • Responsabilité civile à l’étranger
  • Présence d’un membre de la famille en cas d’hospitalisation : hôtel et billet d’avion A/R
  • Retour anticipé suite au décès d’un membre de la famille proche (billet A/R)
  • Capital décès et invalidité
  • Assurance bagages pendant le trajet aller et retour

Pour souscrire à l’assurance, vous pouvez vous rendre directement sur le site internet et remplir un formulaire. Il faut souscrire à l’assurance avant votre départ.

Pour se faire rembourser, il faut envoyer les factures et ordonnances originales avec le formulaire de demande de remboursement et un RIB dans un délai maximal de trois mois après la fin du contrat d’assurance. En cas d’hospitalisation, d’acte chirurgical, de radiographie ou de traitement médical, un certificat médical fourni par l’assureur doit être également rempli par le médecin. La prise en charge peut être immédiate et vous n’aurez pas besoin d’avancer les frais.

Etant donné que pour moi c’est une première, je n’ai pas grand chose à rajouter mis à part un grand merci à PVTistes et aussi à ma banquière pour la source d’informations !


♫ Un article = Une chanson ► CNBLUE – Feel good